La dernière trouvaille du MoDem : la primaire pour les "gueux" ?


Rédigé le Mercredi 23 Septembre 2009


La dernière trouvaille du MoDem : la primaire pour les "gueux" ?
Il y a des jours comme ça où l'on se demande si l'on est bien réveillé, si les personnes qui vous parlent sont bien réelles et si les informations que vous entendez sont authentiques.

C'est un peu l'état d'esprit dans lequel je me suis trouvé à trois reprises hier lorsque des personnes bien informées et bien intentionnées m'ont affirmé que les dirigeants du Mouvement Démocrate étaient en train d'évaluer la possibilité d'organiser des primaires à partir de la troisième ou quatrième place pour la constitution des listes aux prochaines élections régionales. Oui, vous avez bien lu.

Pour faire simple, le Bureau Exécutif désignerait les chefs de file sur chaque liste (en gros les trois premiers à l'approbation du Conseil National) et laisserait aux militants le soin de s'écharper d'élire les suivants aux termes de primaires internes ouvertes à tous. Nous serions donc dans un système démocratique à deux dimensions : une dimension "sérieuse" et autoritaire pour les éligibles et une dimension "no limit" et populaire pour la chair à canon.

Je trouve cette idée consternante, ne serait-ce que parce qu'elle conduit à mépriser de façon implicite des gens qui sont sur une liste sans la moindre chance d'être élus et qui, pourtant, sont les forces vives d'un mouvement politique.

Dans le but d'être précis, je n'affirme pas que c'est ce qui va être décidé mais par contre j'affirme que c'est une idée qui est actuellement considérée de la façon la plus sérieuse possible par les dirigeants du mouvement.  

Je ne vous dirai pas "les bras m'en tombent". Ils sont déjà tombés.


               Partager Partager

Christophe Ginisty
Notez

Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

54.Posté par Fotini le 29/09/2009 14:04
@ETP

J'ai mieux : la loterie... :-))

53.Posté par ETP le 28/09/2009 20:12
à Fraise Tagada qui écrit "Pourquoi ne pas faire élire les candidats à 50% par le BE et à 50% par les militants?"

Ou alors comme avec miss France !!! 50% par un jury de personnalité engagées : Patrick Bruel, Morandini, Miss France 1995... et 50% par des militants.

....

52.Posté par Fraise Tagada le 27/09/2009 15:24
Je pense que c'est un bon point de départ dont il faut discuter calmement. Certes ce n'est le niveau d'exigence démocratique auquel nous aspirons tous mais c'est une base, la reconnaissance des attentes des militants.

Même pour la troisième ou quatrième place, si la participation militante est forte, l'initiative gagnera en crédibilité et il nous sera possible de demande plus la prochaine fois. Car en même temps, je pense qu'il serait dangereux de tout bouleverser d'un coup d'un seul. Il faut aussi comprendre les craintes de la direction qui n'a aucune idée des résultats qui pourraient en sortir et des tentions que cela créerait.

Je suis très attaché à la démocratie mais je suis aussi parfois un peu craintif à l'égard du tout démocratique dans le sens où cela peut favoriser le populisme latent. Par ailleurs je suis encore plus en désaccord une gouvernance tout-technocratique.

Je pense qu'un équilibre est à trouver rentre ces deux modes de gouvernance pour notre parti. Pourquoi ne pas faire élire les candidats à 50% par le BE et à 50% par les militants? Par exemple le BE élit le 1er, 3ème, 5ème etc... et les militant le 2ème, 4ème, 6ème...

Les exigences de chacun seraient alors remplies.

51.Posté par europium le 25/09/2009 06:46
kag a écrit
"Tous ces commentaires m'amusent, plus particulièrement ceux jouant les vierges effarouchées.
Quelque soit la façon dont on tournera le problème, le MoDem (enfin... ses dirigeants) fera en sorte d'avoir la main mise sur la désignation des têtes de liste.
Point.
Barre.

Et c'est si le contraire arrivait que les bras m'en tomberaient."

Tout est dit....

Si ce que CG annonce est vrai, c'est à dire l'organisation d'une primaire pour les Gueux ça serait stupide . Je pense que certains sont capables de réfléchir à un tel scénario comme à d'autres, mais je pense aussi que les cadres du Modem ne puissent envisager de travailler sérieusement sur une telle hypothèse.

Plus sérieusement je serais pour une alternance en ce qui concerne les places éligibles entre les sortants (UDF) et des primo adhérents c'est à dire si on se réfère au score de l'UDF en 2004, les 8 à 10 premières places, puis après tirage au sort des candidats après validation du sérieux des candidatures par les instances départementales. Les dernières places ne sont pas importantes, il faut juste mettre des noms pour faire le nombre, pourquoi envisager une primaire qui ne servirait à rien?

