Christophe Ginisty

Ecrire sur LePost.fr m'a fait un bien fou


Rédigé le Lundi 15 Juin 2009



Ecrire sur LePost.fr m'a fait un bien fou
Vous le savez, la rédaction du Post.fr m'a invité il y a à peu près un mois à publier des billets avec le statut d'invité. Je l'ai fait parce que j'avais envie de faire entendre la voix singulière d'un militant du Mouvement Démocrate sur cette plateforme mais j'y suis allé sur la pointe des pieds, tant je trouvais le site brouillon et la nature de certains commentaires très borderline.

Mais l'expérience m'a plus et j'ai décidé de continuer.

J'ai pris beaucoup de plaisir à publier là-bas car j'ai réalisé à quel point la confrontation pouvait être excitante. J'ai échangé avec des gens aux idées diamétralement opposées des miennes. J'ai répondu à des commentaires d'une très grande agressivité, j'ai pu percevoir "le terrain" d'une manière inédite et, vous me croirez ou non, mais j'ai mesuré que le MoDem allait faire un faible score à la lumière de tous ces échanges, bien avant l'officialisation des résultats. La semaine qui a précédé l'élection, j'ai compris que nous nous étions trompés de campagne en analysant tout ce que les internautes exprimaient.

On devrait toujours prendre soin d'aller au contact de ses opposants, et c'est d'autant plus vrai sur Internet. On ne le fait pas assez sur son propre blog.

               Partager Partager
Notez


Lu 3465 fois

Commentaires articles

1.Posté par Claudio Pirrone le 15/06/2009 11:57
D'accord avec toi :-)

2.Posté par jean-pierre B le 15/06/2009 11:59
J'ai très longtemps publié des articles sur Agoravox.
Et j'ai ressenti exactement les mêmes sensations.
Au bout de deux ans de fidélité, je suis passé à autre chose tellement les réactions agressives et insultantes m'insupportaient.
Mais je reconnais que c''est une expérience intéressante.

3.Posté par Fotini le 15/06/2009 12:42
C'est formateur, même si on rechigne naturellement à le faire, préférant parler à des gens qui nous ressemblent

Faut savoir être soi-même clair dans ses idées, savoir écouter sans juger, ne pas prendre les choses personnellement, et éviter la langue de bois... tout un programme :-) !

4.Posté par Danièle le 15/06/2009 13:37
Tu as raison, mais n'est-il pas un peu tard ???

Voici ce que j'écrivais sur le blog de Chantal Portuese :
Chantal,
Tu sais que je suis pratiquement toujours d'accord avec toi dans tes analyses.
Tu as raison sur beaucoup de points.
Mais aujourd'hui, je partage l'analyse lucide exprimée dans le Commentaire n° 19 posté par Christophe hier à 22h49.

Sur le terrain, aucune possibilité aux nouveaux adhérents d'influer en quoi que ce soit sur les décisions et les prises de positions uniquement aux mains des anciens UDF et de ceux qui se couchent devant eux pour avoir une "miette" du "pouvoir"...

Au niveau national, il en est exactement de même, tant au siège du MoDem qu'au sein des divers comités et conseils. Il suffit de voir leur composition.

Aucune chance de renouveau réel et surtout aucune chance de changer le discours. Car la communication a été jusqu'à présent désastreuse. Ce n'est pas avec l'anti-Sarkozysme, avec la victimisation, les plaintes et souffrance en tout genre qu'on arrivera à motiver et enthousiasmer le pays pour un profond changement.

Et surtout, un livre comme "Abus de pouvoir", excellent dans son analyse, ne s'adresse qu'à une certaine couche - minoritaire - de la société française, celle qui se rassemble autour de F. Bayrou.

Et lui empêche totalement de voir la réalité de la société de notre pays. J'ai passé une semaine avec de la famille, lui ouvrier métallurgiste, elle coiffeuse. Nous avons parlé politique. Ils soutiennent NS. Ils m'ont dit ne RIEN comprendre quand F. Bayrou parle à la TV.

Et dans toutes les études d'opinions plus ou moins sérieures, il est évident que FB n'interpelle ni les ouvriers, les agriculteurs, les petits commerçants. Ils ne le comprennent tout simplement PAS.

Non seulement il y a un problème programmatique pour faire apparaître un projet de société clair et reconnaissable - hors des slogans - mais il y a un profond problème de communication. Il devient urgent qu'émergent de vrais "porte-parole" - comme dans tout parti qui se respecte. Et ce n'est pas Marielle de Sarnez - que certains ne peuvent plus voir en peinture - ni Corinne Lepage dont l'ambition et celle de ses affidés est nettement visible - que les citoyens accepteront, mais des gens venus de la société civile, des professionnels de la communication. Ceci manque au MoDem, on ne voit que F. Bayrou, MdS, Corinne Lepage... qui ne parlent pas du tout à la masse de la société française, du style bobo parisien, bcbg, dont les ouvriers, les agriculteurs et les petits commerçants n'ont RIEN à cirer.

