Christophe Ginisty

Jour de Colère : chronique sur la France de la haine


Rédigé le Mardi 28 Janvier 2014



L’actualité produit parfois une réaction physique chez moi et c’est ce qui se passe depuis dimanche dernier car j’ai vraiment mal à chaque fois que je suis confronté aux images de la manif « Jour de Colère » qui fut l’occasion pour des milliers de personnes de battre le pavé en éructant une haine polymorphe.
 
Peu importe de savoir combien ils étaient, peu importe de savoir si c’est la police ou les organisateurs qui ont raison lors du décompte final: cette meute de gens qui hurlent contre les homos, les juifs, les francs-maçons, les journalistes, la république, qui exhibe une quenelle indigne, bras d’honneur tendu vers le caniveau de l'intolérance… est de toute manière trop nombreuse.
 
La haine ne fait pas partie de moi et j’espère qu’il en sera toujours ainsi.  Je n’ai de haine pour personne, même pas pour mes ennemis. Et voyez-vous, je ne conçois pas que l’on puisse mener quelque action responsable lorsque la haine est votre principal moteur.
 
Je n’aime pas ce visage de la France car ce visage est aux antipodes de ce qui est notre bien commun, l’idée républicaine française. Ce qui fait le sel d’une nation est la volonté de vivre ensemble, pas de s’exclure les uns les autres dans une explosion de nationalisme primaire. Cette France qui a défilé dimanche piétine la liberté, l’égalité et la fraternité qui parent le fronton de tous nos bâtiments publics et elle voudrait faire de la « patrie des Droits de l’Homme » cette méprisable citadelle contenue par les murs immenses d’un fanatisme religieux d’un autre temps.
 
Et qu’on ne me dise pas que c’est la faute de l’actuel président et qu’il ne récolte ce qu’il mérite. Je ne crois pas une seule seconde que ce soit François Hollande ou sa politique qui aient à eux seuls inspiré la création soudaine de ce mouvement spontané. On ne suscite pas la prolifération assumée de telles convictions en quelques mois seulement. Je pense que ce que nous avons vu dimanche est le résultat malheureux de décennies de dislocation lente et inexorable des piliers de notre société, de nos fondamentaux. Ces gens sont les « créatures » que notre démocratie malade a enfantées.
 
Emprisonnée par une élite dirigeante et consanguine de droite et de gauche qui a confisqué tous les pouvoirs depuis des années, qui s’est arrangée pour empêcher les citoyens de prendre part aux vrais cercles de décision et les exclure des assemblées délibérantes, qui s’est arrogée tous les passe-droits, qui a cumulé, cumulé, et qui cumule encore au-delà du raisonnable, qui dure de mandat en mandat méprisant la notion même de retraite, la société française s’est flétrie peu à peu, permettant que soient souillés les pavés historiques de notre Bastille par ces baves de haine.
 
Je suis très triste d’assister à cela. Et je crois que c’est la première fois de ma vie que je vois de telles outrances C’est un moment historique et désolant, une démonstration qui me glace le sang. Une vraie tragédie républicaine.
 
Nous sommes les enfants de Rousseau et Montesquieu, certainement pas ceux de Mauras ou de Vichy. Nous devons collectivement regagner la dignité dont nous sommes les héritiers. A leur Jour de Haine, nous devons opposer nos espérances républicaines et notre amour de l’autre. Nous devons veiller à ce que les peurs faciles ne nous envahissent pas.
 
Et que les Maires qui se présentent en mars prochain pour la énième fois, qui sont restés sourds aux voix du peuple qui appellent à la régénération de la démocratie et au renouvellement des élites méditent sur leur propre responsabilité dans la démonstration de haine à laquelle nous avons assistée dimanche dernier.
 
Ils sont collectivement responsables de cette dérive insupportable.
 
A suivre… 

               Partager Partager
Notez


Lu 1707 fois

Commentaires articles

1.Posté par Sélim Lahrech le 28/01/2014 22:12 (depuis mobile)
Pourvu que ce ne soit pas à suivre trop longtemps.

2.Posté par fultrix le 30/01/2014 12:09
"Ils sont collectivement responsables de cette dérive insupportable. "
Nous avec puisque nous renouvelons leur mandat !

Je me demande où est passé le sens critique des gens avec l'affaire supplémentaire des textos pour boycotter l'école ...

3.Posté par gab mastercase le 06/02/2014 09:42
Cette déferlante de haine et de manifestations à tout vas est effectivement le résultat de plusieurs années de malaise dans notre société.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
RT @jjdeleeuw: Des Experts très animés demain à 12h30 mvanhees @doulkeridis @cginisty @JulieTestAchats @Karimfadoul @chauchau60 https://t…
Vendredi 9 Décembre - 18:39
Ne manquez pas demain Les Experts sur @BX1Officiel autour de @jjdeleeuw @JulieTestAchats @Karimfadoul @Marco_VanHees @doulkeridis et moi
Vendredi 9 Décembre - 17:58
Très bonne tribune de @FaljaouiAmid dans @redacTendances de cette semaine "Comment les réseaux sociaux nous ramènent à la préhistoire"
Vendredi 9 Décembre - 13:55
#FFback and a great week-end to you too @berteloot @Orange_conseil @ACF_France
Vendredi 9 Décembre - 11:59
E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ? https://t.co/FE48EdlskW
Vendredi 9 Décembre - 10:25
"E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?" https://t.co/gQSIrx3J3D Décryptage perso de quelques événements clés via @Emarketing_fr
Vendredi 9 Décembre - 10:20

Recherche