Christophe Ginisty

L'université du rebond pour le MoDem ?


Rédigé le Mardi 18 Août 2009



L'université du rebond pour le MoDem ?
Pour clore cette série improvisée cet été sur le MoDem et les questions que je me pose comme simple militant sur son avenir politique, j'ai envie de lancer cette question comme une bouteille à la mer et recueillir vos avis. Depuis le 7 juin, rien n'est plus comme avant. Certains d'entre vous ne le perçoivent peut-être pas mais en ce qui me concerne, je le vis au quotidien dans les échanges que je peux avoir avec d'autres militants. Si vous me permettez cette expression, je dirais que le MoDem a pris cher avec cette défaite aux européennes. Très cher, même.

Mais lorsque l'on tombe de cheval (pour reprendre l'analogie de François Bayrou), il faut savoir remonter dessus et rapidement. Nous avons bien eu le 4 juillet et le Conseil National, 9 décisions dont on nous promet l'application imminente, puis une université de rentrée qui pointe à l'horizon. Il devrait s'y passer plein de choses et s'y prendre plein de décisions. C'est une promesse. Certes, mais il n'y a toujours aucun programme à se mettre sous la dent et en guise de contenu les militants ont une vague liste de personnalités qui auraient confirmé leur présence. Mouais... Moi ce  qui m'intéresse, ce n'est pas tant les gens qui parlent que ce dont on parle.

Pas un seul communiqué de presse n'est sorti depuis le 29 juillet du Mouvement Démocrate. Un article paru dans le journal La Croix nous informe que François Bayrou a refait une radioscopie de la société française et qu'il s'est concentré sur le fond (http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2387958&rubId=788). Moi, je n'aurais pas dit que c'était là-dessus qu'il devait progresser et j'aurais préféré qu'il consulte sur la forme en faisant la radioscopie de son organisation. Je suis néanmoins impatient d'entendre le résultat de cette réflexion.

Pour tout vous dire, je suis inquiet car je n'entrevois pas les signes tangibles d'un rebond. Et pourtant, nous avons les moyens de rebondir et de surmonter cet échec qui est bien plus important qu'on veut bien le prétendre. Pour cela, il faut que le MoDem soit audacieux et qu'il innove.

Il faut qu'il soit pionnier dans le fait de faire vraiment de la politique autrement. Il faut qu'il se réforme, il faut qu'il permette à une nouvelle génération d'émerger vraiment, il faut qu'il réinvente la démocratie en son sein, il faut qu'il soutienne des initiatives comme celle que défend Chantal (http://modemvarois.over-blog.com/article-34721156.html), il faut qu'il communique autrement et parle aux français avec des mots de leur quotidien et non pas ceux des bo-bos instruits, il faut qu'il soit audible, même lorsque le chef est indisponible, il faut qu'il se positionne clairement sur des sujets politiques comme le non cumul des mandats, la limitation du nombre de mandats exécutifs, il faut qu'il innove dans l'utilisation des nouvelles technologies,...

Tout cela est possible et c'est à la portée du collectif que nous formons. Mais le MoDem sera-t-il capable de relever ces défis avec force et vigueur ? Ce sera LA question au coeur de cette université de rentrée.


               Partager Partager
Notez


Lu 6527 fois

Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

69.Posté par Thierry P. le 24/08/2009 17:12 (depuis mobile)
@ FLN
Intéressantes remarques sur le parallélisme avec la vie de famille.
Les familles sont parfois le lieu où s'entre-déchirent, portes et volets tirés, les membres pour des querelles d'héritages ou de préséances entre les branches. D'où la nécessité de l'intervention d'un conseil des sages (CCC) pour assurer parfois un rôle pacificateur au sein du groupe et garantir le "vivre ensemble".
A Marseille, l'affaire qui a touché la famille a pris les proportions d'un règlement de comptes clanique.
Constatons juste à regret que l'autorité du pater familias, F Bayrou, n'a pas su s'imposer dans ces circonstances..

68.Posté par FrédéricLN le 24/08/2009 12:11
@ Thierry P : ma formulation n'était peut-être pas très heureuse, m'enfin bon.

François Bayrou utilise souvent le terme de "famille politique", ce qui pour le coup me semble une analogie inspirante, même si préférer ce terme sous-entend des contours qui peuvent être un peu différents de ceux du parti.

On peut se considérer comme membre d'une même famille, et être en désaccord avec les actes d'autres membres de la famille … ça n'enlève rien au lien de parenté ! En revanche, si la pression familiale vous contraint personnellement à des choix contraires à votre conscience, ça me semble légitime de claquer la porte et de rompre les liens avec la famille.

Et bien sûr, se sentir en famille, c'est se sentir concerné par les choix qui concernent toute la famille, d'organisation, d'alliances, c'est avoir envie d'en débattre. Et un parti est une famille assez immense pour que le lieu public, l'internet, soit un bon lieu de débat !

A la réflexion, le terme de famille ajoute une autre connotation, qui manque cruellement au PS et à l'UMP. Une connotation d'a priori positif les uns envers les autres, d'affectio societatis. Ce qui est la norme dans d'autres partis, mais qui blesse et "allergise" dans le nôtre, ce sont des critiques sans empathie, des critiques en tout ou rien, précisément des menaces de claquer la porte. Dans ce côté mou, pas assez carré, que l'on reproche aux partis démocrates, il y a aussi une vertu : savoir que le respect des personnes doit passer avant celui des textes.

Si "l'affaire de Marseille" (l'ancienne) a choqué autant de gens dans le Mouvement, alors qu'elle serait passée inaperçue à l'UMP ou au PS, je crois que c'est à cause de ça. Parce que la confrontation avait atteint un niveau de tension, ou de violence, qui désole dans une famille.

67.Posté par Thierry P. le 23/08/2009 10:42
@ FLN
Je lis attentivement votre commentaire 67 et je dois l'avouer, j'ai beau retourner vos arguments dans tous les sens, il y a quelque chose qui m'échapperait :-))
Dans ma rapide nomenclarture (qui vaut ce qu'elle vaut), j'ai listé les 4 et 5ème catégories qui peuvent ne pas cadrer avec ce que vous avancez :
"Toutes les 6 supposent en effet que le militant fait son affaire de l'organisation du MoDem, prend la pleine responsabilité des choix collectifs".
Ensuite second point obscur, je ne comprends pas à quoi correspondrait un "militant" qui je vous cite [...laisse aux autres militants, permanents, élus, etc., la responsabilité de leurs actes, de leurs choix et des résultats qu'ils obtiennent, les bons comme les décevants....].
Vous avez raison de relever qu'un parti n'est pas une armée de clones, mais, à mon sens, se définir comme militant, n'est pas participer à la communauté ? Sans cela, on aboutit à une structure où chacun, tout en étant "militant" se retrouve dans une position de retrait (neutralité ?) par rapport au groupe si le collectif prend des orientations trop éloignées de ce que pense notre militant. Ce militantisme ne serait-il pas la marque d'une forme de singularité qui peut conduire à l'isolement ?
Je pense que vous avez probablement voulu mettre l'accent sur le libre-arbitre qui doit (devrait ?) caractériser tout acte d'engagement.
Chacun assume, je suis d'accord avec vous, son choix d'adhérer, de rester, ou de partir en fonction des orientations définies par la majorité qui s'exprime au sein du groupe... Quand il y a débat. L'existence de ce débat interne qui a pour vocation de faire émerger les orientations que chacun reprendra à son compte est vitale pour la respiration démocratique du groupe. L'absence de débat à terme sclérosera et étouffera l'ensemble du groupe.
Bon dimanche.

