Christophe Ginisty

Bon, je suis bien sorti de l'hôpital


Rédigé le Mercredi 28 Juillet 2010



Bon, je suis bien sorti de l'hôpital
Ca y est, le plus dur est passé (enfin j'espère). Je suis sorti avant-hier soir de l'Hôpital Georges Pompidou où j'ai passé une semaine après mon accident de scooter : trois jours en réanimation et quatre jours en médecine interne pour récupérer et effectuer tout un tas de tests. Je n'ai cessé de le dire : j'ai eu beaucoup de chance. Je n'ai que des bobos mineurs, rien de grave. C'est le scooter qui a tout pris.

Mais soyons sérieux deux secondes. J'ai eu un choc tout de même très lourd, ce genre de truc qui vous fait réfléchir sur tout un tas de questions qui, pour une fois, portent bien leur qualificatif d'existentielles.

Pendant que j'étais dans le coma, ma famille et mes amis ont formé une sorte de coalition spontanée pour voter à l'unanimité l'annulation de la commande que je venais faire la veille de ma future Ducati. Vous l'aurez compris, les débats tournent tous autour de cette question : vais-je avoir une moto ?

C'est comme un débat sur les chasseurs ou sur les corridas, les débats sont tranchés, vifs et chacun est au bord de la rupture en fournissant des arguments "définitifs" et menaçants. Ça promet. Moi, je n'ai pas envie d'en rester là et me résigner. J'ai envie de l'avoir cette moto mais je n'ai pas non plus envie de le faire au prix d'un enfer pour mes proches.

C'est un authentique cas de conscience.

Même le médecin qui m'a suivi à Georges Pompidou m'a posé la question. Lorsque je lui ai dit que j'en aurais certainement une, elle m'a dit d'un sourire si profond : "bon, bien alors on se reverra."

Je vais mettre un peu de temps sur cette réflexion. Cela contribuera sans doute à la dépassionner. A la fin de la semaine, je pars quelques jours dans le sud pour les vacances (en en TGV). Je vais me plonger dans mes devoirs de vacances, à savoir la création d'une formation politique à la rentrée. J'aurais besoin de vous pour faire avancer cette réflexion.

Merci d'être toujours aussi nombreux (plus de 1.600 uniques par jour) et surtout aussi fidèles.

               Partager Partager
Notez


Lu 3775 fois

Commentaires articles

1.Posté par julie le 28/07/2010 09:24
Il faut se mettre à la place de tes proches. Le choc a été violent, notamment le coma. Ce qui explique l'annulation de la Ducati. Surtout avec cette puissance. Après moto ou not moto again. Je pense que tu es le seul à pouvoir prendre cette décision car ils ne pourront pas te l'interdire. Te faire la guerre oui.

Je vais prendre l'exemple de mon frère. Motard jusqu'à ce qu'il rencontre sa femme. Un jour elle a dit "la moto ou moi". Il a choisi la femme. Cependant depuis 3 ans il ronge son frein, bave sur les motos qu'il voit, est abonné à un magazine pour "rêver" ou fantasmer" et je suis convaincue qu'un jour cela lui reprendra. et les années de frustrations ressortiront. Ne risquent elles pas d'être plus dangereuses ?
La priorité n'est elle pas plutôt de te remettre ? de laisser ton corps récupérer ? Et de profiter de ta famille qui a eu très peur ? La question de la moto ressurgira forcément mais n'est ce pas un peu tôt ? Personnellement je te conseillerai de laisser un peu de temps avant de reposer la question. Ce que tu vas a priori faire. Le choc sera passé et le tout moins dépassionné.

Après ce n'est peut être pas la moto qu'il faut mettre en question mais la combinaison MOTO + SOIREE ARROSEE http://www.ginisty.com/Ne-faites-pas-comme-moi-ne-jouez-pas-au-con_a450.html
Car en 2 roues le moindre verre ne pardonne pas. Et n'importe quel motard de longue date, tu en as surement dans ton entourage te dira que MOTO = 0 verre d'alcool. C'est un sacrifice à faire INDISPENSABLE. Et je pense qu'intégrer, accepter ce sacrifice et en faire part à ton entourage est peut être la 1ère étape ? Et surtout le respecter solennellement. Le cas de conscience est plutôt là à mon sens.

