Christophe Ginisty

Affaire DSK : la démonstration de la puissance d'une réputation


Rédigé le Dimanche 15 Mai 2011



Affaire DSK : la démonstration de la puissance d'une réputation
Dimanche 15 mai 2011, nous venons d'assister à un événement majeur dans la vie politique française avec la garde à vue de DSK aux États-Unis, soupçonné d'avoir agressé sexuellement une femme de ménage de l'hôtel Sofitel de New York. Au-delà des commentaires innombrables qui ont été faits depuis ce matin, ce que je trouve absolument remarquable dans cette histoire, c'est qu'elle est une illustration majeure de la puissance d'une réputation sur l'image d'une personnalité.

C'est quoi une réputation ? C'est l'ensemble des attributs d'image qui se sont sédimentés autour d'une personne et que l'opinion considère comme étant autant d'éléments descriptifs.

A tort ou à raison — il ne m'appartient pas d'en juger — Dominique Strauss-Kahn a depuis de nombreuses années une réputation de séducteur invétéré, d'homme à femmes, voire de harceleur, comme il y a quelques années avec ses relations avec une collaboratrice du FMI. Si aucun d'entre nous n'a la moindre certitude sur la réalité des faits qui sont évoqués, cette réputation qui s'est nourrie de suspicions, de "on dit" et de rumeurs est devenue, elle, réalité.

C'est là que les choses sont perverses : même si nous ne sommes pas certains des éléments qui ont fait une réputation, nous sommes prêts à considérer cette réputation comme représentative de la vérité.

Dans l'affaire DSK et alors que ses amis implorent à juste titre la présomption d'innocence, l'opinion publique a déjà fait son choix. Elle croit en la version de la femme de ménage car cette version entre en parfaite résonance avec la réputation du patron du FMI. L'opinion ne juge pas, elle met simplement en perspective ce qui se passe avec ce qu'elle était prête à croire à priori. Et même si nous apprenons demain que tout ceci n'était qu'un coup monté, l'opinion restera marquée par cette croyance. C'est injuste mais c'est ainsi.

C'est une leçon majeure que tous les communicants doivent avoir à l'esprit. Au-delà de la réalité des faits qui éclatent en plein jour, il faut toujours se demander, et de la manière la plus froide possible, quelles étaient les croyances a priori des gens. Car ce sont ces croyances qui vont favoriser la direction immédiate que va prendre l'opinion publique.

Analysez ce que les gens sont prêts à croire et vous aurez le ferment de la plupart des crises en puissance.


               Partager Partager
Notez


Lu 2010 fois

Commentaires articles

1.Posté par Jarodd le 15/05/2011 21:15
Et même si nous apprenons demain que tout ceci n'était qu'un coup monté, l'opinion restera marquée par cette croyance. C'est injuste mais c'est ain

Nous en avons eu l'exemple avec Mme Le Pen, qui fait fi de la présomption d'innocence, et "n'est pas surprise" de cette affaire en analysant le passé de DSK. Elle oublie de dire qu'il a été blanchi des accusations portées sur lui en 2008, dans les mêmes cisconstances.

Et ces réactions sont aussi à prendre en compte pour notre vote, en regardant les réactions des candidats, que l'accusé soit dans son camp ou en face, que les accusations soient confirmées ou pas.

2.Posté par JF le démocrate le 15/05/2011 20:21
Bravo! Je trouve ce billet remarquable, empli de raison, notamment par rapport à quasiment tout ce que j'ai pu lire aujourd'hui sur le net.

3.Posté par Jean-Baptiste le 15/05/2011 20:50
En même temps, si on s'intéresse à la déposition de la femme de ménage, on a du mal à y croire... Ou alors DSK est un malade qu'il faut enfermer d'urgence. Une fois n'est pas coutume, je ne partage pas ton avis... Je sens les gens plutôt critiques vis à vis de cette affaire, malgré la réputation de l'homme.

4.Posté par Martine le 16/05/2011 00:01
" La démonstration de la puissance d'une récupération" explosée de rires !

5.Posté par FrédéricLN le 16/05/2011 09:41
@ Christophe : oui, c'est pourquoi la réaction de M. Le Guen est une antiphrase… involontairement dévastatrice.

@ Jarodd : "accusations portées sur lui en 2008, dans les mêmes cisconstances." : non, les circonstances n'étaient pas les mêmes et les accusations non plus. L'accusation dont il a été blanchi portait sur un éventuel favoritisme dont Mme Nagy aurait bénéficié après sa liaison avec DSK. La rumeur se nourrit du genre d'assimilations hasardeuses que vous faites là ...

6.Posté par Christophe Ginisty le 16/05/2011 11:53
Merci Frédéric pour ces précisions effectivement utiles.

7.Posté par Fotini le 16/05/2011 13:01
Les Américains ne l'ont pas arrêtésur la base de sa seule réputation... en plus je ne suis pas sûre, s'il s'avérait qu'il s'agit d'un coup monté que les Français ne voteraient pas pour lui, mauvaise réputation ou pas !

