Christophe Ginisty

Le MoDem, c'est aussi très bien


Rédigé le Mercredi 5 Août 2009



Le MoDem, c'est aussi très bien
Pour continuer dans cette série éditoriale de notes qui parlent du MoDem et qui, appelons un chat un chat, critiquent son fonctionnement en exigeant espérant des réformes urgentes, j'ai tout de même voulu écrire une note sur les qualités de cette formation politique, histoire de ne pas être accusé de n'être que dans la critique, histoire aussi d'être véritablement mesuré dans mes propos car il est évident que si j'en possède toujours une carte de membre (et un bracelet orange en latex qui ne m'a jamais quitté un seul instant depuis les municipales de 2008 - photo ci-dessus), c'est aussi parce que j'y trouve des qualités. Alors voici une tentative personnelle de revue des points les plus positifs.

1/ La vision de François Bayrou
Je dois l'avouer, depuis ce matin de février 2007 où j'ai entendu François Bayrou dévoiler son programme économique au Méridien Montparnasse devant une salle noire de journalistes, je n'ai jamais cessé de penser que cet homme là avait une vision d'une exceptionnelle justesse pour son pays. Je n'ai jamais douté de son intelligence, de son immense culture des affaires de la France, de sa senbilité politique et de son acuité particulière. Quel que soit son destin, les idées que défend cet homme là seront longtemps inscrites dans l'histoire et triompheront un jour. J'en suis convaincu.

2/ François Bayrou lui-même
Il a plein de défauts, il a un caractère épouvantable, je l'ai entendu prononcer des horreurs, il est sans doute l'un des pires managers que j'ai côtoyé tout au long de mon existence (et je peux vous dire que j'en ai connu des managers dans ma carrière de conseil en communication) mais j'ai une véritable affection personnelle et humaine pour lui, une affection mêlée d'admiration. Je l'aime beaucoup et les échanges que nous avons eus ensemble ont souvent été de très bons moments pour moi. Et puis je lui serai toujours reconnaissant de m'avoir donné ma chance à plusieurs reprises sans qu'il ne me connaisse vraiment. Je mesure tout cela, soyez-en parfaitement convaincus.

3/ L'énergie de l'été 2007
Après la campagne des présidentielles, il s'est vraiment passé quelque chose en France. Le MoDem n'était pas encore né qu'il soufflait déjà sur la démocratie française un vent nouveau, un ouragan d'espoirs. Du formidable meeting du Zénith le 24 mai à l'université de rentrée de Seignosse, une énergie citoyenne assez inédite a animé des milliers de personnes autour d'un projet politique audacieux. Même si cette énergie s'est essoufflée depuis, même si elle s'est cognée aux implacables réalités de la vanité et de la perfectibilité de la nature humaine, on en ressent parfois quelques effluves et c'est assez enivrant comme sensation.

4/ L'exceptionnelle qualité de certains membres
C'est évidemment un point corollaire des points précédents mais la justesse de la vision, la personnalité de François et l'énergie citoyenne a dans certains cas attiré au MoDem ce qu'il y avait de mieux dans la société française. Et rassurez-vous, je ne dis pas ça pour moi. Au fil des conventions, des universités, des conférences nationales et plus dernièrement lors de la campagne des européennes, j'ai eu le privilège d'écouter et d'échanger avec des gens remarquables qui m'ont apporté beaucoup. Je le constate aussi chaque jour en tenant ici un blog et en lisant vos commentaires (je les lis tous), le MoDem a drainé un nombre exceptionnel de gens de talents (quel dommage qu'ils ne soient pas mieux utilisés).

5/ La possibilité de décliner les valeurs du MoDem dans la vie d'élu
J'ai eu l'occasion de vivre presque deux ans au sein d'un conseil municipal qui n'est pas le plus accueillant de France pour des élus du Mouvement Démocrate. Eh bien je peux vous dire que le positionnement politique du MoDem ainsi que ses valeurs politiques sont particulièrement transposables dans la vie d'élu. Même s'il a souvent besoin d'être expliqué pour être parfaitement compris, j'ai pu vérifier que le positionnement politique était extraodinairement valide et performant.

