Christophe Ginisty

Comment le Brexit va changer la face du lobbying à Bruxelles


Rédigé le Dimanche 26 Juin 2016



Parmi les répercussions les plus indirectes du vote des britanniques en faveur d'une sortie de l'Union Européenne, la probable métamorphose du lobbying dans la capitale belge pourrait bien avoir des conséquences tout à fait spectaculaires. 

Il faut vivre et travailler à Bruxelles pour le savoir et le mesurer pleinement. Les institutions européennes sont entourées, que dis-je, cerclées, quadrillées par des armées de lobbyistes en tout genre qui exercent des pressions permanentes sur les membres de la commission et sur les parlementaires.

Certains sont salariés des organisations elles-mêmes qui ont des intérêts à faire valoir mais la plupart est employée par des agences de lobbying ayant pignon sur rue. Et au sein de ces dernières, les professionnels de l'influence sont en très grande majorité britanniques. Faites moi confiance, je l'ai vécu de l'intérieur et je sais de quoi je parle. 

Or, depuis que les électeurs ont voté en faveur du départ de l'Union, on peut légitimement se poser la question de l'avenir de ces spécialistes de l'influence dans les prochains mois, tant le vote leur a fait immédiatement perdre toute légitimité, eux dont les compatriotes ont fait le choix de quitter la scène bruxelloise. 

La question que je me pose est alors de savoir comment un britannique pourra-t-il demain se pointer devant un membre influent de la commission sans risquer de se faire éconduire au motif qu'il est d'une nationalité qui n'a plus rien à faire avec l'Union ? 

Tout cela peut vous paraître anecdotique et du domaine du détail. Je pense au contraire que c'est un événement d'importance pour l'Europe. 

Fruit d'une longue tradition mais également, il faut le dire, d'une certaine maîtrise de la matière, les britanniques ont vraiment pesé sur le lobbying ici au coeur des institutions. Ils ont inspiré les décisions et s'ils doivent aujourd'hui se consentir à abandonner ce leadership, l'inspiration pourrait alors venir d'autres pays beaucoup moins atlantistes et libéraux. L'influence pourrait prendre de nouvelles couleurs et avec elle, les décisions. 

Au rang des probables conséquences, l'équilibre des forces sur de très grandes négociations en cours pourrait se retrouver bouleversé, comme le fameux traité transatlantique (TTIP) qui fait couler tellement d'encre en Europe et que les britanniques ont soutenu vent debout.

C'est d'ailleurs le point de vue défendu dans une tribune publiée ce jour par The Independent et où l'auteur insinue que le résultat des urnes porterait (heureusement) un coup fatal à ce projet de traité. 
Le vote en faveur du départ signifie que les britanniques se sont enfuis d'un éventuel futur accord sur le TTIP en tant qu'état membre. Il est très peu probable que le projet de TTIP pourra survivre au retrait britannique qui vient s'ajouter aux autres chocs que les négociations entre l'Union Européenne et les États-Unis ont subi ces derniers mois. (traduction perso) 

Je partage l'avis de ce commentateur et c'est très loin d'être un revirement anecdotique quand on sait l'impact que texte pourrait avoir dans nos vies de tous les jours. C'est pour ça que j'écrivais en début de note que le sujet méritait que l'on s'y attarde. 

En décidant de partir de l'UE, les électeurs britanniques ont implicitement renvoyé à leurs chères études, celles et ceux qui faisaient de l'influence en leur faveur et cela pourrait contribuer à modifier la face d'une Europe tellement décriée. 

Je trouve ça pour ma part super intéressant à observer et je crois bien que je vous en reparlerai. 

A suivre... 

 

               Partager Partager
Notez


Lu 2027 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Boulot | Web 2.0 | Analyse | Coups de com | Nouveautés | Chiffres clés | Communication de crise



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Etats-Unis : elle a voté pour Trump, son mari mexicain sans papiers va être expulsé https://t.co/8oiFG0JBSe via @LeParisienMonde
Dimanche 26 Mars - 18:09
Wow... worth reading ! https://t.co/vhSvMM7que
Dimanche 26 Mars - 12:09
#Fillon sur écoute ? Bien oui, y'a des millions de français qui attendent qu'il dise quelque chose de censé depuis des mois !
Samedi 25 Mars - 20:16
Non, #Fillon n'est pas mis en cause par la presse mais par des juges, la presse ne se contentant de relayer
Samedi 25 Mars - 20:07
Ce que l'on ne sait pas, par contre, c'est si #Fillon fait aussi de beaux cadeaux à ses amis #costumes #montres #quandonaimeonnecomptepas
Samedi 25 Mars - 20:06
RT @NatachaQS: Sur les réseaux, on fait davantage confiance à la personne qui partage qu’à la source de l’information https://t.co/QtPUjMDb…
Samedi 25 Mars - 19:26

Recherche