Christophe Ginisty

Jean-François Kahn : Je préfèrerais qu'il se passe plus de trucs


Rédigé le Lundi 3 Août 2009



C'était ce matin sur France Inter, Jean-François Kahn est interrogé sur une éventuelle fronde au sein du Mouvement Démocrate et il répond :

"ça c'est la démocratie. J'aimerais mieux personnellement, je le dis à titre personnel, j'aimerais mieux qu'il se passe plus de trucs, plus de bouillonnements, qu'il y ait plus de gens qui posent des questions. (...) je pense que les gens qui ont envie de discuter devraient discuter plus".

Inutile de vous dire à quel point je suis d'accord avec lui, vous le savez déjà. Moi aussi j'aimerais qu'il y ait plus de gens pour se mobiliser et interpeller nos dirigeants.

               Partager Partager
Notez


Lu 5395 fois

Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

78.Posté par Guillaume Grouzelle le 06/08/2009 10:16
@ Géraldine : merci pour le lien. L'ensemble de son interview est très bien.

77.Posté par Géraldine le 06/08/2009 09:16
Jean-François Kahn : « Travailler à des alternatives aux discours anciens » :
http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2387917&rubId=786

76.Posté par Chui Kalm le 06/08/2009 01:06
Bah intéressant aussi...
En tout cas je voudrais dire que je vais être plus discret sur ce blog puisque j'ai fixé, depuis quelques semaines, précisément mes positions sur ce blog pour le Modem (et même pour les régionales) et qu'elles ne changeront plus d'ici septembre.
(Et j'ai un peu moins de temps aussi).
Christophe,
je vous remercie d'avoir pu le faire. Il va de soi que dans tous les cas et tous les moments où vous défendriez exactement les mêmes je vous suivrais absolument à fond.



75.Posté par Christian ROMAIN (Nanterre) le 05/08/2009 23:58
@ Cocobe

Bon, allez, tout ça prend un tour déplaisant. Je crois que je vais arrêter là pour ce fil.

Amitiés à tous.

74.Posté par cocobe le 05/08/2009 23:45
@ Christian Romain,

désolé d'avoir oublié décrire que le 72 c'était pour te répondre, on se croirait au casino: le 72 passe et manque!

Amicalement

Bernard

73.Posté par cocobe le 05/08/2009 23:42
Désolé de ne pas avoir compris, nous ne sommes pas au niveau, c'est peut-être d'ailleurs pour cela que nous avons du mal à suivre des discours trop élitistes pour nos esprits simples. Nous essaierons de faire mieux la prochaine fois à moins que tu donnes des cours du soir.

Dommage, nous t'aimions bien quand tu étais plus clair dans tes messages, mais les petites discussions en "privé", comme Christophe, ce n'est pas trop notre genre. Ça nous rappelle de mauvais souvenirs et ça va assez dans le sens de ce qui se pratiquait avant.

Tu sais que nous aimons bien George Bernard SHAW : « L’homme raisonnable s’adapte au monde ; l’homme déraisonnable s’obstine à essayer d’adapter le monde à lui-même. Tout progrès dépend donc de l’homme déraisonnable. »

72.Posté par Christian ROMAIN (Nanterre) le 05/08/2009 23:30
@ Géraldine

Et où voyez-vous que je critique la forme au lieu de répondre sur le fond ???? C'est un monde, ça, quand même ! On déforme mes propos, je rectifie, et je me fais accuser de ne pas répondre ??!!

Avant de me balancer ce genre de critiques, prenez d'abord la peine d'aller lire les quelques messages ci-dessous où je me suis donné la peine d'expliquer ma position en long, en large, en travers, en perspective et en coupe ! Ensuite, si vous voulez, on reprendra le débat !

Amitiés démocrates,

71.Posté par Géraldine le 05/08/2009 23:12
@Christian Romain
S'il vous paît, ne faites pas comme Danièle, ne faites pas semblant de ne pas avoir compris les messages de ceux qui ne sont pas de votre avis. Critiquer la forme vous permet d'éviter de répondre sur le fond, mais ça casse le rythme des discussions de ce blog qui sont très intéréssantes et c'est bien dommage !

70.Posté par Christian ROMAIN (Nanterre) le 05/08/2009 22:36
@ Cocobe

il me semble que vous déformez quelque peu mes propos... "Tout le monde il est beau, il est gentil" ? Non. "Nous sommes une grande famille fraternelle" ? Non. "Face à l'ampleur de la crise nous formons l'union sacrée" ? Vous brûlez, mais ce n'est pas encore tout à fait ça.

C'est drôle, tout de même, cette impression d'avoir écrit en français et de se rendre compte que certains n'ont juste pas compris ce qui était écrit...

69.Posté par cocobe le 05/08/2009 19:48
@ Christian,

autrement dit tu es dans les consensus mou, tout le monde il est beau il est gentil, nous sommes un grande famille fraternelle et face à l'ampleur de la crise, nous formons l'union sacrée!

Bravo, je t'admire, mais il y a longtemps que j'ai perdu ma naïveté, mon papa disait souvent: "on ne fera jamais d'un âne un cheval de course", je crains que pour le MoDem il en soit de même, d'ailleurs à vouloir courir trop vite, il a pris un "gadin".

68.Posté par Christian ROMAIN (Nanterre) le 05/08/2009 17:52
@ Cocobe

Ce que j'en pense ?

..........

D'abord, je ne suis pas d'accord avec votre affirmation selon laquelle l'alternative se résumerait à "on reste groupie ou on se bouge t on se prend une balle". Il me semble qu'il y a une voie médiane, et c'est celle-là que j'essaie de suivre, à tort ou à raison.

Plus profondément, ce débat suscite en moi des réflexions où se mêlent organisation politique, structure du marché de l'information, structure du marché des armes et définition pascalienne de Dieu. C'est encore un peu confus (dit comme ça, ça l'est même énormément) mais je vais essayer de mettre tout ça par écrit et de vous le faire passer...

Amitiés,

67.Posté par Chui Kalm le 05/08/2009 17:35
Excuses, J'écris trop vite et me suis encore emberlificoté avec l'éditeur
dans mon commentaire précédent.

66.Posté par Chui Kalm le 05/08/2009 16:28
@Cocobe

Je suis encore d'accord avec beaucoup de ce que vous dites
J'ajoute cependant que
MON avis est qu'un renouvellement n'a des chances de se produire que si le changement
au sommet du Modem est bien marqué avec un autre esprit et donc une autre personne et non une demi-mesure, et qu'il constitue une dernière chance.de ne pas se retrouver avec un Modem explosé ou maigrichonnant de plus en plus.

@Danièle Douet

Vous me faites des chicaneries et des procès d'intention parce que je touche à votre idole.
Cela ne me parait pas bien intéressant.
J'aurais préféré que vous donniez commme argument d'autres que celui que le salut viendra d'un volontarisme et d'un perfectionnisme général.

@Guillaume Grouzelle

Mon point de vue rejoint ... celui de ... Sarkozy....
Il pense qu'il a déjà gagné les présidentielles.
Du moins je pense qu'il a déjà gagné au 3/4 et je pense que la seule chance qui reste est
que les oppositions se démarquent chacune (Modem Compris) sans ambiguité du pouvoir.
Qu'elle ne croient pas que leur projet est le seul valable, et qu'ellest cherche dès maintenant des pts d'accord (tout en restant indépendantes), ceci dés maintenant, plutôt que de s'obsséder sur les présidentielles, car dans ce cas les régles du jeu étant interprétées par le pouvoir sans résistance, le résultat est connu d'avance.



