Christophe Ginisty

​Bienvenue à ReputationTime Brussels


Rédigé le Lundi 9 Janvier 2017



Vendredi 27 janvier aura lieu la première édition de ReputationTime à Bruxelles. 4 ans après la première édition à Paris, cette conférence, 7ème de la série, sera consacrée à l’importance de la géographie et de la culture à l’ère du web social dans la formation de la réputation.
 
Ce thème a été choisi pour sa pertinence à Bruxelles. Plus que de nombreuses villes dans le monde, Bruxelles a un rapport très particulier à la notion de réputation.
 
Il y a d’abord la dimension culturelle propre à la Belgique qui fait de Bruxelles la capitale malaimée d’un pays divisé et tiraillé entre plusieurs communautés qui ne partagent pas toujours les mêmes aspirations, influencées par le poids conséquent de partis populistes aux velléités séparatistes.
 
Il y a ensuite la qualité de capitale des Institutions européennes qui contraint Bruxelles à endosser malgré elle la mauvaise réputation que les peuples d’Europe véhiculent sur l’Union dans d’interminables discussions où l’on se plaint de Bruxelles et où il est commun d’affirmer que nos problèmes quotidiens sont « la faute de Bruxelles.»
 
Le programme de la conférence abordera ce thème sous diverses dimensions dont voici quelques exemples à titre indicatif
 
Le Premier Ministre de l’Albanie viendra évoquer la difficulté de travailler la réputation d’un pays toujours associé à la dictature communiste qui fut au pouvoir après-guerre jusqu’en 1992.

Jose Filipe Torres, l’un des plus grands spécialistes au monde de la réputation des pays évoquera les enjeux du numérique et des réseaux sociaux pour développer l’attractivité des territoires.

Deux intervenants reviendront sur le Brexit. Stephen Clarke, auteur, présentera sur la notion de  « Post-Truth », élu mot de l'année 2016 par l'Oxford English Dictionary en hommage à la façon dont les campagnes politiques (notamment Brexit et Trump) ont été contestées sur une base de mensonges et de contre-vérités, devant un public qui ne sait visiblement pas distinguer (ou ne veut pas le faire). Gemma Joyce, Data Journaliste pour Brandwatch, partagera son analyse des conversations en ligne sur le Brexit au sein de deux communautés, les jeunes et les expatriés.

Au-delà des conversations convenues sur les réseaux sociaux, Marcelo Garcia, expert près des Nations Unies, abordera un sujet fascinant, celui de la relation des réfugiés à la technologie et notamment à la connexion Wifi dans les camps qu’ils occupent. Quant à Asmaa Guerida, activiste spécialiste des questions liées à l’égalité des sexes, elle évoquera le rôle singulier joué par les réseaux sociaux dans l’émancipation des femmes en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Très important pour les professionnels de la communication, Linda W. Eatherton, Directrice Générale de la “Food & Beverage Practice” au niveau mondial pour Ketchum, évoquera l’importance de l’ancrage géographique à l’ère du numérique dans l’industrie alimentaire ; Kara Alaimo, consultante internationale en relations publiques, formatrice et professeure, ancienne membre de l'équipe de communication de l'administration du Président américain Barack Obama aux Nations Unies, mettra en perspective la présence globale et la communication locale. Enfin, Fiorenza Plinio, responsable du développement des ‘awards’ au Festival International de la Créativité Lions de Cannes, fera un point sur l’importance de la créativité dans les campagnes globales qui réussissent.

Pour inviter les participants à prendre de la hauteur, Donald Hyslop, urbaniste et responsable de la régénération et de la communauté pour les Tate Galleries de Londres évoquera la place singulière de la culture et de l’expression artistique dans la formation de la réputation.. Au cours des vingt-cinq dernières années, son travail a été à la pointe de l’exploration et de la réflexion sur le rôle que la culture, l’architecture, l’alimentation et les musées peuvent jouer dans la régénération, la mise en place, le développement économique et social des villes et des communautés.

Autre intervenant exceptionnel, Taavi Kotka, le père de l’incroyable programme d’e-citizenship estonien, reviendra sur la genèse d’un projet unique au monde créé pour développer l’attractivité de son pays en utilisant pour cela les technologies du web social.

Les inscriptions pour la conférence sont ouvertes et se déroulent en ligne.

Nous espérons accueillir entre 200 et 300 personnes, professionnels internationaux de la communication, du marketing et de l’influence digitale aux côtés que nombreux journalistes et influenceurs.

Je serai ravi de vous y accueillir personnellement. Informations et inscriptions: http://www.reputationtime.com  

A suivre… 

               Partager Partager
Notez


Lu 1502 fois

Opinion | Politique | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
@peter_otten @holmesreport Congratulations to the whole team! Well deserved
Mercredi 24 Mai - 10:06
RT @PatrickChWeber: It all comes from Manchester (Noel Gallagher) https://t.co/cBnReRddcd
Mercredi 24 Mai - 10:02
Well...#RogerMoore is my past as a fan, the 22+ victims in #Manchester were our future. Don't know what to say but I miss the future #RIP
Mardi 23 Mai - 21:11
@joodoo9 @willmcinnes @Brandwatch Of course I did. There is nothing I would want more than work for a leading online intelligence vendor
Mardi 23 Mai - 18:00
@willmcinnes @joodoo9 @Brandwatch Any chance to reply one day to the ones applying with faith and even more?
Mardi 23 Mai - 17:38
Avec des données @AgorepResearch inside ;-) https://t.co/3SlZbM1lnI
Mardi 23 Mai - 17:04

Recherche