Christophe Ginisty

Lancement, ce matin, des Promoteurs du Mouvement Démocrate


Rédigé le Mercredi 17 Juin 2009



Lancement, ce matin, des Promoteurs du Mouvement Démocrate
Dix jours après le résultat décevant des élections européennes, j'ai souhaité lancer une initiative militante au sein du Mouvement Démocrate, une initiative constructive pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. Ne nous voilons pas la face, notre faible résultat ne tient pas tant à des personnes qu'à notre organisation dans son ensemble. Victime de notre jeunesse, nous n'avons sans doute pas été en mesure d'affronter cette échéance comme il l'aurait fallu.

C'est pour construire aujourd'hui ce qui nous a manqué hier qu'une quarantaine de cadres et militants se sont rassemblés pour lancer aujourd'hui une iniative baptisée : Les Promoteurs du Mouvement Démocrate en adressant une lettre ouverte à François Bayrou et aux dirigeants du MoDem.

Dans cette lettre ouverte, nous formulons des demandes concrètes qui vont d'ailleurs dans le sens de ce que François Bayrou lui-même a toujours promu. Il est urgent de faire évoluer notre organisation, il est vital de nous donner toutes les chances de réussir à faire passer nos idées dans la société. Et nous devons procéder à ces évolutions avec les militants, dans toute la France, au sein de tous les mouvements départementaux.

Nous ne lançons pas une fronde qui s'opposerait à qui que ce soit. Nous ne sommes pas des dissidents du Mouvement Démocrate, nous sommes bel et bien dedans, actifs et résolus à faire bouger les lignes. Nous sommes nombreux à être attachés aux idées et aux valeurs du Mouvement Démocrate et c'est précisément pour cela que nous nous mobilisons aujourd'hui.

Certains voudront caricaturer notre démarche en prétendant que le désir de construction ne doit pas s'exprimer ainsi, pas sur Internet, pas en dehors des structures, pas de façon désordonnée. Moi, je pense que la politique moderne doit pouvoir s'affranchir de ces carcans pour être réactive, mobilisatrice et affirmer sa vitalité en donnant la parole immédiatement aux militants qui le souhaitent.

J'espère que nous serons très nombreux à porter cette initiative et j'espère que notre appel sera entendu, avec toute la bienveillance que nous avons eu à le lancer.

Rejoignez nous : http://www.lespromoteurs.com

               Partager Partager
Notez


Lu 5478 fois

Commentaires articles

1.Posté par Max le 18/06/2009 08:06
L'envie de faire bouger les choses, avoir des propositions concrètes, ne pas laisser tomber. Tout ça c'est bien. Remarquable presque. Bravo.

Juste une toute petite question au passage : Je me demande pourquoi il est important de faire la distinction "cadres et militants" ? Pourquoi ne pas tout simplement dire "Tous ceux qui ont envie de..." ou quelque chose comme ça?
L'expression "cadres et militants" n'appartient t-elle pas aux normes politiques du siècle dernier?

2.Posté par Voltaire le 18/06/2009 09:31
J'ai posté sur votre site "les promoteurs" mes remarques sur les propositions de votre lettre ouverte. Celles-ci sont pertinentes mais parfois contradictoires ou insuffisament intégrées dans un ensemble cohérent. Néanmoins, il y a là beaucoup de bon sens.
En revanche, je me pose la question de l'opportunité d'un nouveau site participatif au MoDem... que de dispersion des efforts ! Il s'agit là d'une réflexion opérationnelle, mais il me semble que vous vous diluez trop souvent pour être vraiment efficace.

3.Posté par Danièle Douet le 18/06/2009 09:33

4.Posté par lcdm le 18/06/2009 09:45

5.Posté par Martine le 18/06/2009 10:34

Dsl Christophe,
Je ne signerai pas.
Le ton de cette lettre ne me convient pas, et je n'adhère pas entièrement à la teneur du projet.
Il faut agir sur les synergies effectivement mais certaines existent déjà alors je ne vois pas l'interet de tout chambouler, ou alors j'ai du mal comprendre...Il faut gagner en souplesse.
Je vous souhaite bonne chance.

6.Posté par Daniel Testard le 18/06/2009 11:40
(copie du commentaire déposé sur "lespromoteurs.com")

Oups! … "cela a du mal à passer" et je m'étrangle un peu!

Mais il me faut cependant reconnaître que cette initiative (tardive) comporte des propositions de nature à remettre notre Mouvement "sur les rails", après des déraillements successifs (que l'une des signataires de cet appel énumérait dans son dernier billet sur son blog).