.




@Guillaume Grouzelle

65.Posté par Fotini le 05/08/2009 13:51
@cocobe

Tu as bien résumé la problématique de fond.

64.Posté par cocobe le 05/08/2009 13:36
@ Christian,

"Il serait d'ailleurs intéressant que ceux qui souhaitent, comme moi, voir le MoDem s'organiser en parti militant, étudient de plus près les structures, les rouages et les modes de fonctionnement de partis "performants" d'hier ou d'aujourd'hui, en France ou ailleurs. Cela pourrait nous donner quelques idées."

Christian, j'adore te lire, parce que tes références à l'histoire sont intéressantes. Tu expliques avec raison que des partis, il y en a eu de tout temps, et pourtant le monde a -t-il trouvé le système institutionnel qui marche, NON.
Tu parles des partis "performants" dhier, le PCF par exemple, aujourd'hui dans quel état est-il et combien a fait la candidate communiste en 2007, moins de 2%!

Tout cela ne plaide pas en faveur des partis.

Plus intéressant, Europe Ecologie qu'on pourrait qualifier de G.I.E. groupement d'Intérêt Electoral ou Ecologiste, né en quelques mois de la volonté de quelques personnalités de "faire de la politique autrement "sous un label non partisan parce que les Verts ne sont pas Europe Ecologie et inversement, a réalisé 16,24%, 0,20% de moins qu'un ex parti "performant" le PS!

Tout cela ne mérite-t-il pas réflexion pour nous obliger à repenser les moyens d'action? N'est-ce pas le début d'une nouvelle manière de faire de la politique, parce que les partis depuis des millénaires ont échoué et disparu pour sans cesse se renouveler, échouer et disparaitre?

Tu résumes bien les problèmes: d'un côté, un Président de parti qui veut devenir Président de la République et pour qui le parti est plus un poids qu'autre chose, rappelons pour mémoire que VGE en 1974 n'avait pas un grand parti pour le faire élire, de l'autre côté un parti qui veut vivre et exister, miné par des ambitions et des pratiques pas toujours avouables.

Les deux ne communiquent pas, parce qu'ils n'ont pas les mêmes buts, je parle des gens qui essaient d'agir, la grande masse se contentant de crier BAYROU 2012 pour tout programme et pour toute ambition ou pour éviter d'avoir à "mettre les mains dans le cambouis".

Aujourd'hui, le choix est simple: ou on reste groupie et on ferme sa gueule en attendant 2012, ou on se bouge et on bouscule des petites habitudes et on se prend des balles dans la tête, parce "que le premier qui dit la vérité doit être exécuté", c'est un peu ce que font Christophe et d'autres et les réactions sur ce blog montrent que ce n'est pas simple .

Après avoir défendu qu'il fallait combattre le bloc contre bloc, nous revenons à la case départ: le parti du Président contre le parti des militants, qu'en pense-tu cher Christian?

63.Posté par Danièle Douet le 05/08/2009 13:31
tiens, le post est publié tout renversé, je réitère l'opération:

50. Posté par Danièle Douet le 05/08/2009 07:07
@ Chui Kalm bien caché sous son pseudo qui se prend pour "tous les adhérents" et qui écrit:

Et donc les adhérents s'intéressent peut-être au Projet Economique et de Société de F. Bayrou (où il est effectivement peut-être un visionnaire) mais ne croient plus du tout à son projet politique.
Ils demandent quelqu'un d'autre sur ce plan avec sa vision politique à lui pour s'enthousiasmer de nouveau.


Qui vous dit que "ILS" - les adhérents - pensent ainsi ????

C'est bien ce que j'écrivais, vous vous prenez pour "les adhérents"... et leur prêtez vos sentiments.

...forte méprise...

Vous écrivez:

vous évoquez Hitler et ne faites pas de différence entre fanatisme et enthousiasme, et dites
qu'il faut analyser sans enthousiasme.


Juste qu'il me semble que vous n'avez pas discuté avec les personnes concernées - contrairement à ce que j'ai fait pendant des mois au début des années 70. Ce que vous appelez "fanatisme" du haut de votre année 2009, sans aucun rapport avec la réalité vécue par les gens concernés, a commencé par de l'enthousiasme. L'enthousiasme de voir quelqu'un apporter du travail aux chômeurs, d'arrêter la panique financière qui faisait que toutes les économies d'un couple de retraités ne pouvaient plus servir qu'à s'acheter UN seul pain... que les tickets de tram augmentaient l'après-midi et que l'enfant envoyé avec la somme pour le payer le matin devait rentrer l'après-midi à pied car il ne pouvait plus se payer le ticket... que les gens transportaient les millions en brouettes pour s'acheter un bien de consommation. etc etc...

L'enthousiasme était réel et le pays aujourd'hui est très, trés méfiant à toute sorte "d'enthousiasme" vis-à-vis d'un homme politique. Il est même réticent et ne supporte pas les frasques du président français actuel ni la "cour" que forment les médias autour... mais chut... il ne faut pas le dire trop fort.

L'enthousiasme cède souvent la place au fanatisme. Et quand je vous lis j'ai peur...


62.Posté par Danièle Douet le 05/08/2009 13:28
50. Posté par Danièle Douet le 05/08/2009 07:07
@ Chui Kalm bien caché sous son pseudo qui se prend pour "tous les adhérents" et qui écrit:


Et donc les adhérents s'intéressent peut-être au Projet Economique et de Société de F. Bayrou (où il est effectivement peut-être un visionnaire) mais ne croient plus du tout à son projet politique.
Ils demandent quelqu'un d'autre sur ce plan avec sa vision politique à lui pour s'enthousiasmer de nouveau.


Juste qu'il me semble que vous n'avez pas discuté avec les personnes concernées - contrairement à ce que j'ai fait pendant des mois au début des années 70. Ce que vous appelez "fanatisme" du haut de votre année 2009, sans aucun rapport avec la réalité vécue par les gens concernés, a commencé par de l'enthousiasme. L'enthousiasme de voir quelqu'un apporter du travail aux chômeurs, d'arrêter la panique financière qui faisait que toutes les économies d'un couple de retraités ne pouvaient plus servir qu'à s'acheter UN seul pain... que les tickets de tram augmentaient l'après-midi et que l'enfant envoyé avec la somme pour le payer le matin devait rentrer l'après-midi à pied car il ne pouvait plus se payer le ticket... que les gens transportaient les millions en brouettes pour s'acheter un bien de consommation. etc etc...

L'enthousiasme était réel et le pays aujourd'hui est très, trés méfiant à toute sorte "d'enthousiasme" vis-à-vis d'un homme politique. Il est même réticent et ne supporte pas les frasques du président français actuel ni la "cour" que forment les médias autour... mais chut... il ne faut pas le dire trop fort.

L'enthousiasme cède souvent la place au fanatisme. Et quand je vous lis j'ai peur...

Qui vous dit que "ILS" - les adhérents - pensent ainsi ????

C'est bien ce que j'écrivais, vous vous prenez pour "les adhérents"... et leur prêtez vos sentiments.

...forte méprise...

Vous écrivez:

vous évoquez Hitler et ne faites pas de différence entre fanatisme et enthousiasme, et dites
qu'il faut analyser sans enthousiasme.

