Christophe Ginisty

Campagne de vaccination : pourrait-on enfin régler la question des missions de service public pour les généralistes ?


Rédigé le Mercredi 2 Décembre 2009



Campagne de vaccination : pourrait-on enfin régler la question des missions de service public pour les généralistes ?
Les centres de vaccination sont pris d'assaut et ceux qui refusaient hier de se vacciner, qui traitaient le vaccin avec mépris, accourent et s'entassent dans des structures débordées. Du coup, le fameux débat sur la non implication des généralistes refait surface et certains se demandent pourquoi le gouvernement n'a-t-il pas fait appel à eux ?

On ne le dit pas assez souvent, mais le problème est économique et social. S'il faut payer 30€ la consultation pour aller se faire vacciner, nous sortons de la mission de l'état qui s'est engagé à garantir à l'ensemble (enfin presque) de la population un libre accès et gratuit à la vaccination. Le problème n'est évidemment pas la compétence des médecins généralistes ou la qualité du maillage territorial qu'ils auraient pu offrir à une telle campagne de vaccination que le coût de leur intervention.

Forts de l'expérience que nous sommes en train de vivre, je pense qu'il serait intéressant de soulever le débat sur l'existence ou la création d'une mission de service public pour les médecins généralistes dans des cas exceptionnels d'épidémie de cette nature et d'assortir cette mission d'une grille de rémunération à la charge de l'état. Il y a déjà eu des discussions entre les partenaires sur le paiement à l'acte et sur ces éventuelles missions mais ces discussions n'ont pas abouti à ma connaissance et n'ont pas permis d'anticiper ce qui est actuellement en train de se passer. D'après les déclarations de leurs représentants, les généralistes seraient prêts à ouvrir les discussions.

Profitons-en pour la prochaine fois.

Moi je ne suis pas encore vacciné. Je n'appartiens pas aux prioritaires. J'ai reçu les bons de vaccination pour mes enfants. Je vais les vacciner toutes les trois.

               Partager Partager
Notez


Lu 14473 fois

Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

76.Posté par Andrés Langostino le 02/10/2010 18:19
Twitter
christophehumbert a écrit :
>

Bonjour,
je peux vous en fournir quelques bonnes raisons, bien argumentées. Elles sont dans cette page-ci, qui en 4 courriels fait une liste de critiques non exhaustives de cette même page d'olivier Chacornac, alias Poulpeman, (versus Marc Girard), où quelques tromperies de Chacornac-Poulpeman sont analysées :

http://zetetique.fr/index.php/forum/22-medecines-paralleles/2268-anti-vaccination-et-mystification-de-linformation?limit=10&start=230

Après cette réfutation, le pauvre Olivier Chacornac n'est plus réapparu dans le forum de l'Observatoire Zététique.
Salutations

75.Posté par christophehumbert le 11/12/2009 15:32
C'est bien là ou je voulais en venir @Dom

74.Posté par Dom le 11/12/2009 15:28
@ christophehumbert

Mon généraliste, un garçon de 35 ans à la tête bien faite, qui évite les visiteurs médicaux et qui est abonné à la seule revue indépendante pour les professionnels de la médecine, "Prescrire", a décidé de ne pas se faire vacciner, et de ne pas conseiller à ses patients de le faire.

Pour ce qu'on sait (ou croit savoir, en l'absence d'étude fiable), les médecins sont partagés à 50%-50% entre pro et anti vaccin actuel contre la grippe A H1N1.



73.Posté par christophehumbert le 11/12/2009 15:26
Et 57% des français ont voté pour nicolas Sarkozy. Est ce une bonne chose ?

72.Posté par Géraldine le 11/12/2009 15:14
@christophe humbert
Ils sont nombreux à être débordés et à ne pas avoir le tmeps de tout lire, mais :
http://www.droit-medical.com/actualites/4-evolution/665-moins-30-pour-cent-professionnels-sante-vaccines-contre-grippe-ah1n1-france

71.Posté par christophehumbert le 11/12/2009 15:10
Il n'a peut-être pas parcouru internet à fond (qui semble être votre outil privilégié Géraldine et ce n'est pas une critique ;-)), mais il a participé à des réunions, rencontres, etc.. avec d'autres médécins de compétences et d'horizons variés sur ce sujet.

Mais c'est vrai peut-être qu'il s'y raconte n'importe quoi.
Peut-être qu'ils y font la fête, en fait ?

