Christophe Ginisty

Affaire DSK : Un nouveau livre pour quoi faire ?


Rédigé le Jeudi 1 Décembre 2011



Affaire DSK : Un nouveau livre pour quoi faire ?
"Toutes les bonnes choses ont une fin", dit le proverbe. Il serait bon que même les pires en aient une.

Ayant dépassé depuis longtemps le stade de l'overdose avec cette affaire DSK, je dois dire que l'annonce ce matin de la publication d'un livre écrit par le biographe attitré de l'ancien patron du FMI, Michel Traubman (photo), me donne franchement la nausée.

Je ne l'ai pas lu (et je n'ai pas l'intention de le lire d'ailleurs) mais rien que d'évoquer la manière avec la presse en parle, c'est franchement trop.

Avec force de détails, et alors que l'affaire n'est pas encore jugée au civil aux USA, voilà qu'on nous raconte que la femme de chambre, sans doute subjuguée par le corps d'Apolon de DSK à poil sortant de sa douche lui aurait fait comprendre du regard une envie pressante de lui pratiquer une fellation. Et que le pauvre DSK, victime de ce regard de braise et de ses pulsions incontrôlables n'aurait évidemment pas pu résister.

C'est franchement glauque.

Mais au-delà de la déscription de la fameuse scène "selon DSK", je me demande à quoi peut servir ce livre.

Ayant écarté l'idée qu'il puisse s'agir d'un cadeau de noël, je ne vois pas très bien l'utilité de sortir un tel opus. Je crois que les français ont tourné la page. Ce fut certes un feuilleton médiatique d'une rare intensité mais l'affaire n'est plus dans les conversations, si ce n'est lorsque certains regettent encore que DSK ait été assez idiot pour jouer son destin d'homme d'état au niveau de la braguette.

Du côté de DSK aussi, il faudrait savoir tourner la page et passer à autre chose.

En l'espèce, le meilleur conseil que l'on pourrait donner à l'ancien patron du FMI, c'est du s'immerger dans le silence le plus total, de se faire soigner et d'oublier toute forme de communication, fut-elle directe ou indirecte.

Le besoin d'exister et de continuer à faire vivre cette sinistre affaire par livre interposé est totalement contre productif. Cela contribue à enfoncer le personnage encore un peu plus car cette entreprise maladroite de tentative de restauration d'honorabilité produit exactement l'effet inverse.

               Partager Partager
Notez


Lu 1316 fois

Commentaires articles

1.Posté par julie le 01/12/2011 17:38
Peut être contre productif, mais je pense que tu as tort, le livre sera sous le sapin de noel de beaucoup de gens, à la curiosité malsaine et glauque. Il y en a plus qu'on le croit. Et alors la seule réponse que je vois à ta question c'est "Pour le fric ! Autant battre le fer pendant qu'il est chaud et récupérer un max de pognon sur le dos de DSK, qui doit surement en récupérer un peu au passage".

2.Posté par Christophe Ginisty le 01/12/2011 17:45
Nous verrons bien et je suis prêt à prendre les paris sur la réussite ou l'échec de ce bouquin.

3.Posté par Dave96 le 01/12/2011 18:58
Christophe,

Je serais DSK, je ne serais pas pret a tourner la page alors que dans l'opinion publique il n'a qu'a "aller se faire soigner", comme tu le dis.

Je te rappelle qu'il n'a pas ete juge coupable du viol par un tribunal independant.

On ne peut que desapprouver sa vie privee, et surtout etre choque que ses activites libertines soient financees par des fournisseur des collectivites francaises.

Mais si tous les libertains devaient etre mis a l'index, ou irions-nous?

Des faits meritent selon moi d'etre davantage connus de l'opinion: des comportements suspects d'employes de Accor presents dans cet hotel au meme moment (des "sauts de joie" apres que N Dialo ait temoigne) et les frequents passage de N Dialo dans une autre chambre avant et apres les faits.

DSK etait qd meme quasi certain de devenir notre president et tous les faits qui l'ont prive de son destin doivent selon moi etre portes a la connaissance des francais cela me parait la moindre des choses.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47
Question existentielle : peut-on commenter la politique en restant courtois et aimable ? https://t.co/CAKO9yYASD
Lundi 5 Décembre - 07:22
Au lieu de de focaliser sur la défaite d'un populiste, pourrait-on parler de la victoire heureuse de l'écologie en Autriche ?
Dimanche 4 Décembre - 22:51
Wow!!!! https://t.co/7I94TIfJR0
Dimanche 4 Décembre - 22:47
Peut-on commenter la politique en restant aimable ?: Cette note m'a été inspirée par une... https://t.co/CAKO9yYASD https://t.co/mKqbr1s3Ya
Dimanche 4 Décembre - 21:56
Ségolène Royal couvre Fidel Castro de louanges. Remarquez, elle avait bien vu en François Hollande l'homme idéal #okjesors #désolé
Dimanche 4 Décembre - 20:14

Recherche