Christophe Ginisty

Et après on me demande pourquoi j'ai créé les Promoteurs


Rédigé le Vendredi 17 Juillet 2009



Et après on me demande pourquoi j'ai créé les Promoteurs
Je voudrais partager avec vous cette image. C'est une capture d'écran du Procès-verbal officiel du dernier Conseil National. C'est en ligne et consultable (http://www.mouvementdemocrate.fr/vie-du-modem/compte-rendu-neuf-decisions-conseil-national-040709.html). Nous pouvons lire sur cette image que le Conseil National a voté une première décision : "l'élargissement du bureau exécutif avec des reponsables de terrain élus et non élus", étant précisé que cela serait effectif la semaine du 11 juillet.

L'échéance est passée et cette décision reste lettre morte.

Alors, à tous les esprits chagrins qui ont critiqué la démarche des Promoteurs,  qui pensent que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, que nous avons des structures pour faire avancer les choses et pour prendre des décisions, que le Conseil National est le lieu par excellence du débat et de l'organisation, à tous ceux-ci, je veux dédier cette image et les inviter à méditer sur la gouvernance de notre mouvement. Hier soir, lors d'une réunion en Ile de France, le Sénateur Jégou a précisé à l'une de ses interlocutrices qu'aucune décision structurelle ne serait de toute manière prise avant la mi-septembre et que le Bureau Exécutif ne pourrait pas s'élargir.

Ca fait réfléchir quand même. Non ?  

               Partager Partager
Notez


Lu 5246 fois

Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

59.Posté par orange sanguine le 23/07/2009 18:24
rectificatif à mon commentaire (56): je vous lai dire "élégament" et non pas également.

58.Posté par Chui Kalm le 23/07/2009 17:05
Je n'ai pas tout lu après "Vacances" , je voudrais dire :
1) Vu notamment la tournure prise sur ce Blog, ma tendance est nettement à la Confiance envers "Les Promoteurs".
2) Je trouve aussi comme quelques commentaires ci-dessus que pour certains pbs importants la Direction du Modem "Roupille ou "remet à plus " sensiblement trop (pour maintenant faudra-t-il attendre septembre ?)
3) Je me répète mais j'ai toujours l'impression que l'avis des simples adhérents et sympathisants est sous-représentée (ou mal connue ou que l'on n'en tient pas compte) au Modem.

57.Posté par KPM le 20/07/2009 19:07
Tout à fait d'accord avec le commentaire n°30 moi aussi. Il suffit de regarder le débat interne sur les alliances pour comprendre que sans Bayrou le MoDem finirait satellisé en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Lui seul a la force de caractère et la notoriété nécessaires pour porter nos idées au pouvoir. On arrivera toujours à placer nos hommes, mais nos idées c'est pour ça qu'on fait de la politique.

56.Posté par orange sanguine le 20/07/2009 15:59
@ Christophe: votre réponse à l'Hérétique est très également dit et très bien tourné. Un vrai seigneur....un preux chevalier.

55.Posté par Christophe Ginisty le 20/07/2009 15:34
L'hérétique -> je salue ici ta fidélité sans faille mais être fidèle à ses amis, c'est aussi pouvoir tout leur dire. Tu le sais aussi bien que moi, la relation de confiance que François et Marielle entretiennent est très forte et assez excluante pour ceux qui participent à la direction du mouvement. Il y a d'innombrables exemples en ce sens.

Ce n'est pas manquer de respect à qui que ce soit, et surtout pas à Marielle, que de débattre librement et avec bienveillance de la question de la gouvernance. Et si l'on débat de la gouvernance, alors il faut que tous ses aspects soient mis sur le tapis.

Nous pouvons prendre des analogies avec les sports collectifs. Quand un équipe échoue à plusieurs reprises, on doit se poser toutes les questions et cela n'aurait pas de sens d'éviter de parler de l'entraîneur.

Il n'y a aucun acharnement là-dedans, si ce n'est un acharnement à vouloir comprendre.

54.Posté par Christian ROMAIN (Nanterre) le 20/07/2009 09:43
@ libre :

Tout a basculé, votre commentaire n° 30 a désormais le n° 29.
J''écris ça pour la bonne compréhension de mon message précédent.

53.Posté par Christian ROMAIN (Nanterre) le 20/07/2009 09:41
@ "libre"

Je suis d'accord à 99,999% avec votre commentaire n° 30. J'aurais pu, dans un style différent, en écrire pratiquement chaque mot. Bravo !

Seul petit bémol (outre le fait que je n'ai pas souhaité, pour ma part, m'associer à la démarche des "Promoteurs") : je ne suis pas indifférent au non-respect par nos instances dirigeantes de le date annoncée du 11 juillet. Non pour la date elle-même, mais pour ce que ce non-respect me semble manifester.

La date du 11 juillet a été choisie, annoncée et confirmée par François Bayrou lui-même (voir le relevé de décisions du BE qui a suivi le conseil national). Personne ne la lui a imposée. En ne respectant pas cette date, il se déjuge. Donc, cela manifeste soit une certaine insousiance vis-à-vis des attentes des militants, soit une certaine paralysie face aux structures de l'appareil. Dans les deux cas, je trouve ça inquiétant. Car je suis convaincu que le MoDem, pour devenir un parti de gouvernement et de conquête, doit s'appuyer sur une base militante forte, large et structurée. Sinon, il restera un parti de notables ayant vocation à jouer les charnières sans vraiment peser sur les choses... ni porter son candidat à l'Elysée.

Donc, j'attends avec intérêt et espoir de voir si les dirigeants du MoDem seront capables d'engager cette révolution culturelle qui fera de notre mouvement un parti à culture et à organisation militantes. Et, à mon niveau, j'essaie de travailler dans ce sens.

