Christophe Ginisty

Condamnation de Montebourg : Hollande doit-il lui demander de démissionner ?


Rédigé le Mercredi 23 Mai 2012



Condamnation de Montebourg : Hollande doit-il lui demander de démissionner ?
Nous venons de l'apprendre, Arnaud Montebourg, le nouveau ministre du Redressement productif (sic) a été condamné mercredi pour injures envers les ex-dirigeants de SeaFrance.

Au cours de sa campagne, François Hollande avait affirmé qu'il n'y aurait jamais pas dans son gouvernement de personnes condamnées par la justice. Que c'était un principe.

Il n'y a donc selon moi aucune matière à tergiverser, Arnaud Montebourg doit démissionner.

Comment pourrait-il en être autrement ? Nous sommes à quelques semaines à peine de la fin d'un campagne, les engagements sont particulièrement frais dans l'esprit des citoyens. Une promesse est une promesse et celle-ci doit être tenue; Les français ne comprendraient pas qu'il puisse en être autrement (même s'ils ont pris l'habitude de ne pas prendre les politiques au pied de la lettre).

Bien que je sois clairement supporter du nouveau président de la République et de la politique qu'il veut mettre en oeuvre (et bien que le retour prévisible d'Audrey Pulvar à l'antenne ne soit pas franchement pour me réjouir), je n'en demeure pas moins exigeant sur les questions d'éthique et de morale qui sont indispensables à la regénération de notre démocratie que j'appelle de mes voeux depuis des années.

J'y suis tellement attaché que j'avais même créé il en 2011 une association, Poléthique, dont l'objet était précisément de s'attacher à mener ce combat.

Je ne fais pas partie de ces insupportables aboyeurs de l'UMP qui hurlent à la moindre occasion de manière pathétique mais je vivrais très mal que le nouveau président soit pris à défaut sur un thème aussi fondamental que celui-ci.

On ne convraincra jamais les français de faire confiance en leur personnel politique et les abstentionistes de retrouver le chemin des bureaux de vote si nous continuons à fermer les yeux sur l'exigence d'exemplarité de nos élus et de nos ministres.

C'est une question de cohérence et il est indispensable de l'imposer dès le début du mandat.

Edit à 18h57 - Le Premier Ministre vient de diffuser un communiqué de presse avec le texte suivant : "Le principe affirmé par le président de la République est clair : il faut des responsables politiques exemplaires. Toute condamnation qui disqualifierait un responsable politique pour des actes contraires aux valeurs de la République conduirait à l’exclure du gouvernement.
Aucun membre du gouvernement n’est aujourd’hui dans ce cas de figure."


Je ne trouve pas cela satisfaisant du tout et j'en suis navré.

               Partager Partager
Notez


Lu 1229 fois

Commentaires articles
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49
Allez, je parie sur Najat Vallaud Belkacem pour remplacer @manuelvalls à Matignon @najatvb
Lundi 5 Décembre - 12:39
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47

Recherche