61.Posté par Chui Kalm le 05/08/2009 13:08
@Danièle

"Chui Kalm bien caché sous son pseudo qui se prend pour "tous les adhérents" et qui écrit":

Je suis un adhérent sans aucune fonction au Modem, que voulez-vous que je décline de plus ?
Les Militants eux-même ne donnent pour beaucoup aucun détail sur les autres aspects de leur vie .

Jugez plutôt de ma bonne foi dans la cohérence de mes propos.

Je ne me prends pas pour "tous les adhérents", je suis un adhérent pur qui donne son point de vue sans anémité. Or il se trouve que ceux-là (les adhérents purs) sont très sous représentés dans ces discussions par rapport aux militants (ils sont pourtant bien plus nombreux) et à ceux qui tiennent un blog.

Je ne doute pas, moi, de votre bonne foi mais
vous évoquez Hitler et ne faites pas de différence entre fanatisme et enthousiasme, et dites
qu'il faut analyser sans enthousiasme.

Je n'ai jamais prétendu que mon ressenti était la norme,
mais quand vous polémiquez excessivement ainsi, mon ressenti n'est effectivement pas du tout le votre.


60.Posté par Christian ROMAIN (Nanterre) le 05/08/2009 13:05
@ ce bon Guillaume Grouzelle

"Je ne suis plus dans la demande d'un échange constructif et sincère, je suis dans l'affirmation d'un point de vue"

Démarche masturbatoire... C'est sans doute vrai que tu es jeune ;-)


"Ma volonté est de faire apparaître clairement les clivages de façon à ce que chacun puisse choisir son camp. Ceux qui sont dans mon camp se reconnaissent déjà et n'ont pas besoin d'être convaincus. Ceux qui sont de l'autre camp doivent apprendre à se reconnaître de façon à pouvoir livrer un combat politique. Me feras-tu l'honneur de ce combat?"

Mais qu'est-ce que c'est que cette rage de se vouloir des ennemis et des combats à toutes forces ? "Mon camp", "L'autre camp"... Ce n'est pas un peu tôt pour toi, pour vouloir fonder ton propre parti ? Tu me sembles manquer quelque peu de réalisme et d'humilité... Tu sais, cela fait des siècles que des hommes se rassemblent en partis pour tenter de faire avancer les choses dans le sens qu'ils espèrent. Il y en avait à Rome du temps de la République, il y en avait à Athènes au Veme siècle av. J.-C. et, très certainement, il devait y en avoir à Sumer quatre mille ans avant notre ère. Ceci pour dire que ta réinvention du fil à couper l'eau tiède est très sympathique et émouvante, comme l'est d'ailleurs ton maximalisme verbal, mais je crains que tes notions de "On fait comme avant" et "On ose la nouveauté" ne soient extrêmement relatives.

De mon point de vue, le MoDem est plutôt, à l'heure actuelle, entre deux tendances antagonistes : soit rester un parti de notables supplétif d'une majorité ou d'une opposition fortes (du type de l'ex-UDF ou de l'actuel Nouveau Centre), soit devenir un parti de militants (ce qui n'est pas vraiment, pour autant que je puisse en juger, inscrit dans la culture UDF dont il hérite).

Dans le premier cas, le MoDem se condamne à rester un parti d'appoint dont jamais le poulain ne pourra accéder à l'Elysée, puisqu'il sera toujours iin fine devancé par le candidat de son allié hégémonique.

Dans le second cas, il y a de véritables chances de succès, à condition de savoir rapidement structurer, oriente et polariser toutes les énergies militantes qui cherchent à s'exprimer et qui le font aujourd'hui de façon brouillonne et désordonnée, faute d'une direction et d'une organisation claires. Inutile de préciser que c'est vers cette seconde possibilité que je souhaite voir le MoDem s'orienter.

La difficulté à laquelle est confronté FB est celle de la transition. Il doit passer de la forme "parti de notables" à la forme "parti de militants" sans trop de casse et sans trop de pertes. Il a déjà été abondamment trahi et lâché, il vient de prendre "un gadin", on peut comprendre qu'il n'ait pas trop envie de foncer tête baissée et qu'il cherche autant que possible à ménager chèvres et choux de toutes sortes.

Au surplus, il pense surtout à la Présidentielle et il n'est pas forcément convaincu que, pour gagner cette Présidentielle, il faille un parti de militants. Il peut se dire (je n'en sais rien, j'extrapole, mais j'essaie de me mettre à sa place) que la campagne présidentielle se joue à l'échelle des médias, entre un homme et un peuple, et que l'irrigation du terrain par les militants joue finalement assez peu. Dans cette perspective, il chercherait seulement à occuper l'espace politico-médiatique en dirigeant un parti-vitrine dont le contenu et les coulisses auraient finalement assez peu d'importance.

Si tel est le cas, je n'aurais pour ma part pas grand'chose à faire au MoDem. Et ce qui me dira si tel est ou non le cas, c'est ce qui ressortira de l'université de rentrée et de la constitution des listes pour les Régionales. C'est là que je verrai, personnellement, si on s'achemine ou non vers la construction d'un parti de militants et que j'en tirerai éventuellement les conclusions.

Un dernier point : il me semble que, de par la nature même de sa "promesse" (politique autrement, un parti pour vous et non pour nous, etc.), le MoDem a dû attirer des gens plutôt plus "grandes gueules" (au bon sens du terme) et plus exigeants que la moyenne. Il est donc assez naturel, parce que c'est plus ou moins dans ses gènes, que ce parti soit soumis à de fortes turbulences internes. Pour le meilleur ou pour le pire.

Et quand tu compares le MoDem à une structure "militaire", tu fais preuve d'une forte ignorance en matière d'histoire politique. Si tu veux un exemple frappant de parti politique reposant sur une base militante et structuré de façon quasi-militaire, regarde plutôt le PCF des années 50. Tu verras ce que c'était qu'un parti construit autour d'une idéologie et d'un culte du chef, où l'adhérent de base était là pour mouiller sa chemise, vendre "L'Huma" et fermer sa gueule sous peine d'exclusion.

Il serait d'ailleurs intéressant que ceux qui souhaitent, comme moi, voir le MoDem s'organiser en parti militant, étudient de plus près les structures, les rouages et les modes de fonctionnement de partis "performants" d'hier ou d'aujourd'hui, en France ou ailleurs. Cela pourrait nous donner quelques idées.

Pour conclure, mon bon Guillaume, je te laisse volontiers à tes affirmations de point de vue et à tes combats imaginaires. Personnellement, j'ai mieux à faire.

Je te souhaite un bon amusement,

59.Posté par Guillaume Grouzelle le 05/08/2009 12:27
@ Christophe Ginisty : je ne t'accuse de rien...je constate et m'interroge!
Je ne t'accuse de rien d'autant plus que tu as osé manifester un désaccord lors du dernier CN et c'est déjà beaucoup face à un président qui cherche visiblement à verrouiller son parti.
....
Je vais m'abstenir quelques temps d'intervenir sur ton blog et observer la suite.
Merci.

58.Posté par Géraldine le 05/08/2009 12:19
A partir du moment où GuiGrou est d'accord avec les paragraphes de Christophe ci-dessous, il me semble que la différence vient seulement du fait que certains pensent que FB est incapable de changer et que d'autres pensent qu'il peut encore changer (grâce notamment à la prise de conscience après l'échec des europénnnes, à l'action des Promoteurs ...)