6/ Les amitiés particulières que j'ai tissées
Je ne vais pas citer de noms mais beaucoup de gens, je l'espère, se reconnaîtront dans ce point. En deux ans, j'ai eu le plaisir de connaître et d'apprécier des gens que je considère aujourd'hui comme des amis et auxquels je suis très attaché. Des hommes et des femmes que je n'aurais peut-être jamais rencontrés dans d'autres circonstances mais que j'aime sincèrement, au-delà des affinités politiques qui nous ont rapprochées.

Alors me direz-vous, pourquoi critiquer un mouvement qui a tant de qualités ? C'est précisément parce qu'il a ces qualités que je suis en colère et malheureux comme la pierre de le voir sombrer peu à peu dans l'échec à cause d'erreurs d'organisation et de management, à cause d'un manque de courage et de compétence dans la rénovation des structures et des méthodes. Car si le MoDem devait échouer, ce serait le plus grand gâchis politique de ce début de 21ème siècle en France.

               Partager Partager
Notez


Lu 3247 fois

Commentaires articles

1.Posté par florian_germany le 05/08/2009 19:51
bien écrit et très juste !

2.Posté par FrédéricLN le 05/08/2009 20:03
eh bien ... je suis d'accord avec à peu près tout ça ! Je n'ai en revanche jamais entendu François Bayrou dire d'horreurs (je dois l'avoir peu entendu). Je viens justement de faire un billet sur ce qui m'a semblé être une phrase malheureuse et dommageable ... Je pense au moins être bien placé pour penser que, s'il lui arrive de dire des horreurs, ce doit être en privé et loin de ma pomme, donc c'est cool pour moi ;-)

3.Posté par cocobe le 05/08/2009 20:05
Je me lance,

tout ce que tu écris est superbe et beaucoup auraient pu le faire, pas forcément avec ton talent et ta "patte" parce qu'au rythme d'un article minimum par jour, l'écriture devient quasi intuitive et le style s'affirme.

Mais je ne peux m'empêcher de penser que ce billet sonne comme un éloge funèbre même si tu t'en défends.

L'humanité est pleine de grands hommes, je crois que FB avait déclaré: "chaque vie humaine porte en elle quelque chose de grand" ou approchant.

Nous sommes quelques uns à te connaitre "un peu", mais suffisamment pour t'apprécier et t'aimer, tes propos nous touchent.

Ils nous touchent et nous persuadent que tu t'es "réveillé", je t'avais même dit "révélé", sache que si tu pars, nous te suivons parce que pour nous, tu incarnes l'avenir, tu es jeune et neuf, tu n'a pas eu le temps d'être pollué par le monde politique et ses pratiques auxquelles les plus résistants et les plus vertueux (combien l'ont quitté parce qu'ils avaient échoué, une poignée tout au plus) finissent par céder , le pouvoir est une drogue et la désintoxication quasi impossible.


4.Posté par FrédéricLN le 05/08/2009 20:10
J'oubliais : ça me fait plaisir que la conférence au Méridien t'ait fait cet effet. C'est vrai que c'était "grand", non seulement par la foule de journalistes du monde entier (jamais vue pour un candidat du Centre !), mais aussi pour la solidité de l'exposé et des réponses.

Je vous parle d'un temps que les moins de 2 ans ne peuvent pas connaître (et déclameur : j'ai été intéressé à l'affaire), mais jusqu'à janvier 2007, il y avait un lieu commun selon lequel en France, pour le Centre en général et François Bayrou en particulier, l'économie était LE point faible, au contraire des questions institutionnelles ou sociétales. Les médias, les commentateurs s'attendaient, à chaque élection, à des listes de micro-propositions économiques plus ou moins anecdotiques ou incohérentes, tandis que la gauche proposait LA nouvelle vision d'avenir et la droite LA gestion sérieuse de l'économie. En 2007, François Bayrou a proposé les deux à la fois, les panels d'experts l'ont aussi bien reconnu que l'opinion, et ni la droite ni la gauche n'ont pu les lui contester.

