Christophe Ginisty

Baromètre Edelman du 22/02/12 de l'influence des candidats à la présidentielle sur Twitter


Rédigé le Jeudi 23 Février 2012



Chaque semaine, je publie l'état de l'influence des candidats à la présidentielle sur Twitter mesuré par l'outil Tweetlevel conçu et mis en ligne par l'agence Edelman au sein de laquelle je travaille.

Pour rappel, Tweetlevel est le seul outil gratuit qui mesure la réalité de l'influence sur Twitter en intégrant des critères quantitatifs et qualitatifs et en détaillant les composantes de l'influence selon trois critères : la popularité, l'engagement et la confiance.

Les graphiques illustrant cette note montrent l'évolution des scores depuis le création du baromètre, en décembre dernier. Par ailleurs, et afin de gagner en visibilité, j'ai pris le parti de ne montrer que les principaux candidats du classement Tweetlevel.

Score global : Nicolas Sarkozy a mis Twitter dans tous ses états

La semaine dernière, Nicolas Sarkozy venait à peine de se déclarer candidat et d'ouvrir un compte sur Twitter. Nous avions alors peu de recul pour mesurer l'impact de son entrée en campagne.

Cette semaine, aucun doute, l'arrivée du président sortant a dynamiser Twitter et produit une sorte de réaction chimique dont pratiquement tous les candidats (à l'exception notable de Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan), ont bénéficié.

Ils enregistrent tous une assez forte progression, le signe que l'entrée en campagne de l'hôte de l'Elysée a contraint candidats et supporters à développer plus d'activité sur Twitter.

A noter encore cette semaine que la plus forte progression est à mettre au crédit de Jean-Luc Mélenchon qui prend la tête du classement de l'influence globale sur Twitter. Le score qu'il enregistre (85,5) est véritablement impressionnant.

Note de popularité : Nicolas Sarkozy est déjà très haut

La note de popularité prend en compte le nombre de personnes abonnées au compte, mais également l'influence et la popularité de ces personnes abonnées : le score sera d'autant plus important lorsque l'on est suivi par des personnes ayant elles-mêmes un grand nombre de "followers" influents.

Si François Hollande est toujours en tête sur cet indice, la progression de Nicolas Sarkozy est remarquable puisqu'il arrive en une semaine à peine au même niveau que François Bayrou, deuxième du classement et grand habitué de Twitter.

On voit également une assez forte progression de Jean-Luc Mélenchon qui a gagné près de 5.000 nouveaux abonnés en pratiquement une semaine et qui recolle au peloton de tête.

Pas de baisse cette semaine sur cet indice mais une stagnation inquiétante de Eva Joly qui fait ici du sur place depuis quelques semaines déjà.

Note d'engagement : Mélenchon fait la course en tête

L'engagement rend compte de plusieurs critères parmi lesquels on peut citer de manière non exhaustive l'assiduité de publication sur Twitter, la fréquence de publication mais également la réactivité aux interpellations et la participation aux conversations des autres membres de sa communauté.

C'est là que l'effet Sarkozy joue à plein.

Je le disais précédemment, l'arrivée du président candidat a eu pour conséquence de multilplier les réactions, tant des candidats eux-mêmes que de leurs supporters. Cela a donc eu un effet mécanique automatique sur l'indice d'engagement.

Et c'est Jean-Luc Mélenchon qui s'est littéralement envolé, prenant la tête de l'indice avec un score spectaculaire (77,6), suivi de très près par François Hollande.

Ce qui est assez amusant à constater, c'est de voir que la logique bipolaire s'est illustrée à plein cette semaine. Le candidat de la droite entre en jeu, l'intensité des conversations à gauche explose.

Note de confiance : les supporters sur le pied de guerre

Le score en matière de confiance fait état de la propension des abonnés à "retweeter" ou à faire référence aux tweets rédigés par le détenteur du compte. Cette note intègre également le Retweets successifs, de sorte de rendre compte de la dimension virale de l'activité d'un compte Twitter, dimension particulièrement précieuse sur Internet.

La progression de tous les candidats est impressionnante.

Elle s'explique essentiellement par l'importance de l'événement qu'a constitué l'entrée en campagne de Nicolas Sarkozy. Les supporters des autres candidats ont attendu patiemment que leurs "champions" tweetent sur Sarkozy pour retweeter immédiatement, comme s'il fallait qu'ils entourent leur candidat préféré de toute leur attention.

Du coup, la confiance qui mesure la viralité des messages a explosé.

Conclusion : l'influence des uns et dépendante de celle des autres

En regardant les scores de la semaine, on note un regain exceptionnel d'influence dont l'origine est l'arrivée sur Twitter de Nicolas Sarkozy et de ses supporters.

Pour qu'un tel phénomène puisse avoir lieu, il faut que les conversations soient mêlées, c'est-à-dire que les sensibilités se répondent entre elles dans un espèce de gigantesque jeu de ping-pong multi-directionnel. Ce fut le cas cette semaine et c'est là que l'on comprend toute la portée du mot "réseau social."

Enfin, dernier enseignement de la semaine, la performance de Jean-Luc Mélenchon sur Twitter est chaque semaine plus remarquable. Serait-ce prémonitoire et annonciateur d'une tendance plus lourde ?

A suivre...

Baromètre Edelman du 22/02/12 de l'influence des candidats à la présidentielle sur Twitter

One more thing...

Pour mieux comprendre les années Sarkozy et le style inimitable de notre président, je vous invite à découvrir mon tout dernier livre, Rendormez-vous ! Un essai satirique sur le premier quinquennat de Nicolas Sarkozy. J'espère qu'il ne sera pas censuré.
Disponible sur Amazon
Disponible sur Lulu.com

               Partager Partager
Notez


Lu 1480 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

De retour...! - 12/05/2015

1 2 3

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
@marcelsel @YvanMayeur C'est l'effet de l'émission des Experts sur @BX1Officiel de la semaine dernière dans laquelle nous l'avons citée
Vendredi 29 Avril - 14:20
FTI Consulting’s Economic Consulting Segment Wins Multiple Awards, Further Enhancing its Reputation as the Leading A…https://t.co/9BTyfbhWWB
Vendredi 29 Avril - 12:50
Si certains journalistes de ma TL souhaitent assister à @ReputationTime Riga le 13 mai, faites moi signe ;-)
Vendredi 29 Avril - 09:54
Nuit debout : chronique d'une fin programmée https://t.co/ddUEIE5Vex
Jeudi 28 Avril - 23:46
Nuit debout : chronique d'une fin programmée: J’ai longtemps hésité avant d’écrire une... https://t.co/qM5rXgMC0i https://t.co/STLbr9KhrH
Jeudi 28 Avril - 22:46
En réunion à Nantes pour quelques instants encore
Jeudi 28 Avril - 16:23

Recherche

Mon flux Instagram