Il me faut en effet rappeler que, il y a maintenant plus d'un an, d'autres "automoteurs" lançaient une initiative analogue, "Construire en Mouvement" où, sans avoir de préjugés sur leurs initiateurs, nous avons été un bon nombre à nous rassembler, en toute honnêteté, animés par la seule volonté d'apporter nos compétences et nos disponibilités. Pour des raisons qui m'échappent encore (problème d'égo, rivalités internes,….) cette initiative a alors été torpillée…. provoquant la fuite d'un bon nombre d'adhérents (dont certains aux compétences démontrées), mais aussi de nouveaux 'déraillements".
Pourtant, nous avons été quelques-uns, sur ce blog en particulier, à inviter à "ouvrir les yeux", à ne pas accepter l'inacceptable…. mais, quand on ne nous ignorait pas, différentes excuses étaient avancées pour justifier les erreurs qui s'accumulaient : "nous sommes un Mouvement jeune", "il ne faut pas être impatient", "demain sera meilleur", ….. Pourtant, à différents niveaux, nos "textes fondateurs", et avant même que l'encre soit sèche, se voyaient régulièrement foulés au pied par ceux-là même qui devaient les faire respecter!!!
Ne soyons donc pas étonnés, dans de telles conditions, que la "vague de 2007" se soit fracassée sur différents écueils (élections internes, municipales, européennes). Même si, pour certains, la prise de conscience est tardive, j'apprécie tout de même qu'elle intervienne enfin… mais quel gâchis cependant, qui aurait pu être évité!

Si, personnellement, je rejoins la majorité des propositions faites (à compléter toutefois), je ne sais pas encore si je ferai partie des signataires. Que faudrait-il pour cela?… a minima que le promoteur et les 1ers signataires (cooptés) de cet appel fassent œuvre de rassemblement, en acceptant de reconnaître leur "myopie" passée, voire certaines querelles intestines entretenues inutilement.

Dans ce contexte, j'avance quelques autres propositions dont la mise en œuvre m'apparaît essentielle.
1. Rétablir une juste représentativité des adhérents au sein du Conseil National : en janvier 08, de trop nombreux élus ont en effet pris la place d'adhérents de base au sein du collège adhérents. Ceci pourrait donc nécessiter des élections simplifiées : d'ailleurs, en mai 08, F. Bayrou envisageait de refaire ces élections.
2. Faire en sorte que le CN devienne un véritable lieu d'échange et de co-construction entre les adhérents (via leurs représentants) et les responsables nationaux. Beaucoup des conseillers nationaux "mal élus" en janvier 08 ne sont pas présents au côté des adhérents, et sont même régulièrement absents des réunions des bureaux départementaux dont ils sont pourtant membres de droit (ne se seraient-ils présentés que pour "faire blocage"). Dans ce contexte, une meilleure transparence du fonctionnement du CN est à promouvoir : publication des ordres du jour pour permettre aux adhérents de faire connaître avis et propositions via leurs représentants, puis des comptes-rendus.
3. Mettre en œuvre d'audits au niveau des Mouvements départementaux (je crois que cela a été envisagé, mais non réalisé) non pour "fliquer" mais pour :
- s'assurer que nos textes fondateurs sont respectés dans la forme (Statuts, RI), mais surtout dans l'esprit (charte éthique)
- identifier les "bonnes pratiques" (en matière d'organisation, de communication, de formation et d'implication des adhérents,…) en vue de les généraliser. Il importe que nos responsables départementaux s'emploient (enfin!) à rassembler les adhérents quelque soit leur sensibilité, à fédérer les compétences. Le faible taux de participation aux différents scrutins internes (de l'ordre de 15% aux élections de fin septembre 08) pose en effet question : grave défaut de communication à l'égard des adhérents, perte conséquente d'adhérents,… ou les deux!

Bon courage, et cordialement



7.Posté par Fotini le 18/06/2009 11:58
Juste une remarque de forme : l'image fait un peu genre Star Academy ;-)

8.Posté par Dominique le 18/06/2009 12:35
Bonjour,
Je trouve cette initiative mal venue. Vous êtes en train de faire comme au PS, une guéguerre interne en utilisant les adhérents. D'accord pour discuter et proposer, amis pas sur le net au vu et au su de tout le monde.

9.Posté par Fotini le 18/06/2009 13:06
@Dominique

Ca fait deux ans qu'on dit les mêmes choses. On a été patients et constructifs, en pensant qu'il fallait procéder par étapes. Malheureusement, on perd des compétences et du terrain sans qu'il y ait vraiment de mesures annoncées. Face à l'urgence de la situation notre démarche se veut transparente et responsable.

C'est un peu facile d'agiter le drapeau de la guéguerre interne, des courants etc... pour justifier le "business as usual" et l'opacité de fait.

Qu'y a-t-il de honteux que de montrer qu'on sait proposer au MoDem ?

