Christophe Ginisty

Dior donne une très belle leçon de communication de crise


Rédigé le Mercredi 2 Mars 2011



Dior donne une très belle leçon de communication de crise
Depuis que l'affaire Galiano a éclaté, je trouve tout simplement remarquable la manière avec laquelle la maison Dior a géré la communication de crise. Sans attendre la moindre seconde, sans tergiverser le moins du monde, et alors que la période était pourtant stratégique en raison de la préparation des défilés de haute couture, elle a su réagir avec une très grande efficacité. Tout d'abord en mettant à l'écart le créateur sulfureux puis en annonçant la mise en route immédiate d'une procédure de licenciement.

C'est comme ça que les choses doivent se gérer en temps de crise. Et toutes les organisations du monde devraient méditer cet exemple.

Il faut en être conscient, la rapidité et la clarté d'une réaction sont des signes forts et nécessaires que l'on envoie à l'opinion publique pour lui dire qu'on a pris la mesure des choses. Pour prendre un contre exemple — et même si les faits ne sont pas les mêmes — c'est exactement ce que n'a pas fait Nicolas Sarkozy tout au long de l'affaire Woerth et ce qu'il a tardé de faire pendant le feuilleton "MAM et la Tunisie". En entamant un bras de fer avec l'opinion et la presse, il a terni son image et donné le sentiment qu'il cautionnait ces dérives. Qu'il en était un complice consentant.

Dior aurait pu, comme beaucoup d'entreprises confrontées au même scandale ont tendance à le faire, attendre le verdict de la justice, prétendre que seuls les tribunaux seront compétents pour apprécier des faits. Dior aurait pu aussi reporter sa sanction à l'issue de la semaine de la mode (un peu comme dans l'affaire Woerth rythmée par l'issue de l'adoption de la réforme des retraites).

Dior ne s'est pas laissée piéger et a adopté une attitude très digne et très responsable en dissociant immédiatement sa marque de l'antisémitisme de son créateur sulfureux.

C'est simple, c'est efficace et c'est franchement très bien exécuté.

J'adore !

               Partager Partager
Notez


Lu 3592 fois

Commentaires articles

1.Posté par Denis le 02/03/2011 14:30
Les internautes aussi ont réagit vite,
allez, un peu d'humour avec cette vidéo :
http://www.youtube.com/watch?v=z5_34bHE8Iw

2.Posté par Jean Philippe le 02/03/2011 15:34
Cette vidéo tombe plutot bien "bine" pour Dior qui avait décidé de licencier Galiano depuis fort longtemps. Hasard ?

3.Posté par Ch. Romain le 02/03/2011 19:30
En fait de communication de crise, c'est surtout une belle leçon d'emploi immédiat de l'opportunité qui se présente. Dior cherchait à virer Galliano, si possible sans devoir lui lâcher un chèque monstrueux ; voilà qui est fait. La communication de crise n'a pas grand chose à voir là-dedans.

4.Posté par Jarodd le 02/03/2011 20:17
C'est fantastique : même plus besoin d'attendre la décision d'un juge avant de qualifier quelqu'un d'"antisémitisme" !

5.Posté par Ch. Romain le 02/03/2011 21:23
@ Jarrod

En principe, je serais assez d'accord avec vous. Mais là, un type qui déclare - même en étant beurré - des choses comme : "J'aime Hitler ; grâce à lui des gens comme vos parents auraient été gazés", ça paraît quand même difficile de ne pas le trouver légèrement antisémite...

6.Posté par Laurent G le 02/03/2011 22:48
Et LVMH a surtout pas mal retenu la leçon de l'affaire Guerlain
http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20101020183546/
où elle avait mis 3 jours à se fendre d'un communiqué.
Comme quoi la com de crise, ça se rode...

7.Posté par Ch. Romain le 03/03/2011 09:02
J'aime bien quand mes commentaires sont confirmés par des professionnels :

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/03/03/licenciement-de-galliano-un-geste-opportuniste-de-la-part-d-une-marque-opportuniste_1487480_3224.html#xtor=AL-32280308

8.Posté par Fotini le 03/03/2011 09:46
Personnellement, je n'y vois rien de remarquable.
Cet homme est probablement alcoolique, et j'aurais trouvé plus humain de la part de Dior de le "suspendre" au bout de 15 ans de collaboration avec possibilité de réintégration sous condition de cure de désintoxication.

A moins que Dior ne l'ait effectivement viré de façon opportuniste au bout de ces 15 ans en tirant profit de cette médiatisation.
S'il est effectivement antisémite, Dior devait le savoir et fermait les yeux dessus tant qu'il ne dérapait pas ostensiblement, ce qui est hypocrite. Le lâcher maintenant alors que cet homme est visiblement malade me semble pas très honorable.

Mais du point de vue de l'intérêt de la marque, effectivement, c'est bien joué, au couperet. Ce qui ne veut pas dire que c'est admirable.

9.Posté par l'hérétique le 13/03/2011 22:50
Je trouve aussi qu'ils ont bien géré la chose et qu'ils n'ont pas cherché à tergiverser.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2

Boulot | Web 2.0 | Analyse | Coups de com | Nouveautés | Chiffres clés | Communication de crise



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
RT @NatachaQS: Sur les réseaux, on fait davantage confiance à la personne qui partage qu’à la source de l’information https://t.co/QtPUjMDb…
Samedi 25 Mars - 19:26
RT @AlexFarro: TF1 lance une offre d’info dédiée aux réseaux sociaux https://t.co/iYTVTEUvMV via @LesEchos @JesuisMy @Lesemotionneurs
Samedi 25 Mars - 19:20
RT @jjdeleeuw: Les Experts à 12h30 Beau duo @Julie_deGroote @AhmedLaaouej + @Bea_Ercolini @marcelsel @Karimfadoul et Yvan VDBergh https://…
Samedi 25 Mars - 18:43
Instructif même si je reste incrédule : Anne Méaux, la surchargée de com de François Fillon https://t.co/M4qD7SjuTU via @libe
Vendredi 24 Mars - 22:04
Presidentielle : Pourquoi je vais voter pour Emmanuel Macron https://t.co/D6KJMqdPPw
Vendredi 24 Mars - 07:48
@CedricAugustin @EmmanuelMacron Cédric, je veillerai à faire attention à mes virgules ;-)
Jeudi 23 Mars - 18:13

Recherche