Comment déterminer les têtes de listes? Je pense que c'est au siège de le faire en toute connaissance du fait politique sur proposition des candidats (nombre à fixer ?) par une instance régionale sur des critères (fiche de postes très sérieuses). Puis après en concertation pour les places éligibles de le faire avec l'instance régionale. Quid de cette instance régionale? Que cette dernière soit composée d'adhérents n'ayant aucune responsabilité électorale que ce soit en interne ou en externe sinon il y aurait trop de magouilles....

50.Posté par FrédéricLN le 24/09/2009 15:20
@ NOstradamus #40 : en fouillant dans les entrailles de votre canard, je constate qu'au sein de l'opposition, PS-PC et Verts y sont à peu près à égalité dans les sondages. Donc les Franciliens voteront pour savoir qui sera le président (M. Huchon ou le leader de la liste Verts) et le MoDem se retrouvera du côté de 3%. Toujours dans les entrailles du volatile.

Bon, mais je continue à penser qu'il y a une autre voie, celle du succès ;-)

49.Posté par Dom le 24/09/2009 14:39

@ Pierre Martin

Personne ne vous a pris pour un espion (ce serait trop d'honneur), et le KGB n'est pas mort, il a été remplacé par le FSB.

Si vos insultes du #16 ne servaient pas d'autre cause que celle de votre distraction, vos avez de drôles de façons de vous amuser - qui ne ressortent pas de la polémologie.

Vous "aidez de temps en temps" M. X ou Mme Y (peu importe) ? Vous n'êtes donc pas hors circuit.

Vous ne "savez même pas si vous avez une carte à jour" !? Tro fort... Vous ne savez pas où, non plus ?

Rassurez-vous, ce n'est pas une question, juste un trait d'ironie.


48.Posté par Fotini le 24/09/2009 14:19
@Pierre Martin bis

Il vous reste plus qu'à commencer à argumenter plutôt que de vociférer pour que votre personne intéresse la modemosphère.

47.Posté par Fotini le 24/09/2009 14:18
@Pierre Martin

C'est toujours plus agréable de parler à un Pierre Martin ou Tartempion qu'à un illustre inconnu agressif.

46.Posté par Pierre Martin @ Fotini le 24/09/2009 14:00
parce que mon patronyme est un des plus nombreux en France et il va bien y avoir quelqun pour me dire que c'est un pseudo ! D'autre part je n'ai pas de blog, ne suis pas une huile, suis connu de mes potes, mais à part ça .... je ne pense pas que ma grande personne intéresse grand monde dans l'univers de la modemosphère !!!!!

45.Posté par Fotini le 24/09/2009 13:26
@N'ayez pas peur, je ne suis pas un espion...

Pourquoi ne pas vous fendre la poire à visage découvert alors, surtout si vous n'avez rien à craindre et à revendiquer pour des tiers ?

44.Posté par N'ayez pas peur, je ne suis pas un espion, le KGB est mort . le 24/09/2009 12:53
Ce qui est extraordinaire ici c'est la facilité que beaucoup ont à interpréter d'une façon complètement inexacte les choses.
1) Je ne suis pas au CCC
2) Je ne suis pas du 133, je reprenais une des expressions habituelles de CG, mais les personnes qui lisent les infos modem connaissent toutes le 133 rue de l'....
3) Je ne suis pas élu, de quoi que ce soit, et cela ne m'interesse pas
4) J'aide, de temps en temps, si la personne ET la cause m'intéressent, je ne sais même pas si j'ai une carte à jour et n'en ai rien à faire
5) J'observe, analyse et synthétise parfois abruptement les gesticulations de la nature humaine, et en politique c'est grand plaisir.
Inutile de psychoter je ne roule pour personne ..... même pas pour moi .... sauf pour me faire rigoler en voyant certaines réactions.


43.Posté par Dom le 24/09/2009 12:07
@ JF le démocrate (#34)

Je ne sais rien de l'auteur du #16, mais sa façon de se revendiquer du CCC dans sa signature, le ton très direct qu'il adopte pour s'adresser à CG, la familiarité avec laquelle il parle du 133 et des gens qui l'habitent, le ton tout aussi familier sur lequel CG lui répond.... Tout cela résonne à mes oreilles.

42.Posté par Dominique GAUTHIER le 24/09/2009 11:30

41.Posté par David78 le 24/09/2009 11:11
Mon sentiment c'est que le Modem aurait tort de participer aux régionales pour deux raisons:
1. cohésion interne: comme le souligne Christophe Rabiet la procédure prévue pour l'investiture n'a pas été suivie depuis son début, ce qui fait que si on investit des candidats, ceux ci pourront légitimement être discutés en interne. (ce qu'on appelle plus habituellement "le bordel")
2. cohésion à notre projet de société: ce qui rassemble le Modem c'est des principes fondateurs de la société tellement généraux, et tellement partagés par des gens de droite ET de gauche, que se lancer dans le choix du programme du PS c'est casse gueule. (d'autant que vu qu'au premier tour le Modem devrait atteindre entre 5 et 10%, on n'y couperait pas!)

