Christophe Ginisty

L'Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet : un conte sur le temps qui passe (ou pas)


Rédigé le Jeudi 17 Octobre 2013



L'Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet : un conte sur le temps qui passe (ou pas)
La semaine dernière, j'ai eu la grande chance d'être invité par Gaumont à la projection en avant première et en 3D du dernier film de Jean-Pierre Jeunet, L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet. J'y suis allé avec l'une de mes filles et je dois dire que, bien que ne faisant pas partie du groupe des inconditionnels du réalisateur du Fabuleux destin d'Amélie Poulain, j'ai pris un vrai plaisir à découvrir ce conte. 

Je ne vais pas vous refaire le pitch, laissons ceux dont c'est le métier le dérouler : "T.S. Spivet, vit dans un ranch isolé du Montana avec ses parents, sa soeur Gracie et son frère Layton. Petit garçon surdoué et passionné de science, il a inventé la machine à mouvement perpétuel, ce qui lui vaut de recevoir le très prestigieux prix Baird du Musée Smithsonian de Washington. Sans rien dire à sa famille, il part, seul, chercher sa récompense et traverse les Etats-Unis sur un train de marchandises. Mais personne là-bas n’imagine que l’heureux lauréat n’a que dix ans et qu'il porte un bien lourd secret…"

Ce qui m'a frappé dans ce film, c'est le temps, le traitement du temps, ce temps qui est omniprésent dans le récit et qui, pour moi, est le vrai héros du film. 

La famille du jeune T.S. Spivet semble être hors du temps, de sorte que je ne pouvais pas dire avant les 20 premières minutes à quelle époque nous nous situions. Le père semble scotché dans un passé imaginaire et fantasmagorique, la mère aussi qui étudie les insectes d'un autre âge et qui semble invoquer la préhistoire. L'isolement total de leur maison les place dans une douce intemporalité qui est assez troublante. Il n'y a guère que la soeur pour être — ou tenter d'être et sans y parvenir vraiment — de son temps.

Le temps, c'est aussi la course contre le montre dans laquelle s'engage le jeune garçon qui va devoir traverser la moitié des Etats-unis tout seul pour aller chercher son prix.

Le temps, c'est encore la machine qu'il a inventée et qui lui vaut son prix : un mécanisme magnétique permettant de produire un mouvement perpétuel qui, par définition défie le temps qui passe.

Le temps, c'est également l'intrusion d'une 3D très intelligente et futuriste qui vous fera penser sans aucun doute aux expériences de ce que l'on appelle la réalité augmentée. 

Enfin, le temps, c'est l'âge de ce garçon de 10 ans plongé malgré lui dans la tourmente d'un monde d'adultes auquel il n'est pas adapté.

Et lorsque tous ces temps se rencontrent, ils produisent une forme de déflagration qui va renvoyer chacune de ces "temporalités" là d'où elles n'auraient jamais dû s'éloigner. C'est joli, romantique et très actuel dans une société qui croit avancer à toute vitesse du fait de l'abondance des informations qu'elle brasse. 

Ce film est donc une très savoureuse ode aux temps et je ne saurais faire autrement que de vous conseiller d'aller le voir en famille.

Ma fille a adoré, moi aussi. 


A suivre... 

               Partager Partager
Notez


Lu 2030 fois

Commentaires articles

1.Posté par fultrix le 19/10/2013 22:58
A l'origine il y a un livre, de Reif Larsen.
Dans sa version aux éditions Nil, les marges de l'ouvrage sont l'occasion d'ajouter des croquis et des observations du jeune héro.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Opinion | Politique | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Très bon papier de @MBecquembois sur les approximations de #VanessaBurggraf dans #ONPC à l'encontre de @najatvb https://t.co/epS7yCazaX
Lundi 22 Mai - 17:45
RT @AndreeaHirica: On the #PostTruth Era: "Fake news is not new, the power of the medium is" https://t.co/MORwbDewYP by @cginisty #Reputat…
Lundi 22 Mai - 17:01
@marcelsel C'est la mère Michel comme dans la chanson?
Lundi 22 Mai - 14:26
@Efkouts Have a great day!
Lundi 22 Mai - 12:57
RT @P_T_MM: "Sharing & curation obsessions are the problem. '#FakeNews' is NOT" @cginisty on #digital newsgathering #EBS2017 https://t.co/u…
Lundi 22 Mai - 12:37
Another pic of my presentation at #EBS2017 about #FakeNews and media challenges https://t.co/sfGojzpCQY
Lundi 22 Mai - 12:22

Recherche