Christophe Ginisty

François Bayrou et l'ambition 2012 : où est le problème ?


Rédigé le Samedi 16 Mai 2009



François Bayrou et l'ambition 2012 : où est le problème ?
S'il y a bien un truc qui me fait bondir dans les critiques que l'on entend dans certaines notes ou dans certaines conversations, c'est celle qui est faite à François Bayrou sur ses hypothétiques ambitions présidentielles... "Bayrou ne roule que pour 2012"... "La seule chose qui l'intéresse, c'est la présidentielle"... Ce matin, je découvre encore une note sur le Post sur ce thème. Et en réaction à ces frondes, je voudrais dire trois choses.

La première chose vient du contexte constitutionnel. Malheureusement, il n'y a qu'une seule élection en France qui change véritablement les choses, c'est l'élection présidentielle et tout leader politique, de droite, de gauche, du centre qui aspire à arriver au pouvoir se doit d'ambitionner de gagner cette élection. Non seulement cette ambition n'est pas une tare mais c'est une obligation politique pour ceux qui veulent gouverner.

La deuxième chose est plus humaine : depuis quand le fait d'avoir une ambition est-il un odieux défaut ? Dans quel monde vivent celles et ceux qui critiquent l'ambition ? Moi je dis que non seulement l'ambition est une bonne chose, mais elle est nécessaire pour avancer dans la vie. Que cette ambition soit artistique, économique, amoureuse ou politique, l'ambition, c'est la conscience d'avoir le désir de quelque chose et c'est se donner les moyens pour y parvenir. A ce titre là, l'ambition de François Bayrou mais aussi celle de dizaines de politiques que je pourrais citer est positive.

La troisième est conjoncturelle : non, François Bayrou n'a pas sorti son livre pour servir son ambition présidentielle mais - et il n'y a qu'à le lire pour en être convaincu - pour dénoncer une stratégie conduite par Nicolas Sarkozy contraire au projet républicain et aux valeurs de la société française, au sens de l'histoire que nous avons tous en commun. Ce n'est pas la faute de François Bayrou s'il est le seul à s'exprimer avec clarté sur le sujet et si d'autres opposants légitimes sont davantage occupés par des conflits organisationnels internes. Il faut contribuer à éveiller les consciences sur ce qui est en train de se passer dans notre pays.

Si en 2009, il est interdit, et de critiquer et d'avoir de l'ambition, moi je dis que la France est bien mal barrée. Pour bien le connaître, je sais que François Bayrou a évidemment une ambition pour son pays et la volonté de voir triompher les valeurs auxquels il croit. Ce n'est pas un mal et j'aimerais sincèrement que la vie politique s'enrichisse d'autres hommes et de femmes qui confrontent leurs ambitions personnelles.

Nous qui sommes si fiers de nous exprimer en toute liberté sur Internet ou ailleurs, ne commettons pas l'erreur de stigmatiser "l'ennemi" en lui déniant le droit d'user de cette même liberté d'expression.

(Note également publiée sur LePost : http://www.lepost.fr/article/2009/05/15/1536731_francois-bayrou-et-l-ambition-2012_1_0_1.html)


               Partager Partager
Notez


Lu 3045 fois

Commentaires articles

1.Posté par Fotini le 16/05/2009 20:09
Ce qui est regrettable c'est ce régime constitutionnel qui met en avant une seule personne au lieu de promouvoir une équipe, un programme avant tout.

J'espère que si François Bayrou est élu il changera véritablement ce régime en accord avec ses déclarations et son programme, et qu'il ne se contentera pas d'endosser les habits d'un Mitterrand ou d'un Chirac, machiavélisme et magouilles en moins (ce qui sera déjà un progrès tout de même).

2.Posté par JF le démocrate le 16/05/2009 23:42
François Bayrou aurait-il l'intention de se présenter aux présidentielles de 2012?! En voilà un scoop! Il faudrait surtout que tous les surpris, les ahuris de tout bord arrêtent de nous prendre pour des imbéciles. S'il y a bien un secret de polichinelle, c'est bien celui-là.
Qu'un homme qui est arrivé 3ème aux présidentielles de 2007 ait envie de se représenter en 2012 puisse constituer une surprise?! Soyons sérieux quand même...
En revanche, qu'on lie ça avec un ouvrage écrit en 2009, c'est assez nul: bien trop tôt pour les présidentielles!!!