"Je l'ai écrit et je le redis, il lui manque une direction générale opérationnelle et forte et si cette direction générale n'existe pas, c'est qu'il n'a pas su ou pas voulu la mettre en place. Cela ne lui enlève pas les qualités qu'il possède et qui sont indiscutables à mon goût : une vision unique de la société française et de ses maux, une vision unique de ce que devrait être la politique au 21ème siècle, une vision unique mais hélas théorique et conceptuelle du mouvement qu'il a créé.

Finalement, il ne manque pas grand chose, mais ce qui manque est essentiel et vital. "


57.Posté par Christophe Ginisty le 05/08/2009 11:54
Guillaume -> Je suis désolé mais ce n'est parce que je pense que Bayrou est le président légitime que tu dois m'accuser de complaisance ou d'autres critiques de ce type.

Je l'ai écrit et je le redis, il lui manque une direction générale opérationnelle et forte et si cette direction générale n'existe pas, c'est qu'il n'a pas su ou pas voulu la mettre en place. Cela ne lui enlève pas les qualités qu'il possède et qui sont indiscutables à mon goût : une vision unique de la société française et de ses maux, une vision unique de ce que devrait être la politique au 21ème siècle, une vision unique mais hélas théorique et conceptuelle du mouvement qu'il a créé.

Finalement, il ne manque pas grand chose, mais ce qui manque est essentiel et vital.

56.Posté par Guillaume Grouzelle le 05/08/2009 11:22
@ Christophe Ginisty : je vais essayer de t'expliquer.
Tes billets sont pour moi excellents depuis que tu as lancé l'initiative des Promoteurs. Ils me permettent d'aborder ce qui est le problème du MoDem aujourd'hui : la personnalité de François Bayrou.
Et c'est précisément sur ce point que tu refuses de polémiquer. Tu es donc d'accord pour parler de dysfonctionnement, d'attente des adhérents non comprise, du "manque de disponibilité de FB".... tu mets en avant la joie de vivre et l'enthousiasme de JFK face au bouillonnement des adhérents mais....hors de question de mettre en cause la présidence de Bayrou.
.....
Tu prends de l'élan, tu cours et au moment de sauter l'obstacle....tu te dérobes.
....
Tu te retrouves dans une situation difficile : auprès des MoDem purs et durs fidèles à FB tu es un trublion et auprès des MoDem qui espèrent un autre type de leadership tu manques de courage et tu restes dans le rang.
Tu te grilles des deux côté et prends l'étoffe du martyr alors que tu as tellement de reconnaissance à gagner en affirmant clairement cette évidence : la personnalité de FB gène l'évolution du MoDem dans sa dimension enthousiaste, spontanée, jeune et créative.

@ Christian Romain : "Je reste à votre disposition pour tout échange constructif et sincère que vous pourriez souhaiter. " :D
Je ne suis plus dans la demande d'un échange constructif et sincère, je suis dans l'affirmation d'un point de vue. Ma volonté est de faire apparaître clairement les clivages de façon à ce que chacun puisse choisir son camp. Ceux qui sont dans mon camp se reconnaissent déjà et n'ont pas besoin d'être convaincus. Ceux qui sont de l'autre camp doivent apprendre à se reconnaître de façon à pouvoir livrer un combat politique. Me feras-tu l'honneur de ce combat?
....
La question en politique n'est plus de savoir si l'on est de gauche, de droite ou du centre. C'est dépassé!
La bonne question en politique est de savoir si on fait comme avant (avec tout ce que cela implique d'autorité, de structure rigide, de paternalisme mais aussi de tranquillité et de repère) ou bien si on ose la nouveauté (avec tout ce que cela implique de création, d'enthousiasme, de confiance en l'homme mais aussi de doutes et de maladresses).

Alors...tu as choisis ton camp?
Pour moi c'est fait...et j'affirme simplement ce choix.

55.Posté par Christian ROMAIN (Nanterre) le 05/08/2009 10:54
@ Christophe

il ne s'agit pas de tenir des infos secrètes ni de "ne pas dénoncer un crime", mais simplement de conserver une certaine discrètion. Accorde-moi le droit de rester juge de ce que j'ai ou non à exposer sur la place publique ;-)

54.Posté par Danièle Douet le 05/08/2009 10:29
@ Guillaume Grouzelle:

Je ne pense pas que nous nous soyons jamais rencontrés, je vous découvre pour la première fois sous votre nom sur ce site et je n'ai pas l'habitude de tutoyer n'importe qui.

Vu la teneur de votre message, je ne vois pas ce qu'il y aurait à débattre avec vous, puisque vous avez raison sur tout sans écouter d'arguments autres que les vôtres. J'arrête donc là la discussion avec vous. Et vous souhaite de découvrir le bonheur que vous cherchez - qui ne se trouve certainement pas dans la politique, je vous cite:

François Bayrou est très à l'aise avec les concepts et les idées mais il ne l'est plus dès qu'il s'agit de convivialité, d'humanisme, d'accessibilité et de créativité. Comment vivre ensemble avec lui?


Personne ne vous a demandé de vivre avec F. Bayrou me semble-t-il... Ne vous mélangez-vous pas les pinceaux?

PS:
Il ne me semble pas avoir écrit quelque part que vous étiez "jeune"...
si vous le dites...

53.Posté par Christophe Ginisty le 05/08/2009 09:10
Guillaume -> Je n'ai pas vraiment compris ta réflexion disant que je suis rentré dans le rang. Si tu pouvais expliciter, j'en serais ravi.

Christian Romain -> Je ne suis pas d'accord avec toi. C'est en disant les choses publiquement qu'elles avancent. Je ne vois pas pourquoi tu gardes ces infos secrètes. Après tout, il ne s'agit pas de dénoncer un crime mais de parler simplement et ouvertement des événements qu nous vivons, dans le respect évidemment de l'intégrité des personnes. On crève ainsi les abcès bien pesants. Et puis, dire les choses, c'est aussi le meilleur moyen d'éviter la propagation des ragots.

52.Posté par Christian ROMAIN (Nanterre) le 05/08/2009 08:39
@ Guillaume Grouzelle :

Je donne mes noms et prénoms depuis le début de mes interventions sur ce site, parce que je n'ai rien à cacher ni rien à gagner ou à perdre.

Je ne suis le "meilleur ennemi" de personne et personne n'est le mien. Je ne rentre pas dans ce genre de jeu.

Je vous laisse la pleine responsabilité de vos propos lorsque vous dites souhaiter pour les Régionales "un MoDem à moins de 5%". Je ne rentre pas dans ce genre d'argumentation.

J'éprouve les plus grandes difficultés à débattre avec quelqu'un qui me dit en substance : "J'ai raison et vous avez tort, un point c'est tout". Je ne rentre pas dans ce genre d'échanges stériles.

Je resye à votre disposition pour tout échange constructif et sincère que vous pourriez souhaiter.

Amitiés démocrates.


@ Cocobe :

même réponse qu'à Christophe sur ta (votre) deuxième remarque du post n° 43 : on en parle en privé la prochaine fois qu'on se voit.