70.Posté par Géraldine le 11/12/2009 14:47
Votre médecin est débordé et il n'a pas eu le temps de lire à fond internet (et de lire par exemple ce que fait le squalène aux rats. )

69.Posté par christophehumbert le 11/12/2009 14:44
Effectivement elle est mortelle et elle ne touche pas la même population que la grippe traditionnelle. Et c'est cela qui doit inquiéter le gouvernement. A tord ou à raison. Mais c'est un fait.
Je ne parlais pas de croyance en DIeu ou autre entité.

Un quizz :
Mon médécin de famille (qui nous a tous soignés correctement jusque là) me dit que tout ce que l'on raconte sur internet au sujet de la nocivité des vaccins c'est n'importe quoi.
0/ J'aurais du me sauver en courant en criant au fou
1/Je ne dois pas le croire ? (En pensant : le pauvre il ne doit pas avoir internet, mais il fait croire que oui pour être in...)
2/ Sa parole est moindre que ce que l'on peut trouver le net ? Moindre qu'un autre ? Pourquoi ?
3/ Il est habité par Roselyne Bachelot ? Je dois lui demander d'aller voir un pretre pour un exorciste (zut une croyance)?
4/ Il souhaite que j'ai une maladie invalidante afin de dépenser plein d'argent chez lui
5/ Je ne sais plus quoi faire : je me jette par la fenêtre comme cela je ne meurs ni à cause du virus, ni à cause de la grippe A

68.Posté par Géraldine le 11/12/2009 14:22
@christophe Humbert
Mortalité ? ll s'agit surtout de ne ps avoir de conséquences à long terme avec des maladies auto immunes invalidantes .
Si les Etats-IUnis refusent des vaccins autoisés en France et que la Ministre de la Santé en Pologne(qui est médecin) les refuse tous, c'est qu'il y a des raisons.

67.Posté par Dom le 11/12/2009 13:52
@ christophehumbert

Vous ne devriez pas raisonner en termes de "croyance", on ne discute pas de l'existence de Dieu.

Vous vous trompez de façon certaine à propos de la grippe : contrairement à ce que vous dites, elle est mortelle (environ 120 morts en France aujourd'hui), mais elle l'est faiblement (5 000 morts chaque année en moyenne, en France, avec la grippe saisonnière).

Quant au vaccin, l'avenir nous dira quels sont ses éventuels effets secondaires. Tout le problème est là : on l'inocule à tour de bras, sans le moindre recul - d'où l'extrême méfiance de très nombreux médecins.

66.Posté par christophehumbert le 11/12/2009 13:44
@Geraldine
Pour vous les seules informations qui ne mentent sont donc celles qui sont ant-vaccins ? Non je vous rassure, je n'écoute pas plus Bachelot qu'un/une autre.

Vous oubliez aussi :

1/ les p'tits gris qui ont des bases sous le plateau d'Albion -http://foxtrot.e-monsite.com/forum-lire-155583.html - , ...

2/ les enlèvements par des extra-terrestres - http://fr.wikipedia.org/wiki/Enl%C3%A8vement_par_les_extraterrestres -,...

(C'est la vérité, recherchez sur le net, cherchez il y a plein plein de sources...;-)) ,

3/ les envahisseurs avec le petit doigt tout raide. Enfin c'est David Vincent qui les a vu. Et puis c'est passé à la télé donc on ne peut le nier.

En fait Je ne crois pas plus en la mortalité du virus A(H1tN1) qu'en celle du vaccin...

65.Posté par Géraldine le 11/12/2009 12:54

@Christophe Humbert
Les sources intérésssantes sont celles qui ne mentent pas.
Lisez ce qui concerne les protéines de surface ou le mimétisme moléculaire avant d'écouter R.Bachelot.

P.S.Tchernobyl avec le nuage qui s'arrête à la frontière rançaise, le sang contaminé etc...ça ne vous dit rien ?

64.Posté par christophehumbert le 11/12/2009 12:25
@Géraldine
Pour vous les seules sources intéressantes sont celles sur les anti-vaccins ?

63.Posté par Géraldine le 10/12/2009 22:24
Moins de 30% des professionnels de santé vaccinés :
http://www.droit-medical.com/actualites/4-evolution/665-moins-30-pour-cent-professionnels-sante-vaccines-contre-grippe-ah1n1-france

62.Posté par Géraldine le 10/12/2009 22:08
Un blog très intéressant sur la grippe.
http://docteurdu16.blogspot.com/2009_11_01_archive.html

61.Posté par Géraldine le 10/12/2009 12:39
@Christophe Humbert
... Et il y a tellement d'informations contradictoires que c'est extrêmement long de faire la synthèse. Il se trouve que j'ai plus de temps que le reste de ma famille qui fera ce qu'elle voudra, mais elle me fait une confiance absolue en ce qui concerne les recherches sur la médecine, et ça depuis des années.

60.Posté par christiophehumbert le 10/12/2009 11:39
@Geraldine - prendre la meilleure décision pour ma famille-
Vous prenez donc une décision pour toute votre famille ou ils ont eu le droit de faire part de leur avis ?

Ce qu'il y a de bien avec internet est que l'on trouve toujours l'information que l'on cherche :-)

59.Posté par Géraldine le 10/12/2009 11:24
Moi je vois, parce que j'ai passé un nombre considérable d'heures à vérifier sur internet (depuis des mois )pour être sûre de prendre la meilleure décision pour ma famille.Moi je ne crois pas R.B.


"Vaccin grippe A : la moitié des médecins et les trois quarts des infirmières le refusent.

Selon un sondage IFOP pour le Quotidien du médecin, seuls 52% des médecins libéraux seraient prêts à se faire vacciner contre le virus H1N1. C’est toujours deux fois plus que les infirmières, qui ne sont que 26% à y être favorables...

Selon un sondage IFOP publié lundi par le Quotidien du médecin, à peine plus de la moitié des médecins libéraux (52%) accepteraient d'être vaccinés contre le virus de la grippe A/H1N1. 46% sont plutôt contre (28% certainement pas et 18% probablement pas). En outre, 89% d’entre eux se déclarent confiants face à l'épidémie, 10% seulement affichant une certaine inquiétude. Plus gênant, selon ce sondage, réalisé entre le 14 et le 16 septembre dernier, les médecins libéraux rechigneraient à participer aux plans de vaccination : seuls 42% sont prêts à se porter volontaires. Pas mieux chez les infirmières, dont seulement un quart (26%) accepte la vaccination, selon le Syndicat national des professionnels infirmiers.

Jamais contents, ces Français...

Sauf que le phénomène touche le monde entier. En août 2009, une étude publiée au Royaume-Uni révélait déjà qu'un tiers seulement des infirmières britanniques accepterait de se faire vacciner, un autre tiers restant indécis. Même topo à Hong Kong, où une étude publiée dans le British medical journal relève que 48% des personnels de santé refusent l'injection. Aux Etats-Unis, les soignants vont jusqu'à refuser la vaccination obligatoire. L'Association des infirmières de l'Etat de New York, qui représente 37 000 travailleuses, vient de se rallier au mouvement. Et les déclarations de soutien affluent. Aux dernières nouvelles, c'est la Fédération des employés publics (9000 infirmières et 3000 professionnels de santé) qui s'est jointe à la protestation. "

58.Posté par christophehumbert le 10/12/2009 11:19
Je ne vois pas pourquoi Olivier Chacornac dirait plus ou moins de bêtises que Marc Girard ?

57.Posté par Géraldine le 10/12/2009 10:18
@Mathurine
L'auteur initial, Olivier Chacornac , dit tout un tas de bêtises et il est de mauvaise foi en assimilant Marc Girard à ceux qui font de manière générale de la propagande anti-vaccination, (être contre CE vaccin est différent. )
Si Marc Girard se permet de dire que le gouvernement est criminel , quand on sait les ennuis, c'est qu'il est sûr d'avoir raison. Il faut réfléchir davantage avant de le critiquer et ne pas faire comme s' il n'était pas expert auprès des tribunaux.

