Christophe Ginisty

Après Médiapart et le Point, Rue89 cambriolé : mais dans quel pays vivons-nous ?


Rédigé le Dimanche 21 Novembre 2010



Photo © Rue89
Photo © Rue89
Le cambriolage dont vient d'être victime le site d'information Rue89 est un nouvel épisode détestable d'une série de malversations qui ont touché récemment plusieurs médias indépendants. S'il est évidemment abusif de condamner tel commanditaire ou coupable, on ne peut tout de même pas s'empêcher de faire le lien avec d'autres cambriolages récents, dont ceux qui ont touché Médiapart et LePoint récemment.

Le climat dans lequel nous visons est très malsain. Nous sommes à la frontière de la démocratie, mais à la frontière qui mène à d'autres régimes bien plus totalitaires. Il serait sain que nous ne tolérions pas que nos dirigeants traversent cette frontière et nous amènent vers de sombres horizons.

D'ailleurs, vivons-nous toujours en démocratie ? Sommes-nous toujours fidèles aux lumières et aux principes fondateurs de notre équilibre républicain ? Quand la séparation des pouvoirs est bafouée quotidiennement, que le législatif est soumis à l'exécutif, que la justice est aux ordres pour épargner le politique et que la presse est cambriolée, il y a de sérieuses raisons de s'inquiéter et de ne pas se laisser faire.

Il faut que les citoyens se mobilisent, très fort, très vite. Le temps presse.

               Partager Partager
Notez


Lu 2176 fois

Commentaires articles

1.Posté par Emmanuel le 21/11/2010 23:07
Attention, amalgame dangereux...

Je peux dire que, de manière générale, je suis en accord avec tes prises de position et ta vision de la politique. Par contre, sur cette note, je dis qu'il y a danger.

Tout d'abord, faire un lien avec le cambriolage chez Rue 89 et les vols ciblés chez Médiapart et le Point me semble être une erreur. Si tu as bien suivi l'affaire, la rédaction de Rue 89 avait été prévenue récemment par la police qu'il y avait des cambriolages de ce type dans le quartier de la rédaction et, Rue 89 n'a pas été la seule victime de ces voleurs puisque d'autres sociétés dans le même immeuble ont également été visitées le même soir. Tout pourrait donc laisser penser qu'il s'agit plus de voleurs classiques qu'autre chose.

D'autre part, pour ce qui est des vols chez Médiapart, Le Point et même Le Monde, bien sûr, il est légitime de se poser la question de savoir qui sont les commanditaires. Et se contenter d'affirmer que tout ça vient du "pouvoir" me semble dangereux car, dans ce genre d'affaire (je parle bien sûr de l'affaire Bettencourt), il y a bien d'autres personnes, privées, tant chez les mis en cause que chez leurs "consels", autres que celles du "pouvoir", qui ont la capacité financière et l'intérêt à organiser ce genre de vol.

Mais deux autres points m'exaspèrent un peu dans ton article.

Tout d'abord, le fait qu'il soit rentré dans les moeurs et même devenu à la mode que certains "bien-pensants" français veulent nous faire croire que la France est devenue (ou va devenir) une dictature. Je trouve que ça revient tout simplement à cracher sur le visage de ceux qui vivent dans de véritables dictatures. Si la France est une dictature, je souhaite que tous les habitants de la planète qui sont écrasés par le poids de véritables dictatures puissent un jour vivre dans un pays dans lequel il y a autant de libertés que dans le notre.

Et le dernier point, est également celui qui tendrait à faire croire au grand public que les journalistes sont des victimes du pouvoir. Tu connais assez bien les journalistes pour savoir que nombre d'entre eux (je parle bien sûr de journalistes politiques), loin d'être des victimes sont plus des complices qu'autre chose. D'ailleurs, ton article sur le "off" politique en est un très bon témoignage. Je suis persuadé que les journalistes politiques sont arrivés à un stade où ils devraient absolument se lancer dans une auto-critique, une auto-analyse, de leurs relations avec les politiques, des marionnettes qu'ils sont devenus, tant pour certains partis que pour d'autres, en réagissant au moindre communiqué AFP sans intérêt et en le transformant en un sujet d'actu prioritaire qui va tenir la une pendant une bonne semaine.

Je continuerai à te lire et à apprécier nombreuses de tes notes, mais ce coup-ci, je te trouve un peu à côté de la plaque ;-)

Amicalement

2.Posté par europium le 22/11/2010 08:31
Ce que je ne comprends pas, c'est que les sièges des journaux ne soient pas mieux protégés.... C'est pas la première fois qu'il y a des cambriolages.....

J'espère au moins que les journalistes ne laissent pas les dossiers sensibles sur les PC du siège......

3.Posté par KESZEY le 22/11/2010 09:49
Il faut que les citoyens se mobilisent...Certes. Mais que deviennent les ateliers de Terre Démocrate, par exemple? Cordialement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49
Allez, je parie sur Najat Vallaud Belkacem pour remplacer @manuelvalls à Matignon @najatvb
Lundi 5 Décembre - 12:39
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47

Recherche