Amitiés

51.Posté par Guillaume Grouzelle le 05/08/2009 07:58
@ Daniele Douet : le point d'achoppement entre nous, c'est le leadership du MoDem.
Tu as ta carte du parti, je ne la veux plus.
Tu raisonnes en partisane, je raisonne en citoyen.
Ma vision est donc beaucoup plus large, beaucoup plus complète et je regrette que tu ne t'appuies pas dessus.
Tu as avec toi la force des traditions politiques et des habitudes, j'ai avec moi l'enthousiasme, la foi et la conviction qu'il faut faire autrement...comme JFK qui me ravi chaque fois que je l'entends.
Tu considères que je suis jeune et immature, je considère que tu es vieille et encroûtée.
Tout le défi politique est là : le renouveau sans révolution contre les traditions qui s'adaptent!
Chacun son combat, chacun sa conviction. Mais pour moi c'est clair : avec Bayrou à sa tête, le MoDem devient une menace d'autant plus forte qu'il aura été un réel espoir!
...
j'aurais mauvaise grâce à ne pas te pardonner les" fautes de frappe", j'en fait tellement moi aussi!
...
@cocobe : je me suis déjà baladé sur ton site ou j'ai bien apprécié certains billets.
Tu as raison de comparer la structure du MoDem à une structure militaire. C'est justement ce qui me fait peur et fuir.

@ Chui Kalm : Je me sens très proche de ta vision de façon générale, dommage que tu fasses régulièrement chuter le débat sur le conflit gauche- droite-centre.

@ Paulo40 : ce que tu dis est l'évidence même. Mais avant de proposer aux français de vivre ensemble (dès à présent) autour du projet du MoDem, il faudrait avoir l'impression que son président sait vivre avec les adhérents!
François Bayrou est très à l'aise avec les concepts et les idées mais il ne l'est plus dès qu'il s'agit de convivialité, d'humanisme, d'accessibilité et de créativité. Comment vivre ensemble avec lui?

@ Christophe Ginisty : FB a eu raison de t'enguel...de te rappeler à l'ordre, tu es rentré dans le rang.
A mon commandement...marche....une, deux,une, deux, une....

50.Posté par Danièle Douet le 05/08/2009 07:07
@ Chui Kalm bien caché sous son pseudo qui se prend pour "tous les adhérents" et qui écrit:

Et donc les adhérents s'intéressent peut-être au Projet Economique et de Société de F. Bayrou (où il est effectivement peut-être un visionnaire) mais ne croient plus du tout à son projet politique.

Ils demandent quelqu'un d'autre sur ce plan avec sa vision politique à lui pour s'enthousiasmer de nouveau.

Vous vous méprenez lourdement et prenez vos illusions pour des réalités. Si vous écoutez d'ailleurs bien l'émission de France Inter, interrogé sur ce point, JFK répond qu'il n'y a pas d'alternative à F. Bayrou dans le paysage politique, et j'en suis également convaincue.

"S'enthousiasmer", c'est beau, mais ce n'est pas avec cela que l'on peut faire une politique. Pour avoir discuté des heures et des jours avec les personnes qui ont vu la montée de Hitler en Allemagne lors de mon arrivée dans le pays en 1973, je peux vous assurer que le fameux "enthousiasme" ne mène qu'à la ruine. Et aujourd'hui, ce pays ne cèdera plus jamais à "l'enthousiasme", il décide en toute connaissance des faits et analyse les propositions justement sans "enthousiasme". C'est beaucoup plus sain pour prendre des décisions.

Alors, juste un petit conseil: Ne prenez pas votre ressenti et vos déceptions pour la norme. Elles ne le sont pas.

49.Posté par paulo40 le 05/08/2009 05:35
@Danielle

Tout a fait d'accord avec toi.
C'est ce que je voulais dire dans mon post avec moins de talent.......
Ce sont les magouilles "electives" qui bloquent ou meme pourrissent le débat ,empechant ainsi toute construction du seul projet qui en vaille la peine, celui de la direction de notre Pays.
Idée paradoxalement absente dans toutes les critiques que nous pouvons lire ici.
Les electeurs de 2012 ne seront pas interressés par le nombre d'elus du Modem ni par son organisation interne, il seront interpellés par le projet de vie ensemble apres la crise que nous leur proposerons avec François Bayrou.
Adishatz

48.Posté par Chui Kalm le 05/08/2009 03:02
@Daniel Douet

Mais enfin vous vous voulez nous mener à la baguette (de chef d'orchestre) alors que F. Bayrou ne s'intéresse pas du tout à nous les adhérents et les sympathisants.

Et donc les adhérents s'intéressent peut-être au Projet Economique et de Société de F. Bayrou (où il est effectivement peut-être un visionnaire) mais ne croient plus du tout à son projet politique.

Ils demandent quelqu'un d'autre sur ce plan avec sa vision politique à lui pour s'enthousiasmer de nouveau.

Je ne vois vraiment pas où est la honte pour F. Bayrou d'admettre cela qui crève les yeux pourtant.

D'autant plus et tout le monde semble l'admettre, sans un renouveau politique par quelqu'un d'autre que lui, Le Modem est sûr de Sombrer.



47.Posté par cocobe le 04/08/2009 21:46
@Guillaume,

Le pseudo n’est qu’un moyen de discuter et le notre la contraction de deux prénoms, notre site figure en bas.

Pour ton commentaire, je ne suis pas masochiste et je ne veux pas la "mort du petit cheval". François BAYROU, je ne le connais pas personnellement, donc à la différence de Christophe, je ne suis pas un proche, mais nous aimerions faire passer son discours, parce qu'il le mérite tellement son intelligence est grande et sa vision brillante.

Au-delà du discours, il y a l'homme et sa capacité à tenir ses engagements, pour l'instant ça n'est pas le cas, peut-il changer, nous l'espérons encore sans trop y croire.

Mais le MoDem à 5% pour reprendre tes mots, c'est notre travail probablement modeste et imparfait à 5% aussi!

Aujourd'hui, je suis allé à Metz et au retour dans le train, mon voisin était un militaire, officier d'infanterie en uniforme. Je lui demande où il sert et il me répond qu'il vient de rentrer d'Afghanistan, je lui parle de l’actualité et des victimes françaises. Il me répond que l'accrochage qui a couté la vie à 10 soldats en aout dernier a été « salutaire » parce que les forces envoyées sur place avaient oublié que « c’est une guerre ». Il m’a expliqué aussi qu’il faut arrêter d’avoir une vision angélique, les talibans offrent 300$ par mois aux paysans afghans pour en faire des soldats et nourrir leur famille. Cette anecdote est véridique, il faut la prendre « brut de décoffrage » et éviter de polémiquer. Aux yeux de cet officier, ce qui s’est passé a été un révélateur et depuis de nouveaux moyens techniques sont arrivés sur place et les procédures ne sont plus les mêmes. Cela ne signifie pas qu’il manque de compassion ou de sentiment, mais il a voulu rappeler par ses propos durs un principe de réalité pour éviter de nouvelles pertes, essayons de faire la même chose.


46.Posté par Danièle Douet le 04/08/2009 21:14
sorry pour les fautes de frappes... j'ai écrit sans relire :-((

45.Posté par Danièle Douet le 04/08/2009 21:10
@ Guillaume Grouzelle - Guigrou - qui enfin donne son vrai nom...

Puisque je suis mentionné, je réponds.