Au contraire, montrer des adhérents actifs sur le net montre qu'on n'est pas un parti de godillots (ce qui nous rebute dans les autres partis) mais de citoyens qui savent prendre des initiatives constructives.

10.Posté par Roulleaux Dugage le 18/06/2009 13:45
Je suis sceptique.
D'une part parce que c'est à l'aulne des actions concrètes locales que la légitimité s'acquiert et que c'est dans les urnes que les choix doivent se faire.
On ne peut s'ériger en donneur de leçon quand le MoDem s'est pris une claque localement, c'est-à-dire à chaque fois qu'il n'a pas pu dépassé le PS, Europe Ecologie ou l'UMP aux dernières élections.
D'autre part parce que ceux qui peuvent prendre des initiatives doivent venir en premier lieu les mains propres.
La stratégie viendra après. Surtout que pour les régionales avec la cantonalisation qui risque de s'opérer, la donne sera différente.
Et pour finir, je préfère que le MoDem ne se limite à un club parisien rive gauche où la cooptation s'érige ici ou là entre gens essentiellement capables d'occuper le terrain pour ne rien dire (cf. certaines contributions "foireuses" non concertés au niveau des commissions contributives au programme des européennes).
Il faut un mouvement qui repose sur un mouvement organisé dans la simplicité et la clarté (par ex, quel est l'intérêt d'un conseil national doublé à une conférence nationale ? a-t-on évaluer les règles de cumul ?). Il en est de même pour les élections transparentes (pas organiser à la va vite et sans calendrier officiel précis lors celles du premier conseil national).


11.Posté par Orchidee le 18/06/2009 13:47

Pourquoi refaire autre chose : Appliquons ( exigeons ) à la lettre les statuts , les règles , les bonnes paroles du mouvement Démocrate et nous verrons les problèmes se résoudre . Peut être faudrait il refaire ce qui a été mal fait , en tenant compte des remarques des adhérents ( élections au CN .... ??? ) comme le propose Daniel Testard , propositions auxquelles j'adhère entièrement . Nous avions tout pour réussir ...... Cherchez l'erreur !

12.Posté par Christophe Ginisty le 18/06/2009 13:55
Orchidée -> Vous avez tout à fait raison. Il faut appliquer les statuts. Cela demande un peu d'organisation, voilà tout.

13.Posté par Franck le 18/06/2009 15:14
Je suis effaré par cette lettre qui sent la com à des milles à la ronde, pourquoi avoir été "honoré" d'être sur la liste européennes si tu pensais que c'était couru d'avance?

Car tout de même, "ne nous voilons pas la face", ce quetoi et ton groupe avaient soudainement constaté c'est ce qui fait que des milliers d'adhérents nous aient quittés depuis des mois et ce que des "cadres" et "militants" n'ont pas cessés de le crier mais personne n'a daigné les écouter ni de répercuter leurs cris. Et surtout pas toi, Christophe, et ta blogosphère. Au contraire, tu les as enfoncés, dois je te rappeler ta réaction au départ de Quiterie?
Je ne connais pas les les 39 autres signataires mais toi, de par ton parcours de co-responsable de la catastrophe annoncée, tu es le dernier à "promouvoir" un renouveau . Lis tes anciens écrits cela t'éclaircira la mémoire.

Votre remède et pire que le mal.

14.Posté par Fotini le 18/06/2009 16:00
@Franck

Je ne répondrai pas à la place de Christophe. J'interviendrai juste sur un point.

Pour ce qui concerne Quitterie Delmas, j'avais critiqué Christophe là-dessus, mais je ne peux accepter qu'on fasse pour autant de Quitterie Delmas la défenseure des militants, sachant qu'elle avait pendant la campagne interne à Paris trahi tous ses propos antérieurs en se ralliant à Marielle de Sarnez pour une sucette, entraînant avec elle tous ses fans, qui ont commencé à nous servir de la langue de bois, nous faisant la morale comme quoi on était des diviseurs pour oser proposer une liste alternative (tiens, c'est pas ça la démocratie ?). Pour le triste résultat qu'on sait... maintenant ils ne peuvent que persister dans leur voie car ils se sont pour certains décrédibilisés comme porte-voix des militants. Triste.

Nous avons tous eu des moments où nous avons cru mieux servir notre cause en nous montrant patients ou impatients, indulgents ou sévères. Parfois nous sommes passés par toutes ces phases successivement.

Le moment n'est plus de régler ses comptes (ce qui ne veut pas dire qu'on ne doit pas assumer nos contradictions, passées ou présentes) mais de savoir où on va... en faisant un dernier effort pour que ça ne soit pas dans le mur, car on a besoin d'une alternative en France, quoi qu'on puisse dire.

C'est ça qui nous a tous réunis en 2007, non ? Les attentes citoyennes sont toujours là.