1) soit c'est un malade et dans ce cas pourquoi n'a-t-il pas "fauté" avant, alors que ça fait 3 ans qu'il est aux US ?


Bernard Debré (apparemment très bien informé ?) dit que DSK avait déjà sévit dans le même hôtel (mais curieusement jusque là ces "incidents" étaient étouffés)

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/debre-sur-dsk-l-hotel-a-etouffe-d-autres-affaires_993154.html

2) soit c'est un coup monté (connaissant ses faiblesses on l'a un peu poussé à commettre l'irréparable) mais le timing est trop gros

3) soit c'est un acte manqué suicidaire : inconsciemment il voulait pas être candidat !


8.Posté par Fotini le 16/05/2011 14:13

4) Ah, j'oubliais, soit il est innocent ;-) !

9.Posté par Dave 96 le 16/05/2011 18:48
Je suis moi-meme assez allucine de voir les medias francais qui ne semblent vraiment pas capables de concevoir la culpabilite de DSK. Est-ce que je petit monde ferme des pronostiqueurs professionnels, qui voyaient deja DSK president, auraient du mal a se dejuger?

Moi-meme je ne voudrais pas trop qu'on sous-estime le "bon sens populaire" qu'on lit dans les sondages de l'opinion. Pour moi la vision du francais moyen a de valeur justement car, au contraire des politologues experts, ils ont le recul necessaire, a defaut de toutes les infos.

10.Posté par JF le démocrate le 17/05/2011 00:38
@ Fotini

Il n'y a que tes points 1) et 2) qui me semblent plausibles: soit, DSK est un authentique malade, soit c'est un coup monté!

Ce qui m'inquiète le plus, ce sont les B. Debré ou autres qui se répandent dans les médias ou sur la toile en répétant à tue-tête: tout le monde le savait! Tout le monde savait qu'il avait déjà agressé des femmes...

Parce que le problème, c'est que dans ce cas tout le monde a fermé sa gueule... Dans cette hypothèse, tout le monde a laissé agir un criminel, en attendant qu'enfin une femme de chambre portoricaine se décide à porter plainte. Ca fait froid dans le dos et ca fait juste penser à Vichy, sans exagération aucune pour une fois.

11.Posté par Fotini le 17/05/2011 01:03
@JF

Dernière hypothèse en date : il aurait l'habitude que l'hôtel lui envoie des femmes de chambre consentantes avec lesquelles il se livrerait à des jeux érotiques et là il y aurait eu malentendu, celle-ci n'ayant pas été avertie de la chose (complot ou pas).

Ce qui semble par contre bizarre c'est qu'on parle de fellation contrainte alors que c'est impossible sans la menace d'un couteau, en tout cas pas dans un contexte de lutte... à moins qu'on qualifie de fellation le seul effleurement de la bouche de la victime sans qu'il y ait de pénétration à proprement parler. B
Bref, ça va nous intriguer encore un bon moment car tout y est : sexe, politique, honneur perdu et tentatives de jeter le discrédit sur la victime présumée.

12.Posté par JF le démocrate le 17/05/2011 01:20
@ Fotini

C'est vrai que cette fellation forcée me pose aussi problème... S'il s'était agi d'une vieille grand-mère sans dentier (il est tard, on peut se lâcher...), tout restait possible, mais là elle n'avait que 32 ans...

Pour "la chambre garnie", je ne savais pas que c'était dans les pratiques de la chaîne ACCOR. Mais ceci pourrait expliquer cela: le prix de la suite qu'a louée DSK est de 575 €, hors on parle continuellement de 3000€. La différence correspond-elle au garnissage? Dans ces conditions, on peut imaginer la bête attendre toute la nuit à poil sans que rien ne se passe... A 12 h, alors que la bête est toujours à poil, une pauvre femme de ménage passe par là...

PS: pardon Christophe pour ces propos divagateurs. Comme d'habitude, c'est Fotini qui a commencé...

13.Posté par Fotini le 17/05/2011 09:57
@JF

"Comme d'habitude, c'est Fotini qui a commencé..." : ça fait très école maternelle...

14.Posté par JF le démocrate le 18/05/2011 01:30
@ Fotini

Ben oui, qu'est-ce que tu veux, j'en suis encore à ce stade. Mais je suis certain que si tu m'éduques (par sur les fellations mais sur du plus "traditionnel"), j'apprendrais au moins à lire et à écrire... :)

15.Posté par Fotini le 18/05/2011 15:35
@JF

Attention, tu n'es pas loin de franchir la ligne rouge... à la DSK !

Allez, j'arrête de squatter le blog de Christophe !

16.Posté par JF le démocrate le 19/05/2011 02:04
@ Fotini

C'est bas comme argument, ... et empreint de choses mal placées, surtout en ce moment!

Ce n'est pas moi qui ait parlé de fellation en premier...

Au plaisir de te lire, sur un autre blog, car effectivement, moi aussi je compte laisser Christophe en paix.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49
Allez, je parie sur Najat Vallaud Belkacem pour remplacer @manuelvalls à Matignon @najatvb
Lundi 5 Décembre - 12:39
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47

Recherche