Christophe Ginisty

10 ans de blogging : La blogosphère


Rédigé le Mardi 11 Novembre 2014



Toute cette semaine, je reviens sur l'aventure qu'a constitué la tenue de mon blog depuis le 16 novembre 2004. Deuxième épisode aujourd'hui : la blogosphère. 

Ce que j'ai découvert de plus fascinant lorsque j'ai commencé à écrire sur le blog, c'est que non seulement je n'étais pas seul (ni le premier, loin de là), mais qu'il y avait dans Paris une sorte d'esprit de caste qui animait les blogueurs francophones de la première heure. C'était étonnant et très spectaculaire, presque émouvant.

Majoritairement issus du milieu de la communication et des médias, ces gens avaient le sentiment d'être les pionniers de quelque chose et d'écrire les premières pages d'une révolution qu'on n'allait pas tarder à appeler le Web 2.0. 

Il y avait évidemment le premier d'entre eux, le maître des lieux et l'inspirateur de beaucoup de vocations, Loïc Le Meur, à qui je suis allé chercher des poux comme un abruti (moi, pas Loïc) mais il y avait aussi déjà Cyrille de Lasteyrie que j'avais connu alors qu'il travaillait dans la pub, Emery Doligé, à qui je suis aussi allé cherché des poux, toujours comme un abruti (mais c'est une manie chez moi ou plutôt l'un de mes talents involontaires), Eric Brionnes, le fondateur de Dark Planneur, Laurent Gloaguen avec son magnifique blog Embruns  et évidemment Christophe Grébert avec son combat pour Puteaux, pour ne citer que quelques uns des acteurs de la première heure. 

Régulièrement, tout ce petit monde se réunissait sous l'impulsion notamment de Pierre Vallet, blogueur du 14ème arrondissement de Paris qui avait eu la grande idée d'organiser avec quelques amis une soirée récurrente, "Paris Blogue-t-il ?" qui mobilisait chaque mois (ou presque) plusieurs dizaines de personnes dans une ambiance festive très particulière. 

Très particulière car ce petit monde qui se connaissait depuis très peu de temps, se suivait, se lisait, se commentait et, lorsque le temps était venu de se retrouver "dans la vraie vie" se comportait comme un groupe d'amis de très longue date. Il y avait de vrais liens qui se tissaient à une vitesse ahurissante, par le sentiment confus d'appartenir à un petit groupe d'éclaireurs partageant la même passion pour "l'extime", néologisme inventé par l'un d'entre eux pour désigner cette capacité à projeter la sphère de l'intime vers le monde extérieur. 

Même si je prenais beaucoup de plaisir à participer à ces soirées, même si je me suis fait quelques vrais amis au sein de cette blogosphère, je ne m'y sentais pas super à l'aise. En fait, j'avais du mal à assumer la qualité de "blogueur" et comprendre en quoi, le fait de tenir un blog faisait de moi quelqu'un de différent, d'un peu à part des autres. Alors que certains l'affichaient comme un site extérieur d'appartenance à une élite, j'avais pour ma part le sentiment que tout cela n'était pas sérieux, que nous étions juste en train de nous amuser. Nous avions certes de l'audience mais, en dehors de quelques exceptions, elle était dérisoire et notre pouvoir d'influence chimérique. 

En réalité, c'est la puissance de la mécanique médiatique qui était à l'origine de ce sentiment. En ouvrant nos blogs et en chroniquant nos vies, nous étions devenus des médias avec tous les atours de la petite célébrité. Nous nous reconnaissions dans la rue, dans les événements. Nous avions notre public de fidèles, de fans mais aussi de détracteurs. Nous existions de manière publique et bien au-delà simple quart d'heure dont parlait Andy Warhol. La presse traditionnelle nous considérait comme des aliens quand elle ne nous voyait pas comme des concurrents, nous invitait sur les plateaux de télévision, faisait des unes sur nous. Nous étions les acteurs d'un "phénomène" et c'est ce qui soudait cette blogosphère de manière si particulière et troublante. 

Comme dans tout groupe humain, il y avait des stars, des blogueurs vedettes. Et puis il y avait aussi son lot de psychodrames, de crises passionnelles et égotiques, de jalousies, de trahisons. Il y avait des projets d'entreprises un peu loufoques, des projets artistiques, des associations qui se formaient, des histoires de cul et des histoires d'amour. C'était fascinant à observer. 

Inexorablement, cette blogosphère en tant que groupe identitaire s'est éteinte dans le nombre. Ces soirées n'existent plus et les blogueurs sont désormais associés à des influenceurs comme les autres par des agences de com qui les inondent de communiqués de presse dans un flux sans fin. Aujourd'hui, le nombre de blogs a considérablement baissé car ce n'est plus là que se déroulent les conversations qui ont quitté les fils de commentaires pour se retrouver sur Twitter et Facebook. 

Mais ceux qui étaient présents et formèrent cette blogosphère du milieu des années 2000 ont écrit collectivement l'une des plus belles pages de la révolution numérique, celle du web social. 

A suivre... 

               Partager Partager
Notez


Lu 17772 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Privé | Politique | Destinations | Inclassable | Livre | Pensées | Mon blog | Mémoires | IPRA | Conférences



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
@inesevoika you've got mail ;-) thanks for your spontaneous cooperation
Samedi 3 Décembre - 13:10
@inesevoika sure, that would be great
Samedi 3 Décembre - 12:51
I do remember 3 years ago when I spoke at #PRilika2016 - it remains a great souvenir
Samedi 3 Décembre - 10:57
Looking for a speaker who could elaborate on the importance of social networks for women in the Arab world as an emancipation tool
Samedi 3 Décembre - 10:55
RT @jjdeleeuw: Grand moment. Les expertes à 12h30 sur @BX1Officiel : @celinefremault @Assita_Kanko @SylvieLausberg @Bea_Ercolini @zariauror…
Samedi 3 Décembre - 09:03
RT @ldcRTBF: #Molenbeek Un nouveau panneau au style hollywoodien à l’entrée de la commune @FredericNicolay #InitiativeBruxelloise #UCLWebCo…
Samedi 3 Décembre - 08:53

Recherche