56.Posté par christophjehumbert le 10/12/2009 08:39
@Alexandre
Je sais je dis des sottises mais c'est aussi de l'humour un peu provocateur ;-) . Je répondais simplement à un argument un peu pouet..pouet.. par un argument du même type ;-D

Cette grippe est ce qu'elle est. Le fait que l'on s'y intéresse est qu'elle ne tue pas la même catégorie de personnes (plutôt des personnes jeunes alors que la grippe saisonnière : 90% des plus de 65 ans)
Dans toute pandémie il y a plusieurs pics d'attaque (c'était le cas de la grippe espagnole... Premier pics très faible, second beaucoup plus forts). Là nous avons atteind le premier. Nous allons avoir un "repis" de quelques mois ou d'autres maladies vont reprendre le dessus (grippe saisonnière) et ensuite un second pics courant mars. En fait il essaye de vacciner un maximum de personne pour éviter se second pic. .
Mais chacun fait ce qu'il veut comme vous le dite. Et on peut croire au gouvernement qui veut nous piquer pour raison financière et nous tuer afin que seul une élite persiste (fini le problème du chomage, du rechauffement climatique,) ; -)) humour...

Vous avez des enfants Alexandre ? Dans ce cas les sentiments parlent et ce n'est pas toujours évident de faire un choix.

55.Posté par mathurine le 10/12/2009 07:56
Sur Marc Girard,voir : http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/hoax.php?idArticle=81103

54.Posté par Géraldine le 10/12/2009 02:19
@Alexandre
Le Dr Dupagne (Atoute) est intéressant , mais trop soft sur la question du squalène. qui, contrairement à ce que certains médecins* affirment, fait des dégâts à long terme.

Pharmacritique et Marc Girard donnent de bons éléments pour se faire une idée .

*Comme Elie Arié (sur Marianne, par exemple ) qui est d'une mauvaise foi totalevet déforme les propos des autres. .. mais comme il ya près de 500 commentaires c'est un peu long à lire ;-)
http://www.marianne2.fr/H1N1-la-campagne-de-vaccination-est-grippee!_a183003.html?com#last_comment

53.Posté par Alexandre le 09/12/2009 15:09
@Christophe Humbert (commentaire 18) : ne dites pas de sottise. La question de millions de morts ne se pose pas et si elle se posait, votre vaccin serait inefficace puisque ça voudrait dire que le virus a sacrément muté. Je vous invite à lire le papier dont je repose le lien ci après et qui détaille sans parti pris les arguments en faveur ou contre la vaccination.

En fait, vous avez raison. Le problème pour moi n'est pas tellement l'OMS (bien que cet organisation n'est pas indépendante, ce qui nuit à ses avis (exemple ; Tchernobyl n'a quasiment pas fait de victimes selon l'OMS)), mais le fait que notre gouvernement ait fait plus qu'allégeance à son alarmisme de départ (rappelez-vous, en France on devrait en être à une bonne 50aine de milliers de morts !) et qui a sur-réagit en développant un vaccin en mettant en place le plan d'urgence anti grippe aviaire H5N1 sur un virus pas plus offensif ni plus contagieux que celui de la grippe saisonnière. Après un coup comme ça, il faut bien justifier de 90 millions de doses à écouler !

Et par ailleurs, n'est-il pas étrange qu'avec le même vaccin, il fallait au départ deux injections alors qu'on explique maintenant qu'une seule suffit ? Pardon, mais tout ceci pose question. Et si chacun est libre de se faire vacciner ou non (heureusement, mais pourquoi faut-il rappeler cette évidence… ?), pourquoi n'est-on pas libre de choisir le type de vaccin que l'on va se faire injecter ?

http://www.atoute.org/n/article134.html

52.Posté par Alexandre le 09/12/2009 14:58
Impartial et factuel : http://www.atoute.org/n/article134.html

Franchement, à lire et faire tourner.

51.Posté par Danièle Douet le 04/12/2009 16:06
Merci de la réponse...
Je parlais de spots débiles à la radio, sur toutes les ondes, car je ne regarde plus du tout la TV depuis 2007...
Quand j'écoute ces spots, je me demande si les gens n'ont pas honte de se laisser traiter ainsi.

50.Posté par christophehumbert le 04/12/2009 15:42
@Danièle

Pour ma part et celle de mon épouse nous prenons beaucoup d'information sur les médias étrangers directement et via internet...

Nous sommes lorrains d'origine est ainsi très versés dans la culture de nos voisins outre-rhin sans pour autant dire que tout est magnifique là bas et nul ici (ou inversement).

Nous regardons très peu les informations à la télévision, nous occupons d'abord de nos trois enfants pour nous mettre souvent devant le petit écran en deuxiéme partie de soirée.

On s'adresse aux citoyens comme à des débiltes ? oui et c'est regretable mais ailleurs aussi ( ce n'est pas une excuse): Endemol (créateur du loft et autre niaiserie) n'est pas une entreprise française.