66.Posté par FrédéricLN le 22/08/2009 22:08
@ Christophe Ginisty : Le programme des UR laisse penser à la formule habituelle : tables rondes (qui ne le sont jamais) avec des personnes plus ou moins influentes sur des sujets divers ; en marge de quoi les militants font connaissance, et c'est très sympa, et si on est suffisamment autonomes et débrouillards ça permet de lancer, en réseau, des activités qui réussiront au long de l'année. En fait, c'est l'unique et précieuse occasion de créer des réseaux militants qui apporteront à chacun une partie de ce qu'un siège "idéal", riche et en pleine dynamique, pourrait fournir, mais que le nôtre, pauvre et éreinté de défaites, ne peut pas leur fournir.

Différence par rapport à l'habitude : c'est sans doute la perspective d'alliance avec la gauche qui dominera d'une part les discussions off, d'autre part le codage pour les médias / décodage pour les médias des discours de Marielle de Sarnez et François Bayrou. Ce sujet nécessaire pourrait aussi être paralysant : commencer à spéculer sur des strapontins anesthésie la capacité à lancer une dynamique propre.

@ Thierry P. #47, et tout en respectant à 100% vos raisons de quitter le Mouvement : il y a une autre raison de rester que les 6 que vous proposez. Toutes les 6 supposent en effet que le militant fait son affaire de l'organisation du MoDem, prend la pleine responsabilité des choix collectifs. Ce n'est pas, en tout cas, ma position ;-) Dans une organisation, chacun son boulot. Je suis responsable de ce que je fais comme militant, comme blogueur (responsable aussi de ce que je ne parviens pas à faire), mais je laisse aux autres militants, permanents, élus, etc., la responsabilité de leurs actes, de leurs choix et des résultats qu'ils obtiennent, les bons comme les décevants ! Un parti n'est pas une armée de clones heureusement !

65.Posté par Géraldine le 22/08/2009 09:30
@tamino
Bravo pour l'excellente description du "doux mélange" des militants. Et il est bien évident que FB n'a jamais eu aucun respect pour les militants.
Est-ce que ceux qui le soutiennent encore le font uniquement parce qu'ils ne voient pas encore qui peut prendre la tête d'un grand centre ou parce qu'ils croient encore en lui ?
Et qui mettre à sa place ? Quelle personnalité ayant les mêmes idées que FB a plus de chances que lui de combattre efficacement NS en 2012 ?

64.Posté par philippe le 22/08/2009 08:00
On rajoute 10 personnes au bureau exécutif du MoDem pour faire quoi de plus. Comment ont ils été choisis ? J'entendais souvent "faire de la politique autrement". Qu'est ce qu'il y a de différent par rapport à avant ?

63.Posté par CK le 21/08/2009 19:02
@tamino et Ugly Ducky

Pour moi il n' y aurait même pas à citer les ex UDF et les arrivistes. Il y a des règles minimales autant dire par définition on essaie de les respecter. Mais ce qui fut (et est toujours d'ailleurs) catastrophique c'est qu'au plus haut niveau (Sénateurs ou autres) elles sont complètement bafouées et que cela n'a jamais eu l'air de troubler F. Bayrou... Sauf si cela se remarquait trop .

D'ailleurs c'est incroyable, il y a des militants qui ne découvre que seulement ici que nos sénateurs sont dans un Groupe Alliance centriste avec d'autres à moitié ou complètement
mouillé par le Sarkozysme et ces Sénateurs Modem, par leur vote au Sénat Différent de l'option Modem on ne peut plus nette pourtant souvent, contribue à faire passer des lois très Sarkoziennes.

Oui c'est vrai Le Modem semble plus un instrument qu'un jouet pour F. Bayrou qui n'a que trés peu d'intérêt pour l'adhérent que je suis, surtout si comme moi je ne suis pas du tout braqué sur les présidentielles. Et donc je veux un autre ou une autre président du Modem ou je m'en vais. J'espère que les promoteurs y aideront mais je sais bien qu'il n'y arriveront pas tout seul.



62.Posté par Ugly Ducky le 21/08/2009 12:53
@tamino

C'est, à mon sens, ce doux mélange entre "UDF relookés", arrivistes indisciplinés tant que la roue ne tourne pas en leur faveur, bonnes volontés mal cadrées et militants naïfs mais peu patients, qui pose un grand problème de fonctionnement.

Ce portait correspond bien à ce que j'ai remarqué et je peux m'y inclure.

61.Posté par tamino le 21/08/2009 10:25
Je lis sous la plume de David 78 beaucoup de choses vécues dans un département limitrophe, juste au nord de 78. Par contre, je ne le suis pas en mettant en cause uniquement les "vieux centristes" qui essaient de se donner une jeunesse dans une apparence de démocratie relookée, mais qui bloquent toute avancée.
Il faut aussi reconnaître que le discours de FB a attiré bon nombre de personnes venant en, politique pour la première fois (ce qui n'est pas un défaut), avec une bonne partie possédant un ego assez fort (je vais enfin pouvoir faire de la politique comme je veux), refusant toute discipline (on remet systématiquement en cause les décisions prises par la majorité, quelle qu'en soit l'instance), le tout gagné par le syndrôme du "pourquoi pas moi ?"
Or, ça ne peut pas être ça, la politique, ou alors on décide d'en faire de façon personnelle, hors d'un parti. Quand on adhère à un parti, on en accepte les règles.
C'est, à mon sens, ce doux mélange entre "UDF relookés", arrivistes indisciplinés tant que la roue ne tourne pas en leur faveur, bonnes volontés mal cadrées et militants naïfs mais peu patients, qui pose un grand problème de fonctionnement.
Le tout - et là, c'est avec CK que je me permettrai d'être en désaccord - parce que le Modem n'est absolument pas le jouet de FB. FB, il s'en contrefout du Modem. Ca ne l'a jamais intéressé. Il sait juste qu'il a besoin d'un parti pour espérer gagner en 2012 mais il ne s'est jamais dôté des moyens et des ressources pour le construire, ce parti. D'où Villepinte où il a décidé de tout; d'où le matraquage de toute tentative d'apporter des façons nouvelles de diriger un parti, d'où l'effet boule de neige. Plus il s'isole, moins il écoute, plus il se prend des baffes (et nous emmène dans le mure avec lui).
Et, là, si vous voulez mon avis, il est encore dans une phase complètement dépressive, l'ego meurtri par la connerie du 4 juin et la raclée du 7. L'UR n'aura sans doute d'intérêt que pour les intervenants extérieurs mais je doute fort qu'il en sorte quoique ce soit sur le plan politique. Il faudra attendre (pour celles et ceux qui seront encore là) le congrès programmatique de novembre ou décembre où on écoutera sagement le discours du Che.