Mais … l'élection s'est jouée ailleurs. Entre Marseillaise à l'école et Ministère de l'identité nationale.

5.Posté par juju41 le 05/08/2009 20:45
Merci Christophe pour ton beau texte...
malgré toute l'imperfection du Modem, je suis fière d'en être membre..et de cotoyer des personnes que j'estime énormément.Moi aussi je trouve que les membres du Modem sont exceptionnels, aussi bien les jeunes que les plus anciens..et c'est d'ailleurs formidable, car on n'a pas l'impression d'une barrière entre les ages, le débat est bouillonnant, bien que désordonné...
en 2007, j'ai eu ce que j'ai l'habitude d'appeler un "coup de foudre politique", moi qui navigait à vue, plutôt à gauche mais aussi au centre depuis 2002,, mais jamais vraiment convaincue, j'ai enfin trouvé un Homme qui disait mieux que n'importe qui d'autre, tout ce que je pensais, tout ce que j'espérais, c'était assez impressionnant!
Alors je continue, même si j'ai aussi des critiques, parce que je crois en son message, et c'est le plus important.


6.Posté par JF le démocrate le 05/08/2009 21:49
La vision de F. Bayrou est assurément très (peut-être même trop) en avance sur son temps. A comparer avec celle de notre PR qui a toujours 10 ans de retard..., et à celle du PS qui n'en a pas.
C'est personnellement du fait de cette vision que j'ai adhéré au MoDem. Parce qu'aucun politique en France n'a la même capacité de discernement. Pour le reste, l'homme a sans aucun doute ses défauts, qu'on ne lui pardonne pas, et ce contrairement à d'autres leaders politiques (un problème récurrent de com' sans doute).
Mais je crois qu'il ne faut pas confondre vision qui peut se décliner en projet - à condition de toutefois savoir le simplifier -, avec qualités humaines. Car sinon, on est dans le total mélange des genres, dans le pur "pipole" et le "slogan" tout simplement...

Et qui voudrait que la politique se réduise à du "pipole" et à du "slogan"?

7.Posté par Françoise Boulanger le 06/08/2009 00:57
Christophe,
Comme tu peux le remarquer, j'interviens rarement sur ton blog. Je préfère en effet des propos plus positifs comme ceux que tu viens d'écrire. Pour ma part, plus que jamais, je crois au potentiel du Mouvement Démocrate. Comme JF, j'estime que la vision de François Bayrou est largement tournée vers l'avenir, bien que s'appuyant sur des exemples de l'Antiquité.

(Les seuls propos que je n'ai pas appréciés venant de François Bayrou étaient ceux qu'il avait tenu l'an dernier lors d'un Conseil National, en parlant de certains adhérents disant des "c...ries". C'était au moment du fameux RI qui a passionné tant de contributeurs (j'en étais aussi). Me sentant visée, je lui ai dit ma désaprobation. Je n'ai pas considéré que c'était une horreur et je suis loin de renier le personnage pour juste cela. François Bayrou est un philosophe et nous avons enfin la chance en France de pouvoir faire élire quelqu'un pour des idées hautement humanistes !

Il faut se demander ce que le MoDem deviendrait s"il ne servait qu'à élire le président. Nous, ce que nous voulons, c'est porter un homme qui pense comme nous. Un homme, ou une femme, qui a les mêmes rêves que nous et qui a la capacité technique de nous représenter ! Parce que nous avons une certaine vision et que nous voulons faire changer les mentalités à travers cette nouvelle façon de raisonner ! François Bayrou est tout sauf un gourou. Il faut penser à l'envers de ce que nous avons l'habitude de faire : Personnellement je suis rentrée en politique parce que quelqu'un et des milliers d'autres "pensaient enfin comme moi" !