Dans le cas d'une fusion avec le PS, je vois aussi assez mal le PS accueillir des sortants du Modem, qui je vous rappelle ont été élus en 2004 sur des listes de droite, et ont été dans les oppositions régionales jusquà retourner leur veste il y a à peu près un an seulement ce qui ne laisse pas grand monde dupe.

Et si le PS lui-même échouait à atteindre les 10% au premier tour, ce serait carrément les Verts à qui le Modem demanderait qq places... Un comble pour un parti qui est si proche de Sarko car il paraît qu'on les voit souvent à l'Elysée, les verts! :) jaune

Dans tous les cas plausibles (fusion avec le PS ou avec les Verts) je crois donc que le Modem prendrait un sacré coup sur la figure, tout ça pour une poignée de strapontins destinés à des élus qui seront forcément complètement inaudibles. Donc je pense que le Modem ferait mieux de préserver sa carcasse de cette déroute annoncée, et se consacrer dès aujourd'hui à la présidentielle 2012.

L'énergie que nous économiserons ainsi pourrait être employée pour préparer la présidentielle de façon professionnelle: un vrai projet, une vraie équipe de campagne organisée selon des principes démocratiques modernes (il nous reste un boulot formidable vu que le Modem aurait plutôt régressé depuis sa création par rapport à l'UDF), et plan de communication par thèmes.

Dans les circonstances actuelles, je crois donc que le Modem doit choisir entre les régionales et les présidentielles. Si ce choix est assumé, ça peut même avoir du sens politiquement.

40.Posté par Nostradamus le 24/09/2009 11:10
@ Frédéric LN

Ayant ouvert les entrailles d'un corbeau, voilà ce que j'y trouve :

Premier tour des Régionales en IDF :

MoDem : 6 à 7%
PS : 14 à 17 %
Europe Eco. : 16 à 18%
UMP : 33 à 35%

Au second tour, fusion des listes MoDem, EE et PS (malgré l'opposition forte de l'aile gauche du PS, car Huchon fait valoir que c'est la seule façon de sauver la présidence de région). La présidence de région est conservée par Huchon (tête de liste), mais les trois suivants de liste sont des Verts. Le MoDem réussit à placer quelques élus, le premier candidat MoDem étant en sixième ou septième position sur la liste de second tour.

39.Posté par FrédéricLN le 24/09/2009 09:51
@ Nostradamus "Le MoDem, qui est parti seul à la bataille, essuie une nouvelle déculottée. Parmi les 40 premiers candidats de la liste IDF, 30 à 35 ne sont pas élus." et autres :

J'ai l'impression que l'ampleur du défi n'est pas perçue par tout le monde, désolé ;-)

Le plus probable aujourd'hui est que nous n'ayons aucun élu.

Pour avoir des élus il faut atteindre 10% au premier tour et 5% au second, ce qui est improbable dans l'état actuel de l'opinion. Ou atteindre 5% au premier tour et qu'une autre liste accepte une fusion dans les 48h suivant le premier tour - très improbable si on pèse peu, sauf si le scrutin était très très serré.

Si nous voulons avoir des élu(e)s, il faut évidemment oublier les manoeuvres de couloir qui répartiraient des postes inexistants, et mettre le paquet pour doubler ou tripler notre audience : personnalités de premier plan, projet enthousiasmant pour la région, alliances avec des partenaires aussi compatibles que solides. Et, je crois, tout ça à la fois. Sinon, we're out.

38.Posté par Fotini le 24/09/2009 09:46
@JF le démocrate

Pour ce qui concerne les sources bien informées de Christophe, je lui fais confiance.

Après tout, ce n'est pas parce que ça risque de ne pas arriver que ça n'aurait pas pu arriver.

Je m'explique : si Christophe a balancé l'info sur la possibilité d'une présence de Marielle de Sarnez sur une liste Huchon c'est que ça paraissait suffisamment probable pour certaines personnes bien placées pour qu'elles cherchent à l'éviter, quitte à utiliser Christophe pour cela.

La question n'est pas de savoir si Christophe est peut-être utilisé par certains, mais que ce qu'il colporte paraisse suffisamment probable dans un contexte donné (Cf les remontées d'infos des Unions régionales) pour que cela ait du poids.

Dans le pire des cas il s'agite pour rien (je ne le pense pas), dans le meilleur des cas il fait oeuvre utile en permettant peut-être (je l'espère) d'éviter ces procédés peu transparents.

Il faut certes rester prudent, mais trop de prudence nuit aussi à l'action.

37.Posté par Christophe (93) le 24/09/2009 08:54
La constitution d'une liste n'est jamais chose simple.

Effectivement, mais elle devrait être transparente, au moins un minimum.

Les insultes (#16) démontrent plusieurs choses : Ginisty dérange, mais en plus cela prouve qu'il est lu, et qu'on s'inquiète de ce qu'il colporte. Et il dérange probablement autant parce qu'il rapporte, que pour ce qu'il rapporte. Il n"y a pourtant pas de quoi en faire un drame : il y a bien des ministres qui balancent au Canard Enchaîné le contenu du conseil des ministres.