60.Posté par GuiGrou le 20/08/2009 22:00
@tamino et CK : même longueur d'onde! Merci de vous manifester si clairement! Ça fait du bien!

59.Posté par GuiGrou le 20/08/2009 21:56
@ David78 : dommage que nous ne soyons pas dans le même département! Mais l'avenir nous proposera peut-être de travailler ensemble!

58.Posté par CK le 20/08/2009 21:53
@David78

Politiquement je ne sais si on est d'accord(moi je voudrais que l'on soit détaché sans aucun doute de tout ce qui est pouvoir et tout centre, alliance centriste comprise, d'ailleurs si ce n'est pas fait d'ici très peu de temps, de toute façon, je pars),

Par contre pour l'organisation, je suis mille fois d'accord avec vous.

Et puis par internet il y a moyen me semble-t-il de faire de la démocratie directe, ça j'avoue que
je ne comprends pas pourquoi on ne le fait pas.

Je suis adhérent et moi je n'habite pas Paris, je crois que j'aurais du plaisir à aller à des cafés démocrates, et par internet je veux bien faire des efforts, mais par contre les réunions de militants ne m'intéresse pas.

DCB a rendu le fier service de montrer que les arguments de hiérarchie et d'élus à sauvegarder n'étaient que des prétexte ridicules, ce dont j'ai toujours été personnellement convaincu.

Mais F. Bayrou c'est son jouet le Modem. Comme il l'a dit pour un autre, comment reprendre le jouet d'un Enfants Roi avec tous ses anciens oncles et ses nouvelles nounous ?







57.Posté par David78 le 20/08/2009 19:07
@les gars
Je vous remercie pour votre compréhension, et pour votre absence de jugement partisan: je reconnais bien là les valeureux militants du Modem!

CK tu as entièrement raison de tenter le coup de la révolution par l'intérieur du palais.

Dans les Yvelines j'y ai renoncé car pour moi c'est impossible: le débat y est impossible, et tout est tenu par des centristes à la retraite qui apprécient plus le débat pour l'animation et l'apparence de liberté qu'il procure que pour l'opportunité qu'il offre de mieux se comprendre et de se rassembler sur des bases solides.
Les vieux ont le pouvoir, et ils apprennent à des jeunes trop dociles à faire de la politique à l'ancienne: bref j'ai plus rien à y faire!

Le plus pourri c'est que les bureaux de fédés soient cadenacés pour 3 ans... Un délai suffisant aux novateurs pour baisser les bras, et à des dirigeants de piètre qualité pour tout saboter en croyant bien faire! Les gens de bonne volonté en poste sont d'accord avec ce que je dis, mais en fin de compte ils préfèrent quand même un rythme de 3 ans, car les élections c'est vraiment creuvant! Moi c'est l'absence d'élections qui aura eu raison, en partie, de mon engagement.

La prochaine fois rappelez moi de pas construire un parti politique neuf sur les fondations d'un parti politique vieux.

Des pistes pour l'organisation interne que j'aurais souhaité voire émerger au Modem (et qui ne verront pas le jour je le crains): une organisation sans hiérarchie, sur une base égalitaire entre les adhérents, basée sur des groupes locaux autogérés qui choisissent parmi eux un secrétaire et désignent des responsables de façon temporaire quand ça s'avère nécessaire... Relisez nos chartes et vous verrez que ce mode d'organisation y correspond parfaitement.

Et avec pour seul texte fondateur des chartes qui précisent des valeurs car c'est uniquement ça qui nous rassemble. Quelle erreur on a fait de tout rigidifier avec des statuts imbitables qui sont même pas applicables!

L'autogestion c'est se qui se pratique dans les trucs qu'on considère comme marginaux... et si ces gens étaient en fait à la pointe, et le modem complètement ringard? Nous voulions être novateurs: aurons nous le courage de passer des discours aux actes? A regret je pense que le Modem est programmé pour échouer, mais ce serait super que j'aie tort!

Bonne soirée.

56.Posté par CK le 20/08/2009 17:51
@David78

J'ai ressenti des sentiments très semblables aux votres
mais avec des nuances.

1)C'est aprés les Européennes de juin à juillet que j'ai ressenti cela
car je pensais que F. Bayrou allait être vexé de sa défaite à lui et du Modem
et "dégrisé" allait enfin faire des choix (et forcément faire des choix cela ne fait pas plaisir à tout le monde) et un vrai plan de relance du Modem que l'on sache à quoi s'en tenir.

Hé bien non rien. Juste des petits bons bons administratifs, l'autosatisfaction d'avoir été
combatif (tu parles, on aurait préféré qu'il roupille la dernière semaine des Européennes)
De l'auto pleurnichage et la conviction apparemment que c'est son puissant cerveau
réfléchissant profondément à La "Société" qui va apporter notre salut.

2) J'y crois encore désespérément, car j'ai l'impression qu'il y a pas mal de gens dans mon genre au Modem, avec des options politiques en gros pas trop différentes - il faut cela aussi bien sûr - qui voudraient que F. Bayrou prenne du recul, et que ce soit donc un autre courant maintenant qui mène à l'avenir.
Mais ce courant arrivera-t-il à se mettre en mouvement ?
Dur dur (Il faudrait peut-être qu'il soit soutenu par quelqu'un de trés important au Modem et ayant les mêmes désirs).



55.Posté par tamino le 20/08/2009 17:40
@ david78 et Gui grou
Tout pareil que vous. Je recule le moment du divorce car je sais que ça risque de faire un peu mal et que je veux toujours m'accrocher à un espoir mais, à force, les meilleures volontés finissent par se lasser.

54.Posté par GuiGrou le 20/08/2009 16:47
@David78 : je suis particulièrement touché par ton commentaire. Ce que tu dis là fait écho avec ma propre expérience du MoDem. Bravo à toi aussi!