Pour éviter que tout le parti se casse la figure après que son président soit ou ne soit pas élu d'ailleurs, il suffit de mener campagne pour une équipe de plusieurs personnes complémentaires.

Il faut effectivement une équipe d'organisation qui puisse délester la présidence de ce genre de préoccupations. Mais il faut avant tout une équipe honnête. Qui a su "prouver" la confiance que l'on peut lui faire par des actes et pas seulement par la parole. Rien d'autre. Clarifier, organiser, coordonner et foncer sur tous les points à la fois. Pas de cumul de mandats, des rapporteurs scrupuleux et compétents. Des conseillers dans tous les secteurs, c'est exactement ce que vous proposiez chez les promoteurs non et qui ont constitué entre autre les 9 points proposés au dernier Conseil ?!
Alors pourquoi tant râler alors que les propositions faites sont justement "en cours" de réalisation ?
Je ne comprends pas vraiment.
(Je suis persuadée que les vieilles "affaires" non réglées, celles que vous avez évoquées encore dernièrement, seront enfin examinées avec loyauté de part et d'autre lorsqu'il y aura plus de médiateurs, donc plus de disponibilité et de temps pour le faire.)

8.Posté par Géraldine le 06/08/2009 09:30
En effet, c'est très agréable de voir qu 'il ya des gens très cultivés et très intelligents au MD, comme Marie-Anne Kraft par exemple. Mais j'ai bien peur que leurs réactions soient trop "intellectuelles " et abstraites et pas assez concrètes et efficaces. Il me semble que si on se pose encore la question de voir si on doit "faire de la com", nous ne pourrons jamais gagner.

Voici ce qui est écrit sur France démocrate :
http://www.francedemocrate.info/spip.php?article692

"Est-ce que le MoDem doit entrer dans ce jeu et "faire de la com" ?
Ou est-ce que le MoDem doit faire prendre conscience aux citoyens qu’ils sont vraiment manipulés, pour qu’ils se réveillent, qu’ils exercent leur conscience et leur responsabilité, qu’ils boycottent les médias manipulés et aillent chercher leur information plutôt sur internet, qu’ils s’intéressent vraiment aux sujets de fond et non à l’apparence, aux mensonges et aux fausses promesses, et qu’ils s’intéressent plutôt à l’honnêteté et à la crédibilité des hommes politiques, et qu’ils fassent ainsi leur choix en toute conscience.
La 2ème option est sans doute la plus difficile, mais c’est pour moi la voie la plus saine."

9.Posté par bibliante le 06/08/2009 10:06
Courageux Christophe moi j'ai jeté l'éponge même si c'est avec tristesse vu ce que j'ai vécu entre Seignosse, ma campagne électorale et relations internet.
comme dit Audiard "faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages"
fallait faire confiance à tous ces nouveaux adhérents et leur laisser la place au niveau départemental à ceux qui en voulaient, à ceux qui avaient tissés des liens avec l'électorat, les maires des communes visitées pour mon département cela n'a pas été fait. Les européennes ont été un échec du fait du manque de motivation de ceux qui dirigent le département et ne voit que leur avenir politique Dommage

10.Posté par Ugly Ducky le 06/08/2009 11:05
C'est sûr, quel gâchis. J'ai rejoint FB en 2006 suite à une intervention télévisée en septembre 2006. Il portait le changement, une autre vision de la politique, un nouveau élan.

Malheureusement, les échéances électorales sont passées avec leur lot de déception. Le formidable moteur a cassé: peut-être un sur-régime.

Maintenant, il faut le faire redémarrer et faire des choix, avoir du courage.