J'espérais avoir pris ma carte d'un mouvement politique qui allait faire de la politique autrement, ou en tout cas qui s'engageait à le faire. Je découvre chaque jour que le stalinisme n'est pas mort, même chez les centristes (pardon... alliés à la gauche)

36.Posté par RUZE le 24/09/2009 07:27
Ne serait-il pas préférable de s'abstenir de répandre des bruits, qui pour le moment ne sont semble t-il, que des bruits de couloir ? La constitution d'une liste n'est jamais chose simple. Sans mépris pour qui que ce soit, n'avons nous pas à l'esprit un exemple où le choix des militants n'a pas été pour une élection précédente un des choix les plus judicieux ?

35.Posté par uthar le 24/09/2009 00:48
Ce qui est très drôle dans cette histoire c'est que le reglement national qui était censé nous prémunir contre des dérives se retourne contre ses rédacteurs :)

il est bien évident que les groupes de travaille chargé d'éxaminer les candidatures seront composés des futurs candidats.

c'est à mourir de rire.

je vous invite à regarder les compte rendus à venir s'il y en a de toutes les unions régionales et vous verrez que ce n'est pas de la fiction....

34.Posté par JF le démocrate le 24/09/2009 00:27
@ Dom:
Que savez-vous du commentaire n°16?

33.Posté par Dom le 24/09/2009 00:03
Pourquoi censurer ? A partir d'où ? Quel serait selon vous le tracé idéal de la ligne blanche ? Comment donner ensuite des leçons de démocratie ?

Les posts insultants sont utiles, car ils nous renseignent sur leurs auteurs. Dans le cas du #16, il appartient visiblement au premier cercle. Je trouve cela tout à fait instructif.

32.Posté par JF le démocrate le 23/09/2009 23:18
Je ne vois pas non plus l'intérêt de laisser sur un blog des insultes telles qu'elles sont manifestées par le commentaire 16.

Car dans tous les cas, celles-ci ne peuvent laisser que des appréciations, voire simplement des intuitions contradictoires.

Pour le reste, tes "sources bien informées", personnellement je ne les suis plus.

31.Posté par CK le 23/09/2009 23:16
Excuses, mal orthographié "de Pierre Scheiwtzer"

30.Posté par CK le 23/09/2009 23:12
Les choses étant ce qu'elles sont, moi je suis de l'avis de Pierre Sweitzer.
En l'occurrence, pour le Modem bien particulièrement, La cohérence Nationale est primordiale.
Les primaires de fait ne concerneront de fait qu'une petite partie du Modem et seront disséminées.

.

29.Posté par Dominique GAUTHIER le 23/09/2009 22:53
Je trouve aussi cette idée de "primaires pour les gueux" scandaleuse.

J'ai une idée : ne faisons pas de primaires du tout !

Pour comprendre pourquoi certains militants sont contre les primaires :
http://idealdemocratique.lesdemocrates.fr/2009/09/17/pourquoi-je-suis-contre-les-primaires/

28.Posté par Christophe Ginisty le 23/09/2009 19:31
Christophe Rabiet -> Merci d'avoir recadré la discussion par rapport à nos textes fondateurs.

Pierre Schweitzer -> Je reçois tes arguments mais ils ne m'ont pas convaincu. Pourquoi les militants seraient-ils incapables d'incarner une cohérence nationale ? Tous ces problèmes et ces tergiversations n'ont qu'une origine : le manque d'organisation qui nous conduit à organiser dans l'urgence quelque chose qui tienne la route. Christophe Rabiet a raison de le rappeler : si nous avions tenu le timing fixé dans nos textes (et je maintiens que ce n'était pas impossible) nous aurions pu avoir une plus grande flexibilité dans l'organisation de ces régionales. L'élection est dans 6 mois et rien n'est fait, rien n'est décidé (en apparence) et nos dirigeants savent qu'ils ne pourront pas appliquer notre règlement.

L'exercice est donc très périlleux.

27.Posté par Christophe Rabiet le 23/09/2009 19:10
je ne vois pas bien l'intérêt de laisser en ligne sur un blog de minables insultes anonymes (cf #16) et encore moins d'y répondre.

On peut être en désaccord profond et s'exprimer correctement et non "masqué".

Sur les sujet,

u[Extrait de l'article 13 du RIN : ]u
Art. 13-c - Investitures aux élections régionales

"Les investitures aux élections régionales sont de la compétence du Conseil National. Une année avant la date prévue du scrutin, les mouvements départementaux réunis en union régionale mettent en place un groupe de travail chargé de réfléchir au profil des candidatures conformément à la stratégie adoptée par la conférence nationale. La composition de ces groupes de travail est agréée par le bureau exécutif national. Tout adhérent de l'un des mouvements départementaux peut adresser à ce groupe de travail une communication concernant le profil des candidatures souhaitables. Les candidatures à la candidature sont présentées au groupe de travail selon un calendrier fixé par le bureau exécutif et communiqué aux adhérents six mois au moins avant le scrutin. Le groupe de travail instruit les candidatures et fait rapport au bureau exécutif. Les investitures sont accordées en conseil national sur proposition du bureau exécutif après consultation des adhérents. Le Conseil National les rend publiques."