En attendant je te souhaite de bonnes vacances et je te dis à très vite. Bisous

2.Posté par opio le 28/07/2010 09:30
l'enfer pour les proches... sincèrement je ne te souhaite pas de le connaitre un jour. C'est usant. Fatigant. Vraiment. Tous les printemps il menace de me retomber dessus. ça fait 6 ans que la raison a été plus forte que l'envie - qui revient toujours avec les beaux jours -, et que la dernière moto a quitté notre parking.

Bonne réflexion, et surtout bonnes vacances

3.Posté par FrédéricLN le 28/07/2010 11:02
C'est ton choix ;-)

Il y a 23 ans je suis parti au Burkina nanti de deux informations : a) tous les jeunes "coopérants" ou "volontaires", ou presque, s'achètent une moto, plus ou moins puissante selon leur salaire ; b) la moto est la 1ère cause de rapatriements sanitaires.

Faisant partie de la catégorie à plus bas salaire, et n'ayant pas envie de rapatriement, j'ai choisi le vélo. J'ai bien fait quelque menu accident avec, mais pas digne du rapatriement. Tous mes amis "motorisés" ont eu des accidents sérieux (tous) - tous sont encore en vie,... al'amdulillah.

Mais la plupart d'entre eux gardent certainement un excellent souvenir de leur moto et des routes qu'ils ont faites avec. Et si j'ai bien fait d'éviter la moto, c'est surtout parce que je risque, bien plus que d'autres, d'être ailleurs, en pensée, pendant qu'une chèvre traverse la route - ou qu'une flaque d'eau se place sournoisement dans le virage.

On pourrait reposer la question : suis-je, es-tu, la personne dont la Ducati a besoin ?

(! inspiré par la Maserati de "L'Italien" !).

4.Posté par sunnie le 28/07/2010 12:06
Pour la moto, je ne vois pas de contre-indications, à condition de rester sobre !! Qu'on conduise un scooter, une voiture ou une moto, même à pied ou en vélo, l'alcool fait toujours des ravages !!

5.Posté par Céline le 28/07/2010 17:17
Tes proches ont avant tout besoin de sentir que tu as compris ce qu'ils ont vécu pendant tes deux jours de coma artificiel. La peur et la douleur de t'avoir peut-être perdu en un claquement de doigt. C'est violent, et deux jours sans savoir comment tu seras au réveil, c'est très, très long... Il faut du temps pour s'en remettre, comme pour un deuil. La moto est maintenant synonyme d'une menace, celle de devoir revivre cette souffrance un jour. Pas étonnant qu'ils ne veulent plus en entendre parler. La question primordiale n'est donc pas tant pour eux de savoir si tu vas avoir une moto, mais plutôt de savoir que tu as pris la mesure de la douleur qu'ils ont ressenti, et de sentir que tu les aimes.

Bonnes vacances ! Bises.

6.Posté par Wildcat le 29/07/2010 00:04
Cher Christophe ...

Tu sais très bien que nous ne sommes pas ami, mais je viens quand même sur ton site ...
Ça me distrait un peu ..

Voilà les conseils "d'ami" que je voulais te donner (et vraiment pour prendre le temps de les écrire, c'est que je te considère)

Conseil de motard de près de 15 ans d'expérience ...

On ne COMMENCE JAMAIS avec un 1200 !!!

- D'abord tu vas commencer pour passer pour un "C..." avec une telle machine en région parisienne, un peu comme les "bobo" avec un 4X4 pour se garer sur le trottoir ! la machine est pas du tout appropriée

- J'ai eu un 125 CB Honda, puis un 500 GPZ (Kawa) puis un 1000 CBR (Honda)

Et comme beaucoup d'amis dans le "milieu motard". PAS UN SEUL N'A PAS GOUTE LE GOUT DU GOUDRON !!!

Pour être motard, il faut le gouter, ça va, tu as commencé !