Il est sûr qu'il faut du courage pour remettre en cause la vieille garde fidèle - fidélité à géométrie variable ). Il en faut du courage pour remplacer des proches qui se sentiront alors trahis. Qu'il est dur de faire ces choix-là..

Les militants du Modem ne manquent pas de qualité: on s'en rend rapidement compte en les rencontrant. Quel gâchis si ces compétences ne sont pas mises en avant et exploitées.

FB se voit un destin à la Henri IV. Malheureusement, on a plus l'image de la cour de Sainte Hélène.

FB, s'il devient président de la République, aura des décisions bien plus difficiles qui l'attendent, des plus douloureuses aussi au vu de l'état estimé de la France en 2012.
Il faut qu'il apprenne à décider et trancher maintenant.

11.Posté par Luc (La Tour d'Orange) le 06/08/2009 11:39
Christophe, je sors 5 mn de ma "pause" politique estivale pour te dire que je partage à 100% les éléments que tu donnes sur ce billet. Il y a bien des choses à dire sur NOTRE Modem, mais si nous restons tous c'est bien pour cette vision de la société française que personne à pars Bayrou ne défend. Alors oui il y a bien des choses qui agacent le "militant de base", mais quand même, ce battre pour ses idées, c’est tout de même assez génial.

Un dernier mot avant que je retourne à ma désintox politique, Il t'arrive bien des choses depuis 2 mois, mais si j'ai un conseil à te donner, c'est de prendre un vrais pause avant l'université de septembre, lâche le net, prends le temps de profiter un peut de ta famille, ça fait un bien fou et remet certaine idées en perspective ;)

Amicalement

12.Posté par Guillaume Grouzelle le 06/08/2009 12:23
Le MoDem c'est surtout très bien!
....
Ton style littéraire est parfait : fluide, explicite,émouvant et sensible. Ta carrière littéraire est donc assurée. Bravo!
....
Mais derrière derrière l'esthétisme de ton écriture se cache la vraie motivation de ce billet : un énième appel du pied à François Bayrou :
" S'il te plaît François, reprend l'initiative!" lui cries-tu. "Montre nous que tu sais entretenir cet espoir merveilleux que tu avais su faire naître durant ta campagne présidentielle 2007!"
Puis encore :
"Lis la liste des signataires "des Promoteurs"...tu vois, nous sommes nombreux!...et pas des moindres....même GuiGrou aujourd'hui nous soutient (c'est de l'humour! :D)!
Puis enfin, l'émotion : "François je t'aime, je crois en toi....tu ne vas pas tout gâcher?!"

Me trompe-je?
Je ne crois pas!
En tout cas, tu es sincère et tu espères véritablement un sursaut de François.
...

13.Posté par Fotini le 06/08/2009 12:27
Christophe,

Je te sens à la croisée des chemins, à la fois nostalgique (et quelque part hésitant) et déterminé.
Je pense qu'il faudrait que tu arrêtes de te justifier, car on va vraiment finir par croire que tu vas nous quitter :-)) !
Faut aller de l'avant, François Bayrou t'a certes donné ta chance, mais il avait aussi besoin de candidats prêts à se mouiller financièrement et à faire du buzz, surtout à Issy, donc c'est par ton mérite que tu as réussi à te faire ta place, ce fut donc du donnant-donnant.

Tu as raison de garder toute ton estime pour cet homme, qui comme tous les "monstres" politiques doit être attachant et effrayant à la fois, mais que cela ne t'empêche pas d'avancer, de te libérer de cette dette, tout en l'assumant bien évidemment.

C'est comme ça qu'on avance, qu'on grandit, dans la vie comme en politique.
Le tout est que tu sois clair dans tes options, choix et que tu les assumes.

14.Posté par florent le 06/08/2009 12:28
D'accord avec tout. J'y ajouterai qu'avec le sérieux environnemental apporté par Corinne Lepage (et que tous les membres doivent à présent et rapidement s'approprier), ce parti a tout pour relever les défis de ce début de siècle et de millénaire.