53.Posté par David78 le 20/08/2009 16:10
Bonjour,
Pour moi le Modem a fait "pchit" lors des Européennes. De voir Bayrou incapable d'avoir une conversation normale en présence d'une personne avec laquelle il est d'accord sur l'essentiel du programme Européen a été un retour à la réalité très efficace. A moins d'un miracle, je m'oriente donc sur le chemin de tous ceux qui ont fait route avec François Bayrou, mais l'ont quitté une fois qu'ils ont eu affaire à lui de trop près. Les "traitres" disais-je en 2007 avant de me retrouver à leur place...

C'est une sacrée déception de me retrouver orphelin sur l'échiquier politique, même si j'ai le réconfort de partager cette galère avec la majorité de nos concitoyens.

Le Modem aura néanmoins été pour moi une belle aventure qui je sais m'a beaucoup appris, et me servira dans mes engagements politiques à venir dans quelques années. Je souhaite à ceux qui continueront à militer au Modem d'en tirer quelque chose pour que si un jour ils changent de direction, ils n'aient pas trop de regrets.

A peut-être une autre fois pour un autre combat civique. Sincèrement.

David

52.Posté par CK le 20/08/2009 13:34
@Danièle Douet

"A l'ami UMpiste CK", N'importe Nawak !!,

Je suppose que c'est votre humour, vous vous attaquez aux blogueurs mêmes.
Impossible de discuter après, vous êtes dans la polémique "fielleuse".
Vous mériteriez 10 cartons rouges.





51.Posté par tamino le 20/08/2009 11:54
A lire le message de Danièle sur l'UR de l'an dernier où je n'étais pas, je me demande si je ne vais pas renoncer à aller celle de cette année.
Rentrant de vacances, je découvre la réponse que la CCC (vous savez, ce truc qui devait être le conseil constitutionnel du Modem, dixit le chef) a faite à notre présidence départementale suite à de sombres histoires d'exclusion d'une adhérente Modem qui se présente comme suppléante du candidat UMP à la cantonale partielle d'Argenteuil-est le mois prochain.
Au lieu de répondre sur des arguments juridiques, le président du CCC, FX. DE Péretti se livre a une analyse politique, demandant aux équipes locales de reconsidérer leur prétention à vouloir présenter des candidats ! Voilà où en est l'ambition du Modem aujourd'hui ! Ne pas présenter de candidats dans une cantonale partielle dans la 3ème ville d'Ile-de-France qui pourrait faire basculer le CG du Val d'Oise de gauche à droite. C'est-y-pas beau ?

50.Posté par Martine le 20/08/2009 10:31
C'est peut-etre plus clair ?
http://www.youtube.com/watch?v=NwMN-gkt0GM

49.Posté par Martine le 20/08/2009 10:12
Eh ben...Moi qui aime "petit déjeuner en paix "! C'est raté !!!
On prend les memes et on recommence, constructif tout ca vraiment constructif...
Je vous laisse à vos disputes, ne vous tuez pas quand meme !

48.Posté par GuiGrou le 20/08/2009 09:47
@ passage : bravo!

47.Posté par Thierry P. le 20/08/2009 09:41 (depuis mobile)
@ JF le Démocrate
Comme suite au commentaire 39, où j'apparais,, je vais très sobrement rebondir sur un fragment de votre propos.
"Et ce n'est pas en quittant le navire (@ Thierry P) et en l'affichant ouvertement qu'on améliorera les choses."
Rester "inside" pour faire évoluer les choses est l'attitude de première intention, c'est une évidence, on peut rester dans le groupe avec plusieurs types d'attitude :
1. Suivisme confinant à l'idolatrie (ne pas se voiler la face, tout groupe a de telles groupies)
2. Attentisme calculateur (on ronge son frein en espérant obtenir le poste ou l'investiture désirée)
3. Attentisme confiant dans la clairvoyance du président (il va ouvrir les yeux vous allez voir)
4. Envie de secouer le cocotier (une boisson à base d'orange demande à être secouée pour décoller la pulpe)
5. Envie de proposer, encore et encore (mais faire gaffe au burn-out)
6. Attentisme inquiet (on est catastrophé, car on estime qu'il n'y a pas d'autre alternative pour assurer les chances de l'alternance)
La dernière catégorie d'adhérents et sympatisants (6) existe, ne pas se leurrer, ce n'est plus qu'un engagement par défaut, en creux.

Pour ceux, qui nombreux, ont quitté le navire, les motivations sont aussi multiples.
Je ne cacherai pas que partir estompe un peu la légitimité à parler d'un groupe dont on n'est plus un des membres.
J'ai conservé de mes études, quelques notions en statistiques. Des indicateurs sont éloquents quand on veut analyser la structure d'un groupe.
- nombre d'adhérents initial
- taux de réadhésion, en déterminer les fluctuations
- montant moyen des cotisations (s'il baisse, c'est peut-être la marque d'un désinvestissement)
Le taux de réadhésion recouvre la catégorie de tous ceux qui ont disparu.
N'importe quelle organisation ou groupe doivent s'alarmer quand ce taux de départ est important (pour le Modem, 10, 20, 30 %, voire plus ?). Ce solde négatif ne serait pas en soi inquiétant si de nouveaux "entrants" compensaient les départs. Mais je ne pense pas que le Modem soit dans cette dynamique.
Le risque pour ce groupe est donc de se scléroser sur lui même et de s'anémier par manque de vivacité. Partant de là, la posture tentante, celle qui ne demande pas trop d'efforts est de se crisper sur un "Surtout ne rien changer, tout baigne". Il y a pire, c'est de se raidir, par instinct de conservation, sur des positions dogmatiques (Nous avons raison envers et contre tous).
Le repli sur soi n'est jamais une (bonne) solution durable face aux problèmes.
Le feed-back et l'analyse des raisons ayant conduit certains vers la sortie peut être éloquent si on a le courage d'y confronter les certitudes ! Ce serait en quelque sorte la démarche de l'audit.

46.Posté par passage le 20/08/2009 08:59
"Mais qui peut ignorer, à moins de vouloir se faire passer pour le dernier des "abrutis", que l'ambition réelle de FB c'est 2012? Et que le MoDem ne survivra que s'il y a succès en 2012, auquel cas il s'élargira avec des personnages politiques de premier plan, dont aucun de nous ne fait partie..."

C'est exactement ce que j'appelle prendre le problème à l'envers.
Tant que l'objectif sera de gagner des élections, fabriquer des élus pour faire exister le Modem, le Modem continuera à se planter lamentablement à chaque scrutin comme il le fait depuis le début grâce à de telles théories. Ouvrez les yeux ! Avec ce principe politicien de base le modem perd tout.