Pour ma part,

- le 125 .. coincé entre deux bagnoles sur les Champs, allongé sur le capot, levier d'embrayage dans le moteur ... bloqué, pas de bobo

- Le 500 - sortie de nationale sur une départementale où je croyais pouvoir rouler à 90 !!! ... fossé dans les herbes hautes en Normandie (heureusement) -pas de bobo

- le 1000 - accélération trop rapide après un feu rouge passé au vert (surement que je pensais a autre chose et que j'étais énervé) moto penché à l'angle, perte d'adhérence de la roue arrière, glissage, dans les voitures stationnées (20 000 balles de carénage, mais pas de bobo)

Bref, si tu veux être un motard, digne de ce nom, et considéré, APPREND !!!

Déjà, le scoot !!!

Bon, je suis peut-être méchant à la lecture, ce que je veux dire, c'est qu'un motard, digne de ce nom, n'étale pas sa puissance avec une grosse cylindrée, mais commence avec une 500 avant de "jouer dans "la cour des grands"

Bienvenue dans le milieu motard. Respecte la règle 0 alcool !!! (perte d'équilibre assurée, sinon) Limite toi avec un bon scoot de 250 pour commencer et en ville pour le côté utilitaire (déplacement, trajets, etc ...) puis un 500 (env 180 km/h sur autoroute) puis un 1000 (230 km) à 5 h du mat quand tu va à Metz pour y faire ta semaine, tu oublies un peu le compteur (mon cas)

Mais jamais un 1200 de + de 250 kg en débutant !!!

Voilà ...

Bon courage à toi (et aussi ton parti politique, tu ne seras que le 284eme !!! voir Page 43 de Marianne N°692 "Touche pas a mon parti de poche")

Amicalement Orange et Motard.

http://modem36.over-blog.com



7.Posté par l'hérétique le 29/07/2010 00:48
Salut Christophe
Je viens de prendre connaissance de ton accident. Sois prudent. Jamais d'alcool ni au volant, ni au guidon. Heureux que tu t'en sois sorti indemne.
J'ai échappé à une voiture en feu (avec réservoir GPL à bouchon !!!) alors bon, je sais ce que c'est que d'avoir très chaud...

8.Posté par christophehumbert le 29/07/2010 13:28
@WIldcat
Tout à fait d'accord avec toi...

Metz ? Ma ville d'origine....

9.Posté par cocobino le 30/07/2010 10:51
Hi Christophe,

De retour parmi nous, concernant la discussion sur le bien-fondé ou non de l'achat d'une moto, tu trouveras un élément de réflexion sans complaisance sur la mutuelle du motard http://www.mutuelledesmotards.fr/conseils-securite/connaitre-les-risques.

Parmi les commentaires, il y a des propos de bon sens concernant l'apprentissage. Les conducteurs automobiles portent un A pendant un an et il ne paraitrait pas sérieux qu'un débutant commence par une Porsche Turbo ou une Ferrari qui est l'équivalent d'une 1200.

Le post de Wildcat semble frappé au coin du bon sens et mérite d'être pris au sérieux, la meilleure façon de rassurer ton entourage serait peut-être de faire un compromis et de passer par une cylindrée raisonnable avant d'attaquer les gros cubes, sachant qu'il y a peu de chances que tu renonces à ton achat.

Bises.

10.Posté par BERANGER Etienne le 31/07/2010 10:39
La question me semble être de discerner dans le calme si tu as vraiment besoin de cette moto et si la réponse est oui de voir quelles dispositions préventives tu seras réellement capable de prendre pour éviter d'avoir un nouvel accident. A discerner seul dans un premier temps puis en famille dans un second temps.

Bonne vacances

11.Posté par Wildcat le 31/07/2010 13:38
Réflexion complémentaire de motard ...

Les nouveaux permis pour les 18 à 21 ans sont limités à 34 chevaux les 2 premières années.

Il serait franchement raisonnable que cette disposition soit appliquée à TOUS les nouveaux permis moto QUELQUE SOIT l'âge.

Il ne faut pas perdre de vue que L'ON NE SAIT PAS CONDUIRE UNE MOTO en sortant de l'auto-école !!! (d'ailleurs, même après 10 ans de pratique, l'erreur peut survenir)

Et qu'il est très dangereux d'acquérir une moto de 150 ch (qui sera de toute manière bridée à 100 ch, c'est la réglementation (106 avec tolérance)) parce que l'on peut investir 16 000 € (sans équipement, bulle haute (115,00 €) bagagerie (575,00 € !!!) , éventuel abaissement de selle (187,00€ !!) , béquille centrale (165,00 €), etc ...)