49.Posté par Danièle Douet le 04/12/2009 14:30
@ christophehumbert ?
Où sont les informations correctes de la part de journalistes qui font le tour des centres de soins et hôpitaux comme l'ont fait les journalistes du Spiegel mentionné plus haut ?

En France, rien de tel. Soit on est POUR la politique du gouvernement, soit on est CONTRE. Basta.

Point d'articles équilibrés, de reflexions qui pèsent le pour et le contre et donnent de vraies informations.

Apparemment inconnu dans le milieu médiatique franco-français. On oriente le citoyen et ne lui donne pas les clés pour qu'il prenne seul sa décision. On le tient comme une enfant immature.

C'est assez incroyable, il suffit d'écouter les spots à la radio... impensables hors de France...
On dirait qu'on s'adresse à des débiles...

48.Posté par christophehumbert le 04/12/2009 14:09
... que sur la non-vaccination.

47.Posté par Danièle Douet le 04/12/2009 11:07
Terrible "dialogue" de sourds...
Désespérant.
Continuez donc dans votre hystérie collective sur la vaccination...

46.Posté par Megalon le 04/12/2009 09:27
@Martine (message 22)
Le principal inconvénient du NHS est l'absence de liberté de choix du médecin. Mais en contrepartie, on ne trouve pas comme en France ces millions de patients qui renoncent à des consultations ou des soins faute de mutuelles.
Je maintiens que pour un coût beaucoup plus élevé, le système français est plus injuste, et n'aboutit pas à de meilleurs résultats en terme de santé publique. L'absence d'intégration le rend même moins efficace en cas de pandémies, et beaucoup plus déficient pour la prévention.Il n'est pas fait pour préserver les intérêts du patient mais ceux du médecin (sacrosainte liberté de prescription et d'installation, mais aux frais des assurés sociaux s'il vous plait, c'est comme ça qu'on conçoit le libéralisme en France).
Blair a en outre mis enormément d'argent dans l'hôpital, les manifestations les plus choquantes du rationnement ont du s'estomper.
Pour répondre à votre argument d'autorité (un bon vieux témoignage mais dont vous ne précisez pas le contenu), je ne crois pas non plus que les Anglais de France soient des réfugiés sanitaires, c'est d'abord la faiblesse relative des prix de l'immobilier français qui les attire (une maison en Bretagne ou Normandie valait la moitié de ce qu'elle coûtait dans le grand Londres, avant la chute de la livre).

45.Posté par Géraldine le 03/12/2009 20:56
@ Christophe Humbert qui a tant d'humour
Autant ça me rend malade que NS soit président, autant les labos, l'OMS, le Bilderberg etc... nous menaient déjà par le bout du nez avant lui.

44.Posté par christophehumbert le 03/12/2009 17:13
Et tous les vaccinés mouront sous le soleil de Tchernobyl un téléphone portable à la main vissé sur l'oreille...

Une poignée de survivants affrontèrent le virus mutant gros comme une pastèque.

Alors le seul moyen fut de construire une machine à remonter dans le temps pour revenir en 2007 et empêcher Nicolas Sarkozy d'accéderr au pouvoir et donc d'entrainer cette politique désatreuse

43.Posté par Danièle Douet le 03/12/2009 17:08
Pourriez-vous juste sortir le nez du guidon et regarder ce qui se passe hors des frontières???

Je citais la Pologne et l'Allemagne plus haut...

Aucune réaction...

Pourtant il y a eu le traitement de l'amiante, de Tchernobyl, du sang contaminé, etc...

Aucune réaction... on reste bien dans le délire franco-français.

C'est impressionnant et désespérant...

On peut faire de ce peuple ce que l'on veut, lorsqu'on a les médias de son côté...

42.Posté par Géraldine le 03/12/2009 16:59
Après le chèque de NS le 9 mars pour Sanofi , j'ai décidé de suivre "l'affaire "de près dès le début et rien ne me fera changer d'avis. Pas de vaccin H1N1 pour moi. A la rigueur Pneumo 23 à cause de" D222G".

41.Posté par Europium le 03/12/2009 16:38
@Géraldine, bise quand même....et bonne vaccination!

40.Posté par Géraldine le 03/12/2009 16:35
@christophe humbert qui ironise sur la mutation du virus.