15.Posté par Fotini le 06/08/2009 12:29
@Guigrou

Bien vu :-) !

16.Posté par Danièle Douet le 06/08/2009 14:11
@ Christophe et Fotini:

Je partage votre vision des choses, à 100%... et suis heureuse de vous avoir découverts.

C'est vrai, à Seignosse F. Bayrou, dans un éclair de lucidité avait dit: "Nous avons des problèmes avec les élus"...

et quelqu'un qui lui est très proche m'avait confirmé:

qt[Je continue de croire en l'intégrité de François Bayrou, ...[...] ...

Par ailleurs il y a dans son entourage proche, effectivement, pas mal de morgue et de mépris pour les non-courtisans. C'est regrettable.
]qt

Ceci explique cela...

Nous arrivons à un moment où il faudra faire des choix... on ne pourra pas emmener le passé et ceux qui l'ont formaté avec ses lourdeurs et sa courtisanerie, avec le présent et l'avenir... qui a une tout autre attente...

Ce grand écart n'est plus possible.

Et les "nouveaux" de 2007 - qui ont maintenant vu pendant 2 ans de quoi étaient capable les "courtisans" - utiliser le nom de F. Bayrou uniquement pour favoriser leur propre carrière, et leurs finances - ne sont plus disposés ni assez naïfs pour gober ce que les vieux briscards veulent leur faire encore avaler...

Cette période de transition de 2 ans arrive à son terme... il faudra faire une césure claire, et repartir sur des bases claires...

Tous ceux qui sont déjà partis regrettent "l'esprit de Seignosse" et il suffira juste une honnêteté intellectuelle, sans peur de perdre l'ancien, pour qu'ils reviennent et amènent avec eux leurs amis et familles...

Il faut donc peser le pour et le contre... l'élection présidentielle après l'ère de Sarkozy - qui a manipulé tout le pays - ne sera plus comme en 2007. Le pays a appris lui aussi...

C'est la véracité, la compétence, l'excellente organisation et la bonne communication qui feront la décision... sans oublier le "parler simple" à une population qui ne comprend pas les discours "intellectuel", mais juste les mots simples et justes.

Il est donc urgent de se doter des bons outils qui sont à portée de la main.

En tout cas, MERCI Christophe pour ton courage...


17.Posté par Danièle Douet le 06/08/2009 14:13
PS, comme d'habitude, j'ai envoyé avant de relire... désolée pour les fautes de frappe :-(((

18.Posté par Chui Kalm le 06/08/2009 14:32
Francois depuis les Européenne, si plein de qualités certes, il n'a parlé que pour se justifier LUI.

Pas le moindre petit mot pour éclairer et rassurer ses ouailles avec leurs inquiétudes légitimes,

Il ne nous dit RIEN sinon par l'intermédiaire de SES GENS DE COUR :
"Voyez comme JE suis BEAU et taisez vous"

Henry IV quelle blague !!
Lui se serait enquit de la poule au pot tout les dimanches pour ses gens du Modem.

Non, Monsieur le Roi François est en "cure", il ne faut pas le déranger.

Jamais plus maintenant je n'aurai à coeur de me décarcasser pour un Président du Modem
comme ça !!.
.


.

19.Posté par Fotini le 06/08/2009 14:53
@Chui Kalm

Le but est de se décarcasser pour nous et non pour un roi.
C'est le passage de la royauté à la démocratie :-)

Et que les meilleurs émergent par leurs efforts et leurs compétences !

20.Posté par Chui Kalm le 06/08/2009 15:03
@Danièle

Ou encore, Danièle, F. Bayrou, par votre intermédiaire, il dit :
Patience, maintenant je vais devenir "Encore Plus Beau et Calmez vous".

Entrainé votre "non enthousiasme" et ainsi sauvegardé du "non fanatisme" évident de votre position, allons nous coucher !!
.