Avec le plein fait et les équipements, on atteint 250 kg, autant dire qu'il faut faire attention quand on se gare pour pas avoir l'air bête et ne pas faire de la patinette en essayant de la faire reculer (gravier ou herbe mouillée à proscrire) Dans le style du ridicule, on on peut aussi citer la Honda Goldwin 1300, munie d'une marche arrière, tellement l'engin est manœuvrable, bref, autant avoir une Austin mini cooper qu'une moto !

Hormis le problème de puissance inadéquat pour un débutant, on ne choisi pas une moto parce que l'on "craque" dessus, mais en fonction de ce l'on veut en faire. les motos étant classée en catégorie. mon 125 CM2 était un Custom, léger, maniable pour faire que Paris et RP, puis mes 2 autres motos on été des "routière sportives" (permettant l'accès à une selle digne de ce nom pour ma passagère)

Les cas du Multistrada est particulièrement intéressant. Une moto étant à peu près comme un homme, elle ne peut pas tout savoir faire, le Multistrada prétend le contraire !

Le gros Trail se présente Sport, Urbain, Enduro, et Tourisme à la fois !
Comme ça, y'en a pour tout le monde.

- Enduro et Urbain ? incompatible. Pas le même type de pneus déjà.
- Tourisme ? 200 km d'autoroute sur un Trail ? "y'en a qu'on essayé ... ils ont eu des problèmes !" (à moins d'aimer la souffrance)
- Urbain ? trop lourd, trop encombrant

Bref, ce type d'engin hybride qui fait tout et, en fait, fait rien ou a moitié, pour moi c'est mauvaise pioche.

Réfléchi donc bien a ton choix. C'est primordial. (avant d'avoir à s'en mordre les doigts)

Donc, cher Christophe, comme je tiens à ta vie, je te suggère cet excellent site (particulièrement la rubrique "erreur de débutant")

http://www.motoservices.com/debutant/intro.htm

Appel de phares !!!




12.Posté par Fabrice_BLR le 31/07/2010 15:25
Fais de la moto sur circuit, et en province.
En région parisienne, cela me semble vraiment très dangereux.
Surtout si tu aimes bien boire un petit coup entre amis...

13.Posté par Jean-Baptiste Bournisien le 01/08/2010 09:28
Si j'étais dans ton entourage, ce serait surtout la question de savoir si tu as droit de boire à nouveau qui se poserait ! Ce n'est pas une histoire de moto ton accident, c'est une histoire d'alcool !

Je m'applique personnellement la chose suivante : si je conduis, je ne bois pas une seule goutte d'alcool. Pas de risque si je ne prends même pas un verre d'être tenté par un second.

Après, sans être motard moi-même mais fils et frère de motard, je rejoins l'idée qu'il faut que tu commences par une moto moins puissante.... C'est l'évidence même.

14.Posté par Danièle Douet le 06/08/2010 23:02
Longtemps absente, je trouve cet article.

Juste une info pour compléter ta collection sur le sujet.

Nous avions un voisin avec lequel je jouais quand j'étais gosse. Un jour, de retour au pays, j'apprends qu'il n'est plus.

Un stupide accident de moto... Moto ou famille, il faut choisir :-)

15.Posté par Martine le 08/08/2010 03:28
Bah.. nan pas à choisir entre moto ou famille, simplement quand en moto, apprendre à penser à sa famille^^^Pas si compliqué, aucun choix cornélien.
FLN, parle de moto en afrique, un de mes beaux-frères est handicapé partiel suite à un Paris le Cap en moto, pas marié à l'époque,
Un cousin plus sévèrement handicapé suite accident à cheval, chez lui lors d'un saut d'obstacle en dépit de l'équipement requis. ^^^

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Mes voeux pour 2013 - 30/12/2012

J - 1 avant ça ! - 23/11/2010

1 2

Privé | Politique | Destinations | Inclassable | Livre | Pensées | Mon blog | Mémoires | IPRA | Conférences



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Nice read! https://t.co/7emrU7422u
Mercredi 7 Décembre - 12:44
Great series of GIF created by Twitter ⚡️ “The Top 10 Global Conversations of 2016” by @twitter https://t.co/tbEPaGPTBy
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49

Recherche