Christophe Ginisty

Attentats : le supplice des avis d'experts


Rédigé le Mardi 17 Novembre 2015



Depuis deux jours, à la douleur ressentie suite aux effroyables attaques terroristes de vendredi soir s'ajoute celle de devoir se confronter au flot incessant et insipide des commentaires d'experts autoproclamés qui déposent ici ou là des avis définitifs sur ce qu'il faudrait faire, agrémentés des rappels sur ce qu'ils avaient anticipé depuis des lustres. 

Assez ! C'est insupportable, je n'en peux plus et j'en suis à fuir la toile et ses réseaux sociaux que j'aime tellement pour essayer d'échapper à ces torrents de médiocrité !

Attention, ce n'est pas de la condescendance de ma part, je ne vaux pas mieux que ça et je serais incapable de pondre une analyse sensée tant le vacarme et l'émotion m'embrouillent le cerveau depuis des mois déjà.

Pour régler une situation d'une complexité insondable, certains se lancent sans vergogne à élaborer des solutions en 140 caractères avec un aplomb confondant. « Faudrait faire ça,... Voilà la vérité,... Je l'avais prédit,... Moi je règlerais le problème en... La solution est simple...»
 
C'est une souffrance de tous les instants de lire tout ça, presque une seconde mort pour les 130 victimes auxquels nous devrions pourtant rendre hommage par une attitude mesurée et silencieuse. 

Bien-sûr que nous avons tous un avis sur ce qui se joue dans nos rues, bien-sûr que nos émotions et notre environnement nous incitent à prendre position et bien-sûr que la tentation est immense de participer à ce monde conversationnel ouvert à tous sans distinction. Mais prenons garde à ce que nous disons et à ce bruit que nous contribuons à alimenter car, sans le vouloir évidemment, nous édifions une gigantesque entreprise de désinformation sur les sables mouvants de la totale confusion du public, à commencer par nous-mêmes. Car il suffit qu'une ineptie soit populaire pour qu'elle se tansforme en croyance et s'impose à nos concitoyens, sous l’influence virale des réseaux.

Or, nous ne sommes pas ici à commenter les choix du sélectionneur de l'équipe de France de football ou les émois d'un candidat à la téléréalité mais une barbarie que d'aucuns décrivent comme annonciatrice d'une troisième guerre mondiale et dont nous sommes à des années lumières de détenir tous les clés. C'est sérieux et je pense que cela mérite un peu de retenue. 

Vous allez me dire que vous n'êtes pas comme tous les autres, et que vous, vous savez, que vous en êtes sûr et que c’est pour ça que vous voulez que le monde entier le sache... Peut-être mais alors regardez autour de vous et, puisque vous savez, vos mesurerez à quel point la somme des ignorances a gagné la bataille. 

Je crois sincèrement que la meilleure chose que nous ayons à faire au lendemain de ces horreurs est de contribuer chacun à notre niveau à améliorer notre relation à l'autre pour faire évoluer la société par petites touches, à notre "petite" échelle. Nous devons tous retrouver le sens de notre humanité et nous mettre en marche sans déclaration tonitruante pour incarner encore plus fortement les idéaux de la République : Liberté, égalité, fraternité.
 
C'est notre devoir d'hommes et de femmes que de prendre la mesure de nos responsabilités dans ce que sont devenues ces républiques dans lesquelles ont grandi ces terroristes, car je crois que nous en avons. 

Refusons les raccourcis émotifs et passionnels du Café du Commerce pour reprendre la place qui est la nôtre. 
 
Nous valons mieux que ça.

A suivre…

               Partager Partager
Notez


Lu 1789 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47
Question existentielle : peut-on commenter la politique en restant courtois et aimable ? https://t.co/CAKO9yYASD
Lundi 5 Décembre - 07:22
Au lieu de de focaliser sur la défaite d'un populiste, pourrait-on parler de la victoire heureuse de l'écologie en Autriche ?
Dimanche 4 Décembre - 22:51
Wow!!!! https://t.co/7I94TIfJR0
Dimanche 4 Décembre - 22:47
Peut-on commenter la politique en restant aimable ?: Cette note m'a été inspirée par une... https://t.co/CAKO9yYASD https://t.co/mKqbr1s3Ya
Dimanche 4 Décembre - 21:56
Ségolène Royal couvre Fidel Castro de louanges. Remarquez, elle avait bien vu en François Hollande l'homme idéal #okjesors #désolé
Dimanche 4 Décembre - 20:14

Recherche