Christophe Ginisty

Ca y est, Hervé Morin est enfin dans l'actualité !


Rédigé le Mardi 24 Janvier 2012



Ca y est, Hervé Morin est enfin dans l'actualité !
La communication, c'est parfois aussi simple que ça ! Pour faire la une des médias en général et singulièrement du web, il faut savoir être disruptif et créer la sensation.

Poussif au-delà du supportable dans une campagne qui n'est visiblement pas faite pour lui, lâché par ses principaux lieutenants qui refusent de le soutenir dans cette aventure kamikaze, Hervé Morin vient de réussir sa première véritable intrusion à la une des médias en racontant, vidéo à l'appui, qu'il aurait assisté au débarquement des alliés en Normandie, soit 17 ans avant sa propre naissance.

Ce qui est stupéfiant avec cette séquence, au-delà de l'énormissime bourde elle-même, propre à le faire passer pour un illuminé jusqu'à la fin de ses jours (et j'adresse mes sincères condoléances à ce pauvre Morin), c'est finalement qu'elle révèle la difficulté extrême de faire une campagne quand on n'est pas bon et que l'on est prêt à toutes les énormités pour tenter de créer un lien d'empathie avec l'auditoire.

Il y a dans ces images, une espèce de tentative désespérée de se mettre sur un pied d'égalité avec le public rassemblé pour ce meeting.

C'est un truc que les politiques utilisent très souvent et depuis très longtemps : c'est la mécanique du "je vous ai compris" que l'on apprend dans tous les bons médias trainings (mais Morin n'a cependant pas dû faire les bons). 

L'objectif est simple, il faut partir de ceux à qui l'on parle et affirmer que si on comprend aussi bien leurs préoccupations, c'est que l'on est finalement comme eux.

Tous les politiques utilisent cette technique pour tenter de "communier" avec leurs partisans. Vous pouvez le vérifier sur tous les discours. C'est presque un automatisme et d'ailleurs, dans la plupart des cas, les politiques mentent sur le sujet de leur communion.

Et justement. Je suis absolument certain que c'est l'origine du dysfonctionnement des neurones de Morin, ce qui l'a conduit à cette énormité.

Regardez la vidéo, il commence à s'adresser à ceux qui ont vécu le débarquement et, emporté par cette mécanique à laquelle son cerveau est rodé, il prononce ces mots absurdes.

C'est vraiment étonnant.

En même temps, cela vous donne des indications sur la manière avec laquelle fonctionne le discours politique.

               Partager Partager
Notez


Lu 1493 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47
Question existentielle : peut-on commenter la politique en restant courtois et aimable ? https://t.co/CAKO9yYASD
Lundi 5 Décembre - 07:22
Au lieu de de focaliser sur la défaite d'un populiste, pourrait-on parler de la victoire heureuse de l'écologie en Autriche ?
Dimanche 4 Décembre - 22:51
Wow!!!! https://t.co/7I94TIfJR0
Dimanche 4 Décembre - 22:47
Peut-on commenter la politique en restant aimable ?: Cette note m'a été inspirée par une... https://t.co/CAKO9yYASD https://t.co/mKqbr1s3Ya
Dimanche 4 Décembre - 21:56
Ségolène Royal couvre Fidel Castro de louanges. Remarquez, elle avait bien vu en François Hollande l'homme idéal #okjesors #désolé
Dimanche 4 Décembre - 20:14

Recherche