Christophe Ginisty

Étude Augure et redécoupage des régions françaises: ce que les gens auraient voulu


Rédigé le Jeudi 4 Décembre 2014



La société Augure, partenaire historique de la conférence ReputationWar que j'ai le bonheur d'organiser pour la 3ème fois le 16 janvier prochain, vient de publier une étude très intéressante en analysant pendant deux mois les conversations sur Twitter pendant les débats sur le redécoupage des régions françaises, ceci afin de détecter les zones affinitaires. 

L'objectif de l'étude était de mettre en parallèle la volonté politique avec la volonté populaire.

En effet, tout le monde pouvait espérer que cette histoire de réforme territoriale ne soit pas uniquement la création théorique et dogmatique d'une pensée technocratique descendante mais, puisqu'elle concerne les lieux de vie des habitants de notre beau pays, qu'elle soit inspirée d'une écoute fine des acteurs des régions concernées et que ces derniers soient écoutés, sondés, respectés.

Si je ne suis absolument pas partisan de ce que l'on appelle la démocratie d'opinion, c'est-à-dire une forme de gouvernance au gré des humeurs changeantes et versatiles des peuples, je trouve dommage que nos gouvernants ne se servent pas davantage des technologies qui sont à notre disposition à tous pour créer les conditions d'une démocratie inspirée, thème que j'avais déjà défendu en 2010 dans mon livre, Allons enfants de l'Internet (éditions Diateino). 

Que nous révèle l'étude menée par Augure ? Tout simplement que les gens n'ont pas complètement partagé le découpage proposé par le gouvernement et que, s'ils avaient été entendus, les citoyens auraient dessiné une autre carte à l'ouest et au sud (je vous laisse découvrir tous les résultats en détails sur la présentation disponible sur Slideshare). 

Comment ne pas voir ici un paradoxe au moment où nous déplorons tous la hausse de l'abstention dans les consultations électorales ? Le décalage malheureusement assumé entre ce que pensent les politiques et ce à quoi aspirent les gens qui prennent la peine de s'exprimer et échanger en ligne est selon moi de nature à éloigner un peu plus les citoyens des bureaux de vote. Le web social n'est pas uniquement un espace de partage de photos de vacances et de vidéos rigolotes, c'est aussi un formidable espace de citoyenneté animé par quelques bonnes volontés concernées par l'organisation de leur cité. 

Je le répète, les gouvernants devraient écouter un peu plus les réseaux sociaux car, comme le montre aussi l'étude Augure, les questions d'attachement au territoire mobilisent très fortement et les gens ne disent pas que des conneries. Ils s'expriment sincèrement et passionnément sur ces sujets et savent proposer de vraies solutions. Donc un grand merci à Augure d'avoir fait ce travail très intéressant. 

"La Marque et le Territoire" sera le thème central de la prochaine édition de ReputationWar qui, je vous le rappelle, aura lieu le 16 janvier prochain au Théâtre des Variétés. Depuis quelques jours, le programme quasi-définitif est en ligne sur le site de la conférence et je vous rappelle que vous bénéficiez d'un tarif exceptionnel si vous réservez votre billet en décembre (offre limitée aux 200 premiers acheteurs). 

Nous évoquerons ces sujets et bien d'autres encore. Nous passerons ensemble une journée passionnante et nous ferons la preuve que l'attachement à nos territoires est un vrai sujet qui mérite l'attention de tous. 

A suivre... 

               Partager Partager
Notez


Lu 9366 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

ReputationWar



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Really looking forward to going to Sofia this evening for @BAPRABulgaria award ceremony tomorrow
Mercredi 26 Avril - 09:38
RT @zariaurore: Sudpresse fait l'une des erreurs déontologiques les + infâmes de l'année et pour les excuses, faut payer ! Sérieux les gars…
Mardi 25 Avril - 16:44
Emmanuel Macron et l’opportunité historique d’une nouvelle union nationale https://t.co/HL1c8bZ8GU
Mardi 25 Avril - 11:43
@Eyrieux_07 c'est absurde
Mardi 25 Avril - 07:46
@Eyrieux_07 Wow ! Quelle haine dans le propos.
Mardi 25 Avril - 07:35
@Eyrieux_07 Quelle guerre civile ? Nous ne sommes pas en guerre
Mardi 25 Avril - 07:30

Recherche