Il aurait juste suffi que François Bayrou ose, qu'il travaille à ce grand changement, qu'il travaille à un projet axé sur cette manière écologique de faire de la politique. Là, je peux vous assurer que les voix seraient tombées dans l'urne. La réussite électorale aurait été une conséquence quand elle n'est que le but aujourd'hui.

Vous savez, renverser l'Etat, inventer l'autre grande politique, celle qui n'aura pas les effets pervers de notre démocratie, c'est possible, mais pas au Modem et sûrement pas avec François Bayrou et Marielle de Sarnez.. Il leur manque l'imagination, le courage politique de se positionner autrement, la confiance nécessaires à un tel projet.

Ce sont des politicards qui veulent se faire une place dans le système et qui ont cru trouver un filon avec les aspirations de changement de la population. Les adhérents qui croient encore en eux sont-ils atteints d'Alzheimer ? Depuis deux ans, les faits prouvent que les leaders du parti ne sont même pas capables de créer l'illusion. Je ne comprends vraiment pas comment on peut encore servir l'ambition de gens aussi déloyaux envers leurs propres adhérents et aussi dénués de bon sens. Les citoyens et les adhérents ne savent toujours pas dire ce qu'est le Modem...

Les citoyens ne s'y trompent pas, le modem fait juste de la politique comme les autres et... tant qu'à voter pour un parti classique en 2012 ou aux régionales, ils ne changeront pas pour du vent, ils voteront droite ou gauche.

Un nouveau gadin pour les régionales ?

Certainement tant que tous resteront empêtrés dans leurs vieux automatismes et leur confiance aveugle aux grands principes qui nous ont menés où nous en sommes.

Vous ne changerez pas le Modem en tentant d'imposer quelques réformes en interne. Le Modem tel que vous l'espériez n'a jamais existé. Mais, vous, vous existez . Et il serait peut-être temps que vous dépensiez votre énergie à autre chose qu'à tenter de changer le Modem, le monde va mal..

45.Posté par Danièle Douet le 20/08/2009 08:11
Sur le site officiel, on peut lire ce jour, 20 août, donc 15 jours avant le début de l'UR:

Programme

Le programme détaillé de l'Université de rentrée 2009 sera bientôt disponible...


Comme l'année dernière... où les dysfonctionnement ont été légions:

- de nombreux participants n'avaient toujours pas de lit après 23h malgré une inscription deux mois à l'avance

- aucune aide de secours n'était prévue en cas de problème de santé urgent. Une personne victime d'une grave allergie a attendu et mendié une possibilité de transport juste pour aller se procurer un médicament hors du campus dans la prochaine pharmacie.

- il n'y avait qu'une seule clé pour une chambre de 3 - 4 personnes. Celle qui l'avait était parfois à l'autre bout du village, les nouveaux arrivants se baladaient sous la chaleur avec leur valise. Certains étaient partis depuis 4h du matin...

Une immense désorganisation...

J'espère pour les participants que l'ORGANISATION au sein du MoDem sera meilleure cette année.

Et ce n'est pas F. Bayrou qui en est chargé, pour répondre à l'ami umpiste CK... qui le charge de tous les maux... mais c'est à lui de nommer de vrais organisateurs, compétents et dignes de ce nom.

Comme le demandent les "promoteurs"...

Bonne Université de Rentrée à tous ceux qui y participeront. C'est un évènement qui permet beaucoup de rencontres humaines sympas...

44.Posté par CK le 20/08/2009 01:13
@JF Le Démocrate

Eh oui je veux mettre le Père (du Modem et du Modem seulement) au rancard et vous non alors ça frictionne.
En tout cas moi je pense que la vie serait bien plus passionnante sans lui qui s'est lié avec des vieilles et nouvelles contraintes sur lesquelles mon avis est que il ne faut pas s'obstiner à fermer les yeux.
Je vois que je vous "sermonne" .... Alors j'arrête.

A la prochaine.

43.Posté par JF le démocrate le 19/08/2009 23:36
Désolé CK ou donc Chui Kalm, mais les menaces de poursuite judiciaires qui m'ont été assénées par un ancien Témoin de Jéhovah sur mon blog il y a quelques temps m'ont quelque peu "vacciné".

Et je vous suis gré de ne pas partie de cette trempe-là à qui j'ai eu à faire récemment.

Pour autant, je suis en total désaccord avec absolument tous les propos que vous tenez lors de votre commentaire 19. Et il y en a 5 très exactement. Et touts les 5 ne mèneraient le MoDem qu'à une mort prématurée...

Chacun son point de vue, mais si vous en constituez la thèse, alors dans le cas présent, j'en suis complètement l'antithèse. Et je l'assume.


42.Posté par CK le 19/08/2009 23:07
@JF Le démocrate

CK et Chui Kalm le même.

N'avez vous pas remarqué qu'il peut y avoir du 2 ème degré dans mes commentaires,
qui me parait pourtant bien visible.

Vous apparemment c'est vraiment le 1er Degré et même en dessous avec des
quasi insultes et insinuations, ce que je ne me suis jamais permis.

C'est trés facile comme vous faites, c'est -à dire d'être consensuel pour toutes choses
(certaines méritoires certes) sans épine et puis finalement d'affirmer comme vous le faites
comme détenant la vérité

"
Mais qui peut ignorer, à moins de vouloir se faire passer pour le dernier des "abrutis", que l'ambition réelle de FB c'est 2012? Et que le MoDem ne survivra que s'il y a succès en 2012, auquel cas il s'élargira avec des personnages politiques de premier plan, dont aucun de nous ne fait partie...
"

Ainsi ceux qui ne sont pas d'accord avec cette vision sont des abrutis..

Hé bien je ne suis pas d'accord avec cette vision..
J'essaie d'être le plus clair possible et de défendre le mieux possible mon point de vue
en le rendant le précis possible, voilà tout.

Lisez le commentaire 19 et qui approuve le 2 voilà vous aurez mon point de vue qui ne me parait pas si terrible. Lisez depuis Juillet vous verrez que j'ai fait beaucoup d'effort pour inciter
à ce que tout le monde à s'exprime, et que personnellement je suis resté sur le même point de vue, le mien, le plus honnêtement et plus précis possible.

Finalement, peut-être quelques efforts de votre part de compréhension et aussi de vraie écoute des autres vous éviteraient vos cris d'"outragé" et un risque inquiétant dêtre trop souvent un adepte de la pensée unique.

Et puis zut quoi, vous êtes un queuf ou quoi ?


.

.










41.Posté par Danièle Douet le 19/08/2009 22:12
Pratiquement d'accord avec tout ce que tu écris, JF... notamment sur ton analyse de 2012 - avant et après.