Bien cordialement,

52.Posté par Géraldine le 20/07/2009 09:35

Il paraît qu'il y a plusieurs hérétiques :-)))))))
J'encourage fortement "celui" qui a écrit le message 50 à relire ce qu'a écrit J-F dans le message 46 à propos de C. Lepage et JFK et à relire mon message n° 41.

Inutile d'énumérer les qualités de Marielle : J-F est le premier à les reconnaître.
Inutile de prendre en exemple des événements récents : le problème ne date pas de cette année.


51.Posté par KaG le 20/07/2009 09:31
Un peu hors sujet, désolé Christophe, mais je viens de te taguer...
Et Free, sinon ?

50.Posté par l'hérétique le 20/07/2009 09:16
Il y a tout un mythe autour de la relation exclusive entre Bayrou et Marielle que je juge ridicule. Elle a bon dos, cette relation, pour justifier les diverses explications à nos échecs électoraux. D'ailleurs, c'est quoi l'argument de fond ?
Je trouve au contraire qu'elle a bien mené la campagne des Européennes qu'elle avait en charge (assistée, à vrai dire par une super woman, Céline Allémaume, qui a accompli un boulot incomparable sans sourciller d'un cil). Ce n'est vraiment pas de sa faute si le message de François (et sa fagitue) ont parasité la campagne. Cela, Marielle n'y peut rien et elle n'en est pas comptable.
Personnellement, je ne mange pas de ce pain-là, et je n'ai pas besoin de lunettes ni de repos pour lire les commentaires précédents. J'ai beaucoup d'estime pour Démocratix, un blogueur chez lequel je me rends souvent et que je cite parfois, mais sur Marielle, je pense que
1. il se trompe
2. il fait une fixation

49.Posté par Géraldine le 20/07/2009 01:09
@l'hérétique

Je suis étonnée que vous ayez pu crire le message 47 ,après "avoir lu" les messages 25, 38, 43 et 46 de J-F (qui sont bien résumés dans le message 48) .

Peut-être devriez-vous vous reposer et ne pas vous charger d'une charge qui risque d'être trop lourde pour vous et dont vous parlez sur votre blog :
" En fait, ce qui me stresse, actuellement, c'est que je me suis juré de parvenir à écrire une mise à jour du programme du MoDem avant le Congrès programmatique de l'automne qu'a annoncé Marielle de Sarnez ; et j'ai la trouille parce que c'est un boulot de synthèse et de relecture phénoménal et que je sens bien que je n'y arriverai pas tout seul...
"

25. Posté par JF le démocrate le 18/07/2009 22:24
Mais le vrai problème de fond demeure M. de Sarnez. Elle est très intelligente, qualifiée, infiniment respectable (même si beaucoup d'adhérents parisiens ont d'elle une image parfois très négative). Elle a assurément un rôle important à jouer au MoDem. Mais la confiance exclusive que lui accorde FB le conduira à sa perte.

38. Posté par JF le démocrate le 19/07/2009 15:33
il n' y a aucun acharnement contre Marielle de Sarnez. Il y a acharnement contre la relation exclusive de confiance qu'entretient avec elle F. Bayrou.

43. Posté par JF le démocrate le 19/07/2009 17:28
Nul je crois ne critique ni MdS ni la relation de confiance qu'il y a entre les deux. Ce qui pose problème, c'est son EXCLUSIVITE, qui fait qu'il n'y a plus de place pour les autres, ce que rapportent les personnalités qui ont quitté le MD.
Si FB ne fait confiance qu'à MdS et à personne d'autre, alors je crois que c'est clair il n'y aura jamais de MD fort, et FB ne sera jamais PR en 2012.

46. Posté par JF le démocrate le 19/07/2009 23:18
Pour moi, le principal problème aujourd'hui au MoDem, c'est cette exclusivité FB / MdS, car elle a un retentissement national (quand C. Lepage ou JF. Kahn s'étalent dans la presse à boulets rouges envers F. Bayrou...)

48. Posté par JF le démocrate le 19/07/2009 23:49
@ l'Hérétique: encore une fois, il ne s'agit aucunement de critiquer MdS, mais uniquement la relation d'exclusivité qu'entretient FB avec elle... Je pense que maintenant c'est devenu clair quand même.


48.Posté par JF le démocrate le 19/07/2009 23:49
@ l'Hérétique: encore une fois, il ne s'agit aucunement de critiquer MdS, mais uniquement la relation d'exclusivité qu'entretient FB avec elle... Je pense que maintenant c'est devenu clair quand même.

47.Posté par L'hérétique le 19/07/2009 23:45
Je ne comprends pas non plus l'acharnement contre Marielle. Voilà quelqu'un de droit et courageux à laquelle on a fait un pont d'or pour quitter Bayrou, qui a pris de gros risques et continue d'en prendre. Quelqu'un qui vit sans haine et ne s'attache pas particulièrement au pouvoir. Et vous voudriez vous priver de quelqu'un d'aussi précieux ?
Avant de l'enterrer (vivante ou presque) je vous invite à prendre connaissance de ce sondage sur ce que pensent non seulement les Franciliens mais également les sympathisants de Marielle de Sarnez :
http://heresie.hautetfort.com/archive/2009/03/15/marielle-de-sarnez-populaire-a-paris-et-en-ile-de-france.html
64% de bonnes intentions en général, 97% chez les sympathisants MoDem...

46.Posté par JF le démocrate le 19/07/2009 23:18
@ Daniel Testard:

Je tiens à vous rassurer, je ne cherche aucunement à "coupler" les problèmes, bien au contraire - et effectivement au vu de ma formation -, je cherche avant tout à les "découpler". Et je cherche aussi à les hiérarchiser.

Pour moi, le principal problème aujourd'hui au MoDem, c'est cette exclusivité FB / MdS, car elle a un retentissement national (quand C. Lepage ou JF. Kahn s'étalent dans la presse à boulets rouges envers F. Bayrou...). Selon "Libre", il y aurait eu des progrès depuis quelques semaines: je veux bien le croire car je ne lis pas en continu les déclarations du MoDem dans la presse. Et si c'est vraiment le cas, c'est tant mieux!

Ensuite, il y a la fuite des adhérents, et cela n'a rien à voir avec le problème que constitue la relation exclusive FB / MdS: c'est un réel problème qui se pose dans certaines fédérations. Je ne les connais pas toutes bien évidemment, mais j'ai pu effectivement témoigner que dans le Calvados, il y avait de gros problèmes. Et il me semble qu'il en est également de même dans d'autres départements.

Je suis entièrement d'accord avec vous sur le fait que tous ces problèmes doivent être solutionnés, indépendamment les uns des autres. C'est l'avenir du MoDem qui est en jeu!

Au jour d'aujourd'hui, je m'exprime sur un blog qui doit être scruté par le Siège, voire par FB ou MdS eux-mêmes. Alors je mets l'accent sur ce qui me semble être le plus pertinent comme message à faire passer, dans ces conditions données.

Ce n'est pas pour autant que je considère que tout va bien dans le meilleur des mondes hormis le "problème" de l'exclusivité FB / MdS.

Nous faisons partie de la même fédération aujourd'hui me semble t-il. J'espère que nous aurons l'occasion très prochainement d'en discuter de vive voix.

Bien cordialement.

45.Posté par Daniel Testard le 19/07/2009 22:25
@JF le démocrate

Je veux bien croire que, si relation exclusive de confiance il y a entre F. Bayrou et M. de Sarnez, cette forme d'exclusivité puisse constituer une gêne dans la bonne gouvernance de notre Mouvement au niveau national.

Mais cela suffit-il à expliquer, entre autres, :
- l'organisation insuffisamment efficace de notre Mouvement, tant au niveau national que dans une bonne part des départements?
- le fonctionnement peu satisfaisant de nos instances nationales et, souvent, départementales?
- les grandes difficultés rencontrées par de nombreux adhérents pour être correctement informés, se connaître, échanger, coopérer; et se faire ainsi les interprêtes des besoins et attentes légitimes de nos concitoyens? (des constats que vous faisiez récemment sur votre blog à propos de la région que vous avez récemment quittée)
- les dysfonctionnements importants observés aux principaux "rendez-vous" de notre Mouvement : élections au collège adhérents du Conseil national en janv.08, municipales "dans le désordre" en mars 08, élections départementales en sept.08, et enfin la préparation des élections européennes?
- le très faible taux de participation des adhérents lors de nos élections internes (de l'ordre de 15%, dans mon département, lors des élections départementales)?
- le non-respect, trop souvent observé, des "règles" simples et élémentaires que nous nous sommes données lors du congrès de Villepinte?
- la démobilisation des adhérents, si j'en juge par la participation de plus en plus faible aux réunions locales ou à la présence de plus en plus réduite, aux réunions de nos instances départementales, de ceux qui se sont faits récemment élire?
- .....

En raison de votre formation et de votre activité professionnelle, vous savez aussi bien que moi qu'un problème complexe (il en est ainsi pour tout ce qui touche aux organisations) ne saurait avoir une cause unique et que, à vouloir trop vite désigner un "coupable", on évite ainsi de s'attaquer aux causes essentielles.

44.Posté par orange sanguine le 19/07/2009 19:33
@ JML: en fait je voulais dire que Mitterand à gagner en 1981 alors qu'il avait déjà un lourd passé et bien plus lourd que celui de Bayrou !
A part ça dans le 79, apparemment tout le monde dort !!!! Jusqu'au site internet !

43.Posté par JF le démocrate le 19/07/2009 17:28
@ Philippe de Montrouge:
J'ai l'impression qu'on ne se comprend pas. Nul je crois ne critique ni MdS ni la relation de confiance qu'il y a entre les deux. Ce qui pose problème, c'est son EXCLUSIVITE, qui fait qu'il n'y a plus de place pour les autres, ce que rapportent les personnalités qui ont quitté le MD.
Si FB ne fait confiance qu'à MdS et à personne d'autre, alors je crois que c'est clair il n'y aura jamais de MD fort, et FB ne sera jamais PR en 2012.

42.Posté par Philippe de Montrouge le 19/07/2009 17:05
@ Géraldine

J'entends bien, et je ne dis pas que vos arguments ne sont pas entendables. Mais l'homme est homme.

Personnellement, si on me dit tu devrais faire plus confiance a untel et moins à tel autre, cela ne changera rien au degré de confiance que j'ai envers l'un et l'autre.

On est pas sur le même terrain = le conseil d'une part, la confiance de l'autre qui est quelque chose d'intime.... Alors, oui les conseils font qu'on changera peut être les relations de travail. Mais pas les relations de confiance. La confiance ne se décide pas.

41.Posté par Géraldine le 19/07/2009 16:23
Si on lit attentivement les déclarations des personnalités qui ont quitté le MD , il est difficile de nier les problème que pose cette confiance exclusive.

40.Posté par Philippe de Montrouge le 19/07/2009 16:17
@ tous

Concernant Marielle de Sarnez, je ne me mêle jamais de ce sujet, certes récurrent.

Je profite de cette discussion pour donner mon avis.
Pour moi, Marielle a d'immenses qualités. Elle est de celles qui combattent le mieux sur un plateau politique. Elle est franche et directe. Je ne vois pas très bien comment nous nous passerions d'elle.

De là à dire qu'elle est parfaite, il y a un pas. Mais personne ne l'est. La relation de confiance qui l'unit au président est très forte. Moi non plus je ne comprends pas cet objectif d'affaiblir cette relation.

La confiance est quelque chose qui se mérite, par les actes, par le temps. Affaiblir la relation de confiance qui existe entre Bayrou et de Sarnez ne renforcera aucunement celle qu'il peut entretenir avec d'autres.

Et au bout d'un moment, il faut être cohérent. Nous sommes dans un parti humaniste et de libre pensée. A quel titre les lieutenants devraient ils choisir ou orienter les accointances du président ? Le temps des courtisans est révolu.

En vérité, nous n'avons même pas notre mot à dire sur ce sujet. A chacun d'entre nous de prouver qu'il est digne de la même confiance.
Mais il faut du temps et de la sérénité pour ça. Et au modem, en ce moment, il n'y a ni l'un ni l'autre.

39.Posté par JML le 19/07/2009 15:34
Orange Sanguine : "...du faux attentat de l'Observatoir monté par Mittérrand lors de l'élection de 1981"

??

http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_de_l%27Observatoire://

à part ça tout va chez les voisins des 2-Sèvres ?

38.Posté par JF le démocrate le 19/07/2009 15:33
@ Daniel Testard: il n' y a aucun acharnement contre Marielle de Sarnez. Il y a acharnement contre la relation exclusive de confiance qu'entretient avec elle F. Bayrou. Le MoDem doit être un vrai parti politique, pas se résumer à un tandem. Il y a un président et des vice-présidents. Il ne doit pas y avoir un président et LA vice-présidente.

37.Posté par Orange pressé le 19/07/2009 15:20
Christophe,

On a décidément les mêmes sources ! Oui, et je le dis depuis un moment, nombre de décisions du Conseil national n'ont pas été appliquées et le chemin vers lequel nous nous dirigeons n'est pas le bon puisqu'il semble que le Conseil national du 04 Juillet n'ait pas servi à grand-chose. Toutes les décisions qui devaient être prises rapidement ne l'ont pas été ou ont été reportées aux calendes grecques. Comme nombre de personnes, je pense que tu es déçu par François Bayrou en qui nombreux ont été ceux qui ont placé leurs espoirs et en Marielle de Sarnez. Mais maintenant, il faut se relever et se battre pour changer les choses.

36.Posté par libre le 19/07/2009 14:42
Posté par Daniel Testard (35)

Je ne comprends pas cette focalisation et cet acharnement contre Marielle de Sarnez, qui s'expriment dans nombre de commentaires sur ce blog et sur d'autres blogs.


Moi non plus.

35.Posté par Daniel Testard le 19/07/2009 13:52
Je ne comprends pas cette focalisation et cet acharnement contre Marielle de Sarnez, qui s'expriment dans nombre de commentaires sur ce blog et sur d'autres blogs.
Dans ma province (pourtant à 1h de Paris en TGV), M. de Sarnez est peu connue (tout juste voit-on quelques courts articles de sa part sur notre site internet national, ou quelques apparitions dans les médias audio ou télé). Il nous est ainsi difficile d'apporter un jugement fondé quant à son positionnement au sein de notre Mouvement.
Même si ceux qui la "pratiquent" dans les sphères parisiennes ont de justes récriminations à faire valoir à son encontre, en faire un "bouc-émissaire" des problèmes rencontrés par notre Mouvement m'apparaît à la fois inconséquent et indigne.

"Vu de ma fenêtre", la question me semble être plutôt la suivante : tous ceux qui assument (ou se sont arrogés) des responsabilités au sein de notre Mouvement (tant les "notables" parisiens que provinciaux), et qui n'ont eu de cesse de tout justifier (et parfois l'injustifiable) par "François m'a dit", "j'ai eu François au téléphone", ....., et dont la mission première est de contribuer au développement de notre Mouvement, de faire respecter les "règles" que nous nous sommes donnés lors du congrès de Villepinte (et d'abord de les respecter eux-mêmes).... assument-ils effectivement cette mission?
En cela, le principal reproche que je puis faire à François Bayrou, c'est de ne pas avoir mis en place, à tous niveaux, un système de délégation efficace, lequel impose aux délégataires de rendre régulièrement des comptes.

34.Posté par Voltaire le 19/07/2009 11:54
Sans trop vouloir commenter le fonctionnement interne du Mouvement Démocrate, qui après tout ne concerne pas vraiment une quantité très importante de citoyens, il me semble qu'il y avait une certaine contradiction entre vouloir ouvrir un bureau exécutif à des adhérents en quelques jours et instiller une part de démocratie plus importante. Il faut sans doute un peu de temps pour faire cela correctement.

Plus inquiétant est l'absence de nomination des secrétaires nationaux/portes-paroles. Là, le choix est sans doute plus restreint, il n'y a pas des centaines de personnes pouvant assurer ces fonctions thématiques, et on aurait pu imaginer ces nominations courant juillet, de façon à ce qu'elles soient mises en avant durant l'université d'été de ce mouvement. IL semble donc y avoir là une occasion manquée. De la même façon, la réorganisation de la structure internet, élément capital pour ce mouvement politique étant donné son faible accès aux médias, semblait revêtir un certain élément d'urgence.

D'un autre côté, il faut reconnaitre que les principaux élus du MoDem ont eu deux semaines chargées avec l'installation du Parlement Européen et les négociations ardues qui s'en sont suivies. On peut imaginer que les responsables politiques du MoDem ont été fortement impliquées dans ces discussions, qui ont relégué les problèmes internes au second plan. Il est néanmoins toujours dangereux de vouloir repousser sous le tapis des problèmes internes, ceux-ci ayant tendance à réapparaitre au plus mauvais moment en ayant fait des petits. A ce titre, l'existence d'une certaine pression "amicale" de la part de la base ne pourra qu'être bénéfique à ce mouvement pour qu'il se mette rapidement en ordre.

33.Posté par Géraldine le 19/07/2009 11:16
@orange sanguine
Oui, vous avez raison de dire :
" Il est impossible aujourd'hui de gagner la présidentielle sans un parti fort et structuré avec des élus ! Malheureusement, toutes les conséquences de l'échec aux européennes n'ont pas été tirées et repousser à novembre la question des alliances en est l'illustration parfaite [...] "

Comme le dit Irondelle sur le blog des Promoteurs :
« Valérie Pécresse lance officiellement le 13 septembre 2009 à Villepinte, sa campagne pour les régionales 2010....pendant ce temps- là le Modem fera son congrès programmatique !"

32.Posté par Danièle Douet le 19/07/2009 10:31
D'accord avec ceux qui écrivent que

- le Mouvement Démocrate sans François Bayrou ne peut gagner quoi que ce soit, ni transformer la société française. François Bayrou en est le chef incontesté me semble-t-il.

- mais qu'il est "mal entouré" tant au niveau organisationnel que celui de la maîtrise de la communication.

- que MdS fait fuir plus de gens qu'elle n'en fait venir.

Ceci étant posé, les solutions semblent simples et évidentes.

31.Posté par orange sanguine le 19/07/2009 10:11
@ JF le Démocrate: un Homme ça ne change pas ça vieillit ! Le terme "J'ai évoluer" aurait été mieux approprié que "j'ai changé"...ça fait un peu trop Sarko.
Sur MdS, d'accord avec vous. SI bon nombre d'élus ont quitté le MoDem, c'est en partie à cause d'elle...on peut pas toujours justifier ces départs en expliquant aux adhérents qu'ils sont allés manger à "la bonne soupe".

@ Géraldine: qui s'est souvenu "des bruits et des odeurs" quand Chirac a gagné en 1995 ou du faux attentat de l'Observatoir monté par Mittérrand lors de l'élection de 1981 ? ans c'est long, il va se passer beaucoup de choses d'autant plus que la recomposition politique n'est pas terminée. C'est maintenant que le MODem doit se doter de la meilleure organisation possible, et il faut que l'entourage de Bayrou fasse confiance aux compétences des adhérents. Il est impossible aujourd'hui de gagner la présidentielle sans un parti fort et structuré avec des élus ! Malheureusement, toutes les conséquences de l'échec aux européennes n'ont pas été tirées et repousser à novembre la question des alliances en est l'illustration parfaite : il sera impossible d'enclencher une dynamique et de rassembler les derniers irréductibles adhérents avant...les divisions et coups bas reprendront le dessus.

30.Posté par libre le 19/07/2009 09:05
Sans François Bayrou, il n'y aurait jamais eu de MoDem. Et dans le système politique actuel centré autour de l'élection présidentielle, on a besoin d'avoir à la tête des partis, surtout ceux qui sont en mesure d'accéder au pouvoir (et nous en faisons partis), un vrai leader.
C'est ce qu'est Sarkozy à l'UMP, ce qu'est Bayrou au MoDem et ce qui fait cruellement défaut au PS. Et voyez dans quel état se trouve ce grand parti aujourd'hui. Et je crains que ça ne dure encore un bon moment et que ça ne fasse qu'empirer. Dans ces conditions il lui sera bien difficile d'incarner une alternative crédible en 2012. Etre le principal parti d'opposition ne suffit pas pour cela. Alors quelle alternative au projet de Sarkozy ? Nous peut-être si nous nous remettons du gadin pris aux européennes. Et pour répondre à Franck (20), le boulevard est là.
Mais pour cela il faut sortir de nos petites misères et querelles internes qui sont bien peu de choses comparées à cet objectif. Il faut arrêter de se regarder le nombril et se tourner vers nos concitoyens et leurs problèmes. C'est cela qu'ils attendent de nous et de tous les opposants déclarés à Sarkozy, incarner un autre choix, offrir d'autres solutions, pas d'élargir des bureaux exécutifs le 11 juillet ou à Noël. Cela, ils s'en moquent. Si aucune des oppositions déclarées à Sarkozy n'est en mesure d'incarner une alternative le moment venu, les Français n'auront d'autre choix que de reconduire Sarkozy dans ses fonctions pour 5 ans de plus.
D'ailleurs, il faut être réaliste. Si la présidentielle avait lieu dimanche prochain, Sarko serait réélu haut la main car il n'y a rien en face.
Quant à nous, si on reste entre nous à se battre comme des chiffonniers sur des histoires de calendriers ou de changement ou pas de chef, d'alternative démocrate il n'y aura pas. Et comme je crains que le PS de son côté, englué dans ses querelles internes, ait de grosses difficultés à imposer un autre choix que celui de Sarkozy, on sera assuré d'en reprendre pour 5 ans de plus avec "Chouchou".

Pour imposer un autre choix que celui de Sarkozy, nous avons besoin d'un présidentiable en mesure de gagner l'élection présidentielle. Ce présidentiable, nous l'avons : il s'appelle François Bayrou.

On ne demande à personne d'être en pamoison devant Bayrou. On peut et on doit être critique à son égard quand c'est nécessaire. Mais ce serait suicidaire de vouloir le remplacer par quelqu'un d'autre à la tête du MoDem. Ce serait condamner le MoDem à une traversée du désert interminable et chaotique jusqu'à la disparition du MoDem. Ne resterait plus alors qu'un petit club de démocrates idéalistes qui passeraient leur temps à refaire le monde et tirer des plans sur la comète.
Certes, il a commis des erreurs pendant la campagne des européennes. Face à Cohn-Bendit, il a même merdé. Mais que celui ou celle qui ne commet jamais d'erreur se lève et lui jette la pierre ! Et le gadin pris aux européennes est un gadin collectif dont nous portons tous une part de responsabilité. Il est donc inutile de rejeter la faute sur untel ou untel.

Et en ce qui me concerne, ça ne change rien à mon engagement au MoDem, ni dans ma confiance et mon soutien à Bayrou. D'ailleurs pour moi l'objectif est et a toujours été de permettre à Bayrou d'accéder à l'Elysée en 2012, non pas pour satisfaire son envie de devenir président (ce n'est pas mon problème) mais pour qu'on impose un autre choix en 2012, qu'on renvoie Sarko dans ses foyers avec Madame et qu'on épargne à notre beau pays un second mandat du dit Sarko. Vous comprendrez donc, j'espère, que les histoires de démocratie interne, de calendrier respecté ou pas , de bureaux élargis, etc me passent largement au-dessus de la tête.
Si j'ai soutenu l'initiative des Promoteurs, ce n'est pas pour avoir une sorte de MoDem idéal mais parce qu'il me semblait après le gadin pris aux européennes qu'il y avait un certain nombre de choses à corriger (entre autres que sur un plan médiatique, le MoDem ne se résume plus à François Bayrou et Marielle de Sarnez, et de ce côté là, il y a eu des progrès) en vue des échéances futures et en particulier 2012 et les propositions des Promoteurs allaient globalement dans le bon sens.

Quant à Bayrou, certes il doit changer un certain nombre de choses dans sa façon de faire de la politique et tirer les leçons de ses erreurs commises aux européennes et du gadin qu'on s'y est pris. C'est une condition indispensable pour qu'il ait son boulot de dans 3 ans. Et, même sans le connaître, je suis certain qu'il est en est tout à fait capable. Mais ça ne change rien au fait que pour moi il est notre meilleur atout pour l'emporter en 2012 et imposer un autre projet que le projet inégalitaire de Sarkozy.

29.Posté par JF le démocrate le 19/07/2009 00:09
@ Margue: je ne vois pas trop la distinction politique entre MoDem et Mouvement Démocrate. Rappelons-nous que le nom de Modem (sauf si on lui adjoint ADSL ou haut débit) est techniquement largement dépassé, et ce depuis bien avant 2007.
Pour le reste, je crois qu'il ne faut pas enterrer F. Bayrou trop tôt. Il reste 3 ans avant les présidentielles de 2012. 3 ans, c'est peu et beaucoup à la fois. Le paysage politique français est en continuelle évolution depuis quelques temps: qui aurait-pu envisager il y a de cela 6 mois le score de Cohn-Bendit aux Européennes?
Qui peut présager de l'avenir, alors qu'en ce moment même on déterre des affaires de sondages Opinion Way qui auraient été commandités par l'Elysée dans le but de manipuler l'opinion?
Bref, n'allons pas trop vite en besogne. Il n'est pas encore temps, loin de là me semble t-il, de porter la couleur du deuil.

28.Posté par Géraldine le 18/07/2009 23:31
@margue "Ses propos face àCOHN BENDIT pour les européennes vont le poursuivre longtemps."

_ La manière dont il a abordé les liens qui existent entre DCB et NS était très mal choisie.
_ La manière dont il a parlé des instituts de sondage passe mieux depuis quelques jours puisque la Cour des comptes parle de ce problème.
_ Le fait qu'il ait critiqué les écrits de DCB de 1975 risque de se retourner contre DCB : au fil des jours de plus en plus de gens sont choqués car ils savent maintenant ce que DCB a écrit et ce qu'il a dit dans la vidéo d'Apostrophes quelques années plus tard. http://www.lejdd.fr/cmc/blogs/200924/daniel-cohn-bendit-et-son-allusion-a-la-pedophilie-en-1982_216703.html

27.Posté par Géraldine le 18/07/2009 23:06
Bonsoir J-F
" Mais la confiance exclusive que lui accorde FB le conduira à sa perte."
Je vois que tu es encore optimiste puisque tu emploies le futur ;-)
Oui, espérons que les choses changeront : peut-être que FB a bien lu les mails des adhérents qui lui ont expliqué que cette confiance exclusive posait un gros problème et peut-être que d'autres d'adhérentslui écriront à leur tour.

26.Posté par margue le 18/07/2009 22:54
Le nom de MODEM n'est plus approprié pour un parti politique. Il l'a été au lendemain du 7 mai 2007. Maitenant il ne représente plus rien. Mouvement Démocrate serait plus explicite.
Bien que vous ne vouliez pas l'admettre FB est devenu pour bon nombre d'adhérens de la première année (dont j'ai fait partie) et pour ceux qui ont voté pour lui, seulement, un homme qui fait de très beaux discours contre Sarkozy.
Faut pas rêver beaucoup de ceux qui ont cru en lui en 2007 ne croient plus en lui en 2009. Alors pour 2012 ça m'étonnerait que bon nombre de personnes lui refasse confiance.
Ses propos face àCOHN BENDIT pour les européennes vont le poursuivre longtemps.

25.Posté par JF le démocrate le 18/07/2009 22:24
@ Géraldine: je crois qu'effectivement, c'est à Bayrou de "changer" (mais vraiment, pas comme nous l'annonce tous les deux ans l'actuel locataire de l'Elysée), dans son comportement, dans sa façon de faire confiance aux autres. Peut-être pas à tout le monde, car il a été suffisamment trahi pour qu'on puisse comprendre qu'il n'ait plus envie de faire confiance à n'importe qui.
Mais le vrai problème de fond demeure M. de Sarnez. Elle est très intelligente, qualifiée, infiniment respectable (même si beaucoup d'adhérents parisiens ont d'elle une image parfois très négative). Elle a assurément un rôle important à jouer au MoDem. Mais la confiance exclusive que lui accorde FB le conduira à sa perte. Et ça il faut qu'il le comprenne une bonne fois pour toutes! C'est le problème prépondérant du MoDem. MdS ne doit plus en aucun cas dans ses courriers aux adhérents se présenter comme "la vice-présidente du MoDem". C'est de mon point de vue le point bloquant qui fait fuir toutes les personnalités. Il n'a pas été abordé par les Promoteurs, et je le regrette. Après, bien évidemment, il faut faire attention à ne pas faire fuir les adhérents. Quand on n'a quasiment pas d'élus et peu d'adhérents, qu'est-on sur la scène politique?

24.Posté par Géraldine le 18/07/2009 22:07
@Danièle
Vous dites :
"Ce n'est pas le problème F. Bayrou qui est un handicap, c'est son entourage et le manque total de structuration et d'organisation. "
Je pense que FB pose problème à partir du moment il permet à son entourage de faire fuir des personnalités et à partir du moment où il se désintéresse de l'organisation que demandent ses adhérents.

23.Posté par Danièle Douet le 18/07/2009 21:35
Quand je lis certains commentaires qui parlent de "jeunes feuilles" sans François Bayrou, je me demande pour qui ils se prennent.

Comme l'écrit fort justement JF le Démocrate, le MoDem sans François Bayrou qui en a été le fondateur n'est et ne sera RIEN.

Il faut regarder les choses en face, et tous ces petits "princes" en puissance feraient bien de regarder les réalités...

Ce n'est pas le problème F. Bayrou qui est un handicap, c'est son entourage et le manque total de structuration et d'organisation.

Il faut arrêter de rêvasser, resserrer les rangs et demander que la parole donnée soit tout simplement RESPECTEE. Car comment demander la confiance des citoyens si l'on ne démontre pas que l'on en est digne.

C'est comme la relation parents-enfants. Les parents ne peuvent exiger le respect s'ils ne respectent pas eux-mêmes la parole donnée. Le respect se mérite, tout simplement. Et les citoyens de notre pays cherchent justement dans ce monde politique pourri, qui oublie demain ce qu'il a promis hier, des hommes et des femmes dignes de confiance.

Et pour être digne de confiance, il faut pouvoir résister à l'épreuve de la parole donnée... et respectée.

Il existe à Hambourg, ville où j'ai passé près de 30 ans de ma vie, ce que l'on appelle en allemand "geflügeltes Wort" - "parole ailée" mot à mot, mais qui veut plutôt dire: dicton, citation, idiome, etc...

A Hambourg, ville hanséatique, on dit "Ein Mann, ein Wort"... "un homme, une parole", ce qui signifie que ce qui est dit est valable.

Dans les relations commerciales et boursières, il n'y avait même pas besoin de contrat, une parole suffisait, et suffit encore aujourd'hui, car on peut lui faire confiance. C'est ce que l'on qualifie de "culture hanséatique". Désolée, mais j'y ai été habituée et elle est pour moi une certaine norme.

Certains - des hommes bien sûr - ajoutent un trait d'humour à ce dicton qui fait partie de la culture nordique, "Ein Mann, ein Wort - eine Frau, ein Wörterbuch" "Un homme, une parole, une femme, un dictionnaire" (le mot Wort voulant dire à la fois "parole" et "mot")-

Pour revenir au billet de Christophe, il aurait été mieux de ne pas promettre des choses non tenables, pour désamorcer la pression, mais de veiller à ne promettre que ce qui peut exactement être tenu.

C'est ainsi que les citoyens de notre pays pourront nous faire confiance, car tout se sait, avec ou sans Christophe. Nous vivons dans un monde plus ou moins transparent où il n'est pas possible d'être acteur de la vie publique en faisant sa petite tambouille dans son coin. Ce temps est révolu et ne reviendra plus.

C'est comme l'écrit si bien A. Daudet dans "Le secret de Maître Cornille " la disparition des moulins à vent après l'arrivée de la vapeur...

i["Que voulez-vous, monsieur !... tout a une fin en ce monde, et il faut croire que le temps des moulins à vent était passé comme celui des coches sur le Rhône, des parlements et des jaquettes à grandes fleurs. [ page ] "]i

Il en est ainsi de la confiance en politique... condition absolument nécessaire au succès d'une vision...

22.Posté par JF le démocrate le 18/07/2009 21:05
@ Grigou: le MoDem sans Bayrou, ce n'est plus rien. Il n'y a même pas de démonstration à apporter tant cela me parait constituer une évidence. On peut toujours rêver, mais qui est présidentiable en France en 2012? Sarkozy, Royal, Copé, Strauss-Kahn, Bayrou, éventuellement Juppé ou de Villepin. Personnellement, je n'en vois pas d'autre.
Bayrou est sûrement très imparfait, et on peut essayer de lui faire comprendre certaines choses. Mais vouloir le "foutre dehors", c'est je trouve absurde.

21.Posté par GuiGrou le 18/07/2009 18:35
@ libre : Je suis un homme libre (tout comme vous :)) et je fais des choix. Ces choix je les expriment clairement dans l'espoir que continue de se construire (je dis bien : construire) le MoDem!
Bayrou aura été la première feuille de la jeune pousse. Mais aujourd'hui le première feuille, après avoir nourri la plante, se flétrit et touche le sol. Au coeur de la jeune pousse de nouvelles feuilles apparaissent pour la faire grandir encore, plus haut, plus forte, plus belle!
Je ne vois dans mes propos que de l'évidence, à laquelle vous vous plierez forcément bientôt. Ouvrez les yeux s'il vous plaît, le MoDem aura sûrement besoin de vous!

20.Posté par Franck le 18/07/2009 17:58
@ libre,
Excuse ma myopie, mais il est où le boulevard devant nous? j'ai beau cherché......

19.Posté par libre le 18/07/2009 13:47
@ GuiGrou (17)

La question de mettre des personnes jeunes, créatives, etc... à la tête du MoDem se posera pour l'après Bayrou qui, ne vous en déplaise n'est pas encore d'actualité. A moins que vous vouliez repartir pour 5 ans de plus avec Sarkozy en 2012 mais ça, ça n'est pas mon choix. Et n'oubliez jamais que sans Bayrou, il n'y aurait jamais eu de MoDem, si imparfait soit-il.


D'ailleurs, vous tous et toutes, vous savez qu'en dehors du MoDem il y a des millions de gens qui n'en ont rien à faire de nos problèmes internes, de nos bureaux exécutifs élargis le 11 juillet ou à Noël, etc... et que ce qu'ils attendent de nous est surtout des solutions alternatives à celles mises en place par Sarko, ce qui est d'autant plus facile pour lui qu'il n'a rien en face ?

Et ce n'est pas en faisant des cacas nerveux sur nos petites misères qui n'intéressent que nous qu'on va être en mesure d'incarner une alternative le moment venu. D'autant plus que vu l'état de plus en plus lamentable du PS, il y a des chances qu'on soit les seuls à pouvoir imposer un autre choix en 2012 et que dans le cas contraire on reparte pour 5 ans de plus avec Sarko.

On a un boulevard devant nous et que fait-on ? On se prend la tête sur des histoires de calendrier pas respecté (non mais vous rendez compte : c'est vachement grave. A côté de ça, la crise c'est du pipi de chat). Et la politique autrement, et gnagnagna, et gnagnagna...

18.Posté par Fanal Safran le 18/07/2009 13:38
@ Christophe G. : alors tant mieux, vraiment tant mieux.
.

17.Posté par GuiGrou le 18/07/2009 10:12
Moi j'aime bien ce que fait Christophe Ginisty en ce moment!
Si seulement les personnes plus jeunes, plus créatives, plus "dans le coup", plus conviviales, plus humainement présentes, plus sereines avec la notion de renouveau politique.... pouvaient prendre les rênes du MoDem!
Je suis certain que ce parti repartirait comme du temps où (feu) François Bayrou avait su faire naître l'espoir!

16.Posté par libre le 18/07/2009 09:32
Posté par JF le démocrate (10)

Personnellement, je trouve que l'élargissement du Bureau exécutif ne signifie rien. Le gros problème, c'est de briser l'exclusivité du tandem FB / MdS.


Je suis assez d'accord avec vous. Et de ce point de vue là, il y a eu des progrès, dans l'expression médiatique.

15.Posté par KaG le 18/07/2009 09:11
Je comprends ce que veut dire Fanal Safran.
Pour avoir bosser sur les "demandes" de l'Aveyron, il y avait de fortes similitudes avec ce qui a été réclamé un peu partout.
Je n'ai pas l'impression que les promoteurs aient tenté de tirer la couverture de ce qui a été obtenu par contre.

Quoiqu'il en soit on est totalement dans ce que je redoutais.
Si l'intention de faire sincèrement avait été réelle et même si "on" avait conscience de l'urgence, cela pouvait être annoncé pour début septembre.
On sait bien que de mi juillet à mi août la France tourne au ralenti.

14.Posté par Christophe Ginisty le 18/07/2009 08:40
Fanal -> Aucun rapport. Le fait que j'habite en région parisienne n'a aucune importance. Je serais domicilié n'importe où en France, j'aurais créé cette initiative.

13.Posté par Fanal Safran le 18/07/2009 08:23
Ne brisez vous pas la bonne impression que l'on pouvait avoir ?

Quand vous êtes tous rentrés, après ces décisions prises ... déjà les échanges de chacun dans les régions étaient: "il va dire. que c'est grâce à lui ." et les lettres des régions... elles, ne comptent pas,

Paris sera toujours Paris :-(



12.Posté par FrédéricLN le 18/07/2009 08:13
Le fonctionnement d'un parti est à trois temps : "expansion" active et tournée vers l'extérieur quand on fait campagne, "compression" chaude et souvent réactive dans les congrès et conseils, et léthargie en-dehors.

Ce n'est pas une question de mauvaise volonté (sinon ça serait différent d'un parti à l'autre), ce sont les conditions objectives dans lesquelles les personnes sont plongées. Ce n'est même pas exactement une question de gouvernance, juste de fonctionnement.

Ceci posé, la vigilance citoyenne via internet est un excellent moyen (certes pas suffisant, mais excellent) de combattre la léthargie, pour que les décisions prises dans les moments chauds se concrétisent. Il reste encore, je crois, beaucoup de décisions votées à Villepinte, ou annoncées par les autorités du Mouvement dans les débats sur les statuts et le règlement intérieur, qui ne se sont pas concrétisées. Mais au moins, internet en garde la trace ! et on peut espérer que cela aide à les ramener à la surface !

11.Posté par Fotini le 18/07/2009 00:02
Vous n'avez rien compris : le burex est inondé de candidatures et a besoin de temps pour les traiter de manière impartiale, ouverte, équitable... cet exercice nouveau demande un temps d'adaptation... :-))

10.Posté par JF le démocrate le 17/07/2009 23:03
Cher Christophe, tu sais que je m'exprime toujours en toute franchise et sans fioriture. Alors dans le cas présent, attention à ne pas tomber dans le narcissisme, ... ou la com' négociée avec le Siège.

Personnellement, je trouve que l'élargissement du Bureau exécutif ne signifie rien. Le gros problème, c'est de briser l'exclusivité du tandem FB / MdS. Tu le sais car tu es je crois très intelligent.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2 3

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49
Allez, je parie sur Najat Vallaud Belkacem pour remplacer @manuelvalls à Matignon @najatvb
Lundi 5 Décembre - 12:39
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47

Recherche