Evidemment, rien de tout cela n'a été fait nulle part, et la "consultation des adhérents" si elle à lieu, sous qq forme que ce soit, sera très probablement une fumisterie comme celle à laquelle nous avons eu droit pour les européennes.

Il faudrait d'abord mettre nos textes à jour pour les rendre clairs, applicables et conformes à ce que nous souhaitons vraiment.

Je serai plutôt dans la lignée de CG concernant d'éventuelles "primaires" mais je ne vois d'obstacle majeur à ce que l'intégralité des candidatures soit soumise au scrutin. Sous forme de scrutin de listes avec attribution des places éligibles à la proportionnelle il n'y a pas de raison pour que cela tourne au pugilat.


CR

26.Posté par Pierre Schweitzer le 23/09/2009 19:07

Moi, je trouve cette proposition plutôt intéressante. Elle mérite d'être creusée et améliorée. J'y vois plusieurs avantages :

1 - garantir le minimum de cohérence nécessaire dans la stratégie nationale... Le pire serait d'avoir des chefs de file qui tirent à hue et à dia... Ils seraient légitimes car investis par les militants mais quelle image pour le MoDem si les chefs de file régionaux défendent des options divergentes ? C'est une garantie intéressante contre ce risque.

2 - ne raisonnons pas dans une logique exclusive pour l'Île-de-France ! Il existe de très grandes régions où la notoriété des personnalités (élus ou non, militants, sympathisants etc) ne dépasse pas les limites de chacun des départements. Dans ce cas, on court le risque de donner une prime aux chefs de file issus des départements les plus peuplés ou les mieux dotés en militants... Là encore, la solution proposée permet d'éviter ce risque.

3 - je ne te suis pas non plus dans ton commentaire, Christophe. Pour moi, la liste n'est pas faite pour faire nombre derrière les chefs de file. La liste est là pour souder une équipe, en démontrant la bonne complémentarités des compétences et des territoires. Et ce n'est pas anodins que les militants puissent choisir eux-même ceux qui, parmi eux, constitueront cette équipe.

J'ai du mal à te suivre dans ce genre de critique. Je reste exigeant moi aussi sur la démocratie interne. La solution évoquée, si elle existe vraiment, me semblerait un bon compromis entre l'exigence de démocratie interne, le soucis de cohérence au niveau national et les garde-fous nécessaires dans l'articulation complexe (démographiques) entre une région et les départements qui la composent.

25.Posté par luciolebrune le 23/09/2009 19:06
Christophe,
Si c'est un tuyau aussi "crevé" que celui où la liste IDF était déjà fixée, en alliance avec le PS, et Marielle pour y mener l'équipe du MoDem, tu peux le garder pour toi...

24.Posté par KaG le 23/09/2009 18:54
@Orange Pressé :
Que dire sur le CN ?
Beaucoup de très motivés sont repartis quand ils ont vu la façon dont ça se déroulait, parfois très borderline.
Celui qui vote "non" est regardé de travers (ça m'est arrivé plusieurs fois), et la majorité vote "comme on lui demande". Certains avec honneteté, d'autres par flemme.
Parfois cela va vite et il est difficile de saisir les tenants et aboutissants et tu suis le mouvement.
Enfin, et surtout, le CN n'est pas structuré comme il aurait pu/du l'être.

23.Posté par cocobe le 23/09/2009 18:41
Christophe,

Je te propose un jeu : organisons des primaires nous -même et donnons pour chacun de nos départements le nom des trois premiers que nous élirions en cas de primaires? Pour faire plaisir à ton ami Vraiment C Ginisty, la CCC est bien sympa... je suis certain que tu es d'accord pour publier le résultat.

Nous savons très bien que les manœuvres ont commencé, nous avons été contactés par des candidats qui espèrent rallier quelques militants au moment de la campagne. Si le scénario se déroule tel que tu le présentes, ce qui est vraisemblable à défaut d'être 100% certain, nous oublierions de faire campagne de la même façon qu'ils auraient oublié de nous consulter.

Mais c'est loin d'être gagné, parce que dans notre 92, je connais au moins 5 prétendants aux trois premières places dont, cherchez l'erreur, 5 membres de la présidence départementale, 4 sur 5 sont conseillers nationaux. Sans compter les outsiders qui attendent tapis dans l'ombre et comptent sur les rivalités présidentielles pour se présenter en candidat du consensus.
Comme le dit Orange pressé, au -delà de la troisième place, on est déjà en situation de risque, 3,43% à Carcassonne et 9,57% à Rambouillet avec les Divers gauche.

Il reste une dernière solution: organiser un tournoi de pétanque et la triplette vainqueur est désignée tête de liste ou, plus radical, des duels au pistolet et les survivants seront déclarés vainqueurs.

Comme dirait Petit Gibus : « si j’aurais su, j’aurais pas venu » !

