Christophe Ginisty

​Que va nous apprendre le résultat de l’élection US ?


Rédigé le Mardi 8 Novembre 2016



A quelques heures du résultat de ce qui est perçue par beaucoup comme l’élection la plus importante de la planète, et sans préjuger de celui ou celle qui va être élu, je voudrais revenir brièvement sur ce que cette élection va nous apprendre.

LA FRACTURE DE LA SOCIETE AMERICAINE 
C’est probablement l’un des plus grands échecs des deux mandats de Barack Obama malgré la vision qui l’a amené au pouvoir. La société américaine est divisée comme jamais, les crimes raciaux n’ont jamais été aussi nombreux, la police se rend coupable d’exactions sociales et l’écart entre la petite minorité qui a tout et la majorité qui n’a rien ne cesse de se creuser de manière dramatique.

Jamais une élection n’aura été aussi clivée et nauséabonde, faisant de cette fracture un terreau fertile à tous les fantasmes et les outrances. Si Trump est élu, lui qui en a tellement usé de l’état de la société, ce sera la preuve que cette fracture est désormais un élément moteur à la conquête du pouvoir et que la colère et la haine sont des matières électorales porteuses.

LE REEL NIVEAU DE REJET DU SYSTEME   
On le dit partout dans le monde, les citoyens en ont assez d’une classe politique professionnelle et consanguine qui confisque tout à son seul profit, classe représentée de manière tellement caricaturale par Hillary Clinton.

Les citoyens en ont assez mais cela ne les empêche pas de voter à chaque élection pour les mêmes, y compris comme c’est le cas en France pour les plus corrompus d’entre eux.

Le résultat de l’élection américaine nous dira à quel point ce ras le bol a été opérant, tant auprès de ceux qui ont décidé de s’abstenir que pour ceux qui auront effectué un vote de protestation antisystème.

L’INFLUENCE DES MEDIAS TRADITIONNELS 
Rarement une candidature n’aura été autant étrillée par les médias traditionnels que celle de Donald Trump dans une spectaculaire harmonie. Même s’il est de tradition aux USA que les grandes rédactions prennent parti sans la moindre équivoque, difficile de dénombrer tous les articles qui ont présenté Trump comme un repoussoir absolu, comme une sorte d’épouvantail.

Pendant des semaines, les médias ont agité un torchon enflammé sous les yeux des américains sidérés pour les enjoindre à ne pas voter Trump, suivis par des stars du show-biz dans un même unisson.

Si Trump est élu malgré ça, il faudra sérieusement repenser la notion d’influence au sein de la société américaine et au-delà.  

LA PUISSANCE REELLE DU POPULISME 
Le populisme est une agression, une insulte à l’intelligence, un viol permanent de la vérité, une outrance qui s’empare des peurs pour les transcender, les transformer en rage et désir de vengeance, une construction fantasmagorique de la politique.

Dans une société en bonne santé, le populisme ne pourrait pas avoir d’impact sur l’opinion et sur la manière avec laquelle les gens votent. Mais dans une société divisée et malade qui rejette le système en bloc et ne croit plus dans ses médias, le populisme peut-il gagner ?

C’est sans doute la plus angoissante énigme de l’élection de demain et c’est aussi une question pour tous les candidats putatifs dans le monde entier qui se demandent aujourd’hui s’ils peuvent gagner en racontant n’importe quoi, en mentant à tours de bras et en s'emparant des peurs des citoyens.

Car croyez-moi, si Trump l’emporte demain pour diriger la première puissance mondiale, d’autres vont lui emboiter le pas, certains qu’ils peuvent à leur tour gagner sur cette funeste posture.

Même si j’ai hâte d’être à demain et lever mon verre à la première femme élue Présidente des Etats-Unis, cette misérable campagne aura de toute manière marqué l’histoire et laissera de nombreuses traces.

Formons malgré tout le vœu qu’elle permette de réveiller les démocrates qui sommeillent en chacun de nous pour que, en cette matière, les USA ne soient pas précurseurs.

A suivre…  
 
 

               Partager Partager
Notez


Lu 1481 fois

Commentaires articles

1.Posté par Jean-Pascal le 08/11/2016 12:35
Très sincèrement si je devais voter je mettrais un bulletin blanc comme je le fais ici depuis quelques années déjà à quelques exceptions prés
Je vais aller voter aux primaires de la droite pour éliminer sarko mais très probablement pas au 1er tour et certainement pas au second, mais dans les deux cas je vais me déplacer
Comme tu le dis je ne veux pas donner de crédit à cette classe politique consanguine. Quoi faire d'autre il n'y a pas d'offre alternative. Tout est verrouillé par les partis et les média.
Comme tu as pu le dire je crois (rendons à César) moi je suis plus libéral que la droite française et plus humaniste que la gauche. Note que ce n'est pas trop difficile.
Le seul parti pour lequel je voterai personne ne le connais malgré ses 13000 adhérents soit plus que tous les partis politiques en dehors des 3 ou 4 principaux
Ses représentants n'ont jamais accés aux médias. Trop dangereux car son seul programme à CT est la sortie de l'OTAN de L'Europe et de l'euro sans dialectique d'extrême droite ni d'extrême gauche. Et c'est bien ça qui le rend dangereux car il fait seulement appel à des arguments construits et sources et à de la compétence et de la pédagogie pour les expliquer.
Le ne suis évidement pas anti européen, mais convaincu que l'Europe est irréformable par construction. Comme je suis convaincu que la politique américaine des 20, 30 voire 75 dernière années (attention conspirationisme) est à l'origine de tous les problèmes que nous rencontrons aujourd'hui tant sur plan économique que diplomatique et sécuritaire.
Bon là je m'arrête le reste relève plus d'une conversation entre ami que d'un débat entoilé, mais ça......

2.Posté par Christophe Ginisty le 08/11/2016 13:00
Merci Jean-Pascal pour ce commentaire. Tu es toujours très pertinent.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Voilà c'est fini - 21/11/2016

1 2 3 4 5

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Great news! https://t.co/NLmmlFxjcj
Mercredi 18 Janvier - 15:02
RT @HerveMonier: Ce matin, SUITE et FIN de ma liste des 300 twittos du marketing et de la communication à suivre en 2017 (Part. 2) ⏩ https:…
Mercredi 18 Janvier - 13:39
Impossible de mettre le contact sur la moto. Serrure gelée ou serrure forcée ? Mystère !
Mercredi 18 Janvier - 08:10
RT @flahertyrob: An awesome new service from Ketchum... https://t.co/Zqdzb1cfaI
Mercredi 18 Janvier - 06:38
Analyse : Comment sortir de la post-truth? https://t.co/BiC8HYee4r
Mardi 17 Janvier - 07:25
RT @xavierwargnier: Les sommets du digital 2017 https://t.co/yklpWOf73u
Mardi 17 Janvier - 07:19

Recherche