Une fiche de l'Institut Pasteur explique que :

"Pour les virus de type A, il existe un deuxième phénomène de variation, appelé cassure, qui peut être plus grave. Des changements radicaux des protéines antigéniques du virus, avec le remplacement d’une protéine par une autre, donnent naissance à un nouveau virus, totalement différent de celui qui circulait jusque-là. Ce nouveau virus peut apparaître brutalement et gagner tous les continents. C’est la pandémie. L’immunité préexistante ne protège pas et un vaccin préparé avec les souches précédentes est inefficace. C’est ainsi que de nouveaux virus sont apparus, causant des pandémies dramatiques : grippe espagnole en 1918 etc.....

39.Posté par Géraldine le 03/12/2009 16:26
Evidemment que l'OMS cache les conséquences que le squalène engendre quand il est injecté .
Et le Département de la Défense américain a menti après la guerre du Golfe.

Le nuage de Tchernobyl, il s'est arrêté à la frontière française comme chacun sait.

38.Posté par Géraldine le 03/12/2009 16:22
Je sais tout cela. J'ai travaillé 10 ans en toxicologie et pharmacologie....

ça c'est la meilleure ! J'ai encore plus la trouille quand je vois ce que tu affimes sur le squalène... !!!

Mais comme on on le dit en médecine il faut faut faire la balance entre le positif et le négatif....
Evidemment, mais on arrive pas à la même conclusion.

Tous les médicaments ,vaccins ,etc.. contiennent ce que l'on appelle un principe actif avec des excipients ou autres substances .ils peuvent tous donner des réactions secondaires plus ou moins graves de différents types.
Même le paracétamol pris en grande quantité est dangereux, cf les conférences de consensus sur le sujet!
Oui, c'est tellement évident que je pense qu'on le sait tous .
"Réactions secondaires PLUS ou moins graves en effet."... et pas forcément immédiates.

P.S. le Tamiflu est remis en question , lui aussi. .

37.Posté par Europium le 03/12/2009 16:16
Ce que pense l'OMS du squalène

http://www.who.int/vaccine_safety/topics/adjuvants/squalene/questions_and_answers/fr/index.html

pas si méchant que ça le squalène à moins que l'OMS mentirait.....



Autre info sur le squalène

Le Squalène présente un intérêt tout particulier: il s'agit d'une huile extraite du foie des requins de grande profondeur qui la secrètent en quantité exceptionnelle (jusqu'à 5kg par animal de 30kg), d'où son nom dérivé de l’anglais "squale".


Si le profil de l'acide gras "Squalène" se retrouve dans l'huile de ces requins rares, il est étonnant de constater qu'on le retrouve également dans le sébum humain et dans certaines huiles végétales telles celles d'olive, de carthame, de maïs, ... mais alors souvent à l’état de traces.
Dans le corps humain, le Squalène remplit différentes fonctions:
il participe activement à la synthèse des graisses et à la formation du cholestérol. On le retrouve principalement dans les tissus adipeux (graisses sous-cutanées), la peau, le foie, les glandes endocrines. Il représente approximativement 10% des lipides du sébum et c'est assurément sa présence qui assure à la peau sa douceur.
il joue un rôle prépondérant dans la fabrication de plusieurs hormones (stéroïdes, adrénocorticales, oestrogéniques, ... ) et dans le bon fonctionnement de leur système. Le squalène est le précurseur de la DHEA (déhydroépiandostérone), substance normalement présente dans l'organisme humain et soupçonnée de ralentir le vieillissement cellulaire. Il semble également que la DHEA soit indispensable aux globules blancs pour reconnaître le caractère antigénique des cellules cancéreuses, et les combattre comme des organismes étrangers.
il reconstitue, autour de la cellule, la couche ionique capacitive, au sens électrique du terme. Les cellules normales présentent en effet des charges électriques au niveau de leur membrane, déterminantes dans leur auto- protection contre les invasions virales, bactériennes, et dans tous les troubles auto-immuns. Ces charges sont indispensables pour que l'organisme puisse contrôler la multiplication cellulaire. Les cellules cancéreuses perdent une bonne partie de ces charges, ce qui leur permet de proliférer sans contrôle. En rechargeant les membranes, le squalène permet de nouveau à ce contrôle de s'exercer.
Le Squalène joue donc un rôle décisif dans la défense de l’organisme. Utilisé par voie interne, son efficacité est améliorée par la prise complémentaire d'une quantité équivalente de Vitamine C car il augmente la consommation de vitamine C par l'organisme.