Je ne suis NULLEMENT rétive à aborder le rôle de F. Bayrou. Votre "évidence" n'est pas la mienne et il me semble qu'il vous manque une véritable vue du pas. Il n'y a pas d'alternative à F. Bayrou qui a lancé le MoDem et qui en est le visionnaire - malgré ses immenses manquements au niveau de l'ORGANISATION et du Management de la qualité. Mais pour cela, il lui faudrait un Directeur Général non politique - comme a su s'entourer Sarkozy. Des gens qui n'ont pas l'ambition de se faire "élire" car cela entraîne tout un cortège de pratiques totalement viciées en France, seul pays d'Europe avec 85% de cumul des mandats - le pays où je vis n'en a que 10%... c'est donc possible.

François Bayrou est un visionnaire qui voit bien plus loin que beaucoup de Français. Il a besoin de s'entourer de bons organisateurs, non pas de "politiques" élus...

Chacun aura ainsi son rôle. Le MoDem sans F. Bayrou, ne survivra pas. Il se transformera en un club de réflexion, et ses adhérents iront d'un côté et d'autre ou surtout retrourneront dans l'abstention d'où il les avait tirés.

Je ne sais pas où vous vivez, mais vous pensez comme un Parisien...

J'écrivais sur le site des Commissions à l'instant:

Un groupe n'arrive jamais à prendre une bonne décision. Il faut un objectif, un fil rouge qui permette de voir où va le tout.

Après formulation de points et de grands principes et discussions commune, il faudra bien un jour quelqu'un qui tranche.

On ne peut jamais demander son avis à un groupe. J'ai été enseignante dans le supérieur. La pire des choses est de demander à une classe de jeunes étudiants: "Que préférez-vous faire, ceci ou cela ?" C'est mortel. Car cela entraîne irrémédiablement des tensions et une paralysie. Lorsque j'ai décidé de la marche à suivre - en tenant compte de l'avis des uns et des autres - tout le monde était content et le groupe pouvait avancer. Un jour les uns étaient plus satisfaits, l'autre jour c'était les autres.

Donc la participation et la "démocratie" ne peuvent fonctionner que s'il y a un vrai chef d'orchestre, capable de décider du rythme commun, du style, et de faire jouer ensemble des bois, des instruments à vent et des cordes pour parvenir à un son harmonieux.

Cela demande un effort excessif. Celui qui a joué dans un orchestre sait ce que ce travail éreintant signifie. On n'a rien sans rien.

Et il ne faut pas s'imaginer qu'au MoDem, les gens vont gentiment se mettre d'accord, non ils ont besoin d'un bon chef d'orchestre qui fait sortir le meilleur de chacun, avec autorité et doigté. Qui dise à l'un "Ce que tu joues est faux" et à l'autre "Mets-y un peu plus de sentiments ou de force"... etc... Il lui faut une autorité reconnue et acceptée de tous. Nous ne l'avons pas au MoDem.

F. Bayrou est un visionnaire et il est bien qu'il soit le leader du MoDem, il donne la vision.

Mais le MoDem a besoin d'un bon organisateur, d'une Direction Générale non élue et non désireuse de l'être pour qu'elle puisse se consacrer à cette immense tâche.

Le MoDem a aussi besoin d'un management de la qualité, pour éviter que des papiers nuls ne soient mis en circulation et atterrissent sur le bureau de journalistes !

Si vous saviez ce que j'ai lu au niveau local. C'était à s'arracher les cheveux, de la part "d'élus" qui avaient pour toute qualification le fait d'avoir été mis sur une liste, mais qui ne savaient même pas aligner deux pensées cohérentes l'une après l'autre, sans parler de l'orthographe...

Il y a encore BEAUCOUP à faire, beaucoup, beaucoup.... avant de pouvoir prétendre gouverner ce pays...


Il me semble que vous faites parti de ces "élus" qui se prennent pour plus qu'ils ne sont et veulent faire partir le calife pour prendre sa place...

Ce n'est pas DU TOUT mon point de vue.

44.Posté par Guillaume Grouzelle (GuiGrou) le 04/08/2009 20:53
@ Christophe Ginisty, Christian ROMAIN, Danièle Douet : il est surprenant de constater que vous êtes les plus rétifs à aborder le rôle de François Bayrou...et que vous êtes les seuls à donner entièrement vos noms et prénoms.
...
François Bayrou, après avoir été l'initiateur du MoDem, en est devenu le problème. Vous refusez de faire évoluer cette idée et donc, vous refusez de faire évoluer le MoDem. Il serait tellement plus simple d'accepter l'évidence...
...et d'oser vraiment quelque chose de nouveau.
Ainsi vous faites de moi (et de tant d'autres!) votre meilleur ennemi et je formule un souhait pour les élections régionales : le MoDem de François Bayrou à moins de 5%.
Et encore, si cela est mal payé pour le MoDem cela l'est trop pour François Bayrou.

43.Posté par cocobe le 04/08/2009 20:37
Bonjour les amis,

Ce pauvre JFK, il essaie de ne pas trop tirer sur l'ambulance et il se fait presque engueuler parce qu'il n'en fait pas assez. Soit on lui reproche de le dire et il n’est pas au MoDem, donc ça ne le regarde pas, soit il ne le dit pas justement parce qu’il n’est pas au MoDem et on lui reproche de ne pas dire ce qui le chagrine.
Il a au moins une qualité, c’est qu’il ne veut pas poèter plus haut que l’ut comme disait mon prof de philo en terminale et il ne prétend pas être omniscient alors qu’il a été plus qu’honorable comme chef d’entreprise et comme journaliste, sa modestie et son sens de l’engagement pris, témoin sa démission annoncée à l’avance en faveur de Nathalie GRIESBECK en font un honnête homme à nos yeux. Que son exemple nous serve à tous !

Je lis toujours avec plaisir les commentaires de mon ami Christian ROMAIN qui fait partie de ceux « qui veulent régler tout ça en silence et en interne non par trouille ou par calcul, mais simplement parce qu'ils n'ont pas envie de donner trop de grain à moudre à nos adversaires politiques. »
À cela, nous lui répondons que c’est une grosse blague, parce que Internet et Twitter font que tout le monde sait ce qui se passe ailleurs, heureusement quand il s’agit de l’Iran, et que la démocratie ouvre le droit aux citoyens de savoir ce qui se passe dans les partis qui disent qu’ils œuvrent pour leur bien, parce que le fond du problème est celui là : le pouvoir est confisqué aux citoyens par les acteurs politiques qui cherchent à s’arranger discrètement sur leur dos en leur expliquant que c’est pour leur bien, heureusement il y a des résistants comme Christophe ou d’autres qui en ont marre de faire semblant et de mentir aux gens et qui se sentent comptables de leurs actions.

Ensuite il dit : « j'ai pu, avec d'autres, faire bouger un peu les choses au niveau local et départemental. Mais tu comprendras qu'il serait délicat de s'étendre là-dessus "en public ».

Alors là, mon cher Christian, tu m’en bouches un coin parce que nous vivons tous les deux dans la même fédé, nous sommes tous les deux présidents de section et il ne se passe RIEN ! Tu as fait, j’avais écrit à ce sujet, une formation au tractage en deux sessions, nous étions présents aux deux, Coco et moi et il y avait à chaque fois 8 personnes donc 6 nouvelles sur 3000, pas de quoi pavoiser !
Notre présidence départementale est inhibée et empêtrée dans des querelles personnelles et des intérêts contradictoires à moins que tu sois désormais en phase avec Pierre, merci de ce scoop, donc il faut arrêter de rêver et de mentir aux adhérents, aux lecteurs de ce blog et aux citoyens en commençant pas cesser de se mentir à soi-même.

