Christophe Ginisty

Année noire pour les Etats Unis


Rédigé le Vendredi 26 Juin 2009



Année noire pour les Etats Unis
En entendant ce matin la nouvelle de la disparition de Michael Jackson, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à cette Amérique qui, dans la même année, permet au premier noir de l’histoire d’accéder à la Présidence des Etats-Unis et perd sa plus grande star de la musique noire.

Deux destins croisés, deux légendes qui percutent l'actualité et qui resteront des faits marquants de 2009, deux incarnations de l'Amérique noire. Entre celui qui fit de sa couleur de peau une arme pour conquérir le pouvoir suprême et celui qui passa sa vie à essayer d'en changer, il y a toute l'histoire du peuple américain, de sa diversité et de sa richesse aussi.

Chacun aura marqué à sa manière le peuple noir américain et au-delà. Chacun aura été facteur à sa manière de liberté et de dé-ghettoïsation. Dans les années 60, les légendes s'appelaient James Dean, Marilyn ou encore Elvis. 2009 restera pour longtemps l'année du métissage roi.  

               Partager Partager
Notez


Lu 2580 fois

Commentaires articles

1.Posté par Jean-Pascal le 26/06/2009 10:41
j'aurais pas osé ce titre!

2.Posté par cocobe le 26/06/2009 13:35
C'est vrai que ça fait un peu : "bal tragique à Colombey : 1 mort", mais au moins tu provoques le débat.

À l'heure d’Internet, y a-t-il encore un sujet tabou dès lors que l’on ne franchit pas certaine limites qui relèvent de l’attaque personnelle ou de la discrimination ?


3.Posté par dinoia le 27/06/2009 09:44
i dnt see any connection between the two stories but all have dif eyes:-)

4.Posté par Dominique le 11/07/2009 08:34
par contre pas d'accord avec le fait qu'Obama ait utilisé sa couleur comme arme pour conquérir le pouvoir.. je pense qu'il avait d'autres atouts dans sa manche :-)

5.Posté par Aude nectar le 04/08/2009 16:49
Je n'avais pas fait cet intéressant parallèle.
Il faut dire que Michael a réussi à presque faire oublier sa couleur d'origine (à quel prix, on vient de le voir), et qu'Obama a autant fait étalage de ses origines blanches qui en a rassuré plus d'un aux States (faut pas rêver, un tout Noir aurait eu plus de mal à s'imposer) qu'africaines.

Prochaine étape : après l'année 2009 du métissage roi, à quand celle du 100% noir assumé ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2

Boulot | Web 2.0 | Analyse | Coups de com | Nouveautés | Chiffres clés | Communication de crise



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
I can't realize #Trump is less than 1 mile next to me. I hate to feel him so close in this wonderful city of Brussels he has insulted
Mercredi 24 Mai - 18:10
Polémique Hanouna : retour sur le bad buzz https://t.co/dAHT2R9Muu
Mercredi 24 Mai - 14:04
And after meeting the Pope, did #Trump write "Great white suit, buddy, will never forget! Donald"? https://t.co/7asGu2Q1AS
Mercredi 24 Mai - 13:53
Polémique Hanouna : retour sur le bad buzz: Depuis une semaine, Cyril Hanouna est au... https://t.co/agvKRkR1cz https://t.co/lGi4vWQGK2
Mercredi 24 Mai - 11:58
@peter_otten @holmesreport Congratulations to the whole team! Well deserved
Mercredi 24 Mai - 10:06
RT @PatrickChWeber: It all comes from Manchester (Noel Gallagher) https://t.co/cBnReRddcd
Mercredi 24 Mai - 10:02

Recherche