21.Posté par Chui Kalm le 06/08/2009 15:18
@Fotini

Exactement

Et en espérant que le Roi comprendra de lui-même, et se voue aux tâches pour lesquelles
il est fait et continue à rendre service au Modem. Que le tiers état du Modem qui en 2009 devrait être tout se dépêche de trouver un "président ", un mode de fonctionnement un peu plus démocratique et un peu moins coinçé et regarde vers l'avenir..
Et après vogue la galère !!

22.Posté par jean-pierre B le 06/08/2009 23:07

Quand je lis ton texte, quand je l'entends avec ta voix, j'ai l'impression que c'est de toi dont tu parles.
Toutes ces qualités et toutes ces choses que tu as écrites avec la forme qui caractérise chacun de tes articles, c'est toi qui les porte en toi !
Cette sensibilité est la tienne. Cette bienveillance, cet intelligence et cet humanisme tu les portes au plus profond de toi.
Bien sûr que ça n'infirme nullement ce que tu dis au sujet de François Bayrou, mais si tu te sens en raisonnance avec ces qualités là, c'est qu'elles ne te sont pas étrangères.

Alors passant par là, comme à mon habitude et pour ce qui me concerne, je voulais te remercier, te dire que j'étais très content de t'avoir croisé sur ma route et que toi aussi, ....tu es quelqu'un de bien.


23.Posté par Micha17 le 07/08/2009 16:40
Un grand merci pour ton honnêteté intellectuelle, ta fidélité et ta prose si limpide. Je pense que FB sera à la hauteur les 4/5 Septembre 09 comme il sait le faire dans les grands moments....

24.Posté par Pierre Jourdan le 08/08/2009 12:43
Christophe,

J'aimerais élargir ta réflexion en m'appuyant sur les points faibles de Bayrou ou supposés tels : la politique étrangère, l'économie financière et l'encadrement des déficits publics. C'est aujourd'hui un combat titanesque que de prétendre que le politique peut reprendre l'ascendant sur les puissances de l'argent : qui peut aujourd'hui soumettre la rémunération des traders à une stricte réglementation indépendante du laisser-faire des autorités bancaires ? (Bayrou avait parlé lors d'une certaine Convention de faire respecter un ratio de 1 à 300 entre le smicard et le gros actionnaire d'une même société ... force est de constater qu'on est encore très loin du compte !). Si ce n'est les politiques, qui va nous mettre à l'abri des explosions sociales en devenir ? Qui peut relancer le pouvoir d'initiative des Français sans gober les incantations de façade de Sarkozy ?

Bayrou a évidemment une place de choix dans l'opposition et dans mon entourage, j'adore faire promener le micro-trottoir : actuellement, on doute de la capacité de Bayrou à revêtir l'étoffe d'un grand dirigeant. On se demande si notre leader est en mesure de réinjecter au sein de son propre parti une dynamique de fond que tous appellent de leurs voeux. Va t'il se resserrer médiatiquement autour de la garde rapprochée des derniers élus aux européennes, va t'il déléguer davantage et va t'il donner une parole accrue aux militants de son propre parti ? Peut être faudra t'il changer un peu la méthode, le style, et éviter de trop fleurir les discours de belles références littéraires. La France n'a t'elle donc pas changé depuis Edouard Herriot et Georges Pompidou ? Bayrou peut il être un jour en mesure de doter Bruxelles d'une tête politique ? Notre homme aura t'il la force et la vision nécessaire pour faire peser l'orchestre européen dans les affaires du monde ?

Pour ma part, j'estime notre homme suffisamment intelligent (et souple) pour rebondir positivement sur notre dernier échec électoral. S'il considère le modem comme un précieux élixir de jouvence, il nous sera alors peut être possible de tabler sur un rapport "gagnant-gagnant".