22.Posté par Orange pressé le 23/09/2009 17:50
@ Eric : Mon cher "Eric", permets moi de te rappeler un des commandements des journalistes :
"Qui cite ses sources, les tarie". Tu m'objecteras qu'un blog c'est très éloigné d'un journal mais tout de même pour la pêche aux informations, c'est la même méthode. Un site, blog ou journal qui ne garanti pas l'anonymat de ses sources ne tient pas une seconde. La Cour européenne des droits de l'homme, rappelle d'ailleurs très souvent au gouvernement français qu'il ne respecte pas cet impératif.

@ François : On est en retard depuis Avril puisque la ligne pour les régionales devait être fixée à ce moment. En Juillet, je soulignais avec inquiétude que nous étions au point mort pour 2010. Sans résultats. Il n'y a rien d'étonnant à ce que nous soyons en retard.
Comme le disait F.D. Roosevelt : "En politique, rien n'arrive jamais par hasard".

@ Christophe :
L'intérêt des primaires est précisément de désigner les têtes de liste. Si on doit se contenter de ne désigner qu'à partir de la 4e place, on prive les militants de désigner les candidats aux places éligibles. Car ne nous voilons pas la face, nous aurons très peu d'élus si nous en avons. Pour le Nord-Pas-de-Calais, les oscillations optimistes tournent entre 4 et 6 élus tandis que la version pessimiste est de 0.

En résumé, organiser des primaires pour tous les candidats d'une liste régionale c'est de la bêtise. L'intérêt même de primaires réside dans le choix des chefs et sur ce point, l'UMP peut nous donner des leçons.

Au final, je constate que la direction du MoDem se creuse la tête sur la méthode qui permettrait de faire avaler aux militants la reconduite du processus de désignation utilisé lors des européennes. Cela aurait été possible si l'UDF existait encore. Mais le MoDem n'est pas l'UDF !
François Bayrou et la direction du MoDem n'ont pas encore compris que les militants ne sont pas des veaux.

En même temps, François Bayrou peut profiter de la passivité du Conseil national.
Lors du dernier CN, il n'y pas eu de vote contre l'élargissement réalisé dans des conditions plus que douteuses. Pas une ! Pourquoi se gêner si les élus en interne ne réagissent pas !


21.Posté par Dom le 23/09/2009 17:45
Ce qu'il y a de bien, avec les billets comme celui d'aujourd'hui, c'est que les masques tombent. La crise d'hystérie de Vraiment CCC est à cet égard tout à fait exemplaire... Heureusement que le ridicule, contrairement aux désherbants, ne tue pas. Une petite verveine, pour la route ?

20.Posté par véronique poulain le 23/09/2009 17:14
@.Vraiment C Ginisty, la CCC est bien sympa .....
on m'avait pourtant prevenue qu'il y avait des intégristes au sein du MODEM

"le someil de la raison engendre des monstres" f Goya

19.Posté par Daniel Testard le 23/09/2009 16:56
J'invite celui qui avance masqué sous "Vraiment....CCC bien sympa" à prendre conscience du caractère IGNOBLE de ses propos et de sa VEULERIE.

18.Posté par Christophe Ginisty le 23/09/2009 16:54
Mégalo = Non
Orgeuilleux = Oui
Fouteur de merdre = Non, exigeant
Radoteur = Serait-ce mon grand âge ?
Pervers = Qui ne l'est pas un peu ?

Pour le reste, je ne suis effectivement rien et je ne représente personne d'autre que moi. Mais, voyez-vous cher ami, je ne suis ni plus ni moins important que vous au sein de cette formation politique.

Pour le reste, Dieu vous garde de diriger un parti politique un jour. Vous en feriez une trop dangereuse dictature avec votre façon de vouloir virer ceux qui ne pensent pas comme vous. J'ai par ailleurs bien reçu toutes vos menaces et insultes par mail et sms.

17.Posté par Fotini le 23/09/2009 16:51
@Vraiment C Ginisty...

Vous avez oublié de joindre une balle à votre post anonyme ?



16.Posté par Vraiment C Ginisty, la CCC est bien sympa ..... le 23/09/2009 16:43
MEGALO
ORGUEILLEUX
FOUTEUR DE MERDE
RADOTEUR
PERVERS ...... je sais mais je ne dirai pas ...... vous n'avez qu'à me croire ....., Oh moi grand manitou.......
Il faut vraiment que le 133, comme vous dîtes, n'en ait vraiment rien à faire de vous pour ne pas vous avoir viré manu militari. Si c'était moi il y a longtemps que ce serait fait, même si je pense que vous ne représentez pas grand chose. Peut-être qu'ils pensent que ce serait trop d'honneur à vous faire .....
Même en aimant la nature il vaut mieux utiliser du désherbant sélectif que rien du tout .....