En effet, comme tous les acides gras, le squalène est très fragile et s'altère immédiatement au contact de l’air. En vue de le stabiliser, on lui fait subir plusieurs traitements: désodorisation, hydrogénation, ... qui lui assurent alors une résistance optimale à l’oxydation...

36.Posté par Danièle Douet le 03/12/2009 16:15
Voir commentaire 23.Posté par Danièle Douet le 02/12/2009 21:15

et

25.Posté par Géraldine le 02/12/2009 23:28
http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/11/23/la-pologne-refuse-les-vaccins-mal-testes-contre-la-grippe-a.html

35.Posté par Danièle Douet le 03/12/2009 16:14
Et vous dites quoi à ce qui se passe en Pologne et en Allemagne par rapport à l'hystérie française, liée aux contrats iniques signés entre le gouvernement et les labos et qui excluent tout recours pour les citoyens en cas de "pépin" ?????

34.Posté par Dom le 03/12/2009 15:59
@ europium

C'est effectivement le rapport risque/bénéfice qui doit être évalué. Pour le moment, de nombreux médecins considèrent que l'hypothétique risque est très supérieur à l'hypothétique avantage. A chacun de se faire une opinion, s'il existe une vérité personne ne la connait encore.

33.Posté par Europium le 03/12/2009 15:53
Je sais tout cela. J'ai travaillé 10 ans en toxicologie et pharmacologie.... Mais comme on on le dit en médecine il faut faut faire la balance entre le positif et le négatif....

Tous les médicaments ,vaccins ,etc.. contiennent ce que l'on appelle un principe actif avec des excipients ou autres substances .ils peuvent tous donner des réactions secondaires plus ou moins graves de différents types.

Même le paracétamol pris en grande quantité est dangereux, cf les conférences de consensus sur le sujet!

32.Posté par Géraldine le 03/12/2009 15:27
@Europium
Avant d'affirmer que les autres délirent ou sont égoïstes de ne pas se faire vacciner, on se renseigne et on compare les doses surtout quand on voit la manière d'agir de RB : "si claire.... !"

Pour la campagne de vaccination :

"La vaccination peut faciliter les tentatives du virus d'évoluer. Ca a déjà été le cas avec bien d'autres vaccins : vaccination contre la bactérie pneumocoque , vaccination contre la méningite à méningocoque de type C.
Une étude du « New England Journal of Medecine », dit :« Une fois que les nouveaux virus de grippe humains apparaissent et causent des pandémies, l’immunité des populations contre leurs protéines d’ha et de Na augmente rapidement. La contre performance offensive de l’immunité des populations est contrée par la capacité remarquable du virus de grippe, d’évoluer au moyen de mutation ou par l’acquisition de réassortiment de différents sous-types […] Ce processus dirigent des descendants “causé par le virus de 1918 […] ils ont également causé “la pandémie-comme l’events”, lié au réassortiment intra subtypiques en 1947 (H1N1), 1951 (H1N1) … ».

D’après une étude de l’université japonaise de Shizuoka : « Le vaccin peut faciliter le fait que la maladie se répande : Une diffusion considérable de la résistance de la chaîne peut partiellement compromettre les bénéfices du programme de vaccination. Par exemple, même si on exécute complètement le programme de vaccination, la taille finale de la pandémie peut devenir plus importante qu’avant la pandémie. Cela implique que la vaccination, au lieu d’enrayer la diffusion de la pandémie, aide à sa propagation ».

Pour le squalène :

Le squalène qui permet aux laboratoires de faire des économies, est naturellement présent dans l’organisme et peut être ingéré sans problème. Mais ce qui est fondamental, c’est le mode d’administration de ce produit. Tout immunologiste vous dira que le chemin que prend un antigène pour rencontrer le système immunitaire fait toute la différence. Si vous avalez du squalène, pas de problème, comme c’est un lipide, votre corps saura le digérer. Ce n’est pas du tout la même chose lorsque le squalène est injecté. Par injection, l’antigène va directement dans le sang où se trouvent les rouages les plus profonds du système immunitaire. Il induit des maladies auto-immunes (ex. sclérose en plaque, sclérose latérale amyotrophique, fibromyalgie) ou différents troubles neurologiques et rhumatismaux.

