Christophe Ginisty

A votre avis, Jean-Pierre Elkabach est-il dans son rôle ?


Rédigé le Mercredi 11 Mars 2009



J'ai écouté ce matin l'interview de François Bayrou par Jean-Pierre Elkabach sur Europe1 et je dois vous avouer que j'ai été particulièrement troublé par l'agressivité du journaliste à l'encontre du Président du MoDem. Mais ce n'est pas tant son attitude de ce matin qui m'a laissé perplexe que de la mettre en parallèle avec son incroyable complaisance vis à vis des membres du gouvernement lorsqu'il les reçoit. En d'autres termes, je comprendrais ce côté mordant s'il l'appliquait à tous ses invités. Hors, ce n'est pas le cas.

Lors de la dernière intervention de Nicolas Sarkozy à la télévision, j'avais regretté la mollesse des prestations des quatre intervieweurs de service. Il y avait une forme de complaisance qui sautait au yeux et dont le résultat fut de ne pas poser les vraies questions (notamment sur l'Outre-mer).

Alors, en écrivant cette note, je mesure à quel point il y aurait quelque chose de profondément contradictoire (et malhonnête) dans le fait de reprocher une attitude suivant la personnalité à laquelle elle s'adresse. Ce qui me choque, c'est pas tant de constater que Jean-Pierre Elkabach agresse François Bayrou en déroulant une propagande gouvernementaleinsupportable et fausse, c'est de mesurer à quel point la presse pratique une complaisance de courtisan vis à vis du pouvoir, complaisance qui implique une forme abusive de violence vis à vis des opposants.



               Partager Partager
Notez


Lu 4205 fois

Commentaires articles

1.Posté par cocobe le 13/03/2009 23:04
Christophe,

Tu connais la définition du rugby: "un sport de voyous pratiqué par des gentlemen", cette définition pourrait s'appliquer aussi à la poltique, mais finalement la politique est devenue ce que l'on dit du tennis: "un sport de gentlemen pratiqué par des voyous".... ou des mercenaires, c'est souvent le cas des journalistes français.

2.Posté par KaG le 14/03/2009 09:37
Il est rude, il reprend l'argumentaire UMP mais dans le fond, ce n'est pas plus mal.
Son problème est qu'il n'a pas le même comportement avec l'ensemble de ses interlocuteurs.
Si c'était le cas, ce serait très bien.

Perso, je préfère ça aux autres "journalistes"

3.Posté par soph le 15/03/2009 09:33
Deux "b" à Elkabbach.

4.Posté par Frédéric Chevalier le 15/03/2009 14:08
Christophe,
Je crois surtout que François Bayrou devrait développer un peu ses compétences en matière de défense et de politique étrangère.

La France ne retourne pas dans l'OTAN ; elle n'en est jamais sortie. Elle reprend seulement sa place au sein du commandement intégré dont elle était sortie en 1966 par la volonté du général de Gaulle. A cette époque, il s'agissait de garantir l'indépendance de la France et, en particulier, de se doter d'une force nucléeaire stratégique indépendante qui ne soit pas, comme c'est le cas pour celle de la Grande Bretagne, sous "double clé". On était en pleine guerre froide et c'était un des fondements essentiel d'une politique de dissuasion crédible.

Or depuis l'effondrement du rideau de fer, l'Otan a changé de nature et de mission. Ses théâtres d'intervention sont bien loin de l'Atlantique Nord. En tant que membre de l'Alliance Atlantique, la France en est le 4e contributeur . Nous participons à des opérations extérieures dans le cadre de l'OTAN. L'Afghanistan, est là pour nous le rappeler. Mais en étant à l'extérieur du commandement intégré, nous ne pesons pas sur les décisions.
Alors pourquoi ce qui était vrai en 1966, ne l'est plus aujourd'hui ? Simplement, parce qu'aujourd'hui, ce retour ne met pas en cause l'indépendance de notre force nucléaire et parce qu'il n'y a plus d'automaticité à intervenir dans les conflits. François Bayrou fait une erreur d'appréciation, à moins que ce ne soit qu'une volonté de manipuler la réalité : la France membre du commandement intégré pourrait fort bien ne pas suivre les Etats-Unnis dans un conflit qu'elle n'approuverait pas, comme ce fut le cas en Irak. Pour preuve : l'Allemagne n'a pas participé à la guerre en Irak. On ne peut pas dire n'importe quoi, quand on prétend donner des leçons quotidiennes et aspirer aux plus hautes fonctions.

Je connais ton engagement auprès de François Bayrou et je le respecte. Mais tu devrais lui proposer quelques média trainings pour ne pas asséner systématiquement des contre-vérités lorsqu'il est malmené dans un débat. Ce n'est pas la première fois. Souviens-toi le débat avec Coppé quand il a affirmer sans sourciller que la Haute Autorité de l'audiovisuel avait été mise en place par Giscard et que sous ce dernier, l'Etat n'intervenait pas dans les médias !

Bon, la bonne nouvelle, c'est qu'il lui reste encore 5 ans pour se préparer et devenir plus crédible. Cela lui évitera peut-être de se faire malmener par un journaliste qui refuse d'être complice et souhaite une bonne information de ses auditeurs.

Amitiés

Frédéric Chevalier

5.Posté par Frédéric Chevalier le 15/03/2009 14:49
J'oubliais :

Bien évidemment que François Bayrou votera la motion de censure. Il le fera pour des raisons de politique intérieure et non pour des considérations liées à la politique étrangère de la France. N'en soyons pas dupes.

6.Posté par Christophe Ginisty le 15/03/2009 16:41
Frédéric, je ne te savais pas expert en stratégie internationale.

Tu noteras que le propos de ma note n'est pas tant de s'intéresser au fond du débat qu'à l'attitude de JPE, suivant qu'il interroge un invité dans la majorité ou dans l'opposition. Sans doute prend-il soin de ne pas déplaire au pouvoir qui lui confie des missions. C'est pas terrible de finir sa vie comme ça, lui qui fut malgré tout un grand nom du journalisme. Mais c'était il y a bien longtemps.

7.Posté par Frédéric Chevalier le 15/03/2009 16:55
En fait, aussi étrange que cela puisse paraître, j'ai fait des études de relations internationales et deux troisèmes cycles : "Etudes Stratégiques et politique de Défense", "Diplomatie et administration des organisations internationales"... le tout pour finir dans la com' et le marketing :-)

En ce qui concerne JPE, il est un des rares journalistes français à avoir une certaine impertinence vis-à-vis des personnes interviewées et un des rares à poser plusieurs fois la même question pour avoir une réponse, quitte à mettre le doigt là où ça fait mal. Je pense qu'il a aussi cette attitude vis-à-vis de membres du gouvernement, même si on a tous pu noter en 2007 un certain parti pris, d'ailleurs bien relevé et tourné en dérision par Nicolas Canteloup quelques minutes après son interview sur l'antenne même d'Europe 1. Après tout, n'est-ce pas cela la démocratie ?

Mais promis, je vais réécouter quelques podcasts de JPE pour voir si ce que tu dénonces est si flagrant :-)

8.Posté par Martine le 15/03/2009 22:31
@fchevalier,
Pro Juppé? :D

9.Posté par Frédéric Chevalier le 15/03/2009 22:46
@ Martine
Je ne vois pas le rapport avec Juppé... A moins que j'aie manqué quelque chose :-)

10.Posté par Martine le 16/03/2009 08:21
@fchevalier,
Votre positionnement par rapport à la ré-intégration du commandement de l'OTAN, par exemple...

11.Posté par Frédéric Chevalier le 16/03/2009 15:36
@Martine,
J'ai effectivement entendu Juppé ce matin chez... JPE :-)

C'est simplement parce-que c'est la réalité. Je ne me sens pas particulièrement proche d'Alain Juppé pour autant.

