Christophe Ginisty

France.fr : 4 millions d'euros pour un site absolument pathétique


Rédigé le Mercredi 25 Août 2010

Finalement, je me demande s'il n'était pas préférable de laisser France.fr en berne après son lancement manqué du 14 juillet dernier.



Pour ceux qui n'ont pas suivi, rappelons que France.fr est un projet super ambitieux du SIG (Service d'information du Gouvernement : organe qui gère la communication du gouvernement), visant à créer un portail multi-langues pour découvrir la France, ses valeurs, ses spécificités,... Lancé "symboliquement" le 14 juillet dernier, le site n'a pas supporté la curiosité des internautes et est tombé en rade quasi-immédiatement, succombant sous le poids de ses innombrables "bugs".

La semaine dernière, le Canard Enchaîné révélait que Thierry Saussez, le sémillant patron du SIG avait investi la modique somme de 4 millions d'euros pour tenter de mettre en ligne ce projet. Une somme démesurée en apparence et c'est pour le vérifier que je me suis rendu aujourd'hui sur le site.

La première nouvelle est que le site fonctionne. Enfin, il s'affiche quand on tape l'URL dans le navigateur de son ordinateur. Oui, je dis bien ordinateur parce que n'espérez pas naviguer dessus depuis votre téléphone mobile. C'est vrai que Thierry Saussez, digne survivant de la génération ORTF, à des années lumières de la génération Internet, a certainement dû découvrir Internet il y quelques mois à peine et n'a probablement pas intégré la dimension mobile du web à l'heure où les smartphones sont en pleine explosion (je rappelle à ce titre que des petites web agencies comme WMaker avec laquelle j'ai créé mon blog proposent en standard et sans un sou de plus une version iPhone et Blacberry à personnaliser en quelques clics).

J'ai navigué sur la quasi totalité du site, j'ai presque cliqué sur tous les liens et là, grosse déception : France.fr n'est en réalité qu'un annuaire médiocrement éditorialisé de liens vers d'autres sites de service publics. A chaque page, un petit paragraphe d'introduction truffé de liens hypertexte pour se rendre alternativement sur les sites d'autres institutions gouvernementales ou para gouvernementales.

Et là, vous allez me dire "où est le problème, c'est un portail, et un portail ça renvoie vers d'autres sites !" Certes, vous avez raison sur le principe. Sauf quand vous avez l'ambition de faire un site en plusieurs langues. Car sur France.fr, TOUS les liens renvoient sans exception vers des sites en français. Inutile donc de vous dire à quel point le visiteur étranger trouvera la visite assez frustrante

Par exemple, voici ci-dessous ce que le visiteur étranger trouvera s'il s'intéresse aux symboles de la République française : un petit texte introductif disant notamment que la liberté de culte est un fondement de notre république. Deux liens dans cette intro, le premier vers le préambule de la constitution (en français) et l'autre sur la loi de 1905 sur la séparation de l'église et de l'état (en français lui aussi).
France.fr : 4 millions d'euros pour un site absolument pathétique

Autant dire que l'expérience pour des internautes étrangers est pour le moins limitée, pour ne pas dire totalement inutile.

Je suis ensuite retourné sur la home page et j'ai sélectionné la langue anglaise, histoire de partager l'expérience que les touristes anglosaxons pourraient avoir en se connectant sur France.fr. Et là, j'ai eu de gros doute en lisant la fenêtre d'accueil. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je n'ai pas le sentiment que l'anglais employé sur ce message soit correct.
France.fr : 4 millions d'euros pour un site absolument pathétique

Après, comme on approchait de l'heure du déjeuner et comme j'adore faire la cuisine même si je n'avais pas à la faire ce midi, je suis allé jeter un oeil sur la recette de cuisine française que nous pouvions trouver sur ce portail à la gloire de la France (avec la complicité de l'excellent site Marmiton) : Aubergines alla parmigiana ! (véridique, voir capture d'écran ci-dessous).
France.fr : 4 millions d'euros pour un site absolument pathétique

Ça c'est de la bonne cuisine française ! J'espère seulement que nos amis italiens ne vont pas s'offusquer du fait que la France s'attribue la paternité de ce plat. Mais bon, étant donné que le libellé de cette recette n'est également disponible qu'en français, il y a peu de chances que les visiteurs étrangers puissent y comprendre quoi que ce soit.

Bref, pour conclure, je ne comprends toujours pas comment le SIG a pu débourser 4 millions d'euros du contribuable pour ce truc. Et pourtant j'ai cherché ! C'est totalement incompréhensible et potentiellement scandaleux ! Peu ou pas de création, une organisation éditoriale proche du néant car reposant sur de la collecte de liens et enfin une dimension internationale grotesque du fait précisément que les liens proposés interdisent à nos visiteurs étrangers d'aller plus loin dans la découverte de notre pays et de vivre une expérience enrichissante dans leur propre langue.

L'exemple le plus absurde est peut-être celui des pages qui proposent de renseigner les visiteurs sur les moyens d'obtenir la nationalité française (même si ce n'est pas très en vogue en ce moment).

On arrive d'abord sur cette page en anglais :
France.fr : 4 millions d'euros pour un site absolument pathétique

Et lorsque l'on clique sur le lien qui propose plus d'information pour nos visiteurs étrangers qui seraient assez téméraires pour vouloir obtenir la nationalité française, on arrive sur cette page en français, issue du site de secrétariat d'Eric Besson.

France.fr : 4 millions d'euros pour un site absolument pathétique

Welcome to France !

               Partager Partager
Notez


Lu 3422 fois

Commentaires articles

1.Posté par Oaz le 25/08/2010 16:13
En fait, la page d'accueil en "anglais" c'est pour mettre le visiteur dans le bain : il a vraiment l'impression que c'est un interlocuteur français qui lui parle !

2.Posté par Vlad le 25/08/2010 16:35
Je n'avais pas eu le courage de le visiter plus avant, merci de l'avoir fait. Que puis-je dire à la lecture de votre article si ce n'est que c'est du foutage de gu.... ce site !

3.Posté par Adrien le 25/08/2010 17:07
Bon, je vais être légèrement plus modéré dans ma critique, encore que.

J'ai aussi essayé sur mon mobile et le site fonctionne. Ce n'est pas optimisé, mais ça fonctionne.

En revanche, il est vrai qu'il y a des aberrations que ma petite soeur de 15 ans ne ferait pas. L'exemple type se sont les encarts de pub en bas à gauche lorsqu'on navigue qui restent constamment en français même lorsqu'on est passé à l'anglais ou l'espagnol... Même le dernier d'une Fac de communication dirait que quelque chose cloche. Intérêt zéro...

Bien que l'idée de ce site soit louable (soyons bon joueur :-) ) je ne suis pas plus emballé que ça par la navigation, l'ergonomie et l'affichage etc...
Ce n'est pas tip top tout ça (et à 4 millions, ça fait cher le bouzin).

Il y a, c'est vrai un décalage entre l'image que souhaite véhiculer le gouvernement avec ce type d'initiatives et le résultat (ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'il s'y essaye), mais ce n'est pas ce que l'on pourrait appeler un site dynamique! Dommage.

Enfin, il y en aurait tant à dire...

Mais une chose est sure, c'est que 4 millions pour ça, c'est juste écoeurant...à la limite de l'indécence. Et cela suffit à me révolter.

4.Posté par Mox Folder le 25/08/2010 20:22
C'est effectivement désastreux, mais attention toutefois à ne pas comparer trop vite la création d'un blog personnel et un site institutionnel tel que France.fr. Tu ne peux pas mettre décemment les deux sur le même niveau.


5.Posté par benoitd le 25/08/2010 20:47
j'avoue ne pas comprendre la dernière critique concernant l'acquisition de la nationalité. Il me parait logique que quelqu'un souhaitant devenir Français parle déjà le français. ou alors on n'a pas la même notion de ce qu'est être Français. Ce n'est pas le même projet que d'aller visiter les châteaux de la Loire, ou de chercher à investir ou commercer en France.

Et même à ce niveau, doit on traduire les pages tourisme en anglais, allemand et néerlandais (qui représentent la moitié des touristes étrangers), économie en allemand, italien et espagnol, etc, pour coller au mieux aux publics concernés, ou doit-on tout passer en anglais en considérant que l'étranger parle forcément anglais et sera plus à l'aise avec la langue de sa Gracieuse Majesté plutôt qu'avec celle du pays auquel il s'intéresse (en traduction automatique puisque c'est la règle voir http://passouline.blog.lemonde.fr/2008/05/27/culture-le-ministere-des-idees-plein-plein/ )?
Vaut-il mieux passer pour chauvin sans traduction ou ridicule avec?

6.Posté par Olivier le 25/08/2010 21:57
On a toujours la création.....que l'on mérite
:)

7.Posté par Jarodd le 25/08/2010 22:02
Pole Emploi + logo ANPE, 2.9 millions d'euros pour les deux :
http://www.crystalxp.net/news/fr512-logo-pole-emploi-anpe.htm


Mise en place de la HadopiHADOPI, 6.7 millions d'euros par an :
http://www.pcinpact.com/actu/news/46323-riposte-graduee-financement-FAI-frais.htm


Sans compter les 28000 euros (minimum) pour la distribution de la propagande :
http://www.pcinpact.com/actu/news/58924-hadopi-depliants-peages-autoroutes-couts.htm


On en arrive à relativiser, finalement ça aurait pu être beaucoup plus que 4 millions pour France.fr !

8.Posté par Christophe Ginisty le 25/08/2010 22:26
BenoitD -> quand vous écrivez : "j'avoue ne pas comprendre la dernière critique concernant l'acquisition de la nationalité. Il me parait logique que quelqu'un souhaitant devenir Français parle déjà le français", je pense que vous vous trompez. Ce site se veut un site d'information. Des individus peuvent s'intéresser à la France, sa culture, sa nationalité, sans en maîtriser encore les attributs.

C'est un peu une règle de marketing. Il ne me semble pas absurde de devoir s'adresser à sa cible dans la langue qu'elle est en mesure de comprendre, surtout lorsque l'on se vante à longueur de communiqué de presse d'avoir réussi la prouesse exceptionnelle de bâtir un site en 5 langues.

Ce n'est pas moi qui ai conçu ce site. Ce n'est pas moi non plus qui ai clamé au monde entier que j'allais mettre en ligne le portail de promotion de la France pour tous les peuples du monde dans leurs langues maternelles.

A partir du moment où c'est la volonté qui a été affichée par ses créateurs, je trouve effectivement regrettable qu'il n'y ait pas plus d'information dans les langues promises. Et que cette information ne soit pas pertinente. A ce titre, je pense que cela aurait eu de la gueule de traduire notre constitution, ou encore les lois de séparation de l'église et de l'état, fondement de notre laïcité républicaine.

Et n'oubliez pas non plus que ma note a été motivée par la volonté de comprendre comment 4 millions d'euros avaient pu être engloutis dans cette entreprise.

A la limite, les coûts de traduction d'une littérature abondante et complexe auraient pu justifier des investissement lourds.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Ce soir, table ronde & 'speed mentoring sessions' avec les étudiants @ihecs avec @EliseGuillet @avaltat @colingoeu
Jeudi 8 Décembre - 16:03
Et maintenant, il va falloir expliquer pourquoi un type condamné à 3 ans de prison ferme n'est pas incarcéré https://t.co/A9HkhujIOx
Jeudi 8 Décembre - 15:33
Très drôle ! https://t.co/4Fn2ubjbEm
Jeudi 8 Décembre - 11:06
Nice read! https://t.co/7emrU7422u
Mercredi 7 Décembre - 12:44
Great series of GIF created by Twitter ⚡️ “The Top 10 Global Conversations of 2016” by @twitter https://t.co/tbEPaGPTBy
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39

Recherche