15.Posté par Francois le 23/09/2009 16:13
J'adore votre blague Marie, même si elle n'est pas très sympa pour Christophe qui a le mérite de provoquer le débat (avec un titre volontaire provocateur)

Pour avoir été présent à la dernière réunion des présidences de section du 92 ou nous avons abordé le sujet du processus de désignation des candidats en IdF. Il ne me semblait pas bien clair pour personne... et nous n'avons pas de nouvelles précises de ce qu'il en est alors que les choses semblent avoir avancées. C'est sur qu'il sera plus difficile de mobiliser les sections lors de la campagne si elles ne sont pas au moins informés des décisions prises à ce niveau.

Nous avons d'ailleurs reconnus collectivement que nous sommes en retard sur le calendrier (par rapport à ce qui est prévu dans les statuts). Ça c'est le passé, on pourra toujours en discuter après les élections mais nous ne nous sommes pas donnés de nouveaux objectifs collectifs de planning à ce jour. Cela est plus embêtant à mon avis.

Evidemment, je ne fais pas parti de l'équipe de campagne donc c'est assez logique que je n'ai pas toutes les infos mais en tant qu'élus et membre de la présidence de la section de ma commune, on me demandera probablement de participer à la campagne ensuite (et même de faire participer d'autres personnes) donc j'apprécierai d'avoir un peu de visibilité sur ce qui se prépare. Naturellement, ca reste un avis personnel mais j'ai la faiblesse de penser que je ne suis pas le seul à avoir ce sentiment...

Espérons que les prévisions de Nostradamus (que je pense (re)connaitre) ne se réaliseront pas...
Ce serait d'autant plus dommage que, pour ma part, je peux accepter sans problème de déléguer ce "pouvoir" de désignation à des personnes que j'ai élu mais dans ce cas, soyons clair dès le départ sans faire croire que chacun aura son mot à dire si ce n'est pas le cas.

14.Posté par marie le 23/09/2009 15:23

C'est l'histoire d'un gars qui dépose tous les 50 cm de petits tas de sel le long d'une voie ferrée.
Passe un quidam qui lui demande pourquoi il fait cela.
_ C'est pour éloigner les éléphants , lui répond-il.
_ Mais, il n'y a pas d'éléphants par ici !
_Eh ben, vous voyez bien que ça marche ! ..........






13.Posté par Antonin le 23/09/2009 15:09
Encore une fois, bravo, Christophe tu es un démineur. Ton travail est risqué mais d'utilité publique.

Je suis ravis que tu abordes le sujet. Tu es donc en faveur de primaire au mouvement démocrate ? Je suppose que tu as signé cette pétition. Corinne Lepage l'a signé également.

http://www.mesopinions.com/Pour-l-organisation-de-primaires-au-Mouvement-Democrate-petition-petitions-f068bb231ea1ba5d4dd412695fe6fd1d.html

Antonin

12.Posté par Christophe Ginisty le 23/09/2009 15:02
Vous n'imaginez pas deux secondes que je vais "griller" mes sources. Soit vous me faites confiance, soit vous ne me faites pas confiance. Vous êtes totalement libres de vous déterminer en fonction de votre intuition et en votre âme et conscience. Après tout, vous n'êtes que sur un blog perso, pas sur la page d'accueil du Monde.

Ce que je peux vous dire, c'est que l'information n'est pas du domaine du ragot et que je ne développe aucune parano démocratique.

Si mon point de vue vous intéresse sur le sujet des primaires, sachez je suis plutôt favorable à des primaires de type "UMP" (je sais, c'est un gros mot) : l'idée de désigner un an avant le scrutin sa tête de liste dans chacune des région de France, je trouve ça intelligent. Par contre, je ne suis pas favorable à des primaires pour l'intégralité des membres des listes. Cela me parait infaisable et toxique d'un point de vue interne.

11.Posté par Silvie le 23/09/2009 14:42
Les dirigeants ont en effet le droit de débattre sur des modalités.
Mais ne serait ce même que d'envisager ce type de système (ci c'est bien le cas) est affligeant et méprisant.
Aux militants de ce mobiliser pour demander des primaires. D'ailleurs une pétition a cet effet circule en ce moment : http://www.mesopinions.com/Pour-l-organisation-de-primaires-au-Mouvement-Democrate-petition-petitions-f068bb231ea1ba5d4dd412695fe6fd1d.html

10.Posté par KaG le 23/09/2009 14:24
Tous ces commentaires m'amusent, plus particulièrement ceux jouant les vierges effarouchées.
Quelque soit la façon dont on tournera le problème, le MoDem (enfin... ses dirigeants) fera en sorte d'avoir la main mise sur la désignation des têtes de liste.
Point.
Barre.

Et c'est si le contraire arrivait que les bras m'en tomberaient.

9.Posté par christophehumbert le 23/09/2009 14:16
et surtout : qui pourrait bien être tête de liste en IDF?

8.Posté par christophehumbert le 23/09/2009 14:11
Pourquoi, on va avoir des élus ?

7.Posté par Nostradamus le 23/09/2009 14:05
En Ile de france, nous sommes actuellement dans une démarche pleine d'intérêt...