3.Posté par Paul le 17/05/2009 11:39
Bonjour Christophe,

Excellente mise au point...
Ce qui me chagrine en tant qu'adhérent du MoDem et ferme soutien de François Bayrou c'est que beaucoup de ces commentaires acerbes sur "l'ambition" de François Bayrou viennent de l'intérieur du MoDem et plus particuliérement des adhérents(ou anciens adhérents) post présidentielles 2007.
Il y a une certaine forme de malhonnetete intellectuelle à faire croire que l'on ne decouvre que maintenenet cette"ambition" et que quelque part "on" a été trahis.
N'en déplaise à certains et certaines l'adhésion au MoDem ne dois pas etre uniquement un nouveau moyen d'obtenir une faveur, un emploi ou un mandat local quelquonque.
La seule façon d'etre en mesure de changer les institutions et de faire de la "politique autrement" est de tout mettre en oeuvre pour que F.B soit élu Président MooDEm ou pas MoDem.....
Cordialement
Paul

4.Posté par Fotini le 17/05/2009 13:40
@Paul

Ces commentaires venant de l'intérieur du MoDem ne sont pas si "intéressés" que vous le dites. Votre argument est pour moi dangereux, car il suppose que les gens prudents au Modem (ce qui ne les empêche pas de militer comme les autres) forment une opposition interne, de surcroît stérile. Attention à la normalisation qui guette...

Ce n'est pas parce qu'ils n'ont pas eu un mandat, une faveur etc... que certains adhérents du MoDem sont parfois prudents. C'est tout simplement parce qu'ils ne veulent pas que l'objectif présidentiel de 2012 empêche ce parti de se construire autrement qu'en parti de godillots.

Justement, ces gens ont été attirés par le discours de François Bayrou, par sa vision, son courage, son opposition à la pensée unique, mais ils n'en gardent pas moins leur liberté de penser et ne veulent pas que la langue de bois prédomine au sein du parti et qu'on remplace au fur et à mesure qu'on approche de 2012 les débats au sein du parti par un culte de la personnalité qui serait préjudiciable pour François Bayrou lui-même.

Alors oui, 100% d'accord pour aider François Bayrou à gagner les présidentielles de 2012, mais avec un programme digne de ce nom, qui l'engage en retour et qui sera une garantie justement qu'on ne sert pas qu'une ambition mais un vrai projet de société. Cette transparence et ce contrat moral honoreraient les démocrates que nous sommes.

Je ne parle pas d'un parti où on débattrait de tout et tout le temps et où aucune décision ne pourrait être prise, je parle d'un parti qui se donnerait réellement les moyens de ses ambitions en maintenant la motivation de ses adhérents en investissant aussi dans l'action de terrain afin de préparer les prochaines élections électorales à tous les niveaux. Et non tout attendre des élections de 2012. Un parti vit aussi grâce à un bon maillage du territoire.

Les deux objectifs sont donc complémentaires.

5.Posté par Fotini le 18/05/2009 10:25
@Christophe

Il est bien ton billet sur Le Post concernant Frédéric Lefebvre et la communauté arménienne.


6.Posté par CedricA le 18/05/2009 13:17
Cela me rappel, la propension de certains à vouloir à tout prix couper les pâtes des ambitieux de peur qu'ils ne deviennent autocrates (cf les élections internes du MoDem). L'ambition en politique est le seul moteur qui permet de passer outre les mesquineries de cet univers égocentrique.

Il est probable que c'est faute d'argument qu'il ne reste que celui là.

7.Posté par Fotini le 18/05/2009 15:14
"L'ambition en politique est le seul moteur qui permet de passer outre les mesquineries de cet univers égocentrique"

Y a pas à dire c'est blindé comme argument !

8.Posté par Paul le 18/05/2009 21:22
@fotini

Ne vous inquietez pas, je ne pense pas etre dangereux ni godillot, mais comme vous le dites si bien je suis moi meme prudent.
Ma réaction déclenchée par les lecture de blogs de quelques anciens "Fans" concerne des nouveaux adhérents (ou anciens nouveaux) qui ont rejoint le MoDem apres les 19% de F.B aux présidentielles( score obtenu par F.B à la suite d'une campagne exceptionnelle organisée, il ne faut pas oublier; par des militants UDF à l'époque....) espérant faire partie de la nouvelle "nomenklatura" de ce nouveau parti et profitant à ce titre de mandat s, de privilèges personnels et eventuellement d'emplois et de missions renumérés.
D'accord avec vous, il ne s'agit pas de cautionner une aventure personnelle,et en ce qui me concerne je souhaite participer démocratiquement à la definition des valeurs fondamentales qui cadrent le projet de société et de "vivre ensemble" du MoDEm et de François Bayrou. Je ne pense que celui-ci s'y oppose.
L'ambition est la, la definition d'un programme , qui en pratique politique, n'est souvent qu'un catalogue d'intentions et de promesses qui ne seront tenus que si les circonstances le permettent est pour moi secondaire.
Il faut aider François Bayrou à définir clairement ce socle et l'engager à le respecter dans le cas ou il serait Président.
Alors OK pour le débat, mais pour un débat de fond.......
Respecter la liberté de pensée de chacun est absolument normal, ne pas pratiquer la langue de bois c'est un minimum, mais emettre des réserves sur la légitimité de" l'ambition" présidentielle de François Bayrou me parait pour le moins intellectuellement malhonnete dans la mesure ou il n'y a jamais eu la moindre confusion à ce sujet.
Il faut savoir distinguer l'accéssoire de l'essentiel et se battre de toute son énergie pour un résultat qui devient plausible ,et c'est peut-etre ce qui gène ceux qui n'ont pas encore fait leur deuil.., la présence de François Bayrou au deuxiéme tour et pourquoi pas sa victoire contre l'actuel Président ;
Sans rancune et meilleurs sentiments démocrates.
Paul

9.Posté par lcdm le 19/05/2009 00:25

10.Posté par Fotini le 19/05/2009 12:46
@paul

Nous disons la même chose :-)

Ce que je crains le plus c'est que François Bayrou ne se laisse enfermer dans ce rôle d'opposant personnel à Nicolas Sarkozy et n'investisse pas assez dans la construction de ce parti centriste indépendant.
Il faut aussi qu'émergent petit à petit de nouveaux porte-paroles, en complément de François Bayrou, pour montrer que ce parti est vivant, et que de nouveaux territoires électoraux soient conquis grâce à une organisation plus efficace, avec plus de délégation. Mais cela suppose la confiance.

11.Posté par Paul le 21/05/2009 17:14
D'accord avec toi Fotini,

Le probleme du Modem c'est qu'a part François Bayrou et dans une moindre mesure Marielle de Sarnez personne n'est audible nationalement.
Dans l'optique de 2012 l'emergence de porte paroles fiables et non impliqués sur le terrain est indispensable .....cela permettra de libérer un peu François Bayrou de son image d'opposant systematique.

A+
Paul

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2 3

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Ce soir, table ronde & 'speed mentoring sessions' avec les étudiants @ihecs avec @EliseGuillet @avaltat @colingoeu
Jeudi 8 Décembre - 16:03
Et maintenant, il va falloir expliquer pourquoi un type condamné à 3 ans de prison ferme n'est pas incarcéré https://t.co/A9HkhujIOx
Jeudi 8 Décembre - 15:33
Très drôle ! https://t.co/4Fn2ubjbEm
Jeudi 8 Décembre - 11:06
Nice read! https://t.co/7emrU7422u
Mercredi 7 Décembre - 12:44
Great series of GIF created by Twitter ⚡️ “The Top 10 Global Conversations of 2016” by @twitter https://t.co/tbEPaGPTBy
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39

Recherche