Christophe Ginisty

6 ans d'enseignement et tellement d'émotion !


Rédigé le Dimanche 10 Avril 2016



Il y a 6 ans, une petite bonne-femme super dynamique et adorable que je ne connaissais pas est venue me voir au bureau : "Je dirige un master 2 en communication corporate à l'INSEEC et le prof de lobbying vient de me faire faux bond, seriez-vous intéressé pour le remplacer ? J'ai beaucoup entendu parler de vous."

Je ne savais pas comment et pourquoi elle avait entendu parler de moi et dans quels termes. Car dans ce monde bruyant, je me méfie toujours quand quelqu'un me dit ça. Il y a tellement de gens qui disent du mal de vous... et je suis très loin d'être épargné par ce phénomène !

Quoiqu'il en soit, je l'ai écoutée et j'ai été séduit par sa détermination et la manière avec laquelle elle parlait de ses étudiants et de sa mission à leur service, de ses efforts aussi pour leur transmettre quelque chose qui leur permette de s'envoler dans la vie active. 

J'ai accepté et je me suis retrouvé un jour sur le chemin de l'école, leur école. 

Moi qui ai une certaine habitude de parler en public, je peux le confesser aujourd'hui, je n'ai jamais eu autant le trac que la première fois que je suis rentré dans cette classe de la rue Alibert. J'avais une boule au ventre, c'était indescriptible. J'avais tellement peur de ne pas être à la hauteur que j'étais proche de perdre tous mes moyens.

Ma première session était composée d'une petite dizaine d'étudiants en master 2. J'ai construit mon cours par petites touches, essayant au fil des jours de me débarrasser des vieux réflexes du conférencier pour devenir un éducateur apte à décortiquer et transmettre de la méthodologie en inspirant l'envie de s'y intéresser.

J'ai souffert comme rarement mais j'ai adoré ça. 

J'apprenais quelque chose à ces élèves mais, ce qu'ils ignoraient, c'est qu'ils m'apprenaient plein de choses également en me forçant à rendre intelligible un savoir essentiellement issu de l'expérience, moi qui n'ai que le bac en poche mais une carrière professionnelle nourrie et diversifiée dont je n'avais jamais appris les codes. Finalement, ils me permettaient de comprendre mon métier. 

En 6 années, j'ai eu plein de sessions et beaucoup d'étudiants. J'ai été fasciné par l'intelligence de certains et heurté par la fainéantise d'autres. J'ai pris un plaisir indescriptible à essayer de déceler dans chaque classe les pépites de demain et j'ai tenté de rallumer l'étincelle dans l'oeil de ceux qui n'y croyaient plus. 

Je ne sais pas si j'ai été utile à leur évolution professionnelle mais j'y ai mis toute mon ardeur. 

Ce matin, j'ai corrigé mes derniers devoirs et livré les notes au sécrétariat de l'école. Je n'enseignerai plus dans les prochains mois car mon déménagement en Belgique m'empêche de continuer à faire ces allers-retours. 

Par cette note, je veux remercier Régine qui est venue me voir il y a 6 ans et tous les élèves qui se sont retrouvés dans mes cours. J'ai adoré faire partie du corps professoral de leur master et je n'exagerai pas en affirmant que ce fut un honneur pour moi de leur prodiguer quelques enseignements.

J'espère qu'ils s'en souviendront et s'en serviront. Car très humblement, j'espère leur avoir été utile. 

A suivre... 

               Partager Partager
Notez


Lu 1956 fois

Commentaires articles

1.Posté par Glass le 11/04/2016 13:12
Merci de m'avoir cru et merci de ton intervention remarquée, appréciée
Cette année enfin le master prend une orientation plus social média on t'en fera part
Et mes étudiants seront toujours ravis de t'aider pour l'événement reputationnel qui marque notre tempo
A bientôt pour de nouvelles aventures

2.Posté par Christophe Ginisty le 11/04/2016 15:10
Merci à toi Régine

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Mes voeux pour 2013 - 30/12/2012

J - 1 avant ça ! - 23/11/2010

1 2

Privé | Politique | Destinations | Inclassable | Livre | Pensées | Mon blog | Mémoires | IPRA | Conférences



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49
Allez, je parie sur Najat Vallaud Belkacem pour remplacer @manuelvalls à Matignon @najatvb
Lundi 5 Décembre - 12:39
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47

Recherche