15.Posté par Martine le 18/06/2009 17:15

Effectivement, ou va-t-on ?
J'ai pu noter qu'une campagne de presse escorte l'ensemble...Pour annoncer les débats pour l'Europe,....Ce fut "autrement" !
Tout ceci, ajouté à mon septicisme face à ce projet, font que je ne signerai rien du tout !!!
No comment sur le poster, mieux !

16.Posté par Antonin le 18/06/2009 17:25
Je suis heureux de voir cette initiative propulsée et soutenue par tant de démocrates !
Les propositions des promoteurs auraient dus être mise en place avant que ce groupe ne naissent. Malheureusement, les responsables de ce parti n'ont pas pris le taureau par les cornes et on en reste au même point.

17.Posté par Antonin le 18/06/2009 17:26
@Martine

Vous êtes injuste. Christophe a beaucoup donné pendant la campagne européenne.

18.Posté par xavier78 le 18/06/2009 17:31
Désolé, mais je n'adhère pas non plus à cette nième nouvelle initiative... Le parti est organisé. Il a des instances élues démocratiquement. Respectons-les. La démocratie n'exclut pas la discipline. En politique aussi l'amateurisme et la dispersion sont à éviter. S'il est important que chacun soit entendu, il serait dangereux de croire que chacun doit être obéi.

19.Posté par Martine le 18/06/2009 17:32
@Antonin,
Mon intervention n' est pas nominative, alors je vous serais reconnaissante de ne pas déformer mes propos.
C'est un simple constat, rien de plus.

20.Posté par Christophe Ginisty le 18/06/2009 19:11
Xavier 78 -> "le parti est organisé"... c'est bien de croiser ce genre de phrases. Au moins, vous m'aurez fait sourire aujourd'hui.

Martine -> Libre à chacun effectivement de se déterminer en son âme et conscience

Franck -> Je ne peux pas vous laisser dire ça. J'ai essayé d'oeuvrer de façon consctructive pour le Mouvement et je continue de le faire. Je l'ai peut-être fait sans partager vos idées, c'est très possible. Ce n'est pas pour autant que vous devez m'accuser comme vous le faites. Je ne suis pas démissionnaire et je ne quitte pas le navire avant d'essayer de le faire évoluer.


21.Posté par Martine Lassalle W le 18/06/2009 20:24

Merci Christophe, d' avoir si bien compris.

22.Posté par Jarodd le 18/06/2009 21:55
Un petit désir d'avenir ? :)

23.Posté par Fotini le 18/06/2009 22:38
@xavier78

- "La démocratie n'exclut pas la discipline" : oui mais la discipline finit par exclure la démocratie vu votre formulation.

-"En politique aussi l'amateurisme et la dispersion sont à éviter" : les amateurs, c'est les militants apparemment.. pas de problème pour moi de l'admettre. A condition que ça ne vienne pas de gens qui n'ont pas assez de sens politique pour ne pas se couper de leur base.

- "S'il est important que chacun soit entendu, il serait dangereux de croire que chacun doit être obéi" : c'est marrant comment vous faites un lien direct entre le fait d'entendre et le fait d'être obéi. On a oublié une étape importante : le fait d'être écouté.

24.Posté par Martine Lassalle W le 18/06/2009 23:25
@Xavier,
En accord avec vous.

25.Posté par Cheston le 18/06/2009 23:48
Je ne veux pas juger cette initiative. Mais je crois que la tendance à l'autoflagellation et à la dramatisation de notre résultat du 7 juin est une erreur contre-productive. NBous avons eu des européennes. C'est vrai qu'a priori nous devions faire plus, car le concept de l'Europe, ce sont les ancêtres du MoDem qui l'ont fait vivre, et que c'est un scrutin proportionnel. Mais la vie politique est ainsi faite qu'une européenne sert d'exutoire, -Pasqua, Tapie etc...- et que nous avons eu un "effet Cophn-Bendit", dûs à son savoir-faire, à sa goauile plus qu'à l'écologie qu'il a découverte tardivement. C'est sain que cette "mode" soit une prise de conscience écologique. Mais n'oublions pas que nous avons perdu plusieuyrs points les derniers jours de scrutin,; d'une part à cause du débat, où Cohn-Bendit a sali la politique, a été écoeurant avec celui en qui nous plaçons notre confiance et qui, lui, a été très digne et a tenté d'échapper au piège d'Arlette Chabot. Il a défendu les enfants, et justice lui sera rendue. De pls, le beau film d'Arthus-Bertrand ne devait pas, si les règles du CSA avaient été appliquées, être diffusées à deux jours du scrutin. Certes, François Bayrou et les autres dirigeants doivent être plus à l'écoute des adhérents. Mais c'est le moment plus que jamais d'être soudés autour de lui, car sans lui, il n'y auraut pas de MoDem (sans nous non plus, bien sûr). Et le MoDem, c'est ce nouvel humanisme auquel la société aspire et dont nos adversaires-concurrents, parfois alliés d'un jour, tente de repnredr à leurs comptes. Je pense que Corinne Lepage aurait dû faire ses critiques en interne. Tout ce qui affaibllit Bayoru nous affaiblit.
Enfin,comme l'a souligné Mélenchon, ce scrutin ne préjuge en rien, absolument en rien de ce que sera la présidentielle dans trois ans. Tout se joue dans les six, voire les quatre derniers mois. Nous devons travailler dans nos communes, auprèsde la opulation, sur les dossiers, rester nous-mêmes et pourusivre la démarche dans laquelle nous a entrainés François. Tout le reste est absolument secondaire. Il y a un mois, François était l'homme le plus populaire de France, ou peu. Un sondage lui fait perdre 15 points! Cela n'a aucun intérêt. Enfin, pendant la calpagne, nous avons trous parlé d'Europe et encore d'Europe. Ce n'est pas notre faute si François a été enferlé dans un rôle d'"opposant systématique à Sarkozy" qui "ne parle pas d'Europe". C'est la cruauté de la vie politique. Mais les gens réfléchissent. Et je suis sûr que parmi les 60% d'abstentionnistees, un très grand nombre ont une excellente image du MoDem. N'oublions pad que le pari, que toute la presse pensait impossible: créer un vrai parti indépendant, actif, puissant -8,45%, c'est puissant, nous restons la troisième formation politique, car le résultat de Cohn-Bendit-Eva Joly n'a rien à voir avec celui des Verts- qui va peser de plus en plus lourd dans la vie politique. Ne nous dispersons pas. Restons unis. Il y a des tonnes d'exemple dans la vie politique française où un revers est gommé l'élection suivante. C'est ce qui nous attend.

26.Posté par Fotini le 19/06/2009 10:15
@Cheston

"Certes, François Bayrou et les autres dirigeants doivent être plus à l'écoute des adhérents. Mais c'est le moment plus que jamais d'être soudés autour de lui, car sans lui, il n'y auraut pas de MoDem (sans nous non plus, bien sûr). Et le MoDem, c'est ce nouvel humanisme auquel la société aspire et dont nos adversaires-concurrents, parfois alliés d'un jour, tente de repnredr à leurs comptes. Je pense que Corinne Lepage aurait dû faire ses critiques en interne. Tout ce qui affaibllit Bayoru nous affaiblit."

"Ce n'est pas notre faute si François a été enferlé dans un rôle d'"opposant systématique à Sarkozy" qui "ne parle pas d'Europe". C'est la cruauté de la vie politique."

------------------------------------------------------------------------------

Je comprends votre point de vue, qui vise à relativiser en mettant le MoDem en position de victime.
Malheureusement le problème est qu' à force de se considérer comme une victime (je parle du MoDem) on finit par le rester (Cf là on s'est décrédibilisés avec le coup des sondages, on ne pourra plus crier à la manipulation, même si ça arrive à l'avenir ! C'est une grave erreur de communication, surtout quand on a affaire à un pouvoir qui manipule les sondages, que de dénoncer sans preuves).

Notre initiative ne vise pas à affaiblir François Bayrou et le MoDem, mais au contraire à lui, nous faire prendre conscience qu'il faut enfin se donner les moyens de ne plus être des victimes !

Nous avons affaire à des forces redoutables et ce n'est pas en continuant à fonctionner comme une PME à l'ancienne qu'on parviendra à quelque chose. A moins que le fait de vivoter autour de 8 % ne vous suffise... en espérant que par magie on puisse un jour rafler la mise à la présidentielle... ?

Quand on se donne des objectifs ambitieux (et c'est le cas si je ne me trompe), faut se donner les moyens de les atteindre.
C'est une équation assez simple à la base. Mais apparemment le bon sens n'est pas la chose au monde la mieux partagée. Pourtant il suffirait d'enlever ses oeillières pour voir les choses telles qu'elles sont (et elles sont simples à la base) et de prendre ses responsabilités.

27.Posté par F. Gambiez le 19/06/2009 10:15
Je suis persuadée que ce type de démarche va tout simplement donner des arguments à nos adversaires contre nous.
Faire de la politique autrement, c'est régler nos problèmes entre nous de façon constructive. C'est suicidaire de s'autoflageller sur la place publique.
Des démarches de consultation sont en marche, pourquoi ne pas en avoir attendu les résultats.

28.Posté par Fotini le 19/06/2009 10:30
@F. Gambiez

"Je suis persuadée que ce type de démarche va tout simplement donner des arguments à nos adversaires contre nous"

vous croyez que nos adversaires ont besoin de nous pour cela ?

"Faire de la politique autrement, c'est régler nos problèmes entre nous de façon constructive. C'est suicidaire de s'autoflageller sur la place publique."

Proposer des mesures concrètes n'est pas de l'autoflagellation à ce qui me semble, c'est plutôt constructif... Au contraire, nous montrons à nos adversaires que nous nous professionalisons. C'est plutôt un bon signal, car assurez-vous qu'ils savent bien comment on fonctionne !

"Des démarches de consultation sont en marche, pourquoi ne pas en avoir attendu les résultats. "
Il n'y a aucune garantie qu'elles aboutiront à quelque chose étant donné le fonctionnement actuel et les discours qu'on peut entendre ici et là. Le but justement n'est pas de faire de ces consultations un exutoire passager pour militants, mais de faire en sorte que des mesures concrètes soient enfin prises pour devenir un vrai parti de masse.

29.Posté par cheston le 19/06/2009 10:56
Non, 8%, c'est insuffisant. Mais si vous avez bien lu, je dis que c'est néanmoins une force, que les européennes sont un exutoire, et qu'il faut n'en tirer aucune conclusion pour 2012, la grande échance. Comme F Gmabiez, jepense qu'il y a une forme d'autoflaglettaion dans votre démarche, saine par ailleurs, mais surtout une analyse un peu rapide du scrutin des européennes. Je ne nous pose pas en victimes. Je constate que nous sommes la cible de toutes les crfitiques, les plus abjectes -cf Cohn-Bendit- et que nosu devons rester soudés derrière François.

30.Posté par Fotini le 19/06/2009 11:05
@Cheston

"Je constate que nous sommes la cible de toutes les crfitiques, les plus abjectes -cf Cohn-Bendit- et que nosu devons rester soudés derrière François."

Désolée, je ne peux cautionner vos propos. Vous voulez dire que le mea culpa (arguments face à DCB, sondages...) qu'a fait François Bayrou après l'incident à la télé n'avait pas lieu d'être ? Pourquoi l'a-t-il fait alors ?

Je n'exclue pas les tentatives de déstabilisation, je dis simplement que si on tombe dans le piège on ne doit s'en prendre qu'à soi-même et surtout mettre en place des mesures pour que ça n'arrive plus. C'est ça la responsabilisation.

"et qu'il faut n'en tirer aucune conclusion pour 2012, la grande échance"

Encore une fois, je n'en tire aucune conclusion, puisque je reste optimiste sur la possibilité de rebondir, je dis juste que pour espérer gagner en 2012 faut s'en donner les moyens. Ce n'est pas avec des incantations qu'on y arrivera.

31.Posté par Labussiere le 19/06/2009 11:57
2012 n'est pas une finalité pour nous militant. l'idée démocrate dépasse la candidature de FB ou d'un autre. Nous ne devons pas monter notre mouvement dans l'optique de 2012 pour FB, même si en 2012 nous serons derrière lui si il est notre candidat. L'idée démocrate doit perdurer bien, au delà de 2012. et pour gagner 2012, il nous faut un parti solide et un candidat qui ait une chance de gagner. à ce jour seul FB à ce potentiel même si il connait un revers, le cavalier peut se remettre en selle.
pour avoir un parti solide :
Il nous faut des élus à tous les niveaux municipale, départemental, et régional; La présidentielle sera un plus et normalement une dynamique pour le mouvement
Gagnons d'abord partout ou nous pouvons gagner.
Concernant le déficit d'action militante, au niveau des régions et départements est un fléau qu'il faut combattre.

L'action militante n'est pas seulement de la distribution de tracts et du collage d'affiches au moment des élections.

C'est aussi tout au long de l'année, participer à la vie public de vos régions, réfléchir à des propositions, prendre des positions sur tel ou tel réforme par des communiqués de presse, des déjeuner de presse, des cafés démocrates, mais aussi dans les blogs et sur tout relais d'opinion ( face book par exemple). L' UMP lui est sur tous les fronts; nous aussi nous devons occuper le terrain.

c'est aussi avoir des réunions d'informations, d'explications sur des thèmes précis, cela veut donc dire l'organisation de rencontres régulières dans nos régions ou militants et sympathisants peuvent venir, des journées de formations pour apprendre à s'exprimer à communiquer

c'est également créer une dynamique festive comme on a pu voir dans le 04avec leur rallye touristique; cela peut bien évidement prendre d'autres formes : petit déjeuner, méchoui , fêtes divers.

Chaque tentative pour donner une cohésion aux groupes de militants est bonne.

Pour faire gagner notre mouvement qui je le rappelle est un parti en construction, nous devons passer par la ne pas nous tromper de fondation

Thierry Labussière

32.Posté par sebastien delgado le 19/06/2009 12:05
En tant que gaulliste, je vous souhaite bonne chance. Mais je crains que votre situation et vos tentatives pour vous relever soient désespérées. Oui, le MoDem, c'est bien pire que le parti socialiste, alors, à quand l'enterrement du Mouvement Démocrate ?

33.Posté par Fotini le 19/06/2009 12:16
@Labussiere

Je suis d'accord avec vous sur la diversité de l'action militante et le fait que 2012 ne doit pas être le seul objectif. Le MoDem doit exister indépendamment de cette échéance, même si, et vous le dites vous-mêmes, 2012 enclenchera une dynamique. Donc les deux sont quand même bien liés !

Mais pour que ces actions militantes aient un sens (en-dehors de la convivialité), encore faut-il qu'elles aient un aboutissement en termes de programme, de positionnement politique (= ce qui fait notre identité, en-dehors des simples valeurs universelles qu'on avance à chaque fois, qui ne suffisent pas), qu'elles doivent à la fois contribuer à enrichir et à promouvoir.

Les deux vont de pair, d'où notre initiative.

34.Posté par Daniel Testard le 19/06/2009 12:26
@ Labussiere

M'étant déjà longuement exprimé dans un précédent commentaire sur ce site, je veux simplement que je parage complètement votre analyse

35.Posté par Daniel Testard le 19/06/2009 12:33
(mon commentaire s'est trouvé automatiquement publié avant que je le relise - je le reprends donc)

@labussiere

M'étant déjà longuement exprimé dans une précédent commentaire sur ce site, je veux simplement indiquer que je partage complètement votre analyse.
Dans un commentaire sur un autre billet, je précisais que le "parti de François Bayrou" doit enfin se transformer en un véritable "Mouvement démocrate" qui ne soit pas la "chose" esclusive de F. Bayrou au service de son ambition pour 2012, sachant que cela ne remet nullement en cause la légitimité de F. Bayrou en tant qu'inspirateur de ce Mouvement, et actuel leader.

36.Posté par cheston le 19/06/2009 13:04
Sauf erreur de ma part, François Bayrou, bon joueur, s'est excusé auprès des sondeurs (même s'il y a beaucoup beaucoup de choses à dire, par exemple sur ce sondage qui mettait Le Pen bien au-dessus de lui l'avant-veille de la présidentielle!). Mais sur le débat, il ne s'est pas excusé auprès de Cohn-Bendit, mais a déploré ces échanges, estimant qu'ils avaient "troublé", et a reconnu sa responsabilité dans ce dérapage. Cela n'a rien à voir. Et c'est le signe d'un homme d'Etat. Par contre, Cohn-Bendit n'a eu aucun mot pour s'excuser, en tout cas publiquement, des paroles injurieuses "Tu ne seras pas président de la République mon pote, tu es trop minable" qu'il a proférées et qui sont le fait d'un homme grossier, sans éthique. J'ai eu froid dans le dos d'entendre l'homme qui incarne notre espérance ainsi traité. Et je continue à penser que notre rôle est de faire bloc autour de lui. Bref,Cohn-Bendit était un homme qu'il aurait mieux valu ne pas avoir comme adversaire dans un débat. Mais c'était François qui était invité.

37.Posté par Fotini le 19/06/2009 14:20
@Cheston

"Bref,Cohn-Bendit était un homme qu'il aurait mieux valu ne pas avoir comme adversaire dans un débat"

On ne choisit pas ses adversaires. Donc... on doit y faire face avec le plus de sang froid possible. Et si ça avait été Sarkozy à un second tour de présidentielles ?

DCB est ce qu'il est, mais je dois vous rappeler que c'est François Bayrou qui, au lieu de mettre en avant notre programme, nos différences et nos similitudes (= ce qu'on appelle le fond) a d'abord malheureusement parlé des connivences entre DCB et Nicolas Sarkozy.

Or, même si c'était avéré, ce n'était ni l'endroit ni le moment pour en parler.
DCB a été insultant certes, mais il avait été attaqué en premier. Du coup, les Français n'ont retenu que la réplique d'un François Bayrou acculé.

Tout est question de communication, il faut l'admettre, et s'y préparer adéquatement.

38.Posté par cheston le 20/06/2009 11:44
Il n'y a aucun rapport entre un vrai débat de deuxième tour de présidentielle, projets contre projets, avec des règles, où chacun peut montrer sa vraie personnalité, et ce simulacre de "combat de coqs" tronqué, où François n'a pas pu s'exprimer et n'a pas pu répondre aux insultes. Où avez-vous vous un manque de sang-froid de sa part?

39.Posté par christian KOUTZINE le 20/06/2009 16:25
bonjour;
en principe l'initiative me semble bonne,j'adhére aux idées contenues dans cette initiative,les
choses doivent bouger,il y a eu visiblement un déficit de démocratie interne,la conférence nationale doit pouvoir jouer un rôle plus important.Nous avons de notre côté avant le de la campagne fait part de nos réserves quant à la man iére dont les listes ont été formées.Il est
scandaleux que les candidats non retenus n'aient même pas eu un mot des responsables,c'est
nul sur le plan humain!les militants sont-ils seulement bons à "mouiller leur chemise" dans les
campagnes? il faut changer certaines des méthodes pour que le parti soit réellement démocratique.On doit tirer les leçons de ce mauvais résultat afin d'aller de l'avant.Il fallait faire
quelque chose,personnellement (non comme prézident du Modem de Boissy st leger) j'adhére
aux principes contenus dans la lettre en éspérant que nous parviendrons ensemble à faire bouger les choses dans le bon sens.amicalement.Christian Koutzine,modem Boissy st leger (94470)i[

40.Posté par Fotini le 20/06/2009 19:47
@cheston

Vous ne l'avez pas vu, mais les Français, eux, ne s'y sont pas trompés. Et c'est eux qui décident, quoi que vous en pensiez.

41.Posté par Jocaste le 26/06/2009 16:58
La désafection des électeurs est à mettre en parallèle avec la désafection des militants de la première heure. Combien reste-t-il des 50000 et quelques adhérents ? Je serais curieuse de le savoir. Autour de moi : 0.

Venue sous la promesse de faire de la politique autrement, il ne m'aura pas fallu plus d'une réunion pour comprendre qu'au Modem on ferait de la politique comme les autres.
J'avais pas envie de perdre mon temps à faire élire deux anciens militants RPR qui se sont dit qu'il faut paraître (juste paraître) un peu plus à gauche pour se faire élire dans une circonscription qui vote toujours communiste.

On fait des discours contre le cumul des mandats mais les cumulards ne manquent pas.

On critique, à juste titre, le gouvernement actuel mais on ne fait aucune proposition. Croyez vous, que, en ces temps de crise, les gens vont voter pour un parti où il ne semble même pas y avoir un (oui 1, juste 1) économiste qui tienne la route ? Si il y en a 1, où il est ? Pourquoi on l'entend pas ? Pourquoi Bayrou ne propose-t-il pas des mesures alternatives ?

Pourquoi Bayrou s'abaisse à ressortir les vieux écrits écrits de Cohn Bendit (entre nous une reprise des conneries qu'on trouvait à l'époque chez nombres de psy) au lieu de faire valoir le fond écologique du Modem avec Benhamias ou Lepage ? Il a, à ses côtés, deux personnes de qualité, avec une pensée écologique structurée et il en fait quoi ? Rien ou presque (ou je sais, ils sont têtes de liste).

Pourquoi un parti pro-européen n'a aucun projet transnational avec les partis centristes voisins au moment des élections ? Je ne parle même pas de programme, juste un projet ! Pourquoi un discours national plutôt "gauliste" et des votes à Strasbourg qui ne vont pas dans le même sens.

Et j'en ai plein d'autres des pourquoi, les mêmes pourquoi que les électeurs qui ne veulent pas voter pour des gens qui ne disent pas clairement ce qu'il comptent faire une fois élu.

En 2007 Bayrou a beaucoup ratissé chez les classes moyennes. Des gens raisonnablement intelligents et éduqués. Des gens qu'on ne peut pas éternellement prendre pour des cons en les enfumants avec des belles paroles.

Ma question finale est de savoir si, dans les hautes sphères, tout ceci est le résultats d'un genre de mouvement Brownien ou si c'est le résultat d'une sorte de fumisterie.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2 3

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
RT @jjdeleeuw: Des Experts très animés demain à 12h30 mvanhees @doulkeridis @cginisty @JulieTestAchats @Karimfadoul @chauchau60 https://t…
Vendredi 9 Décembre - 18:39
Ne manquez pas demain Les Experts sur @BX1Officiel autour de @jjdeleeuw @JulieTestAchats @Karimfadoul @Marco_VanHees @doulkeridis et moi
Vendredi 9 Décembre - 17:58
Très bonne tribune de @FaljaouiAmid dans @redacTendances de cette semaine "Comment les réseaux sociaux nous ramènent à la préhistoire"
Vendredi 9 Décembre - 13:55
#FFback and a great week-end to you too @berteloot @Orange_conseil @ACF_France
Vendredi 9 Décembre - 11:59
E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ? https://t.co/FE48EdlskW
Vendredi 9 Décembre - 10:25
"E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?" https://t.co/gQSIrx3J3D Décryptage perso de quelques événements clés via @Emarketing_fr
Vendredi 9 Décembre - 10:20

Recherche