Cet enthousiasme suscité par la campagne 2007 est en train de retomber... Dommage. C'était un espoir pour la société.

Mais avec 85% de cumul des mandats, comme le démontre si bien Le Monde:

http://www.lemonde.fr/societe/infographie/2007/02/21/le-cumul-des-mandats-en-france_870233_3224.html


la France est en quasi-monarchie et semble aimer ce genre de domination. Elle a en cela une position unique dans l'Europe démocratique.

Mais elle aime cette situation et ne veut pas en changer. Je l'ai vu au fil des derniers mois sur tous les forums médiatiques.

Elle n'a que ce qu'elle souhaite...

Et je doute que si la communication du MoDem ne change pas d'urgence, il y ait quelque espoir de faire changer les choses.


Moi aussi, j'ai écrit sur divers forums depuis des mois et ai vu l'agressivité et même la profonde haine qui existe au sein de la société envers FB et le MoDem...

Les questions que tu poses sont certes intéressantes, mais arrivent un peu tard. Tout se passe en vase clos, en milieu parisien, fortement imprégné de la mentalité bcbg de l'ancienne UDF. Et de cela, la société dans son ensemble ne veut pas.

Il est urgent de modifier la communication, de la rendre professionnelle et de façonner un projet de société qui ne s'adresse pas qu'aux bobos parisiens mais à toute la société et qui l'ECOUTE dans la formulation de son projet.

Pour le moment, je n'en ai pas vu grand-chose...

Cela ne peut que s'améliorer sous peine de couler définitivement.


5.Posté par Fotini le 15/06/2009 14:09
@Danièle

Je crois reconnaître notre petite étoile ;-)

6.Posté par Danièle le 15/06/2009 14:41
@ Fotini:
Bien vu :-))

7.Posté par Martine le 15/06/2009 16:38

Tout à fait d'accord Christophe, je ne cesse de dire que depuis 2008, que le fonctionnement en autharcie est néfaste. :)

8.Posté par Danièle le 15/06/2009 17:51
Je viens de lire les adieux d'Anne Laperrouze, celle que le MoDem appelait sa meilleure députée européenne

http://annelaperrouze.wordpress.com/2009/06/10/bonjour-a-tous-et-au-revoir/

Je vous invite à lire son message qui en dit plus que mille discours...

C'est de ces gens dont le pays a besoin et non pas de carriéristes en politique.

9.Posté par cocobe le 15/06/2009 18:25
C'est amusant et attristant ce que je lis sur ce sujet. Il y a quelques mois, nous avons créé une association dont la thématique, sans être pompeux, reprend les sujets principaux du MoDem : humanisme, liberté d'expression, volonté de faire cohabiter des gens venant d'horizons variés... de "rassembler au-delà des frontières", mais interdiction de sortir sa carte parce que tous les adhérents, peu nombreux encore, ne votent pas forcément MoDem, même si le message de ce dernier leur sonne agréablement aux oreilles. Nous acceptons les démocrates de tout bord dès lors qu'ils renoncent à un discours partisan ou sectaire.

Et puisqu'on est entre nous, la vérité c'est qu'ils nous aiment bien, qu'ils pensent que notre positionnement est bon en refusant les clivages, mais.... ils n'aiment pas notre leader!

Et là pour parler vulgairement, on est dans la m..., parce que lorsque Christophe ou d'autres , je l'ai vu et entendu ces dernières semaines, parlent de nos idées, ils écoutent, mais dès qu'ils voient la tête du chef, ils zappent et deviennent presque hostiles.

Bien sûr, c'est facile de le dire surtout quand on a pris une toise, mais si on ne le dit pas? Quant à Marielle, personne ne la connait. Corinne ou JFK c'est beaucoup mieux, mais comme ils disent du mal du chef ou plus exactement (contrairement à ce qui est écrit par certains, je pense que Corinne a du caractère et qu'elle n'apprécie que moyennement les machos surtout ceux déguisés en femme) ils disent ce qu'ils pensent parce qu'ils existaient avant le MoDem, ça agace au 133 rue de l'Université!

La première mesure de salubrité publique serait d'avoir un porte-parole comme l'UMP avec le célèbre et inénarrable Frédéric LEFEBVRE, Benoit HAMON a eu moins de bol, mais il faut un fusible et de préférence un pro.

La deuxième mesure, pardon à nouveau d'être iconoclaste, c'est de mettre le chef au frigo, il "sent le chaud" comme un moteur qui a trop roulé et une révision complète lui ferait du bien. Et puis les cimetières sont pleins de gens qui se croyaient irremplaçables, de Gaulle, Jaurès ont eu des successeurs sans que l'Histoire s'arrête.

Je suis en train de relire le "de Gaulle" d'Alain PEYREFFITTE, c'est instructif , parce que le grand homme a connu une traversée du désert de 12 ans,c'est vrai que ça ferait 68 ans compte tenu de deux quinquénats, mais après tout? Il y a une très jolie formule du Général :"un porte avions avec un moteur de Vespa", c'est pas sympa je sais, j'assume, mais j'ai pensé à notre petit MoDem porteur d'un vrai projet, d'une alternative crédible, mais incapable de prendre les tours pour grimper la côte.

La troisième mesure, c'est de redonner de l'oxygène. Sur un autre blog, un "ami" de Christophe parle de "l'esprit de Seignosse". Ce qu'il dit est intéressant parce que ceux qui y étaient ont vécu de moments de convivialité incroyables avec des "vedettes nationales", de quoi réconcilier la politique avec le citoyen. C'est cela qu'incarne COHN-BENDIT, j'avais 18 ans en 68, je me souviens, nous pensions que la société allait vers du mieux alors que nous étions à quelques années du premier choc pétrolier. François MITTERRAND disait: "ce qui manque aux Français, c'est un grand projet", on a vu comment un rêve peut se briser sur le rocher des ambitions!

Et pourtant, il avait raison, ce grand projet, le MoDem peut le porter à condition de redevenir ce qu'il n'aurait jamais du cesser d'être: un mouvement de citoyens engagés, c'est écrit dans notre charte!



10.Posté par Martine le 15/06/2009 18:27

Euh je ne suis plus là...! de quels carriéristes parlez-vous, Danièle?
Vous étiez candidate, je crois me souvenir, si j'ai tout bien compris, et Fotini aussi...Alors euh....????

11.Posté par Danièle le 15/06/2009 18:32
@ Martine:
J'ai été candidate en juin 2007 - voilà 2 ans - suite à l'appel de FB après la création du MoDem le 10 mai 2007, il n'y avait pas grand monde pour les 577 circonscriptions. Ce n'était pas une ambition personnelle, mais pour faire émerger ce mouvement.
Depuis, j'ai vu bien des choses et suis totalement d'accord avec ce qu'écrit cocobe le 15/06/2009 18:25 , rien à ajouter.

12.Posté par FrédéricLN le 16/06/2009 21:24
@ Martine : il faudrait que vous expliquiez mieux, je crois. Si on est militant politique convaincu, et qu'on ne veut pas proposer son projet politique aux électeurs le jour de l'élection, de quelle nature sont nos convictions ?... Nous avons besoin, et nous en manquons souvent, de bons candidats, aux convictions solides, à l'enthousiasme communicatif et au sens politique aiguisé - et déjà, c'est sans doute trop demander. Et être candidat, c'est un sacrifice énorme d'énergie, d'argent, et pour la plupart des gens, d'équilibre personnel. Bref, que reprochez-vous donc à nos candidats ?!?

13.Posté par Martine le 17/06/2009 09:56

@Frédéric????
Je crois que vous devriez me relire !!

14.Posté par Fotini le 17/06/2009 15:09
@Martine

Vous me faites penser à un roquet qui s'agrippe au pantalon : je n'ai pas été candidate, pour la simple raison que je suis grecque et que c'est pas mon truc. J'espère que vous allez maintenant me lâcher avec ça ?

15.Posté par Fotini le 17/06/2009 15:11
@cocobe

Pensée toujours aussi fine.
Pourrait-on en savoir plus sur votre association ?

16.Posté par Fotini le 17/06/2009 15:19
Pour revenir sur ce qu'a dit cocobe, je dirais juste que, selon moi, le principal reproche qu'on peut faire à François Bayrou c'est de ne pas avoir compris que pour avoir une chance en 2012, il fallait justement qu'il prenne le risque de ne pas y penser.

C'est pas du côté de l'establishment politique qu'il aurait dû regarder (il recherche toujours sa reconnaissance... qui ne viendra pas), mais du côté de ses militants et de la société civile, pour incarner un renouveau.
C'est en prenant ce risque de la nouveauté qu'il aurait pu représenter une alternative innovante aux yeux des Français. Ils ne lui en auraient pas voulu de perdre aux élections s'il mettait en avant des idées, un programme, des têtes nouvelles.

Au contraire... mais cela nécessite de changer de point de vue, or c'est difficile, vu son passé.

17.Posté par Martine Lassalle W le 17/06/2009 17:17
@Fotini,
Je vous remercie de votre réponse.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Libertés | Télévision | Pouvoir et médias | Presse | Blogosphère



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
RT @RepTimeBXL: #posttruth goes beyond political affairs! @Ryanair using it to their advantage! https://t.co/clWndrTlP8
Vendredi 20 Janvier - 22:16
Pensée du jour... https://t.co/tXEVhEanvP
Vendredi 20 Janvier - 15:49
Bon eh bien ça y est, les "Tuche" arrivent à la Maison Blanche ;-(
Vendredi 20 Janvier - 14:32
Nice image! https://t.co/buXy9ekltX
Vendredi 20 Janvier - 12:12
#FFBack Thanks Stan and have a great week-end @berteloot @MathieuBruc @BerthierGilles
Vendredi 20 Janvier - 11:07
RT @BpifranceHub: 📱Améliorer en continu l'expérience utilisateur via l'#ABtesting + le #marketingautomation 👌🏻Et optimiser votre #contentma…
Vendredi 20 Janvier - 10:10

Recherche