Christophe Ginisty

Cinquième épisode de ma rétrospective 2010 : l'année répressive


Rédigé le Jeudi 30 Décembre 2010



Cinquième épisode de ma rétrospective 2010 : l'année répressive
Evidemment, il eut été totalement impossible de faire un bilan de cette triste année sans évoquer l’obsession répressive du gouvernement.  Et là, les exemples sont presque innombrables tant ce gouvernement semble être programmé pour cela.
 
Il y a eu d’abord la prolongation de la logique du bouc émissaire, alternativement incarnée par les femmes voilées et puis par les roms. Dans l’un et l’autre cas, on s’attaque à une ultra minorité en laissant l’opinion croire que le nombre est trompeur et que sommes en réalité face à un fléau d’une  importance considérable si l’on n’agissait pas immédiatement.
 
Le gouvernement en chevalier blanc, prêt à terrasser la bête — en l’occurrence un insecte ­— au péril de sa vie afin de nous éviter la fin de notre civilisation.  Remarquable manipulation.
 
Il y a eu ensuite la guerre de l’exécutif contre Internet et les libertés  qui y sont associées. La mise en place de l’aussi coûteuse qu’inutile commission Hadopi, sensée éradiquer le téléchargement illégal d’œuvres musicales audiovisuelles et donner le change à une industrie musicale très bien équipée en matière de lobbying.
 
Dans la foulée, il y eut aussi la fameuse loi Loppsi2 qui, sous couvert d’une lutte légitime contre la pédopornographie a institutionnalisé le droit pour une autorité administrative de censurer le réseau sans recourir à l’autorité du juge. Un porte ouverte à la censure politique dissimulée dans le Cheval de Troie d’une juste cause.
 
Et puis on s’est attaqué aux jeunes qui avaient eu l’outrecuidance de vouloir faire la fête et se retrouver dans de gigantesques « apéros Facebook » au cœur de leurs villes. Il a suffi qu’un jeune homme décède à Nantes en tombant malheureusement d’un pont dans un état d’ébriété très avancé pour que les compagnies de CRS investissent les centres villes et réprime cette jeunesse spontanée.
 
Enfin, comment ne pas souligner le traumatisme occasionné par les révélations finalement filtrées et aseptisées de Wikileaks qui poussa l’irremplaçable Eric Besson à exiger, sous le coup d’une émotion à la mode chez nos politiques, l’interdiction d’hébergement des serveurs sur le territoire français, au mépris de toute base légale.
 
Et l’on pourrait continuer ainsi longtemps dans le mode répressif en parlant du sort réservé aux sans papiers, aux sans abris,... Oui, car nous vivons dans une société qui pourchassent curieusement ceux qui n'ont rien et qui protège ceux qui ont tout.


               Partager Partager
Notez


Lu 1677 fois

Commentaires articles

1.Posté par Wildcat le 01/01/2011 04:17
"en chevalier blanc"
"Cheval de Troie"

beaucoup de chevaux et chevaliers tout ça !!!

Y'aurait pas un orange aussi ????

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Great news! https://t.co/NLmmlFxjcj
Mercredi 18 Janvier - 15:02
RT @HerveMonier: Ce matin, SUITE et FIN de ma liste des 300 twittos du marketing et de la communication à suivre en 2017 (Part. 2) ⏩ https:…
Mercredi 18 Janvier - 13:39
Impossible de mettre le contact sur la moto. Serrure gelée ou serrure forcée ? Mystère !
Mercredi 18 Janvier - 08:10
RT @flahertyrob: An awesome new service from Ketchum... https://t.co/Zqdzb1cfaI
Mercredi 18 Janvier - 06:38
Analyse : Comment sortir de la post-truth? https://t.co/BiC8HYee4r
Mardi 17 Janvier - 07:25
RT @xavierwargnier: Les sommets du digital 2017 https://t.co/yklpWOf73u
Mardi 17 Janvier - 07:19

Recherche