Premier temps : les fédérations départementales se réunissent en Union régionale (cf. l'article 13 de notre Réglement intérieur national) ;

Second temps : les bureaux départementaux se réunissent afin de constituer un groupe de travail chargé de déterminer les profils de candidats et d'instruire les candidatures (cf. toujours l'article 13 du RIN) ;

Troisième temps : dans le souci de simplifier la procédure et d'épargner aux membres des bureaux du temps, de la fatigue cérébrale et de l'énergie, les membres des présidences départementales proposent de se dévouer. Il est donc proposé que le groupe de travail soit constitué uniquement de l'ensemble des présidences départementales.

Quatrième temps : comme certains s'étonnent tout de même un peu de cette démarche, il est signalé que de toute façon les bureaux départementaux n'ont rien à dire car la constitution du Groupe de travail sera en dernière instance tranchée par le Bureau exécutif. Une lecture attentive du RIN démontre que cette affirmation est inexacte, mais elle a été faite et elle est passée.

Cinquième temps : histoire de se donner tout de même un petit vernis démocratique, il est admis que deux ou trois membres de bureaux départementaux pourraient éventuellement se voir tolérés au sein du groupe de travail, à condition qu'ils se montrent polis et pas trop remuants.

Pour l'instant, on en est là. Je me lance donc dans la politique-fiction en essayant d'imaginer les cinq ou six prochaines étapes.

Sixième temps : 90 à 95% des membres des présidences départementales sont eux-mêmes candidats à la candidature.

Septième temps : le groupe de travail, constitué en toute indépendance et en toute transparence de la façon définie au point 3, instruit les candidatures dans le strict souci d'une objectivité sans faille.

Huitième temps : la liste des 209 candidats du MoDem pour les élections régionales en IDF est proposée par le groupe de travail. A la stupéfaction générale, les 40 premiers noms de cette liste sont ceux des 40 membres du groupe de travail qui a instruit les candidatures.

Neuvième temps : le Burex valide la liste proposée par le groupe de travail.

Dixième temps : à la lecture de la composition de la liste, les adhérents du MoDem d'IDF se sentent très légèrement cocus. Un grand nombre d'entre eux renvoient leur carte ou, par souci d'économiser un timbre, se contentent de la mettre à la poubelle.

Onzième temps : les candidats MoDem aux élections régionales sont très étonnés de constater que la mobilisation militante est faible, voire très faible. Tracts et affiches restent dans les cartons ; les rares tentatives de cafés-démocrates réunissent peu de monde.

Douzième temps : Les élections ont lieu. Le MoDem, qui est parti seul à la bataille, essuie une nouvelle déculottée. Parmi les 40 premiers candidats de la liste IDF, 30 à 35 ne sont pas élus. Ils dénoncent l'impréparation et la gabegie de leur mouvement, déplorent le manque de mobilisation militante, quittent le MoDem et vont s'inscrire au Nouveau Centre.

Bon, c'est de la politique-fiction. Dans la réalité, nos responsables sont beaucoup trop fins politiques pour laisser se mettre en place un tel scénario. Donc, ayons confiance et attendons les informations officielles qui ne sauraient manquer de nous être bientôt données.

6.Posté par FrédéricLN le 23/09/2009 13:54
"Je trouve cette idée consternante" (d'où qu'elle vienne, et quel que soit celui qui la colporte)

... et c'est rien de le dire ! Il faut que l'on respire, etc.

Ceci dit ;-) autant je suis pour des primaires ouvertes (eh oui), autant je suis pour le débat militant le plus intense possible et le plus vite possible, autant je tiens au statut qui affirment sauf erreur de ma part, qu'après que les militants aient été consultés par un vote, c'est au niveau national (Conseil national ?) de décider.

Un vote militant est facile à manipuler. Il doit donc être pris en compte non comme une décision souveraine, mais comme un fait, un élément d'information pour les personnes en charge de décider.

Evidemment, l'information étant publique, un Conseil National ne prendra une décision différente du vote militant que s'il a de solides raisons de le faire : par exemple une personnalité très intéressante qui nous rejoindrait, ou de sérieux indices de manipulation du vote ... ou de jeux d'influence éloignés de l'enjeu de l'élection (Cf. primaire socialiste dans le Limousin avant les européennes).

En résumé : être consultés, débattre, voter, oui, c'est notre droit d'adhérents. Mais respectons le fait que nous, les quelques dizaines d'adhérents de tel département qui voteraient effectivement à ces primaires, nous ne sommes pas l'ensemble du Mouvement démocrate, nous n'en sommes pas les souverains absolus.

5.Posté par Eric le 23/09/2009 13:53
Mais comment être sûr que ces soi-disant "infos" ne sont tout simplement pas autre chose que des ragots ??

C'est trop facile pour des personnes malveillantes envers le Modem (ou envers sa direction) de lancer ce genre de rumeurs pour manipuler les lecteurs de ce blog !!.....

Ou alors,il faut lever l'anonymat de ces sources "bien intentionnées".On verrait bien,alors.....................

La calomnie ne doit pas régner ici.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2 3

Actualité en débats | Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique