Christophe Ginisty

Et si on créait un club des anciens du MoDem ?


Rédigé le Jeudi 5 Novembre 2009



Et si on créait un club des anciens du MoDem ?
Il y a les anciens de Polytechnique, les anciens d'HEC, les anciens du collège machin-chose, les anciens de la 4ème DB, que sais-je encore, pourquoi ne pas créer le club des anciens du MoDem ? C'est certes un peu provocateur (je l'avoue) mais je trouve l'idée plus intéressante qu'il n'y parait à première vue.

Cette idée m'est venue ce matin en discutant avec un des mes clients.
  • Lui : Ah et bien qu'est-ce que j'ai appris ? Tu as quitté le MoDem ?
  • Moi : Oui, je n'en pouvais plus, cela devenait grotesque et insupportable de cautionner toutes ces dérives. J'ai refusé d'en être complice.
  • Lui : C'est marrant parce que j'ai parlé de toi hier soir à un ami qui avait lui aussi travaillé pour Bayrou mais lui pendant quatre ans. Il m'a dit qu'il y avait un nombre impressionnant d'anciens un peu partout, tous plus résignés à tirer un trait là-dessus.
Et c'est là que je me suis dit qu'il y avait un truc à creuser. J'ai toujours pensé qu'il y avait deux manières d'appréhender le MoDem. Une première manière organisationnelle et une autre manière "idéologique".

Si l'on se place du point de vue de l'organisation, on s'intéresse à ce qui existe aujourd'hui, aux structures et aux adhérents. Si l'on se place du point de vue des idées, on s'intéresse plus largement à toutes celles et tous ceux qui y ont cru en 2007 et qui, pour certains, ont quitté l'organisation. D'un côté, 20.000 adhérents au plus à jour de leurs cotisations. De l'autre, 80.000 personnes (sachant que les premiers sont aussi comptabilisés dans les seconds).

Si l'on raisonne ainsi, on comprend qu'il y a plus de gens qui ont quitté le MoDem que de gens qui y sont toujours et que ce sont des gens qui partagent malgré tout un idéal démocratique tel qu'il a été exposé il y a deux ans.

Et moi je me dis que cela pourrait valoir le coup de les rassembler en se posant la question de savoir si la réelle énergie du MoDem n'est pas en fait à l'extérieur de celui-ci ?

Si ça vous intéresse, j'ai créé un petit groupe Facebook : http://www.facebook.com/group.php?gid=330426950453&v=photos#/group.php?gid=330426950453&ref=mf

(Attention, ça risque de secouer dans les commentaires)


               Partager Partager
Notez


Lu 8588 fois

Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

87.Posté par Chui Kalm le 12/11/2009 01:26
@FrédéricLn

Vous dites

"de tirer, indépendamment du MoDem, dans le même sens que le MoDem"
Vers quelle direction ?

"En gros, voir grand ou voir petit ?" Voir quoi ? voir où ?

Ils semble qu'il aurait été mieux de répondre précisément à ces questions pour que les "automoteurs" grands et petits ne se dispersent pas dans la nature.

Pour ma part qui suis dans de grosses interrogations sur le fait de rester ou non au Modem,
je préfère les débats même très critiques puisqu' apparemment il faut deviner soi-même les options futures du Modem, plutôt que les exhortations admiratives en lesquelles je n'ai plus du tout confiance depuis quelque mois.

Sais-t-on jamais, d'ici quelques semaines peut-être aura-t-on une Direction Politique bien précise et déterminée à la quelle on pourrait avoir confiance pour au moins se faire un choix en connaissance de cause ?

86.Posté par David78 le 11/11/2009 22:36
@FrédéricLN
Le choix ne se résume pas à être pour ou contre le Modem. Vos propos m'agacent: ainsi ceux qui ne seraient pas pour seraient-ils contre? Et puis vous semblez penser que les électeurs naissent et meurent centristes: vous avez donc oublié Dany Cohn Bendit parmi les grandes figures centristes!

Une autre voie que vous n'avez pas évoquée mais qui compte pour ceux qui ont gardé en tête que l'activisme politique est avant tout un acte civique, c'est de savoir quel programme tous les anciens du Modem défendent-ils?

Mon expérience militante au sein du Modem me fait dire qu'un programme d'actions claires et efficaces n'est pas pour demain, car à mon avis la base du Modem est très hétérogène et les débats qui seraient utiles pour canaliser toutes ces idées, inexistants. (Ah oui j'oubliais il est prévu de torcher ça en 2 jours dans le Nord...)

Mais assez parlé du Modem qui pour moi fait partie du passé, car il est trop petit pour réellement peser sur l'avenir de la Nation. Et qui fait partie de passé pour son fond également: il vit par et pour un Chef, malgré toutes les apparences de collégialité dont il se pare.

Quand donc est-ce que le Modem sera humble et saura remercier ceux qui le critiquent au lieu de les regarder en opposants? Ne connaissant pas la date je me suis permis de ne pas attendre avant de passer à autre chose.

85.Posté par Danièle Douet le 11/11/2009 21:27
Absolument d'accord avec FrédéricLN...
A suivre donc...

84.Posté par FrédéricLN le 11/11/2009 20:10
@ Christophe : il existe déjà un parti politique dont le principal axe de communication, depuis sa création est de rassembler les "déçus de François Bayrou" (il appelle cela "rendre utile les 7 millions de voix centristes" ou réunir les "nostalgiques de l'UDF", sic). Je crois savoir que votre député-maire, à Issy, en fait partie.

Il serait certainement utile d'avoir non pas un ni deux, mais mille, dix mille groupes, clubs, mouvements, partis, décidés à faire avancer le projet démocrate. Automoteurs, comme le rappelle Danièle Douet - puisque, comme le disait François Bayrou cité dans l'article dont elle donne le lien, il ne faut guère s'attendre à ce que le siège du MoDem puisse organiser, labelliser, valider, structurer ces initiatives automotrices.

Maintenant, pour chacun de ces groupes, il y a une question de finalité. Le but qui réunit leurs membres est-il :

* de tirer, indépendamment du MoDem, dans le même sens que le MoDem,

ou

* de tirer sur le MoDem ?

En gros, voir grand ou voir petit ?

Pour le parti dont fait partie votre député-maire, 2 ans et demi d'expérience permettent d'affirmer qu'il donne la priorité à tirer sur le MoDem - que la rancoeur est le ciment de ce parti, carriérisme légitime mis à part. Il me semble donc que cette petite place-là est déjà prise ;-)

Il reste l'autre, la grande !

83.Posté par Dom le 11/11/2009 19:04
@ CG #82

Utile mise au point...

82.Posté par Christophe Ginisty le 11/11/2009 18:58 (depuis mobile)
Misol -> Quand vous ecrivez :"décevant Ginesty qui crache dans la soupe, et qui mord dans la main de celui qui l'a nourri (le Modem)", En quoi le MoDem m'a-t-il nourri ???
Qui a nourri qui ? Le MoDem ou moi qui me suis endetté de 30.000 euros sur mes deniers persos pour faire deux campagnes ? Le MoDem ou moi qui ai travaillé bénévolement et fait travailler d'autres bénèvoles sur divers projets de communication online ?

Je crois qu'il faut remettre les choses à leur place : le MoDem a une dette vis à vis de chacun de ses militants et non l'inverse.

81.Posté par Chui Kalm le 11/11/2009 16:02
@David78

Peut-être répondiez vous en fait à PB avec lequel je suis d'ailleurs d'accord.
Certes il faut faire évoluer la fonction publique, et d'ailleurs F.Bayrou s'en est exprimé
plutôt précisément.

Notons qu' Il est aussi des secteurs publics qui sont parfaitement rentables.
En faire une cause principale de La gestion "catastrophique" du pays parait inexact et donc
je ne comprends pas trop la Virulence en insistant sur ce point.
De même opposer ainsi le fonctionnaire et l'ouvrier smicard peut paraitre exagéré.
Pour ce dernier son sort est lié à d'autres causes que je sache.

La résolution des pbs, clamée à marche forcée, n'est pas la manière de F. Bayrou et je l'en approuve. Mais encore une fois ce qu'exprime le Modem et F. Bayrou semble maintenant souvent trés différent et cela risque de devenir franchement embêtant.
A moins qu'il mette lui-même les choses au point ?

80.Posté par David78 le 11/11/2009 11:32
@ChuiKalm,

Le statut de la fonction publique rend l'administration tout bonnement ingérable!

La fonction publique étant le bras armé de notre démocratie, la rendre gérable revient à mon avis à favoriser qu'un jour les décisions politiques soient suivies d'effet.

Pour moi il ne faut pas "négocier" le principe de fluidifier la fonction publique, et de le faire avec le soucis des deniers publics. En tout cas il n'est pas question d'accepter la préservation d'avantages acquis, mais injustifiés. Les privilèges ne méritent qu'une chose aujourd'hui comme hier: l'abolition! Ce qui est insupportable c'est que ceux qui financent tout ça sont les ouvriers smicards: ils cotisent toute leur vie aux régimes généraux obligatoires et ne profitent de la retraite que pendant six mois car leur métier était réellement pénible! Ce genre d'injustice va à l'encontre de l'ordre public: il démolit l'espoir qu'en travaillant honnêtement on peut avoir un niveau de vie honorable. Cela entraine aussi des comportements très malsains du genre "mon fils tu seras fonctionnaire car comme ça tu seras à l'abrit du besoin" au lieu de "mon fils fais ce pour quoi tu es fait". Ne pas s'attaquer à ces injustices c'est pour moi faire preuve d'une grave mollesse dans la défense du bien commun, et si le centre hésite à foncer dans le tas, hé bien il méritera le mépris général auquel tout centre mou est voué.

Le choc sera lourd et je le sais: depuis des générations une caste vit en dehors de la réalité économique, et est entretenue dans un monde dans lequel le pain ne vient pas de leur contribution à la richesse de la nation mais de leur capacité à faire pression sur d'autres pour obtenir qui une prime, qui un régime de retraite hyper cool, qui une hausse de salaires, qui des planques en or. Il y aura des pleurs et des grincements de dents, mais on ne peut pas supporter un jour de plus que des fonctions ne soient pas solidaires du destin commun. Mais des douleurs seront aussi réparées: je pense aux profs qui sont la profession la plus déprimées de toute à cause d'une gestion des RH tout à fait ubuesque.

Je déplore comme vous les lacunes actuelles du service publique actuel dans la justice, l'éducation, la santé, la police, et je suis bien conscient que certaines fonctions doivent y être revalorisées et renforcées: c'est bien là l'essentiel.

79.Posté par David78 le 11/11/2009 10:51
@misol,
"j'ai adhéré il y a quelques jours à Terre Démocrate, mais je ne suis plus tout à fait certaine d'y rester désormais.. même si l'idée de départ était bonne, j'ai déjà quelques doutes sur la composition et l'objectif de ce club .."

Et si tu créais un club des anciens de Terre démocrate? :)

78.Posté par misol le 11/11/2009 07:21
j'ai adhéré il y a quelques jours à Terre Démocrate, mais je ne suis plus tout à fait certaine d'y rester désormais.. même si l'idée de départ était bonne, j'ai déjà quelques doutes sur la composition et l'objectif de ce club ..

77.Posté par misol le 11/11/2009 07:18
décevant Ginesty qui crache dans la soupe, et qui mord dans la main de celui qui l'a nourri (le Modem).. Il se sent pousser des ailes, mais il n'a pas compris qu'aujourd'hui et dans l'état où est le pays, il vaut mieux se rassembler plutot que de diviser. En effet, il y a ceux qui ont des carrières à mener et qui utilisent tous les moyens, et ceux qui croient réellement aux valeurs et en la République pour combattre ce qui est en train de se faire contre nous dans le pays.

76.Posté par PB le 10/11/2009 18:13
L'attaque d'eurpium sur le statut de la fonction publique me stupéfait, du moins dans sa formaulation.
Rien n'empêche de faire des passerelles: il faut juste les négocier dans un accord avec les syndicats.Il faut aussi cesser de "stigmatiser "la fonction publique !
Pour info, le gouvernement actuel "économise" acttuellement environ 500 millions d'euros sur le renouvellement de fonctionnaires; c'est tout juste un peu plus que l'épaisseur du trait;
or, plusieurs ministères manquent de fonctionnaires : santé, et même éducation nationale.

75.Posté par Chui Kalm le 09/11/2009 18:50
Moi j'avoue que je n'y comprends plus grand chose au Modem,
sauf que son principal problème risque d'être très bientôt celui de la survie.

Il n' y a pas besoin d'être Politicien Patenté pour voir que la stratégie d'isolement
où le Modem Tout seul Sans aucun accord prévu pour le second tour devrait faire le beau et se montrer plus intelligent que les autres dans 22 région serait un vrai suicide.

D'autant plus que les gens ne sont pas complètement idiots, ils savent parfaitement qu'il y a des liens forts du Modem (indirects au moins) avec ce pouvoir "de droite" monolithique et l'affirmation de leur très pure autonomie ferait passer les gens du Modem pour des hypocrites.

Même si c'est vrai, il faut faire très attention pour les sondages, je rappelle qu'il y a peu
l'un donnait 77 % de sympathisants Modem favorable à des accords avec la Gauche.

Et aujourd'hui j'en vois un (de sondage) qui donne 56 % de Sympathisants de Gauche favorables à des accords avec le Centre.

Tout en considérant que les "sympathisants" de Gauche représentent certainement plus de la moitié des français, que ce ne sont pas tous des bornés intégraux et qu'il sont pour certains
aussi conscients que d'autres que la France n'a pas vocation de "Titanic",

je ne désespère pas qu'il y aura un grand sursaut de F. Bayrou et du Modem pour faire comme tous les autres mouvements, c'est à dire des accords au lieu que de la stratégie de la prétention suicidaire que quelques cuisineurs grossement égoistes du Modem veulent lui faire jouer.



74.Posté par David78 le 09/11/2009 13:38
@europium

Il convient en effet de regretter que le Modem ait si mal tourné. Pour moi c'est devenu une machine à mensonges (comment appeler sinon des paroles incohérentes avec les actes?) et à abattre. Mon point de vue est d'aider mes concitoyens à ne pas se laisser avoir par des discours trop beaux, et à témoigner de ce que j'ai vu de ses actions. Lors des tractages (si il reste des pèlerins...) des régionales je répétrai donc encore une fois aux militants du Modem qu'ils ont beaucoup de bonne volonté mais peu de clairvoyance.

73.Posté par europium le 09/11/2009 06:18
+1 a david 78 quand il écrit
"A l'heure du village mondial il serait bon qu'on vive une mue de ce système malade et décadent (très bien décrit par Danièle), pour privilégier la décentralisation, la démocratie parlementaire, et j'oubliais: qu'on tire à boulets rouges sur le statut de la fonction publique qui engeandre une rigidité absolument insupportable qui empêche de supprimer les fonctions qui doivent l'être et de renforcer et valoriser celles qui crèvent sous les manques de moyens, comme par exemple l'éducation."

Le problème est que le Modem va s'allier a des partis qui ne veulent pas s'attaquer à la rigidité de la fonction publique car c'est le seul point sur lequel ils sont d'accord. Cette hérésie conduit à ce que la France à partir de mi-octobre vit à crédit et s'endette pour entretenir ce Titanic en puissance....

72.Posté par Chui Kalm le 09/11/2009 02:30
@JF Le Démocrate
Oui mais j'ai bien peur que le problème de divergence entre ce qu'exprime
F. Bayrou et le Modem ne soit actuellement la cause d'un gros cap d'incompréhension
et de détournement du Modem.
A moins d'un sursaut ?

71.Posté par David78 le 08/11/2009 23:50
@PB

Je vous remercie pour votre intervention, qui éclaire bien les débats passés et certainement à venir au sein de la famille "centriste" et comme vous le soulignez au sein de notre société: un point de vue veut que "sans chef point de salut", et l'autre veut qu'il soit insupportable d'avoir un chef dans un pays d'individus libres et égaux en droit.

Je pense que le premier point de vue est - excusez moi - l'ancien, celui dont nous avons hérité des romains, et le second celui de l'âge moderne même si les gaullois et les grecs l'ont connu en leur temps, du "soft power", des organisations spontanées en réseau, des confréries, etc.

En France c'est vrai le bonapartisme a poussé très loin la centralisation avec l'administration, et aussi des "usines publiques à élites" que sont les grandes écoles. A l'heure du village mondial il serait bon qu'on vive une mue de ce système malade et décadent (très bien décrit par Danièle), pour privilégier la décentralisation, la démocratie parlementaire, et j'oubliais: qu'on tire à boulets rouges sur le statut de la fonction publique qui engeandre une rigidité absolument insupportable qui empêche de supprimer les fonctions qui doivent l'être et de renforcer et valoriser celles qui crèvent sous les manques de moyens, comme par exemple l'éducation.

Pour ce qui est du plantage annoncé du Modem au régionales je dirais pour rebondir sur le commentaire de Chui Kalm que les racines en sont plus profondes que justes des alliances avec d'autres partis eux aussi fort claudicants. Les alliances et même ma chute du Mur sont de belles illustrations du message de PB: une alliance solide entre organisations ne doit-elle pas venir des bases? Et le Mur, ne croyez vous pas qu'il soit tombé suite à une multitude de facteurs et non à la décision d'un seul chef?

70.Posté par fb le 08/11/2009 22:54
A trop vouloir faire la grenouille qui voulait ressembler au boeuf vous avez perdu ce qui vous restait de lucidité.Merci pour le modem d'être parti avant que l'on vous vire....

69.Posté par Chui Kalm le 08/11/2009 19:40
@PB
"
....ce qui est éloigné de l'idéal "écolo-démocrato-social"), ce sont les constructions pyramidales, à partir du sommet, avec l'aplha et l'oméga de la politique française ....
"
"
....mais c'est surtout décalé par rapport aux exigences et aspirations croissantes de la population....
"
Je trouve que ce que vous dites est très vrai.

Et dans le fond ce que prône F. Bayrou pour le Modem n'est-il pas l'idéal "écolo-démocrato-social" - tout en restant pragmatique et en ne négligent pas les nécessités et les avantages de la compétition économique pour certains domaines -

Ne peut-on pas transposer la construction pyramidale à celle du modem et au peuple Modem.

Ainsi il se trouve que au sommet de la pyramide Modem (les causes sont aussi des raisons historiques) se trouve une direction qui n'est absolument pas représentative du peuple Modem ou plutôt de ceux qui étaient le peuple Modem ou qui auraient des sympathies pour lui.

Et c'est là me semble-t-il où le bat blesse, F. Bayrou a été incapable d'entrainer sa direction du Modem vers les solutions d'avenir populaire.

Après la déception des Européennes on aurait pu penser que cela aurait été le moment d'entrainer les caciques d'anciens temps et de leur ouvrir les yeux, mais non !!
Alors que nous étions déjà très en retard dans les discussions sur les alliances, qu'il y a eu énormément à ce moment là de mains tendues vers nous, pas de vie politique, pas de discussions officielles et "Marielle Marseille" est arrivé tout d'un coup comme un cadeau qui a paru suspect,
et on a eu droit à toute les vieilleries pour le rejeter de la part de cette partie Modem Complètement Engluée dans l'ancestral très habile pour faire échouer les projets communautaire pour se conserver elle-même.

Ce n'est donc pas une question de forme, c'est une question de fond, Le discours qui triomphe au Modem

(Il faut proposer à Sarkosy qui n'est pas si mal que cela, La gauche c'est démagogique, angélique, c'est dans leurs gênes ils sont tous pareils ils ne changeront jamais, il y a des "bons" ecolos et des "mauvais Ecolos" ah quels méchants les mauvais écolos qui nous ont empêché de faire accord avec les bons, ah que c'est beau la liberté quand un sénateur Modem vote Sarko ou se proclame Sarkosiste, Ah formidable d'être isolé ds chaucune des 22 régions comme cela on va montrer que l'on plus intelligents que tout le monde 22 fois etc ...)

n'a finalement strictement rien à voir avec celui de F. Bayrou.

Ainsi je trouve particulièrement comiques les Bayrouâtres, qui s'en prennent à ceux qui osent dire ce qui en est. Ils défendent pour les régionales des vues dans le fond complètement contraire aux conceptions de F. Bayrou et il nous demande de les suivre avec enthousiasme avec leur 6 % prévu !!

Mais c'est que cela leur suffit peut-être cette petite pelote de laine pour conserver leur petit modem étriqué de supporter à eux.
Parce qu'attention leur champion c'est pas un régional !!
ils font le maximum pour l'encourager pour du sérieux, le National !!.
Comme ça c'est sûr il va perdre mais ce ne sera pas de sa faute mais de ceux qui l'ont critiqué !!


68.Posté par mry le 08/11/2009 16:34
Ton deuil du Modem est long !

67.Posté par Danièle Douet le 08/11/2009 15:29
J'invite tous les lecteurs de ce blog à écouter les sites de radio france ce lundi 9 novembre sur la chute du mur de Berlin.

Je viens d'écouter l'excellente émission:

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/cosmopolitaine/index.php?id=83123

et notamment l'écrivain de langue anglo-espagnole Chloe ARIDJIS qui a vécu à Berlin et en dit exactement ce qui en est avec son regard étranger:

"Chloe ARIDJIS
Chloe Aridjis, de père mexicain et de mère américaine, a longtemps vécu à Berlin. Le livre des nuages est son premier roman, salué par une critique unanime - Paul Auster est un de ses admirateurs - et en cours de traduction dans onze pays."

Elle parle de l'Allemagne, pays totalement inconnu en France et totalement défiguré, mais pays où j
j'ai choisi de vivre parce que les gens y ont fait leur auto-critique pendant plus de 30 ans et qu'ils ont une culture CITOYENNE que je ne trouve pas en France.

J'ai été accueillie dans ce pays - à Hambourg et en Sarre - comme une CITOYENNE et respectée en tant que telle.

Ce que je n'ai jamais été en France, dans mon pays natal, ni dans le Sud-Ouest où je suis née, ni en Ile-de-France où j'ai passé deux ans de ma vie en 2000-2002. J'y ai toujours été considérée comme un "sujet" par les administrations. Quelque chose d'IMPENSABLE dans une démocratie qui a vécu une dictature comme l'Allemagen.

Je vous invite vraiment à découvrir ce pays, cette culture, ce Berlin d'aujourd'hui qui sera demain la capitale CULTURELLE d'une Europe démocratique, car elle a su y intégrer - sans discriminations - les cultures de tous les pays d'Europe, occidentale et orientale. On y trouve un mélange culturel et scientifique que l'on peut longtemps chercher à Paris, pays de l'élitisme méprisant...

.
Ne manquez pas le train du futur, il passe par Berlin et Shanghaï, sans oublier Mumbay et Montréal...

.
Pour leur largesse d'esprit... dont la France devrait vite s'inspirer sous peine de disparaître dans l'insignifiance...

66.Posté par Danièle Douet le 08/11/2009 14:28
Effectivement, absolument d'accord avec PB :

"la présidentialisation à tous les étages (pdt de a rép, pdce des régions, maires notamment )
de plus, cette présidentilaisation est devenue hyper-présidentialisation à tous les étages, confinant au bonapartisme d'un autre temps !

Et l'erreur de F.Bayrou et du Modem, c'est de ne pas avoir (bien au contraire) remis en question cette tendance très forte autour de laquelle tourne de plus en plus la vie politique française !

Ceci est décalé par rapprt à ce qui se passe chez nos voisins européens (ce n'est pas Danièle qui me démentira) "

Mais cela n'est possible que parce que les Français n'ont jamais été formés par l'Education "nationale" à penser en citoyens responsables et libres, mais en esclaves soumis à l'ETAT... sans se poser d'ailleurs la question de ce qu'est l'Etat...

Triste et anachronique... donc ce système allant à contre-courant de l'HISTOIRE, est destiné à mourir et ses soubresauts, aidés par Besson, Le Pen et Sarkozy, ne sont que les derniers avant disparition...

Le monde étant devenu un village, les Français seront obligés de se rendre aux évidences internationales sous peine de disparaître lamentablement...

.
Mieux vaut parler en égal avec les autres que de monter sur son tas de fumier pour crier "cocorico" sans être du tout pris au sérieux. Il faut lire les articles de la presse internationale, dommage que les médias français n'aient pas le courage de les retranscrire...

.

65.Posté par PB le 08/11/2009 12:36
Ayant appartenu au modem (après des passages au CDS et à l'UDF), puis venant de le quitter (ou de m'en séparer), je pense de plus en plus que ce qui est éloigné de l'idéal "écolo-démocrato-social"), ce sont les constructions pyramidales, à partir du sommet, avec l'aplha et l'oméga de la politique française :
la présidentialisation à tous les étages (pdt de a rép, pdce des régions, maires notamment )
de plus, cette présidentilaisation est devenue hyper-présidentialisation à tous les étages, confinant au bonapartisme d'un autre temps !

Et l'erreur de F.Bayrou et du Modem, c'est de ne pas avoir (bien au contraire) remis en question cette tendance très forte autour de laquelle tourne de plus en plus la vie politique française !

Ceci est décalé par rapprt à ce qui se passe chez nos voisins européens (ce n'est pas Danièle qui me démentira)

ce ne serait pas trop gênant (dans le fonds, faire comme les autres ce n'est pas un critère suffisant); mais c'est surtout décalé par rapport aux exigences et aspirations croissantes de la population, et , que l'on verra croitre, à mon avis, dans l'après -crise): population mieux formée, plus et plus diversement informée, de plus en plus sceptique par rapport aux "mensonges et ommissions de l'établissement " et portée vers des actions citoyennes.

64.Posté par JML le 08/11/2009 08:11
c'est difficile de tourner certaines pages
quoiqu'on dise

63.Posté par JF le démocrate le 08/11/2009 03:25
@ Chui Kalm

Je trouve personnellement votre réflexion très pertinente. Elle est en lien avec ce que je crois, c'est que F. Bayrou sur sa personne fait de 6 à 10% de plus que le MoDem. Hélas, il en manque toujours.

62.Posté par Chui Kalm le 08/11/2009 03:04
Même s'il faut être très précautionneux vis à vis des sondages on ne peut pas nier
que, contrairement à ce que beaucoup auraient cru, F. Bayrou conserve un bon indice de confiance, et aussi que la côte du Modem (Régionales) elle n'est pas bonne du tout.
Il y a donc grosse distorsion entre la perception du "discours du Modem" et celui de F. Bayrou.
Est-ce si étonnant ?
On peut se demander si ce n'est pas hors cadre Modem Officiellement donc que les discussions ne sont pas les plus franches et intéressantes..



.

.


61.Posté par Fatigué... le 08/11/2009 02:49
Ce club Facebook est outrageusement élitiste : il n'est pas du tout nécessaire d'avoir adhéré en 2007 pour être démissionnaire en 2009. J'en connais beaucoup qui ont adhéré plus tard et qui sont déjà partis !

60.Posté par JF le démocrate le 08/11/2009 00:14
Bon, à l'heure d'aujourd'hui, ça fait 18 personnes dans ce club pour 60 commentaires... Qui a dit que la blogosphère MoDem n'était plus MoDem au fait? Et pour quelle raison a t-il ou a t-elle dit cela?

59.Posté par orange sanguine le 07/11/2009 09:16
@ Christophe G: Vous qui aimait bien commenter les sondages : que pensez-vous de celui d'hier. Seuls Bayrou et DSK seuls capables de battre Sarkozy en 2012 et loin derrière les autres ? Plutôt pas mal pour le Béarnais qui aurait perdu la moitié de son électorat....quant à DSK. Et pas un seul écolo à plus de 5% !
Allez vous pouvez le dire, inutile de se le cacher. Vous mourrez d'envie de revenir au MoDem. Vous êtes parti sur un coup de sang; ça peut arriver à tout le monde même à Bayrou face à DCB. C'est vrai je vous comprends vu le fonctionnement interne quelques fois, ça nous arrive tous de s'emporter.

@ Fotini et CG: Oui terre Démocrate un club de réflexion et pas un parti politique ? Tiens moi çà me rappelle les débuts de CAP21 et d'Alliance Centriste. Quand on regarde la liste des fondateurs avec beaucoup de personnes encartés à CAP21, au MoDem ou ex- Modem, le GRID...ça laisse songeur. A 1 an du congrès qui doit désigner le nouveau président du MoDem. A moins d'un mois du congrès programmatique d'Arras.
Comme beaucoup, en renouvelant mon adhésion au MODem j'ai aussi pris ma carte de CAP21 histoire de peser des deux côtés. Je n'oublie pas que mon parti 'UDF a du se fondre dans le MODem alors que CAP1 non. Qui sait peut-être qu'en juin prochain cela arrivera t-il ? Et comme c'est gratuit, je vais signer aussi pour Terre Démocrate. !

58.Posté par Danièle Douet le 06/11/2009 21:38
Cher Vigile,
J'ai également eu plaisir à vous lire sur tous les sites où vous vous exprimez...
Il se trouve que j'ai eu quelques contacts personnels avec Christophe dont je garde un souvenir agréable. Je ne retourne nullement ma veste, mais aime appeler un chat un chat, comme je l'ai fait sur Mediapart, Marianne, @si, etc...
Je n'ai pas l'habitude de classer les gens seloin leur appartenance ou non à un parti, ce qui m'intéresse sont les idées et l'honneteté intellectuelle...
Avec Christophe, je partage les différentes expériences vécues du travail bénévole pendant des jours, des nuits, des semaines et des mois... pour rien... tout simplement par manque d'écoute, de management et d'organisation des personnes qui entourent F. Bayrou, ou de lui-même, je ne peux en juger exactement, mais c'est un fait.
Des centaines de personnes bénévoles ont produit un travail souvent performant, sur l'appel de F. Bayrou "J'ai besoin d'automoteurs"

http://www.francedemocrate.info/spip.php?article269...

pour rien... il faut donc comprendre que cette frustration s'exprime quelque part. Mettre un couvercle dessus pour l'empêcher de s'exprimer, n'est pas la meilleure des solutions.

Ceci n'empêche que la vision de F. Bayrou sur la politique, l'Europe, etc... est juste, et je l'ai soutenue à ce jour...

Il convient donc de voir comment mettre cette vision en adéquation avec la réalité humaine, politique et organisationnelle du mouvement... sous peine d'échouer...

C'est en tout cas mon opinion et mon expérience...

57.Posté par David78 le 06/11/2009 21:35
Je m'étais moi même engagé au Modem car je croyais que ce parti allait avoir des chances de gagner en 2012 pour mettre en place le programme de 2007.

Or aujourd'hui il m'apparaît que la victoire est plus qu'improbable, et qu'en cas de victoire la mise en application du programme de 2007 serait elle aussi plus qu'improbable car aujourd'hui je me fais une idée plus précise de la capacité de bayrou à mettre ses idées en action et à gérer une équipe.

Terre démocrate ressemble à un café philo où tout le monde pense la même chose et moi ça me fait pas triper désolé, et je crois que des échanges informels dans des forums ou autres me suffisent.

Si je dois refaire de la politique ce sera pour défendre le candidat de 2012 qui sera à mon sens le meilleur en terme de "pouvoir gagner" et de "pouvoir faire gagner la France", et ça m'étonnerait qu'il fréquente les bancs de terre démocrate.

Au fond je sais pas si c'est une bonne chose que les démocrates restent entre eux. Ils devraient être partout, donc nulle part! Ce qui les empêche pas de boire des bières entre anciens désenchantés de la flute du Modem.

56.Posté par Virgile le 06/11/2009 19:58
Danièle Douet

Mon Dieu, que faites-vous encore sur ce site .Le titre de cet article est non seulement provocateur mais imbécile .Je vous lisais sur tous les sites où vous vous exprimiez avec plaisir et je suis ahuri que vous restiez sur celui-ci .Avez-vous tourné également votre veste ?
Rassurez-moi . J'ai de vous une certaine idée .Je serai triste d'être déçu.

55.Posté par keszey Annie le 06/11/2009 17:19
A Puteaux, nous avons formé un groupe amical de citoyens très divers (dont deux démissionnaires récents du MoDem et sept anciens colistiers séparés de Christophe Grébert) unis par le même rejet des partis politiques tels qu'ils sont aujourd'hui. Nous écrivons sur un site collectif et la publication de ce jour ( quel hasard) consiste en des extraits de "La note sur la suppression générale des partis politiques" de la philosophe Simone Weil: un texte ancien, très actuel.Nous posons notre candidature pour votre "club". Au lieu de club des Anciens, nous préfèrerions peut-être "modemcitoyen" ou "modemcivique"ou "modeminnovant". Vous saurez trouver. Le mot "modem" n'étant pas la propriété du parti. Les valeurs du Modem ne restent que dans le discours de F Bayrou, les pratiques du 92 trahissent l'éthique. Il faut faire vivre cette éthique à l'extérieur.Nous respectons Corine Lepage et reconnaissons ses compétences mais nous avons quelques divergences...certainement faute de bien la connaître ou par crainte, à nouveau, d'être trompés! Cordialement. Merci à vous et à tous les auteurs des commentaires.

54.Posté par Céline le 06/11/2009 17:05
Un beau souvenir cette photo.

53.Posté par Danièle Douet le 06/11/2009 16:00
Dom écrit
39.Posté par Dom le 06/11/2009 11:19
" @ Danièle Douet
Arrêtez vous énerver"

je répondais:
45.Posté par Danièle Douet le 06/11/2009 13:11
@ dom:
"Soyez rassurée, je ne m'énerve surtout pas, mais suis extrêmement surprise de lire sur tous les médias tous les gens commenter les "sondages" qui sont tant d'os lancés en pâture aux citoyens pour éviter qu'ils ne parlent de choses sérieuses."

et voici sa réponse auto-centrée:
47.Posté par Dom le 06/11/2009 13:22
" @ Danièle Douet,
Cessez s'il vous plait de me prêter des pensées, paroles ou points de vue qui ne m'appartiennent pas. Vous parlez toute seule, pas avec moi. "

Faudrait savoir... ce que "dom" recherche sur ce blog...

En tout cas, je parlais de TOUS les sondages et de TOUS ceux qui y accordent une quelconque attention...

Dom semble s'attribuer beaucoup d'attention :-))



52.Posté par Dom le 06/11/2009 15:32
@ christophehumbert

Entièrement d'accord avec vous.

51.Posté par christophehumbert le 06/11/2009 15:21
Que ce soit un club ouvert à tous les démocrates... Qu'ils viennent du MoDem, du PS, de la société civile...Peu importe...

Que ce soit effectivement un club d'optimistes et non pas de déçus : c'est je pense le but de terre démocrate.

Il ne faut pas non plus éparpiller les clubs aux quatre vents au risque de se perdre...

50.Posté par Dom le 06/11/2009 15:20
@ Hubert

Moi non plus je ne pense pas qu'il faille être un déçu du Modem pour rejoindre Terre démocrate. C'est un club de réflexion qui peut réunir, si l'on se réfère à ses "10 engagements" (excellemment bien pensés), des adhérents du Modem, du PS, des Verts, ainsi que des anciens d'ici ou ailleurs, déçus ou non, et des électrons libres.

Mon propos se rapporte exclusievement à "l'idée" de CG de créer une association des anciens du Modem, qui n'aurait pas d'autre objet que "d'entretenir l'amitié" : voir mes # 12, 21, 27 et 32 - et pas seulement le 37, sur lequel vous rebondissez.


49.Posté par Hubert le 06/11/2009 14:44
# 37
Bien sûr que de nombreux déçus du Modem vont se retrouver à Terre démocrate.

Je ne pense pas qu'il faille être déçu du Modem pour adhérer à Terre démocrate. On peut même, et je souhaite que ce soit vrai pour le plus grand nombre, être adhérent au parti du Modem et rejoindre le club Terre démocrate.

Quand je lis ce que Corinne écrit, je ne vois rien qui aille dans l'autre sens.
Peut-être dans les commentaires ou dans les images véhiculées ailleurs.

Si l'image de Terre démocrate devait être celle de la déception du Modem ce serait que Corinne Lepage serait vraiment mal conseillée dans sa communication.

48.Posté par La Nueva le 06/11/2009 13:28
J'adore la photo

47.Posté par Dom le 06/11/2009 13:22
@ Danièle Douet,

Cessez s'il vous plait de me prêter des pensées, paroles ou points de vue qui ne m'appartiennent pas. Vous parlez toute seule, pas avec moi.

46.Posté par Danièle Douet le 06/11/2009 13:15
Heureusement Mediapart fait exception :

http://www.mediapart.fr/journal/france/051109/sondages-de-l-elysee-5-millions-d-euros-et-le-ps-sur-la-piste-de-manipulations

"Sondages de l'Elysée: 5 millions d'euros et le PS sur la piste de manipulations
06 Novembre 2009 Par
Mathilde Mathieu

Jeudi 5 octobre, la commission des finances de l'Assemblée a rendu publique la liste des quelque 200 sondages payés par l'Elysée, dont le financement avait (pour partie) fait bondir la Cour des comptes.

Un catalogue «à la Prévert» (d'un coût d'environ 5 millions d'euros), que les socialistes ont tenté de faire parler, au fil d'une audition du ministre des relations avec le Parlement.

«L'Elysée sponsoriserait-il des sondages de médias, qui seraient en quelque sorte des médias partenaires de la présidence?»...

Une évidence... et avant "l'Elysée", c'était l'UMP... et le PS...

45.Posté par Danièle Douet le 06/11/2009 13:11
@ dom:
Soyez rassurée, je ne m'énerve surtout pas, mais suis extrêmement surprise de lire sur tous les médias tous les gens commenter les "sondages" qui sont tant d'os lancés en pâture aux citoyens pour éviter qu'ils ne parlent de choses sérieuses.

C'est ahurissant tout de même, ce peu de sens critique. Tout le monde se rue, partout sur tous les médias sur ces manipulations manifestes pour les prendre au sérieux. Pendant ce temps, ceux qui tirent les ficelles du pouvoir en profite pour faire ce qu'ils ont toujours voulu faire... et les braves gens dissertent sur des inepties manipulatrices.

Libre à vous... je trouve cela pour ma part lamentable et nuisible à la démocratie.

44.Posté par Martine le 06/11/2009 13:10

Bah pas certaine que M."A" et non pas "M" apprécie la contre-facon. :))
Et pis, l'aventure Obamesque a donné lieu à réflexion.

43.Posté par Fotini le 06/11/2009 12:04
@Christophe bis

J'adore la photo, qui fait penser à un soap opera :-)

42.Posté par Fotini le 06/11/2009 12:03
@Christophe

Je reprends la phrase d'Orange Pressé :

"Ensuite, ça permettrait de mobiliser des personnes pour ceux que le "réseau" juge représentatif de ses idées sans considération d'étiquette. Un candidat qui en vaudrait le coup serait ainsi soutenu."

C'est le principal et ce serait une démarche citoyenne innovante.

Pour ce qui est de "Terre démocrate", auquel j'ai adhéré, je comprends l'esprit suspicieux de nombre de personnes qui ont été échaudées par le MoDem, mais je tiens à préciser qu'il ne s'agit pas d'en faire un réceptacle arithmétique des "déçus du MoDem".

Nous ne devons plus nous définir par rapport au MoDem, mais par rapport au projet de société que nous voulons, qui n'est l'apanage de personne, parti ou personnalité.
A nous de le prouver.

Pour le reste, je trouve que c'est d'un point de vue humain une bonne idée d'essayer de préserver les liens et réseaux informels qui se sont créés car seuls des citoyens organisés et informés pourront faire face à la faillite des corps intermédiaires. Donc encore une fois, vive l'outil internet !

41.Posté par Dom le 06/11/2009 11:53
@ Danièle Douet

Je ne vous ai pas dit que vous ménerviez, je vous ai engagée à cesser de vous énerver, puisque vous repartiez bille en tête sur ce sondage, qui n'abuse pas grand monde.

40.Posté par Danièle Douet le 06/11/2009 11:47
@ Dom:
Mais ce n'est que CE "sondage", ce sont tous les "sondages" qui sont manipulatifs.

Désolée de vous énerver, mais cette crédulité, ce manque de critique citoyenne me renverse et me fait peur pour mon pays.

39.Posté par Dom le 06/11/2009 11:19
@ Danièle Douet

Arrêtez vous énerver, personne à part Gillou ne prend ce sondage au sérieux, et je suis sûre qu'il fait semblant. Dire que Bayrou "emporte 49% des Français derrière lui", c'est forcément une blague...

38.Posté par Danièle Douet le 06/11/2009 11:13
Eh voilà un "nouveau sondage" et tout le monde commente !!!

Vous n'en n'avez pas encore eu assez au niveau des manipulations !

Il est bien clair que NS pousse DSK, comme il a poussé un temps Besancenot, et avant lui S. Royal, parce que tous ses conseillers savent pertinemment qu'il n'a AUCUNE chance. La gauche ne votera jamais pour DSK.

Ouvrez les yeux et arrêtez donc de prendre les "sondages" au sérieux !

D'ailleurs ce fumeux sondage - comme tous les autres aussi fumeux - n'a RIEN de scientifique, c'est un pur objet de manipulation. De plus, il se base sur uniquement 902 personnes interrogées par téléphone. Or on sait que ce ne sont plus que les vieux qui ont un fixe et en outre 902 personnes, c'est un chiffre en-dessous de 1000 et les médias normalement ne publient PAS de sondages en-dessous de 1000 personnes interrogées. C'est d'ailleurs l'argument utilisé pour refuser de publier un sondage commandé par le magazine Marianne, "l'institut" ayant interrogé si je me souviens bien 982 personnes. Marianne a payé, mais les médias n'ont pas repris ce résultat anti-NS...

Il faudrait vraiment une action citoyenne forte pour BOYCOTTER ce genre de manipulations appelées "sondages"... qui ne "sondent" rien du tout et n'ont rien de scientifique.

Je me demande pourquoi des citoyens lucides ne le voient pas !

@ Chantal:
Tu as raison, merci.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2 3

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49
Allez, je parie sur Najat Vallaud Belkacem pour remplacer @manuelvalls à Matignon @najatvb
Lundi 5 Décembre - 12:39
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47

Recherche