... sauf sur le passage de faire travailler ensemble des gens différents... Il me semble que tu as mal compris la demande.

Elle n'est pas un alignement des différents projets, mais une COOPERATION, qui nécessite bien entendu un dialogue dans le respect mutuel et des compromis.

Tout le reste n'est que dispersion des forces. Quand on veut atteindre un objectif il faut un "focus" et un objectif clair et rassembler (et non aligner) toutes les forces pour l'atteindre... selon le vieil adage "L'union fait la force"....

40.Posté par JF le démocrate le 19/08/2009 22:05
Au passage Mea Culpa par avance si je confonds le pseudo "CK" avec celui "Chui Kalm" qui s'exprime habituellement sur le blog de l'Hérétique. Toute assimilation de ma part ne serait qu'une erreur fortuite que j'espère on voudra bien me pardonner.
J'ai en effet récemment été menacé de poursuites judiciaires par un ancien Témoin de Jehovah sur mon blog...

39.Posté par JF le démocrate le 19/08/2009 21:53
Je trouve qu'il y a énormément de contradictions exprimées, non pas dans le billet initial de Christophe qui est parfaitement cohérent, mais dans les commentaires exprimés. Ceci démontre à quel point l'art de la démocratie interne est difficile, voire utopique:

- Il y en a un ou une qui voudrait que tous les mouvements tels que le GRID, Générations engagés ou celui qu'a initié Christophe se rassemblent pour mieux faire pression sur FB: c'est ça la démocratie, un principe de lobby où tout le monde pense la même chose? Non, ça c'est le principe des soviets. La pluralité du MoDem passe par la pluralité des opinions de ses adhérents et aussi de ses électeurs (car ils ne faudrait pas les oublier sauf à continuellement se contempler le nombril). L'exercice qui consiste à fédérer toutes ces opinions, souvent contradictoires, est extrêmement délicat et si quelqu'un a une solution miracle pour faire qu'un potentiel électeur de tradition gaulliste et un PS se retrouvent point à point dans leurs idées, qu'il n'hésite pas à le faire savoir. Ca servirait sûrement.

- à partir de ce moment là, il faut que chacun accepte de faire des compromis avec les autres, notamment en respectant le principe de base de notre démocratie qui est celui du jugement majoritaire, et dans le cas d'un parti politique (qui n'est pas comparable à une démocratie en miniature) à celui d'arbitrages venant de "plus haut". Et ce n'est pas en quittant le navire (@ Thierry P) et en l'affichant ouvertement qu'on améliorera les choses.

- le MoDem manque d'élus et manque de personnalités politiques d'envergure, et n'oublions-pas que nombre d'entre elles ont été raflées par Sarkozy, qui fait son marché, oserais-je écrire sa brocante tant il rachète au rabais, presque quotidiennement. Alors arrêtons de vouloir taper sur ceux qui restent ou qui ne sont pas encore passés du côté de l'UMP! Car c'est bien beau de dire "il faut faire émerger de nouvelles générations". C'est tellement facile aussi. Certains croient que c'est seulement une question de promotion interne comme dans les entreprises? Désolé de les ramener les pieds sur terre, mais pour être crédible dans la vie politique, il faut gagner des élections... Et ça commence normalement au plus bas étage. Ou alors on se contente de tenir un blog comme je le fais, de poster des commentaires sur d'autres blogs, mais sans espérer devenir par la grâce divine ministre un jour. Il me semble qu'il n'y a que de Villepin qui a jamais su contourner les scrutins électoraux. Si vous croyez que "faire de la politique autrement" c'est prendre des responsabilités du jour au lendemain sans passer par les scrutins électoraux, je crois que vous vous plantez pour certains.

- M. Mercier candidat aux présidentielles... On a eu avant C. Lepage (celle qui a fait 0,5% en 2007, vous vous souvenez?), quelque soit la valeur de cette dernière qui n'est peut-être pas reconnue à sa juste valeur d'ailleurs. Mais il faudrait peut-être arrêter d'écrire de pures bêtises... Alors "Chui Kalm", devant tant de débilités, j'en deviens à me demander si "Chui pas un troll". Ou alors "Chui un ... " - je m'auto-censure.

- Les Régionales risquent de ne pas être terribles, c'est clair. Mais vous n'avez pas encore compris que le MoDem est un pari post-2012 si les présidentielles sont favorables, ou alors il n'y aura plus de MoDem??? On peut discuter sur, critiquer la méthode et personnellement - à mon humble niveau -, je n'ai pas l'impression que ce soit la bonne qui ait été mise en oeuvre jusqu'à présent. Mais qui peut ignorer, à moins de vouloir se faire passer pour le dernier des "abrutis", que l'ambition réelle de FB c'est 2012? Et que le MoDem ne survivra que s'il y a succès en 2012, auquel cas il s'élargira avec des personnages politiques de premier plan, dont aucun de nous ne fait partie...

Bref, retombons les pieds sur Terre! Je trouve le billet de Christophe très pertinent, car il me semble qu'il va dans le bons sens, mais franchement certains commentaires...

38.Posté par Martine le 19/08/2009 16:02
@Chantal,
Merci d'etre passée. :)

37.Posté par juju41 le 19/08/2009 15:25
juste pour info, d'après Marc Fesneau( mon président de Fédé), il y aurait plus d'inscrits que l'an dernier aux UR.. environ 3000 inscriptions( l'an dernier 2500).. ça prouve, qu'il existe un réel besoin d'info,et de débats pour les adhérents , que ce soit au niveau de la mise au point interne, que des thèmes programmatiques, ou des alliances...espérons que le RV sera à la hauteur de ces besoins..

36.Posté par CK le 19/08/2009 14:32
@Ugly Ducky et Thierry P.

Ce que je voulais dire par mon impertinence, bon d'accord peut-être exagérée,
c'est que commencer à éclaircir et essayer de résoudre ces problèmes (sans résolution depuis longtemps),aurait certainement été plus facile juste après les européennes, car ils favorisent les défaites, et sous le coup la raison avait plus de chance d'être écoutée.