Cela va engendrer une réaction croisée d’autodestruction des molécules identiques en place dans le corps. Ce phénomène est appelé « mimétisme moléculaire ». Et c’est un processus qui ne s’arrête jamais, car le corps continue à fabriquer les molécules identiques à l’antigène et le système immunitaire ne cesse de les attaquer. Prenons l’exemple de la myéline des nerfs : le corps en fabrique tout le temps pour protéger et réparer les conduits nerveux. Avec une vaccination qui engendre une auto-immunité, comme une SEP ou une SLA, la myéline devient l’ennemi et le corps est programmé pour sa destruction, laquelle ne prend fin qu’à la mort du patient."

Pour le conservateur ( Thimérosal)

Le Thimérosal est un composé organique très toxique du Mercure, très proche du méthymercure impliquédans l’intoxication alimentaire (thon rouge …) de Minamata, il y a une quarantaine d’années au Japon et qui a entraîné de très nombreuses victimes, atteintes de troubles neurologiques centraux gravissimes. Le Thimérosal serait fortement impliqué entre autres dans les atteintes neuronales tant centrales (de type dégénérescence) que
périphériques (polynévrites…). (Voir fiche toxicologique FRTEC N°8 du Thimérosal sur le site de l’ATC).

31.Posté par PB le 03/12/2009 15:11
Non adepte d'une quelconque "théorie du complot", je m'interroge très sérieusement sur cette détermination hors de propos de Roselyne et des autorités de ne pas faire appel aux médecins généralistes ! (PS: avec lesquels je n'ai pas de lien !)
R.Bachelot voudrait atteindre un niveau de 12 ou 30 millions (variable selon les sources d'aujourd'hui!) de vaccinés à fin février ! (30 était l'objectif que lui avait assigné N.Sarkozy)
Sans les médecins, cet objectif restera utopique ! (on vient de dépasser le million, soit 2% de la population)
On dirait que nos autorités ne veulent pas tenir compte que:
-les centres de vaccinations sont et resteront mal gérés !
-passer de 70 000 vaccinations par jour à 250 000 ou 300 000 comme annoncé c'est rêver
-ces centres sont parfois fort éloignés des populations et des dessertes de transports, même en région parisienne
-on s'évertue à ce que les "vaccinables "ne puissent pas pouvoir choisir leurs vaccins, ni connaitre leur composition (ce que peut faire, pour tout autre vaccin, tout un chacun en allant chercher chez le pharmacien et , s'il le veut, en ramenant la boite vide chez lui pour lecture )
-de toute façon, ce conditionnement par 10 doses effectué pour la quasi-totalité des vaccins, est une absurdité (inusité pour les autres vaccins) sans doute réservé à la France (est-ce le cas en Allemagne, Danièle ??), source d'erreur et de manque d'hygiène. Il permet, là aussi, de ne pas "laisser de traces "de boites vides, consultables...

30.Posté par Fotini le 03/12/2009 14:42
@Martine Bonnin

Je me disais bien que je ne reconnaissais pas notre Martine habituelle !

Merci pour votre commentaire, je vais regarder le rapport en question.

29.Posté par Danièle Douet le 03/12/2009 11:07
C'est vraiment du n'importe quoi... du délire total...

28.Posté par Europium le 03/12/2009 09:24
Il faut effectivement se faire vacciner et arrêter de prêter attention à certains délires. le squalen est présent dans certaines huiles par exemple...Ne pas le faire tient quasiment du non assistanat a personne en danger car il faut tout autant se faire vacciner pour soi mais aussi en pensant que si on le fait pas on peut contaminer les plus faibles d'entre-nous.

A la question que pose CG, je dirais que les généralistes pourraient être réquisitionnés par les préfets comme un certain nombre de personnels médicaux dans ce genre de situation.

le problème c'est que le gouvernement qui n'avait pas envisagé un tel bordel n'a pas prévu de assez de doses unitaires qui auraient pu être confié aux généralistes

27.Posté par christophehumbert le 03/12/2009 08:38
@Geraldine
"c'est que le virus qui a muté se propage "

Au secours le virus a muté et il se propage...

On va tous mourir...

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Nice read! https://t.co/7emrU7422u
Mercredi 7 Décembre - 12:44
Great series of GIF created by Twitter ⚡️ “The Top 10 Global Conversations of 2016” by @twitter https://t.co/tbEPaGPTBy
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49

Recherche