Ce parti est un foutoir, un contre exemple de ce qu’il faut faire en matière de mangement, de communication, de démocratie interne et de transparence, JFK dirait que c’est à « mettre dans le formol » tellement c’est exemplaire.

Christophe dit tout haut, quelques autres aussi, que tout le monde est tapi dans l’ombre en attendant les investitures, c’est tellement évident et justement, cher Christian, des gens comme toi ou moi qui ne sommes candidats à rien, devons faire bouger les choses parce que nous n’avons rien à gagner ou à perdre.

Ce n’est pas parce qu’on planque les miettes sous le tapis qu’on a pour autant fait le ménage.

Aujourd’hui, face à la crise, face aux enjeux environnementaux, face aux nouvelles technologies, nous n’avons plus le droit de planquer les miettes sous le tapis, nous avons des enfants et des comptes à leur rendre, le MoDem était parti sur ces bases, depuis il a failli, mais je le redis, pas seulement, François BAYROU ou Marielle de SARNEZ, nous tous parce que nous avons accepté que le message du départ soit dévoyé au profit d’intérêts politiciens. Dans une démocratie, les citoyens doivent être invités à la table des décisions, dans un parti démocrate, les adhérents doivent être invités à la table des décisions.

Je laisse le mot de la fin à Corinne LEPAGE dans Marianne : « Le processus décisionnel, et avant lui conceptuel, doit donc suivre de nouvelles voies, combinant le « bottom up » et le « top down », autrement dit imaginant une double dynamique partant de la base et du sommet, dans une organisation qui n’a plus rien à voir avec, en particulier, la structure d’apparatchiks des partis politiques, qui se partagent des postes d’autant moins nombreux que le cumul des mandats reste une réalité bien française. »

Pour moi, c’est clair, tout est dit, et JFK est « gentil » à côté de Corinne. Christophe, mon ami, continue à bouger, nous sommes avec toi !

Bernard

42.Posté par Danièle Douet le 04/08/2009 19:47
Egalement d'accord avec Christophe.

L'urgence, c'est une bonne Direction Générale, si possible par un non-élu et non désireux de l'être pour éviter les rivalités et magouilles, doté de la confiance de F. Bayrou, et ayant les capacité d'un bon Organisateur ou plutôt d'un bon chef d'orchestre, sachant faire jouer ensemble des instruments totalement différents comme des bois et des cordes - et chapeautant le tout, un excellent système qualité, ayant des compétences pour sanctionner les manques et encourager les bonnes initiatives.

Tout cela n'existe pas encore au MoDem et pourtant, personnellement je le demande à cor et à cri depuis bientôt 2 ans, j'en ai parlé en tête à tête avec F. Bayrou en mai 2008... Je lui ai aussi proposé l'aide de spécialistes prêts à former les gens du siège en management qualité... sans demander des finances particulières. Etant spécialiste en recrutement de cadres dirigeants, j'ai de nombreux contacts avec des gens très qualifiés dans ces domaines. Et je pense que d'autres au MoDem également.

Jusqu'à cet "échec", il n'en voyait peut-être pas la nécessité, elle se fait dangereusement sentir, de plus en plus, plus le mouvement avance. On ne peut plus le gérer comme l'UDF...

Et il faudrait absolument une EQUIPE en organisation et qualité - et non pas seulement quelques proches en politique.

Quand on regarde les personnes autour de Sarkozy, les "élus" râlent parce qu'il est entouré de "conseillers" non élus. Et je trouve qu'il a raison. Il faudrait examiner le pour et le contre de cette construction, on verrait que les points positifs l'emportent sur les négatifs. Etre candidat - je l'ai été aux législatives - entraîne tout un monde particulier qui n'a RIEN à voir avec une gestion saine des affaires. C'est en tout cas mon avis.

A suivre donc..

41.Posté par Christian ROMAIN (Nanterre) le 04/08/2009 18:51
100% d'accord avec le dernier post de Christophe !

40.Posté par Christophe Ginisty le 04/08/2009 18:45
Puisque ce fil de discussion tourne autour du rôle de François Bayrou, la question que nous devons nous poser n'est pas tant de savoir si FB est le président légitime du MoDem (ce qui ne fait aucun doute dans mon esprit) que de répondre à la question : que doit faire un président du MoDem (et par extension : que doit-il déléguer?).

C'est ça la vraie question à mon sens.

Par ailleurs, si vous permettez à l'homme de communication d'exprimer son avis, on n'est pas toujours le mieux placé pour remporter une élection majeure quand on a été exposé en première ligne en permanence. On prend le risque de se brûler les ailes trop tôt sur des bêtises et manquer ainsi l'échéance.

Prenez l'exemple du PS. Le candidat le mieux placé pour le moment est celui qui est le plus en retrait : DSK. Il ne ternie pas son image avec les querelles de chefs, il n'entre pas dans le jeu d'une médiocre opposition à Sarkozy, il est au FMI, se construit une stature internationale et peut arriver en position très favorable et très clean le jour de l'investiture;

Pour revenir au mouvement qui nous occupe, je crois que les débats sur la gouvernance ne posent en aucun cas la question de la Présidence de FB mais celle, beaucoup plus opérationnelle et stratégique, de la Direction Générale.

39.Posté par paulo40 le 04/08/2009 18:13
Bonjour à toutes et à tous

En ce qui me concerne j'ai la conviction que le MoDem ne peut pas se passer de François Bayrou et que l'on ne peut rester au MoDem et contester son leardership.Ceci étant dit, je pense qu'il commet une grave erreur stratégique en ne s'entourant que d'élus. C'est cette volonté de privilieger les élus et donc les éléctions qui empeche toute vie dans le mouvement car seul(e)s sont pris en considération ceux et celles qui peuvent financer sur leur fonds propres une campagne donc des "notables".
L'autre aspect de cet état de fait est que cela conduit forcément au cumul des mandats et bien sur au refus des primaires.
Nous ne changerons rien à cela au niveau des départements, ce qui peut faire évoluer le mouvement et le point de vue de François Bayrou c'est de donner le plus d'echo a travers la toile aux initiatives claires et honnetes comme celles de Chistophe, Danielle et autres......
Les élus ne lui serviront pas plus en 2012 qu'en 2007 et c'est parmi tous ceux qui se reconnaissent dans ses idées et qui en discutent sur la toile qu'il trouvera la base de ses militants et de ses electeurs..
Continuons donc à discuter , reflechir ainsi et oublions un peu le Modem tel qu'il est aujourd'hui......
adishatz à tous.....




38.Posté par Géraldine le 04/08/2009 15:58
@ fotini
Je vois mal JFK devenir lâche .
Je pense plutôt qu'il évite de dire tout ce qu'il pense pour ne pas trop gêner FB et le MD puisqu'il veut défendre les idées du MD .
Je pense que c'est un esprit trop indépendant, trop original pour pouvoir travailler longtemps avec le siège du MD s'il n'y a pas vite un changement et je comprends tout à fait qu'il ne soit pas membre du MD (et à partir du moment où il n'est pas membre du MD il est plutôt honnête de sa part de ne pas répondre aux journalistes sur certains points).

37.Posté par Chui Kalm le 04/08/2009 15:21
@Ugly Ducky
Oui, mais les questions que vous proposez sont celles que l'on pose aux gamins à la rentrée.