12.Posté par Céline le 31/03/2009 22:08
Et demain matin, à ton avis, sera-t-il dans son rôle, aura-t-il le même ton, arrogant et impertinent, osera-t-il mettre le doigt la où ça fait mal, ou bien sera-t-il complaisant et mielleux avec son pote en direct de l'Elysée....???


13.Posté par JF le démocrate le 01/04/2009 00:18
@ Frédéric Chevalier: si je reprends vos arguments de "fond", on peut se demander pourquoi la France n'a pas décicé, bien avant Sarkozy de réintégrer le commandement intégré de l'OTAN! Pourquoi Chirac et de Villepin ont toujours été contre?!

Le questionnement n'est pas aussi simple que vous le laissez percevoir, et je crois sincèrement que vous présentez une vision très simplifiée des choses. Ceci n'est aucunement une insulte, juste un constat.

14.Posté par Frédéric Chevalier le 01/04/2009 00:33
@ Céline : JPE est tout à fait dans son rôle d'interviewer le président de la République. Pour le reste, écoutons l'émission et nous verrons bien.

@ JF le démocrate. Chirac y a pensé. Il n'était pas contre, mais n'a pas pu obtenir les contreparties nécessaires en matière de responsabilité confiées à la France. Il faut dire qu'en face de lui, il n'avait pas Obama, mais Bush.

15.Posté par JF le démocrate le 01/04/2009 15:13
@ Frédéric Chevalier: il ne vous aura pas échappé que l'idée, oserais-je dire la "décision" de N. Sarkozy, de réintégrer le commandement intégré de l'OTAN date de bien avant les élections présidentielles américaines... Mc Cain, Obama ... ou Bush si c'avait été encore le cas, le résultat aurait été le même de toute façon.
Maintenant, croyez-vous vraiment qu'Obama est enclin à complètement remanier l'Alliance Atlantique Nord, qui je le rappelle n'a plus aucun objet depuis la fin de la guerre froide, alors que celle-ci est l'instrument de la domination militaire et géopolitique des Etats-Unis sur le Monde?!

16.Posté par Nicolas Geneviève le 11/05/2009 10:14
quand donc un journaliste mettra les choses au point à propos de la jeunesse hitlerienne du pape ? la Hitler Jugend était obligatoire et ceux qui n'allaient pas aux réunions se voyaient au bout de trois absences mis à la porte des lycées et des études supérieures.
Et ceci était aussi obligatoire pour les Alsaciens. (j'ai vécu cela de 1940à1044)
Pour la Wehrmacht, l'enrolement étai obligatoire pour tout Allemand à 17 ans. En Alsace c'est ainsi, qu'il y a eu des "malgrés nous". Ne pas confondre d'ailleurs la Wehrmacut avec le corps spécial des SS.
Si vous voulez des détails et une confirmation de mes dires, lisez le témoignage véridique de Géréon Goldmann "un Franciscain chez les SS" paru aux éditions d l'Emmanuel Jubilé

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Libertés | Télévision | Pouvoir et médias | Presse | Blogosphère



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Intéressant et bien tourné. Portrait à lire : https://t.co/WVDA73ovZk
Lundi 27 Février - 07:53
RT @JurisSleiers: "The battlefield [for presidency] today has shifted online." Le Pen’s online army leads fight for French presidency: http…
Dimanche 26 Février - 12:05
Flight attendants from #AirFrance welcome passengers with masks in Rio to celebrate #Carnaval https://t.co/Pvgxx6wGuh
Dimanche 26 Février - 09:42
Et ainsi la dictature de met-elle doucement en place... https://t.co/N8YU27KOxi
Samedi 25 Février - 13:29
@CChaffanjon et Bayrou, ne l'oublions pas
Vendredi 24 Février - 12:44
Alliance Macron Bayrou : le bricolage improbable dont les élécteurs ne veulent plus:... https://t.co/Omku8mI39M https://t.co/2j9yfr4lOa
Vendredi 24 Février - 11:49

Recherche