35.Posté par force_hyeres le 19/08/2009 14:28
Merci Christophe pour le lien. Pour revenir à ton billet, à lire certains mails que je reçois et au fil de mes discussions, il semblerait que beaucoup d'adhérents sont dans l'expectative pour ces Universités de rentrée. Deux ans après Seignosse, chacun a son vécu avec ses joies et ses déceptions mais souvent avec des attentes non abouties. Il y avait alors un formidable enthousiasme mêlé d'exigence pour une "politique autrement". L'enthousiasme est resté chez certains mais a laissé place à des départs pour beaucoup (trop) d'autres. L'exigence de cet "autrement", même si elle s'est radicalisée pour quelques uns (pour tomber parfois dans la critique systématique), est restée intacte pour la plupart des adhérents. C'est sans doute, paradoxalement, ce qui les fait poursuivre leur engagement. Le problème est de concilier la réalité avec tout ce que nous souhaitons pour le Mouvement démocrate . Et l'une des réalités est le manque de moyens pour aller au bout de son engagement pour beaucoup de militants. Et au niveau du parti on est loin d'être riches ! J'espère pour ma part que ces UR redonneront confiance aux militants en innovant et en se positionnant comme un vrai parti de proposition et non d'opposition. Un parti affranchi d'anciennes habitudes et tourné vers ses adhérents et les citoyens et non basé sur la carrière de certain(e)s.
Amitiés,
Chantal

34.Posté par yann 35 le 19/08/2009 14:11
Il faudra surtout qu'on puisse apporter une réponse à cette question : c'est quoi le MoDem ? Si c'est un parti du XXème siècle de plus, aucun intérêt.

33.Posté par CK le 19/08/2009 14:08
@Danièle Douet

Exemplaire Danièle,

Si Grandir c'est cacher tous les problèmes sous une énorme couche de respect,
non Merci !!

Désolé de vous avoir choqué, mais au moins je les évoque les problèmes.




32.Posté par Thierry P. le 19/08/2009 13:53 (depuis mobile)
@ Ugly Ducky
A ma connaissance, tout le monde est encore au MoDem !
Les MoDem siègent au conseil municipal de Lyon au sein de 3 groupes :
- Lyon démocratie Modem,
- Groupe démocrate,
- Lyon demain
On ne peut pas dire que depuis 2008, des efforts aient été faits pour désembrouiller la situation.
Pour décrypter le Modem lyonnais, voici par exemple une interview de Gilles Vesco du 9 juillet 2009
http://www.mag2lyon.com/article/10182/Gilles-Vesco--%5Cpas-question-de-rejoindre-des-sarkozystes%5C

J'espère que ce lien marchera. G. Vesco délivre une analyse assez fidèle de la contribution de M. Mercier au rayonnement du Modem à Lyon. On y apprend qu'il lui serait reproché de soutenir G. Collomb.
Au fait, il faut préciser un dernier point, le label "Modem" au conseil municipal de Lyon est porté par ceux qui se sont rangés derrière l'UMP D. Perben !
N'est-ce pas bizarre que personne ne se soit encore jamais "penché" sur ce sac de noeuds lyonnais au niveau national depuis l'an passé ?

31.Posté par tamino le 19/08/2009 13:48
Je suis en total accord avec les interrogations et attentes de Thierry P.
J'y ajouterai 2 thèmes absolument fondementaux :
. l'une que Christophe aborde : comment transcrire en langage clair des notions tels que humanisme, démocratie, évolution durable ?
. la seconde, liée à la première : je suis convaincu depuis 2 ans que le rassemblement des 18.6% et, par voie de conséquence, des 50 000 adhérents annoncés au début, n'a été que fortuit. Qu'est ce qui nous rassemble vraiment ?

30.Posté par Martine le 19/08/2009 13:23
@jm,
Merci de ce rafrachissement de ma mémoire.
Mon commentaire était explicite, il faut savoir écouter , écouter n'est pas synonyme d'adhérer.

29.Posté par Ugly Ducky le 19/08/2009 13:07
@Thierry P. (22)
Et ceux partis chez Perben et Collomb pendant les municipales, ont-ils été exclus ?

Car par chez nous, à Metz, Thierry Jean et téphane Martlaié se sont faits exclure du Modem pour avoir été sur la liste de Dominique Gros, le nouveau maire PS de la ville., casus belli pour la députée européenne Nathalie Griesbeck.

@jm
Chantage financier, c'est sûr. Quand on sait que Jean Arthuis voulait ressusciter l'ancienne UDF pour récupérer une grande partie du financement du Modem....
Sans parler de Mercier qui doit bien connaître les arcanes du financement du Modem....

@Martine
A-t-on besoin que quelqu'un prenne la carte pour discuter avec lui ? A-t-on besoin de prendre sa carte maintenant pour représenter le Modem et ses idées à des élections ?
Je ne me prononcerai pas sur Encel. Je donnerai mon opinion après m'être renseigné.

28.Posté par jm le 19/08/2009 12:53
Martine, je suis d’accord avec toi lorsque tu dis : "il faut savoir écouter tout le monde pour prendre la mesure".
Je me permets donc de te suggérer de dire ces quelques articles :
http://oumma.com/Expertise-geopolitique-ou
http://oumma.com/L-itineraire-in-avoue-de-M-Encel
http://www.presse-palestine.org/article.php3?id_article=164

En ce qui concerne la géopolitique internationale, le paysage politique est divisé entre ceux qui se reconnaissent dans la lutte contre l’"axe du mal", initiée par Bush, et il y a ceux qui seraient davantage enclins à vouloir un monde fondé sur le respect mutuel et le dialogue. La principale divergence entre Sarkozy et Villepin se trouve là.
http://www.lepoint.fr/actualites-politique/2007-01-17/ump-edition-le-monde-selon-villepin/917/0/30855

Et en ce qui me concerne, je trouve Bayrou un peu hésitant entre ces deux voies, et le fait d’avoir invité Frédéric Encel n’est pas rassurant.

27.Posté par Danièle Douet le 19/08/2009 12:32
Pauvre CK...
Et si on grandissait ?

26.Posté par CK le 19/08/2009 12:06
@Thierry P.

Il s'agit dans mon esprit de Primaires au Modem pour les présidentielles de 2012

Ecoutez, j'ai profondément réfléchi depuis Juin à notre projet de Société Modem,

et il me semble qu'effectivement la démocratie devrait, à priori, me semble-t-il, enfin je ne sais pas trop, mais quand même, maintenant être plus développée au Modem, c'est un des points essentiels (mais pas le seul car il en a d'autres),

et c'est vrai j'ai certainement été trop combatif.

Ainsi je propose comme candidats

1) M. Mercier, donc, Très Fin Politicien, Rassembleur Généraliste au Sénat, Prisé par les élites libérales du Modem, et qui ne peut être taxé d'anti-sarkosysme primaire.

2) Un Candidat, je n'aime pas le mot mais disons tendance "Un peu Gauche", donc..., donc qui..?. Tiens c'est vrai il n'y en a plus. Bon...ben... Ah...ben Oui Guigrou par exemple, mais il faudrait lui demander.

3)F. Bayrou, Candidat tout neuf, dont l'esprit de décision est maintenant bien connu de tous les Français.

Il faut savoir faire des choix, eh voyez que je choie le choix par le choix d'un choix.







