Christophe Ginisty

Ce monde qui bascule vers l'extrême droite me fait peur


Rédigé le Lundi 6 Septembre 2010



Ce monde qui bascule vers l'extrême droite me fait peur
Au début, je me suis demandé si c'était moi qui glissait de plus en plus vers ce que l'on appelle la gauche ou si c'était le monde qui titillait l'extrême droite. Puis je suis arrivé à la nécessité de regarder la vérité en face : dans de nombreux pays, les droites les plus conservatrices gagnent du terrain et me font craindre une radicalisation des gouvernements. Voire pire.

Nos parents avaient eu la sagesse de nous écarter du fascisme après les heures sombres du 20ème siècle mais j'ai le sentiment que les générations issues du baby boom et qui n'ont pas connu la guerre, pactisent beaucoup plus facilement avec une extrême droite en train de se fondre dans la société en même temps qu'elle se banalise.

Je ne reviendrai pas sur la dérive droitière d'une France présidée par Nicolas Sarkozy qui m'effraie chaque jour un peu plus. Les italiens ont déjà dû s'accommoder des partisans de la Ligue du Nord des années. Les Belges doivent faire face à une extrême droite flamande aussi obscure que populaire. En juin dernier, les pays-bas ont offerts 24 sièges au Parti de la liberté de Geert Wilders. Aux Etats-Unis, la montée des Tea Partys secoue les républicains les plus modérés et je lisais dans Libé ce matin que l'Allemagne faisait actuellement face à un scandale suite à la publication d'un livre raciste et antisémite de Thilo Sarrazin, haut fonctionnaire de la banque centrale "qui reproche aux immigrants turcs et arabes de n'être bons qu'à être des marchands de fruits et légumes."

Moi, ça me fout la trouille. Sérieusement même.

Le pire, c'est que je ne crois pas que le remède à cette percée à droite soit nécessairement un vote à gauche. Pas automatiquement en tout cas. Non, moi je crois que la seule solution est un sursaut citoyen, apolitique, mais un sursaut de bon sens, humain, respectueux de nos valeurs fondamentales et attentif à l'autre. J'ai confiance en l'individu et je suis certain qu'il saura empêcher que cette dérive ne nous conduise trop loin.

Mais il ne faut pas tarder car le temps presse.

               Partager Partager
Notez


Lu 3553 fois

Commentaires articles

1.Posté par Simon le 06/09/2010 16:59
Le remède serait que la droite fasse ce qu'elle a promis à ses électeurs et ce dont elle fait son fond de commerce, c'est à dire la sécurité. Mais juste la sécurité la plus normale et la plus naturelle qui soit, rien d'autres. Le reste, c'est terroriser la population pour mieux régner. Il est maintenant évident que cette droite ne veut pas la paix sociale. Elle veut la guerre civile car elle pense que la surenchère paie plus que la modération. Et je pense que dans l'esprit de pas mal de gens, c'est la répressions la réponse. Sans une société violente, point de répression nécessaire. La boucle est bouclée.

2.Posté par Phil le 06/09/2010 17:13
Dans "De la démocratie en Amérique", (livre que je lit en ce moment) Tocqueville démontre qu'un peuple veut la liberté et l'égalité. Mais un peuple préfèrera toujours l'égalité à la liberté. C'est là que se trouve la faiblesse d'une démocratie.

Par ailleurs, ce propos est très bien illustré dans "La mort est mon métier" de Robert Merle.

3.Posté par Isabelle le 06/09/2010 20:53
Bonjour Christophe.
En ce qui me concerne je ne pense pas qu’un sursaut citoyen doive et puisse être apolitique. Il me semble, et depuis longtemps d’ailleurs, que nous vivons dans un monde où les exclus de celui-ci et d’autres plus nombreux tous les jours, vivent avec des grenades dégoupillées entre les mains.
Le jour ou cela pètera, ce sera la guerre civile.
Je crois que la seule solution aujourd’hui c’est que les partis politiques, (ou au moins un), prennent la peine de rassembler ceux qui ne veulent pas vivre dans un société qui appelle à la haine de l’autre quotidiennement ni dans un monde dans lequel les ¾ de la population sont mis au rebus chaque jour un peu plus.
L’extrême gravité de la situation implique, à mon avis, la nécessité d’utiliser des structures nationales et les relais existants que même les meilleures initiatives individuelles seraient incapables de mobiliser dans l’urgence.

Anecdote : Propos entendu à un mariage la semaine dernière d’ un vieil anar italien, qui a vécu très longtemps en France : « Même Berlusconi est moins pire que votre président … »

4.Posté par des pas perdus le 08/09/2010 10:31
un sursaut citoyen apolitique... bel oxymore !

5.Posté par Martine le 08/09/2010 19:03
"Bel oxymore" pas tant que ca pour les "initiés"...

6.Posté par Martine le 08/09/2010 20:18
Devoir préciser citoyen apolitique est étrange, d'accord
Citoyen: terminologie révolutionnaire et communiste....Codes couleurs d'antan: noir et rouge
A-politique sonne comme appat pour ceux qui ne savent plus ou ils habitent et se réfugient dans les forèts :code couleur vert et ses multiples dégradés.
:

7.Posté par Martine le 08/09/2010 20:46
Oups...Noir rouge blanc pour certaines civilisations meme code couleur.
Pour certains verts: certainement une foret de citronniers^^^

8.Posté par Martine le 08/09/2010 21:02
Bah...Bonne chance aux joueurs (bah voui les jeux sont opened sur le web en F désormais) de poker ! Savez-vous qu'il existe une variante: le poker menteur?

9.Posté par MICHEL le 12/09/2010 09:09
Cette montée en puissance est la conséquence logique de la volonté de ne pas vouloir s'intégrer...
Chacun chez soi et dieu(x) pour tous !

10.Posté par choukrov le 21/10/2010 16:29
Effectivement la montée de l'extrême droite en europe rappelle un passé assez sombre.
Par exemple, je lisais un article d'un mag avec en photo N Sarkozy comme chef de file
de la montée des extrêmes . Je pense que tout cela peut s'expliquer en partie par la montée en flèche de l'individualisme à outrance de nos sociétés.Il y a aussi une machine de manipulation
des citoyens qui est redoutable. Bien sûr, en période de crise se phénomène est exacerbé (les
partis d'extrême droite utilisent de manière cynique la situation en expliquant que c'est la faute aux étrangers, l'immigration massive et le pire c'est que la sauce prend très bien!).
Alors qu'en réalité la situation économique et sociale de nos pays s'explique surtout par l'irresponsabilité de nos hommes politiques par des mauvaises décisions dans le passé.
Comme nos dirigeants ne veulent pas voir la réalité en face ( ou plutôt un déni de réalité) ils
culturalisent les problèmes alors que par exemple dans les banlieues il s'agit surtout d'un abandon des pouvoirs publics sur le plan économique et social.
Que faire? Déjà au niveau français le peuple doit se réveiller et chasser les racistes et incapables qui nous gouverne. Ensuite, un réveil citoyen est capital: chaque citoyen doit s'informer par des sources diverses pour ne pas être manipulé facilement.
Je trouve hallucinant que la France a mis à la tête de l'état Nicolas Sarkozy qui n'a absolument
rien à voir avec le peuple français et ses préoccupations. Le pire est qu'il y a encore 30% des
gens qui soutiennent un type qui n'apportera jamais rien au commun des français ( c'est même tout le contraire, la situation s'aggrave). Tout cela pour dire à quel point les gens sont manipulés en croyant au père Noël!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
RT @jjdeleeuw: Des Experts très animés demain à 12h30 mvanhees @doulkeridis @cginisty @JulieTestAchats @Karimfadoul @chauchau60 https://t…
Vendredi 9 Décembre - 18:39
Ne manquez pas demain Les Experts sur @BX1Officiel autour de @jjdeleeuw @JulieTestAchats @Karimfadoul @Marco_VanHees @doulkeridis et moi
Vendredi 9 Décembre - 17:58
Très bonne tribune de @FaljaouiAmid dans @redacTendances de cette semaine "Comment les réseaux sociaux nous ramènent à la préhistoire"
Vendredi 9 Décembre - 13:55
#FFback and a great week-end to you too @berteloot @Orange_conseil @ACF_France
Vendredi 9 Décembre - 11:59
E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ? https://t.co/FE48EdlskW
Vendredi 9 Décembre - 10:25
"E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?" https://t.co/gQSIrx3J3D Décryptage perso de quelques événements clés via @Emarketing_fr
Vendredi 9 Décembre - 10:20

Recherche