J'y verrais tout de suite en même temps,

êtes vous favorable à une alliance avec tel mouvement au 1er tour ?
êtes vous favorable à Hadopi ?
etc ...
@Fotini
Mon opinion est que :
On est politiquement ou totalement pour Sarkosy ou totalement contre.
A moins que vous n'ayez un avis plus pertinent que Sarkosy lui-même sur la question,
Puisque lui-même ne s'en est absolument jamais caché.
Sarkosysme Primaire, expression marketing rafistolée, ne veut rien dire.

D'autre part,
Avez vous bien regardé le film "La vie rêvée des anges" ?




36.Posté par Fotini le 04/08/2009 14:15
Bref, facile d'être démocrate quand on n'est pas confronté à la réalité, aux rapports de force, aux choix.

Facile d'avoir les mains propres quand on ne les met pas dans le cambouis.

35.Posté par Fotini le 04/08/2009 14:13
@Chui Kalm

JFK président du MoDem ?

On remplace une idole par une autre ?

Il a une posture facile. Il a donné dans l'antisarkozysme primaire et il critique après FB pour ça.
Il critique à juste titre certaines choses au MoDem et il ne fait rien pour l'améliorer car il n'en est pas membre et ne se mouille donc pas.

Facile comme posture...

34.Posté par Ugly Ducky le 04/08/2009 13:47
Le Modem - en particulier - ne se connaît pas le Modem. A quqnd une grande consultation de ses adhérents et de ses ex-adhérents ?

Pourquoi ont-ils adhérés ? Quelles sont les aspirations ? S'impliquent-ils ? Le modem répond-il à leurs aspirations ?

Une bonne étude marketing aiderait beaucoup. (on évitera Opinion Way )

33.Posté par marie le 04/08/2009 13:18
@ Christian ROMAIN

En effet, nous sommes en phase .
Vous avez gagné les galons de porte-parole de " marie ".
Félicitations !!! ;-))
Amitiés.

32.Posté par Chui Kalm le 04/08/2009 13:13
@Christian Romain

Si je voudrais "Virer F. Bayrou de la présidence du Modem", ce n'est pas parce que je suis "Méchant".

C'est parce que mon avis est qu'il en a un mode de gouvernance, qui ne changera jamais en profondeur, qui aboutit à de grosses contradictions de plus en plus visibles, et le pire c'est que certaines très nettes peuvent être "honnêtement" interprétées comme venant d'une drôle de conception de l'honnêteté, donc à l'opposé de son discours.

Je pense donc que s'il reste comme président du Modem il va au Massacre et le Modem avec.
Ainsi donc maintenant il n'y a plus le choix.

Alors rien ne serait pire que la discrétion et mieux vaut le ramdam et que les avis s'expriment, C'est plutôt le silence qui tuerait sûrement et pas lentement.

D'autre part mon avis est que si le Modem est plutôt "honnête" et moderne :

- dans ses vues économiques et de société, indépendantes des leurres plutôt bien déterminées, applicables et pour tous,
- s'il l'est aussi pour la tecnique (internet), les commissions, les projets, même s'il y a des progrés à faire,

il est à moitié vieillot dans son fonctionnement politique trop hiérarchisé et ses réunions et nominations, on aboutit même à des représentants bien trop peu représentatifs.

Quel drôle d' "offuscation" de fustiger ceux qui ne veulent plus suivre la voix balisée démocratique du Modem alors qu'elle aboutit à des représentants non représentatifs et des décisions très antidémocratiques !!


Je pense que Nombre d'adhérents de sympathisants et d'électeurs se moquent complètement de tout cela (qui est peut-être nécessaire mais dans une mesure bien moindre).

D'ailleurs pourquoi ne consulte-t-on jamais les adhérents pour des sondages sinon des votes, par internet, c'est incroyable !!

Ce serait pourtant la meilleure manière d'être démocratique au Modem me semble-t-il.

Tout ça pour dire que je pense que le renouveau maintenant doit être "Du moins Politique" et "Médiatique" prés des gens, et qu'effectivement JFK ne serait pas mal du tout comme Président du Modem !!
.

31.Posté par Danièle Douet le 04/08/2009 12:59
Bonjour,
Intéressant de découvrir les commentaires...

Tout d'abord, je partage la vision de Christophe:


Mais en ce qui me concerne, je ne fais pas de la politique pour obtenir une récompense d'un chef, je fais de la politique parce que je veux me battre au service de mes idées et de mes valeurs. Et quand je vois qu'elles sont piétinées, à l'extérieur ou au sein de ma famille politique, je ne peux pas sombrer dans la complaisance par intérêt personnel, il faut que je me batte, quitte à être complètement carbonisé.
Car je suis et je resterai quantité négligeable au regard des mes idéaux.


Ensuite, il est évident que ce qui manque au Mouvement Démocrate, c'est un "chef d'orchestre" qui ORGANISE et coordonne les différentes activités:

- structure interne
- communication
- informatique
- politique
- commissions thématiques
- nominations

avec un réel contrôle qualité qui décèle immédiatement les "couacs" pour y apporter une solution sans retard et poursuivre l'amélioration.

Le MoDem fonctionne comme un vieux parti de notables pépères qui ne devaient leur réélection qu'à leur accrochage au parti au pouvoir...

Ce n'est pas ainsi que F. Bayrou avait promis "la politique autrement"...

Enfin, quant à la médiatisation, il est un leurre de vouloir tout conserver en interne. C'est même maladif et incestueux.

Car les citoyens qui nous observent, ont tous le dégoût de la politique telle que pratiquée par les partis traditionnels. Il suffit d'écouter sur le terrain...

Par contre, ils retrouveront confiance dans un mouvement qui avance de manière honnête et vraie, pour le bien de la collectivité. Garder tout "en famille" me fait trop penser aux divers incestes commis par les "parents" qui ne devaient surtout pas filtrer au dehors. Cela n'amène RIEN de bon.

Les journalistes qui nous observent constateront obligatoirement que nous ne remettons pas en cause le leadership de F. Bayrou et que nous continuons à le soutenir - ce qui est assez unique dans le paysage politique français actuel - mais que nous demandons tout simplement que ce qu'il a promis soit mis en pratique.

Question de cohérence et de véracité, justement face aux citoyens qui nous entourent et face aux médias qui nous observent.

Nous ne faisons RIEN de condamnable en exprimant ce qui est une évidence dans tout le pays. Mais en l'exprimant avec respect et détermination.

Quant à tous les petits "lâches" qui ont peur de perdre leur "mandat" souvent acquis en éliminant d'autres pour faire leur place, je n'ai AUCUN respect pour ce genre de personnes.

30.Posté par GuiGrou le 04/08/2009 12:31
@ marie : oupss, désolé, je m'emmêle un peu.
J'ai cru que tu reprochais à Christophe d'avoir provoqué une tempête inutile et destructrice pour le MoDem.
Si on se tire dans le pattes entre nous alors ça ne va plus! :D
Tendresses

29.Posté par Fotini le 04/08/2009 12:16
@FLN

"thèse ultra-césariste qui trouve pourtant des défenseurs "démocrates""

On a pas le choix, puisqu'on a des Césars ! C'est pas une thèse, c'est la réalité.

"Simplement, c'est la 10ème qui nous fera avancer"

Quelle est-elle ?

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2 3

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49
Allez, je parie sur Najat Vallaud Belkacem pour remplacer @manuelvalls à Matignon @najatvb
Lundi 5 Décembre - 12:39
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47

Recherche