Christophe Ginisty

Affaire Léonarda : chronique d'un coup de com involontaire et désastreux


Rédigé le Vendredi 18 Octobre 2013



Affaire Léonarda : chronique d'un coup de com involontaire et désastreux
Les lycéens sont dans la rue depuis deux jours. Les langues se délient, l'Elysée se tait pour le moment, les alliés d'hier prennent leurs distances et le Ministre de l'Intérieur rentre précipitamment des Antilles en mode "gestion de crise."

Que s'est-il passé ? Des émeutes ? Un attentat dans un lycée ? Non, rien de tout ça, juste la reconduite à la frontière de Leonarda, une jeune fille passée de l'ombre au statut d'icône de tout un pays soudainement concerné par le sort des Roms et d'une jeunesse éprise de solidarité générationnelle.

Comment expliquer cette mobilisation spectaculaire et la place prise en un temps record par un fait d'actualité qui occupe désormais la une de toutes les rédactions et contraint le pouvoir à se mettre en pause, toute affaire cessante ? Comment comprendre cette "auto-combustion" de l'opinion publique alors que toutes les études d'opinion confirment depuis des années que les français n'ont pas un grand attachement pour la population Roms ?  

La réponse est simple. L'affaire Leonarda n'est pas celle de la communauté Roms mais celle d'un coup de com involontaire que les forces de l'ordre ont commis sans même s'en rendre compte. 

Ils seraient allés arrêter cette jeune fille à son domicile, personne ou presque n'en aurait parlé. Il y a des dizaines de milliers de reconduites à la frontières dans notre pays chaque année (entre 30 et 40.000) et personne ne s'en émeut à part les associations qui se préoccupent à juste titre de la dignité de ces familles à qui l'on récuse le droit de s'installer durablement dans notre pays. 

Ces gens qui sont parfois en situation irrégulière (pas toujours quand ils sont ressortissants de l'Union Européenne) sont chassés de France tous les jours dans l'indifférence la plus totale, voire sous les applaudissements sourds d'une certaine partie de la population qui appelle de ses voeux le rejet de cette forme d'immigration, un peu rapidement associée à l'insécurité et au chômage. 

Leonarda aurait quitté la France dans le silence implacable de cette société française qui se radicalise chaque jour un peu plus si les forces de l'ordre n'étaient pas venues la chercher dans sa journée d'école, au cours d'une sortie scolaire, dans un contexte qui fait de cette jeune fille, membre d'une communauté pourtant stigmatisée avec violence verbale et condescendance, une jeune fille comme les autres, symboliquement protégée par l'école de la République, ultime artisan de son intégration. 

Ce n'est pas une "Rom" auxquels les policiers ont porté atteinte mais à l'école de la République et ça, c'est insupportable pour chacun d'entre nous. 

J'ai parfaitement conscience du cynisme de mon propos quand j'affirme que la puissance de l'émotion générée par cette interpellation ne vient pas tant du fond que de la forme, mais c'est une réalité. Les français n'éprouvent que peu d'empathie pour les membres de cette communauté en temps normal. S'ils s'indignent aujourd'hui, c'est qu'un élément nouveau est venu percuter le registre de leurs sentiments. 

La communication se nourrit de symboles car les symboles permettent à l'opinion de comprendre les choses différemment et avec plus de force. 

L'émotion des foules est un facteur fondamental à une époque où les médias sociaux dominent le champ médiatique. L'opinion a besoin de cette émotion pour se mobiliser et donner du sens à son action. L'émotion a par ailleurs une dimension sociale très forte, source de viralité car propice à tous les partages.

Que postons-nous sur nos espaces sociaux si ce n'est les signaux de nos émotions personnelles ?  

Les réseaux sociaux regorgent et débordent d'émotions en tout genre. Les statuts sur Facebook parlent de joies, de bonheurs, de succès, d'échecs, de moments de détresse, de solitude,... Ils sont plein de ces vidéos ou de ces photos sensées provoquer une émotion chez nos "amis" et ceux qui nous suivent. Emouvoir les membres de sa propre communauté est une activité à part entière, une façon de calibrer sa propre influence et de devenir auteur et acteur de la vie au sein d'un groupe. 

Les policiers qui sont venus interpeller cette jeune fille ainsi que ceux qui leur en ont donné l'ordre n'ont pas réfléchi une seule seconde à cette dimension émotionnelle. Ils ont bêtement appliqué un titre exécutoire, sans mesurer la puissance mobilisatrice d'une jeunesse sensible aux symboles et spontanément solidaire des membres de sa communauté. 

C'est une grosse connerie. Un énorme connerie, même ! 

L'émotion des foules est un paramètre que toute personne en prise avec l'opinion publique doit prendre en considération aujourd'hui. C'est une dimension fondamentale car elle est en partie à l'origine du lien que les internautes ont formé sur les réseaux sociaux. C'est l'allumette qui peut mettre le feu. 

Ce sera d'ailleurs l'un des sujets de la prochaine conférence ReputationWar que j'organise en partenariat avec Syntec RP le 17 janvier prochain à Paris sous le thème "Foules sentimentales." Réservez vos billets dès aujourd'hui pour être sûr de ne pas rater cet événement exceptionnel qui vous plongera au coeur des phénomènes de foules. 

A suivre... 

               Partager Partager
Notez


Lu 1926 fois

Commentaires articles

1.Posté par Marie le 21/10/2013 08:49
Je ne comprends pas toutes ses réactions. La famille de cette jeune fille avait été invité à quitter la France. Il n'y a eu aucune violation des règles en matière d’immigration. Je trouve d'ailleurs la réaction de sa famille exagérée... par rapport à la situation ! On dirait que la jeune fille est emprise d'haine envers la France, alors que pourtant on l'a accepté sur notre territoire pendant une très longue période... Bref cette affaire est ridicule !

2.Posté par arsene le 24/11/2013 02:42
Twitter
L'émotion des foules est un paramètre que toute personne en prise avec l'opinion publique doit prendre en considération aujourd'hui.
Je partage Tout à fait cette opinion et j'observe que ce paramètre est de plus en plus utilisé sur internet et les réseaux sociaux pour opérer une certaine forme de communication que je qualifierai de "communication PAR la masse" (à ne pas confondre avec la communication "de" masse)...

l'effet parfois pernicieux d'une telle forme de communication est bien réel: dans bien des cas l'information n'est plus analysée à froid, mais celle-ci subit le contre coup des sentiments des uns et des autres. Nous le faisons tous à un degrés moindre pour certains ; à un degrés plus ou moins grand pour d'autre. Nous agissons ainsi sans forcement le savoir/vouloir.

J'attend avec beaucoup d'intérêt la prochaine édition de ReputationWar depuis Abidjan (en Côte d'Ivoire). Aurait t il une possibilité pour moi d'être " d i g i t a l e m e n t " présent? Vidéo live streaming? Support vidéo d'après évènement?

A bientot donc Christophe!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49
Allez, je parie sur Najat Vallaud Belkacem pour remplacer @manuelvalls à Matignon @najatvb
Lundi 5 Décembre - 12:39
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47

Recherche