Baromètre Edelman du 01/02/12 de l'influence des candidats à la présidentielle sur Twitter


Rédigé le Mercredi 1 Février 2012


Chaque mercredi, je publie l'état de l'influence des candidats à la présidentielle sur Twitter mesuré par l'outil Tweetlevel conçu et mis en ligne par l'agence Edelman au sein de laquelle je travaille.

Pour rappel, Tweetlevel est le seul outil gratuit qui mesure la réalité de l'influence sur Twitter en intégrant des critères quantitatifs et qualitatifs et en détaillant les composantes de l'influence selon trois critères : la popularité, l'engagement et la confiance.

Deu nouveautés à signaler cette semaine. La première est que les graphiques illustrant cette note montreront désormais l'évolution des scores depuis le création du baromètre, en décembre dernier. Par ailleurs, et afin de gagner en visibilité, j'ai pris le parti de ne montrer que les 10 premiers candidats du classement Tweetlevel.

Score global : tout le monde progresse à l'exception notable de François Bayrou

Baromètre Edelman du 01/02/12 de l'influence des candidats à la présidentielle sur Twitter
François Hollande continue de faire la course en tête, talonné de près par Nicolas Dupont-Aignan et Jean-Luc Mélenchon. Tosu les trois bénéficient d'un score global supérieur à 70 points et continuent d'enreigstrer une progression d'une semaine sur l'autre.

Dans le milieu du classement, François Bayrou stagne pour la deuxième semaine consécutive avec un score relativement moyen de 62.2. Malgré une forte popularité, un engagement faible mais qui progresse un peu, c'est la baisse de son indice de confiance qui ne lui permet pas d'enregistrer de progression, contrairement à pratiquement tous les candidats.

Signe de l'essouflement de l'effet Bayrou sur Twitter ? Nous verrons bien.

Note de popularité : François Hollande au top de l'indice

Baromètre Edelman du 01/02/12 de l'influence des candidats à la présidentielle sur Twitter
La note de popularité prend en compte le nombre de personnes abonnées au compte, mais également l'influence et la popularité de ces personnes abonnées : le score sera d'autant plus important lorsque l'on est suivi par des personnes ayant elles-mêmes un grand nombre de "followers" influents.

Sur ce critère, et bien qu'il ne progresse pas d'une semaine sur l'autre, François Hollande règne sans partage, plus de 6 points devant François Bayrou, deuxième sur cet indice.

A noter également la progression assez marquée de Eva Joly qui gagne 2,10 points par rapport à la semaine dernière et se subtilise la troisième place du classement à Dominique de Villepin. Sans doute le signe d'un intérêt croissant pour la candidate écologiste dont on a beaucoup parlé cette semaine en raison de ses difficultés à réussir son début de campagne.

Note d'engagement : Jean-Luc Mélenchon rejoint François Hollande en tête

Baromètre Edelman du 01/02/12 de l'influence des candidats à la présidentielle sur Twitter
L'engagement rend compte de plusieurs critères parmi lesquels on peut citer de manière non exhaustive l'assiduité de publication sur Twitter, la fréquence de publication mais également la réactivité aux interpellations et la participation aux conversations des autres membres de sa communauté.

Cette semaine, l'information principale est la progression de Jean-Luc Mélenchon qui prend la première, place ex-equo avec François Hollande avec un score de 63.3.

Autre information marquante, la belle progression de l'engagement de Corinne Lepage qui progresse d'une semaine sur l'autre de 3.50 points pour se classer désormais 4ème sur cet indice.

Note de confiance : Hollande et Bayrou en perte de vitesse

Baromètre Edelman du 01/02/12 de l'influence des candidats à la présidentielle sur Twitter
Le score en matière de confiance fait état de la propension des abonnés à "retweeter" ou à faire référence aux tweets rédigés par le détenteur du compte. Cette note intègre également le Retweets successifs, de sorte de rendre compte de la dimension virale de l'activité d'un compte Twitter, dimension particulièrement précieuse sur Internet.

Cette semaine, plusieurs candidats, et non des moindres, enregistrent une baisse de leur indice de confiance.

C'est le cas de François Hollande qui perd 2.30 points et cède la première place de l'indice à Nicolas Dupoint-Aignan. C'est encore le cas de François Bayrou qui perd 2.40 points et descends à la 7ème place du classement.

Conclusion : le phénomène Bayrou est-il en train de quitter Twitter ?

C'est une question que l'on peut se poser à la vue des indices recueillis cette semaine grâce à Tweetlevel. François Bayrou est le seul des grands candidats à ne pas progresser dans sa note globale et à chuter dans son indice de confiance.

Cela peut-être révélateur du fait que les utilisateurs de Twitter se détournent du candidat centriste. C'est en tout cas préoccupant du point de vue de l'influence sut Twitter.

A suivre...


               Partager Partager

Christophe Ginisty
Notez

Commentaires articles
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2 3

Citoyenneté | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture