Christophe Ginisty

Heureux, les simples d'envie, le royaume des voeux leur appartient !


Rédigé le Samedi 7 Janvier 2012



Heureux, les simples d'envie, le royaume des voeux leur appartient !
Tout le monde connaît cette phrase de la Bible : "Heureux les simples d'esprit, le royaume des cieux leur appartient."

Pardonnez-moi de paraphraser ce livre mais s'il y a bien une question que je me pose souvent et plus encore en cette période où se succèdent les cérémonies de voeux, c'est de savoir si l'on est plus apaisé (plus heureux ?) lorsque l'on a moins d'envie ou de désir.

Rassurez-vous, je ne suis pas en train de m'allonger sur le divan, je veux juste exprimer le fait que je suis frappé de trouver chez les français cette forme de résignation qui les fait accepter leur sort sans presque broncher.

Le monde entier véhicule de nous une image de râleurs invétérés et pourtant cette râlerie ne produit pas ou peu d'action. Je dirais même que notre propention à râler et à peu près proportionnelle à notre capacité à nous accomoder de ce qui nous fait râler.

Personnellement, je me suis engagé dans le monde associatif puis en politique lorsque j'ai réalisé que je ne pouvais plus continuer à me plaindre de ce qui m'entourait sans tenter concrètement de changer les choses.

Je ne suis ni exceptionnel ni exemplaire mais j'ai voulu transposer mes envies dans l'action. Naïvement peut-être mais sincèrement.

D'ailleurs, ce qui m'a fait démissionner de mes fonctions politiques est du même ordre.

J'ai trouvé en politique un monde si vérouillé et recroquevillé sur lui-même, totalement incapable de faire bouger les choses, que je m'en suis détourné rapidement. En quelques années d'engagement "de l'intérieur", j'ai fait le constat que la seule chose qui intéressait les cadres politiques étaient de s'occuper d'eux-mêmes, de leurs plans de carrière et de leurs réélections plutôt que des problèmes de leurs concitoyens.

Je n'ai pas une autre impression en écoutant les voeux des différents leaders politiques aujourd'hui, à commencer par ceux qui sont au pouvoir depuis des années.

Bref, pour résumer une pensée un peu brouillonne (je le confesse), je regrette que l'ambition de changer vraiment le monde et la détermination de s'engager dans l'action pour tenter d'y parvenir soient des attitudes qui semblent avoir disparu dans notre beau pays.

Aujourd'hui, la politique est devenue parole, dialectique, bavardage. Elle est devenue assez sinistre finalement et même les opposants tombent dans le piège d'une stratégie principalement verbeuse. Le problème est que la majorité des citoyens semblent s'en contenter quand les autres s'abstiennent.

Je me demande tous les jours si je ne suis pas trop exigeant et si cette quête d'absolu en politique comme ailleurs est un atout ou un handicap.

Allez savoir...

Le problème est que je n'arrive pas à faire autrement. Je suis incorrigible et je ne peux pas cesser d'espérer le meilleur. Et puisque j'ai commencé en citant la Bible, j'ai envie de conclure cette note par cette citation qui m'inspire tous les jours : "La foi est une ferme assurance des choses qu'on espère."

               Partager Partager
Notez


Lu 1484 fois

Commentaires articles
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Privé | Politique | Destinations | Inclassable | Livre | Pensées | Mon blog | Mémoires | IPRA | Conférences



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49
Allez, je parie sur Najat Vallaud Belkacem pour remplacer @manuelvalls à Matignon @najatvb
Lundi 5 Décembre - 12:39
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47

Recherche