Christophe Ginisty

Air France : ce que les incidents nous disent de la société française


Rédigé le Jeudi 8 Octobre 2015



Depuis que les télévisions du monde entier ont relayé les images de ce « pauvre » DRH d’Air France pris à parti par les syndicalistes et/ou les agitateurs venus pour en découdre, la classe politique dans un unisson suspect s’accorde pour condamner ces agissements, fustiger des attitudes de voyou et pointer une nouvelle fois la France comme ce pays impossible à réformer, prisonnier de ses syndicats et de son code du travail, condamné à régresser et perdre inexorablement les attributs de sa compétitivité et de son attractivité.

Depuis deux jours, tout a été dit ou presque sur ce spectacle mais ne comptez pas sur moi pour en rajouter et tenter de me faire le procureur d’un tribunal populaire pour condamner les syndicats ou les dirigeants de la compagnie aérienne et savoir qui a plus tort que l’autre et qui mérite d’être puni.

Ne comptez pas sur moi non plus pour m’étonner naïvement de ces violences. Elles sont tellement prévisibles !

Ce que ces événements m’inspirent est une réflexion que je me fais depuis des années déjà sur la France et sur laquelle j’ai déjà écrit des dizaines de lignes : des années de vie politique calamiteuse, d’absence de leadership, de sclérose d’un personnel politique corrompu et sans inspiration, de recours systématique au bouc émissaire pour mieux éviter de parler des vrais sujets qui fâchent, d’instrumentalisation de la haine comme ferment de conquête électorale, d’une justice inopérante à condamner rapidement ceux qui abusent du bien public, de gouvernance d’entreprises méprisante de leurs propres forces vives, de citoyens campés sur leurs droits acquis et leurs niches fiscales, tout cela a conduit la France et les français à développer une violence inédite qui semble aujourd’hui devenir la règle et supplanter l’intelligence et la raison.

Air France n’est pas un cas isolé. C’est juste une entreprise comme les autres, sans stratégie, qui a laissé se propager des tensions graves dans les rapports sociaux et dont le management a failli dans sa responsabilité de maintenir l’offre dans une situation concurrentielle satisfaisante.

Equipée de porte-parole plus condescendants qu’empathiques, prise en otage par l'aristocratie de ses personnels naviguant, sourde à la notion d’audace dans la qualité de service et incapable d’innover de manière véritablement disruptive comme le font les concurrents du Golfe, la compagnie aérienne nationale est à l’image de la société française : portée par un héritage certes prestigieux et un attrait touristique exceptionnel, mais sans projet collectif, sans flamme, sans énergie.

Air France ressemble à ça et les violences de cette semaine ne sont qu’une manifestation banale de l’atmosphère viciée que tous sont contraints de respirer.

Attention, je ne crache pas dans la soupe et même si je suis allé m’expatrier en Belgique, histoire de respirer un peu et changer d’air, j’aime viscéralement mon pays et je suis sincèrement désolé qu’il affiche cette image à la croisée de tous les désespoirs et où ce sont les plus aigris qui ont les meilleures chances de remporter la prochaine élection présidentielle dans moins de deux ans.

J’aimerais que ce ne soit pas une fatalité et que les français, chez Air France comme ailleurs, n’aillent pas dans le mur et ne se fracassent pas sur l’autel de l’obscurantisme. J’aimerais que l’aigreur disparaisse au profit du respect et de la solidarité. J’aimerais que des leaders courageux émergent dans les affaires comme en politique et qu’on élève le débat au lieu de commenter pendant des semaines en boucle les propos d’une connasse sur la race blanche !

Nous méritons tellement mieux que de vivre dans le caniveau des petites phrases et du court terme et les salariés de toutes les entreprises de France aspirent à autre chose que des tableaux Excel destinés à leur renvoyer en pleine face qu’ils sont une charge et non une richesse.

Je vous en dirai plus dans les prochains jours mais sachez que je vais consacrer la prochaine édition de la conférence ReputationWar (qui aura lieu à Paris le 15 janvier 2016 à Paris) à celles et ceux qui changent le monde ou qui aspirent à le faire par la promotion d’idées nouvelles. Je vais réunir sur scène des activistes, des représentants d’ONG ainsi que des porte-parole d’entreprises qui refusent cette fatalité et qui aspirent à propager, voire à imposer des projets positifs. Je veux montrer que la coopération est plus forte que l’exclusion et que la diversité est porteuse de solutions. Je veux aussi montrer qu’il y a toujours une place pour la disruption et que l’innovation est non seulement une éventualité mais également une chance.

Ce n’est pas de la dialectique, c’est une vraie conviction de ma part et J’espère que vous serez au rendez-vous.

A suivre…

               Partager Partager
Notez


Lu 3013 fois

Commentaires articles

1.Posté par Christophe Duhamel le 08/10/2015 12:06
Je partage ton analyse à 100% !!!
Il faut avancer et sortir ce pays de l'ornière...

Quelques pistes sur : www.max-president.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Voilà c'est fini - 21/11/2016

1 2 3 4

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
@inesevoika you've got mail ;-) thanks for your spontaneous cooperation
Samedi 3 Décembre - 13:10
@inesevoika sure, that would be great
Samedi 3 Décembre - 12:51
I do remember 3 years ago when I spoke at #PRilika2016 - it remains a great souvenir
Samedi 3 Décembre - 10:57
Looking for a speaker who could elaborate on the importance of social networks for women in the Arab world as an emancipation tool
Samedi 3 Décembre - 10:55
RT @jjdeleeuw: Grand moment. Les expertes à 12h30 sur @BX1Officiel : @celinefremault @Assita_Kanko @SylvieLausberg @Bea_Ercolini @zariauror…
Samedi 3 Décembre - 09:03
RT @ldcRTBF: #Molenbeek Un nouveau panneau au style hollywoodien à l’entrée de la commune @FredericNicolay #InitiativeBruxelloise #UCLWebCo…
Samedi 3 Décembre - 08:53

Recherche