Drame de Toulouse : bien que suspendue, la campagne n'a jamais été aussi active


Rédigé le Mardi 20 Mars 2012


Drame de Toulouse : bien que suspendue, la campagne n'a jamais été aussi active
Tout d'abord, je veux exprimer à l'intention des familles touchées par de drame immense toute mon compassion. Je suis bouleversé depuis hier matin et des images ne cessent de se bousculer dans ma tête en imaginant ce tueur viser et s'acharner contre des enfants. Les mots me manquent pour exprimer ce que je ressens, c'est trop fort.

En annonçant qu'il mettait la campagne pour l'élection présidentielle en suspens pour quelques jours, Nicolas Sarkozy a pris une bonne décision.

Rien ne pouvait être décidé autrement et je trouve totalement indécent et irrespectueux le fait que François Bayrou n'ait pas, en conscience, tenu à respecter cette trève républicaine, signe d'une union nationale si précieuse lorsque nos enfants sont victimes de cette barbarie criminelle. Il a, selon moi, commis une très grave erreur mais le sort de Bayrou est bien accessoire en ce moment, les français jugeront.

Cependant, et même si la campagne est effectivement suspendue dans sa dimension événementielle (meeting, tractages, apparitions médiatiques,...), elle ne l'est pas dans l'esprit des français qui sont toujours dans le temps électoral et qui continuent d'apprécier leurs leaders réagir à ce drame.

Je dirais même plus que la campagne n'a jamais été aussi active dans l'esprit des électeurs car il n'y a rien de plus révélateur et instructif de voir comment ceux qui aspirent à occuper le pouvoir présidentielle se comportent en de telles circonstances.

Les attitudes des uns et des autres face à ce drame sont d'une certaine manière révélatrices de l'exercice pratique du pouvoir et, qu'on le veulle ou non, nous continuons d'apprécier les candidats à l'aune de leur dignité.

Cette tuerie et les événéments qui vont suivre resteront des événements considérables dans la campagne présidentielle et le nom du futur président pourrait bien ressortir de la manière avec laquelle ils auront été gérés.


               Partager Partager

Christophe Ginisty
Notez

Commentaires articles
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2 3

Citoyenneté | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture