Christophe Ginisty

Fin des #Guignols : et à part ça, vous vous battriez pour quoi ?


Rédigé le Jeudi 2 Juillet 2015



Comme pour vous, les Guignols de Canal+ font partie de ma culture citoyenne, de tout ce que j'aime dans le droit de critiquer, de moquer, d'interpeller, c'est de la saine impertinence, utile à la démocratie, indispensable pour tenter de ramener sur terre ces boursouflés du pouvoir qui nous dirigent si mal mais continuent de feindre leur incompétence derrière les vitres teintées de leurs voitures de fonction. 

Comme vous, je suis totalement incrédule face à l'attitude de Vincent Bolloré qui donne une nouvelle illustration de la main mise du capital sur l'éditorial et qui joue le mauvais rôle du censeur autoritaire pour d'obscures raisons. 

Mais en même temps, je ne peux pas vous cacher ma stupéfaction devant une telle mobilisation qui mit cette suppression supposée des Guignols en tête de toutes les pages d'infos, en bonne place dans les listes de trending topics tout au long de la journée. Je me suis demandé si, au-delà de l'affection historique et sincère que j'ai pour ce programme, tout cela n'était pas un peu disproportionné. Après tout, nous parlons d'un programme de divertissement, certes emblématique, mais seulement d'un programme. 

D'une part les Guignols n'ont pas le monopole de la caricature et la porte est ouverte pour celles et ceux qui veulent reprendre le flambeau mais d'autre part, ne croyez-vous pas qu'il existe des causes plus sérieuses qui mériteraient elles aussi de tels embrasements médiatiques ? 

Je ne veux faire de leçon à personne mais, quitte à user de nos moyens de mobilisation et de bruit médiatique, quitte à mettre les réseaux sociaux à feu et à sang et à propulser au sommet des trending topics des trucs qui nous tiennent à coeur, d'autres combats ne sont-ils pas plus adaptés ? Si nous sommes capables de protester contre l'éventualité de la disparition des plus célèbres marionettes télévisuelles de France, de quoi sommes-nous encore capables pour des luttes vitales ? 

Vous allez me dire que c'est un symbole. C'est d'ailleurs l'un des mots que j'ai vu le plus souvent utilisé dans les commentaires du jour. Bien sûr que toutes celles et ceux qui se moquent des gouvernants, les Sophia Aram, François Morel, Nicolas Canteloup, Laurent Gerra, Didier Porte... sont collectivement et individuellement des symboles d'une démocratie à la française qui a besoin de ces respirations citoyennes pour ne pas désespérer. Mais ne résumons pas notre exigence à la seule survie du média. Allons plus loin. 

Ce qui est grave est moins la fin programmée des Guignols que le fait que la presse dans sa quasi intégralité appartienne à des industriels, de Bouygues à Bolloré en passant pas Dassault ou Lagardère. Des hommes dont les empires sont intimement liés au bon vouloir du pouvoir politique et qui n'ont de cesse de peser sur les choix éditoriaux pour mieux influencer dans un ballet désolant de confusion des genres et de conflits d'intérêts. 

Les Guignols ont été et demeureront des passeurs, des médias qui ont véhiculé une vérité qu'il nous faut comprendre. Ce n'est pas l'humour qui était important mais l'affligeante vérité qu'il projetait à 20h tous les soirs. Ce n'est pas contre la suppression des Guignols qu'il faut se battre mais contre la disparition des combats que ses auteurs menaient. A chacun de nous d'en comprendre la portée et de reprendre le flambeau. Nous en avons les moyens. 

L'activisme sur le web, bien installés sur notre chaise devant notre écran est parfois trompeur. Nous avons le sentiment de faire bouger les choses, de nous engager et de peser. Prenons garde à ne pas faire de nos clics des engagements sans portée, des colères éphémères et faciles loin des racines profondes de ce que nous devons vraiment combattre, comme cela avait été si intelligemment mis en scène par ce clip de l'Unicef : "Likes don't save lives."

A suivre...

               Partager Partager
Notez


Lu 3989 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49
Allez, je parie sur Najat Vallaud Belkacem pour remplacer @manuelvalls à Matignon @najatvb
Lundi 5 Décembre - 12:39
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47

Recherche