Christophe Ginisty

Bataille du centre : quatre prétendants au titre de 3ème homme


Rédigé le Vendredi 8 Avril 2011



Bataille du centre : quatre prétendants au titre de 3ème homme
Le mérite de François Bayrou en 2007 est d'avoir montré qu'il pouvait y avoir un espace au centre de la vie politique française, espace ayant recueilli 18% des votes au premier tour de l'élection présidentielle.

Si cela ne suffit pas pour être élu, cela suffit pour compter et devenir incontournable dans la perspective de la formation d'un gouvernement par celui ou celle qui sera élu. C'est le pari que font à ce jour quatre candidats déclarés sur cet espace : Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, Nicolas Hulot et évidemment François Bayrou.

Borloo a fait sa déclaration de candidature hier soir, reprenant les mots traditionnels du centre : humanisme, démocratie sociale et équitable dans un emballage "au-delà des clivages traditionnels droite/gauche". Dominique de Villepin a prononcé les mêmes mots lors de la création du parti République Solidaire et Hulot, en se démarquant de Europe Ecologie - Les Verts tente d'occuper ce même espace, moins à gauche-toutes que les écolos de Duflot. Quant à Bayrou, il ne fait aucun mystère qu'il tentera lui aussi de reproduire son principal et seul fait d'armes à ce jour : être le troisième homme de la présidentielle.

Il sera très intéressant de voir quelles vont être les stratégies de conquête du même électorat dans cette bataille politique. Car nous serons dans la situation mettant en scène quatre candidats à la même part de gâteau.

Pour ma part, je ne crois pas que les électorats centristes soient aussi volatiles que cela. Il y a bien un cinquième de la population qui opère un vote au centre pour les grandes élections. Ce sont des gens qui peuvent franchir plusieurs fois le Rubicon et voter alternativement à droite ou à gauche mais ce sont des gens durablement ancrés au centre.

Et il n'y a pas de différence dans l'esprit de ces électeurs entre le centre droit et le centre gauche. Comme l'a dit Borloo hier dans un propos qui m'a d'abord fait sourire : "Le centre droit a vocation à rassembler une partie de la gauche."

La bataille du centre a débuté. Elle va être passionnante à suivre.

               Partager Partager
Notez


Lu 3003 fois

Commentaires articles

1.Posté par Ch. Romain le 10/04/2011 00:37
"rubicond" avec cette orthographe signifie "rougeaud". Au sens de "Franchir le...", cela s'écrit "Rubicon", avec la majuscule qui sied aux noms propres.

"Si cela ne suffit pas pour être élu, cela suffit pour compter et devenir incontournable dans la perspective de la formation d'un gouvernement par celui ou celle qui sera élu..."
Ben non. Bayrou l'a clairement démontré. Il a été "le troisième homme" avec 18,57% des voix. Puis, avec une habileté et une opiniâtreté exceptionnelles, il a réussi à ne faire partie d'aucun gouvernement et à se rendre parfaitement contournable...

2.Posté par Wildcat le 11/04/2011 13:53
Puuuuufff !!!

Du grand n'importe quoi !!!

Hulot au Centre, on aura tout lu, vu, et entendu ..
Hulot est clairement à droite ... comment (et surtout par qui) finance-t-il Ushucaca ? hein ?

Quant à Borloo, c'est le joker pur et simple du Nain ... ratisser le voix du Centre au premier tour , pour appeler à voter UMP au second !!! avec en toile de fond, le poste qu'il lui a échappé ...

Évidence biblique

Quelle mauvaise analyse !!!






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49
Allez, je parie sur Najat Vallaud Belkacem pour remplacer @manuelvalls à Matignon @najatvb
Lundi 5 Décembre - 12:39
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47

Recherche