Bien sûr


25.Posté par Martine le 19/08/2009 12:01
Pour Frédéric E, je trouve au contraire que cela peut etre intéressant, il faut savoir écouter tout le monde pour prendre la mesure.
Je ne vois pas trop ce que M.de V vient faire dans ce sujet, serait-il devenu MoDem? :D

24.Posté par jm le 19/08/2009 11:45
Au contraire, je pense que c’est tout aussi important de se préoccuper du fond que de la forme. Même si je pense en effet, Christophe, que tu ferais un bon porte parole du Modem.

Au sujet de l’organisation interne, il est évident que ceux qui voudraient que le Modem rejoignent la majorité présidentielle (et parmi eux, la majorité des sénateurs)doivent continuer à faire pression sur Bayrou. Je ne serais pas surpris qu’ils fassent du chantage au niveau du financement du parti.

Et en ce qui concerne l’université de rentrée, je ne vois pas l’intérêt d’y avoir invité Frédéric Encel. Ce farouche militant de la cause Israélienne n’a aucune perspective à proposer dans la voie de la construction d’un monde multipolaire apaisé, si chère à De Villepin, et, je l’espère aussi, à Bayrou.

23.Posté par Antonin le 19/08/2009 11:10
Comme le disent si bien Christophe et Orange pressé, le GRID s'occupe de l'action sur le terrain et les promoteurs fait des propositions concernant l'organisation et la communcation du MoDem, et dieu sait qu'il en a besoin.

Pour ma part, je reste engagé au sein des deux réseaux mais également au sein du réseau global qui est le réseau démocrate.

Concernant l'université de rentré, j'attends que l'on y parle sérieusement de l'avenir de notre mouvement et que les réformes organisationnelles soient concrètement appliqué.

22.Posté par Thierry P. le 19/08/2009 09:50 (depuis mobile)
@ CKalm
Je rebondis sur ton propos sur M. Mercier. C'est du second degré ?
Tu le vois en rassembleur au Sénat, certes, c'est une position qui se défend en étant large d'esprit.
Il est en "congès" de MoDem pour occuper un strapontin ministériel, imagine les remous dans le landerneau s'il était élu (c'est comme ça dans les statuts) président de ce mouvement.
Les instances du MD n'ont que si peu communiqué sur ce congès. Un des cadres dirigeants m'avait répondu que son entrée au Gouvernement était un non-évènement. Dont acte !

Mais mon opinion sur Monsieur Mercier prend une toute autre lecture quand je regarde comment il a oeuvré au rassemblement en Rhône-Alpes.
Outre l'éclatement du groupe au conseil régional, dont j'ai fait mention ailleurs, je rappelle que nous devons à Michel Mercier le mérite d'avoir sapé le Modem naissant à Lyon.
J'ai toujours avancé que les problèmes du Modem au niveau national remontaient à un 5 décembre 2007 (3 jours après Villepinte) quand tout fut fait pour torpiller Azouz Begag dans la pré-campagne pour les municipales.
L'erreur de F. Bayrou a été alors de ne rien faire et de laisser pourrir la situation à Lyon. Erreur stratégique, politique et de discernement qui aura créé un climat délétère au niveau national lors des municipales en faisant tâche d'huile.
A Lyon, il y eut des Modem de partout, alliés à Gérard Collomb, alliés à Dominique Perben, et couragement partis sous la bannière Modem.
Quand j'avais "naïvement" posé la question de savoir pourquoi le Modem (national) n'avait pas réagi, il me fut répondu que c'était tout simplement parce-que personne n'avait eu le courage d'amener la question sur le tapis. Il est certain que manager un parti comme ça interpèle "Qui ne dit mot, consent".
Dès les lendemains de Villepinte étaient jetées les bases des dysfonctionnements... Et lu à travers ce prisme, l'histoire du Modem prend toute sa dimension.

21.Posté par CK le 19/08/2009 03:14
@Danièle Douet

Ben non justement, que je sache,
nous n'avons jamais pris clairement position sur ce blog pour les présidentielles !!

Ce serait folie et prétention me semble-t-il de prendre position maintenant
avec tant d'incertitudes et surtout les les régionales qui arrivent !!
.
Après tout Mercier n'est qu'en congé du Modem et il a des partisans au Modem,
il est trés habile et a montré ses capacités de rassembleur au Sénat, il n'a pas l'esprit de
clan, pourquoi ne serait-il pas candidat ?

Ce ne serait pas mon candidat mais je crois qu'il faut respecter l'opinion de tous au Modem. N'oublions pas que le Modem est un mouvement démocratique.



20.Posté par 0fred le 19/08/2009 02:01
Ils voulaient faire de la politique autrement alors...qu'ils font de la politique comme avant !

Le bilan de 3 ans au Modem est triste:
Simulacre de démocratie interne c'est grave...
Les réunions à faux débats et à sens unique ...c'est vrai qu'en Touraine tous les vieux truc qu'on pensait réservé au pratique politique d'une autre époque nous sont passés dessus....et paf ! une présidente au comportement mafieux et autocrate au piquet pour 2 ans au lieu d'être virée.

Ailleurs c'était pas beaucoup mieux si j'en comprends certains....

Avidité à poursuivre le graal alias le mandat électoral sans défendre ses idées en priorité en forçant des alliances électorales incompréhensibles aux yeux des militants.

A ceux qui pensait récupérer la bonne soupe laisser par nos ex confrères UDF du nouveau centre sans autres ambitions que personnelles en utilisant scandaleusement l'énergie des nouveaux ou jeunes militants avec un discours tactiques creux et sans fondements autres que l'accomplissement de leur ambition.

Les Français ne s'y s'ont pas trompé ils ont boudé pour sanctionner l'imposture.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2 3

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
RT @jjdeleeuw: Des Experts très animés demain à 12h30 mvanhees @doulkeridis @cginisty @JulieTestAchats @Karimfadoul @chauchau60 https://t…
Vendredi 9 Décembre - 18:39
Ne manquez pas demain Les Experts sur @BX1Officiel autour de @jjdeleeuw @JulieTestAchats @Karimfadoul @Marco_VanHees @doulkeridis et moi
Vendredi 9 Décembre - 17:58
Très bonne tribune de @FaljaouiAmid dans @redacTendances de cette semaine "Comment les réseaux sociaux nous ramènent à la préhistoire"
Vendredi 9 Décembre - 13:55
#FFback and a great week-end to you too @berteloot @Orange_conseil @ACF_France
Vendredi 9 Décembre - 11:59
E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ? https://t.co/FE48EdlskW
Vendredi 9 Décembre - 10:25
"E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?" https://t.co/gQSIrx3J3D Décryptage perso de quelques événements clés via @Emarketing_fr
Vendredi 9 Décembre - 10:20

Recherche