Christophe Ginisty

​Calais : le mauvais livre de la jungle


Rédigé le Dimanche 23 Octobre 2016



Aujourd'hui, des bulldozers et/ou des colonnes de CRS vont commencer le démantèlement la Jungle de Calais.

Les partis politiques se frottent les mains devant la promesse d’éliminer cette espèce de « verrue » aux frontières de la Mer du Nord.

Allez, ouste, circulez, ces gens ne doivent plus s’entasser comme des bêtes dans notre pays pour espérer rejoindre l’Angleterre. Leur périple est vain. Non seulement ils ne traverseront pas la Manche mais la France ne les veut pas.

Je vais vous faire une confidence (une de plus). J'ai un peu honte de mon pays et de ceux qui hurlent pour chasser ces gens comme on balaye un nid de poussière sous le radiateur. Parce qu'ils sont trop voyants, parce qu'ils sont trop démunis et parce que la misère n'est pas télégénique en ces temps d'élection. 

Je ne suis pas un crétin et je ne vais pas vous dire que cette jungle était une bonne chose mais, de vous à moi, quand la détresse entraine les peuples désespérés vers un cul de sac, quel autre choix que de s’entasser comme des ‘merdes’ là où ils sont bloqués ?

Les deux dernières guerres mondiales et singulièrement la dernière ont été le théâtre d’exodes massifs de ceux qui nous ont donné la vie. Ici, je ne parle pas gens du Moyen-Orient mais bel est bien de nos grands-pères et grands-mères, ceux qui ont fui l’Italie de Mussolini et l’Allemagne de Hitler, qui ont tenté de sauver leur peau et celle de leurs enfants pour échapper à la barbarie.

Sont-ils fondamentalement différents de ceux qui fuient aujourd’hui les fous qui font régner la terreur sur leur pays d’origine ?

Non !

Et vous qui vous demandez tranquillement, un verre de whisky à la main, s’il est tenable qu’une telle « jungle » puisse perdurer, qu’auriez-vous fait si, dans votre propre pays, le seul dessein de vos dirigeants avait été de vous égorger, vous et chaque membre de votre famille, pour ce que vous êtes, ce que vous représentez, pour vos idées ou votre foi ?

Vous auriez fui (en tout cas je l'espère) et moi aussi. Aussi vrai que je suis en train d’écrire ces lignes, j’aurais pris ma femme et mes filles par le bras et je les aurais conduites en lieu sûr, quels que soient les kilomètres, les barbelés et les sacrifices. Je n’aurais jamais abandonné ce désir de vivre libre et j’aurais peut-être atterri dans une jungle, quelque part en Europe ou ailleurs.

Les milliers d’hommes, de femmes et d’enfants qui peuplent la jungle de Calais et qui vont se faire déloger cette semaine, éparpiller « façon puzzle » ne sont pas des coupables dont il faut se débarrasser. Ce sont des victimes et il faut que chacun le comprenne aujourd’hui.

Si j’ai une profonde compassion pour eux, c’est parce que j’aurais agi comme eux si j’avais été soumis aux mêmes menaces.

Alors, bien sûr que j’entends cette rengaine qui dit que la France n’a pas vocation à accueillir toute la misère du monde, mais que faire quand l’horreur absolue conduit ces malheureux à s’entasser dans des conditions insalubres dans un port de la mer du nord dans l’espoir d’aller ailleurs ? S'ils représentent la misère que nous ne pouvons pas accueillir, ils ne l'ont pas choisie cette misère, elle leur a été imposée. 

Car n’ayez pas peur de l’invasion, ils ne veulent même pas rester en France, ils savent que ce n’est plus ce pays accueillant et bienveillant qu'il fut par le passé mais ils ne savent pas passer par un autre chemin pour gagner l’Angleterre. Ils auraient bien aimé mais nous sommes le seul pays à avoir une frontière presque terrestre avec l'Angleterre.

A quelques mois des élections présidentielles et législatives, certains croient bon de donner des gages aux crétins qui votent Front National et Nicolas Sarkozy. C’est d’une tristesse épouvantable et, encore un fois, j’ai un peu honte de ce traitement inhumain.

A suivre... 

               Partager Partager
Notez


Lu 1626 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Voilà c'est fini - 21/11/2016

1 2 3 4 5

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Great news! https://t.co/NLmmlFxjcj
Mercredi 18 Janvier - 15:02
RT @HerveMonier: Ce matin, SUITE et FIN de ma liste des 300 twittos du marketing et de la communication à suivre en 2017 (Part. 2) ⏩ https:…
Mercredi 18 Janvier - 13:39
Impossible de mettre le contact sur la moto. Serrure gelée ou serrure forcée ? Mystère !
Mercredi 18 Janvier - 08:10
RT @flahertyrob: An awesome new service from Ketchum... https://t.co/Zqdzb1cfaI
Mercredi 18 Janvier - 06:38
Analyse : Comment sortir de la post-truth? https://t.co/BiC8HYee4r
Mardi 17 Janvier - 07:25
RT @xavierwargnier: Les sommets du digital 2017 https://t.co/yklpWOf73u
Mardi 17 Janvier - 07:19

Recherche