Alors certes, mon commentaire peut paraître un peu en décallage par rapport aux autres interventions de tes amis sur ton blog. Ces interventions sont généralement de qualité et elles mettent bien sûr l'accent sur la direction stratégique de notre parti et sur la difficulté d'être actuellement un militant du modem désireux d'aller plus loin que ce qu'on lui propose (ou pas).
Si l'on se donne comme cap l'échéance des universités de rentrée du modem à la Grande Motte, espérons que nous obtiendrons de notre dirigeant les clarifications indispensables qui s'imposent concernant l'avenir de notre mouvement, car on est en droit de jauger un leader politique à partir des décisions qu'il prend et de leur cohérence dans l'exécution. J'en appelle de tous mes voeux à sa maturité, sa sagesse et à un pragmatisme heureux dans l'action.

Bonnes vacances à toi,

25.Posté par Danièle Douet le 08/08/2009 14:28
@ Pierre Jourdan:
votre intervention est intéressante.

Mais sans un outil de direction hyper-performant chargé de structurer le tout, de communiquer et d'organiser la pensée et les actions militantes, toute belle idéologie - si juste soit-elle - n'aboutira pas.

Nous avons en face de nous un président entouré d'une équipe de l'ombre hyper-performante, non élue, qui se voue à ces tâches non visibles mais pourtant si génératrices de résultats, que notre petite "baraque" (pour citer Léotard dans son excellent petit bouquin "ça va mal finir" ) n'aura aucune chance de tenir les tempêtes.

Les idées, les envolées, c'est bien et juste, la pratique technique est indispensable à la vraie réussite... On n'a rien sans rien.

26.Posté par Chui Kalm le 08/08/2009 16:36
@Daniele

Avec votre "Vision", la performance, autoproclamée d'ailleuirs, est triste.
Votre "petite baraque" ressemble à un bunker.

27.Posté par Mirabelle le 09/08/2009 09:30
assez d'accord avec toi sauf que les gens exceptionnels ne restent pas à cause du point 2 que tu soulèves ...et qu'il se trouve que dans tous les partis politiques, on rencontre des gens intéressants ... donc reste le point 1 ... oui mais, il n'est pas capable d'adapter ces belles paroles aux faits, donc c'est très joli mais ça reste livresque ... et aujourd'hui plus il essaie de se rattraper plus il se casse la figure, voir à titre d'exemple son dernier interview à La croix, qui me donne un argument de plus via la sortie ... oui comme tu dis, le plus beau gâchis politique du XXIème siècle nous pend au nez, et je ne vois vraiment plus comment l'arrêter !

28.Posté par le grec le 09/08/2009 10:24
il est peut être temps pour tous ceux qui fréquentent ce blog de se faire une promesse:on va tous ensemble au moins jusqu'au premier tour des présidentielles de 2012;
Tout ce que dit Christophe est émouvant mais nous nous savons bien que "les gens connus ne gagnent pas à être connu"
comme le dit JFle démocrate on ne fait pas du people on fait de la politique
Pour le moment Bayrou est mort politiquement aux yeux du microcosme.L'incident médiatique avec DCB est quasiment irréparable .Les élections intermédiaires entre les présidentielles ont toutes affaibli Bayrou au lieu de le renforcer .Les effectifs du modem fondent et ce mouvement n'a encore rien apporté de nouveau dans les pratiques et les contenus politiques contrairement à ses espoirs et à ses déclarations .
Alors voila ,c'est ça la politique,ce n'est pas du narcissisme .Le miroir du modem n'est pas flatteur pour toi mirabelle mais il est justement une réalité pour te donner des forces à toi et à tous ceux qui se sont engagés au modem pour changer quelque chose . Christophe en parle très bien.
Si le modem et Bayrou échouent chacun repartira vers sa famille d'origine (ou prendra sa retraite politique)et les électeurs trouveront un autre chemin.
mais ce n'est plus très loin 2012,tenons encore un peu et passons ce pacte

29.Posté par Chui Kalm le 09/08/2009 15:32
@le grec

Non vraiment, vous nous parlez comme à des enfants.
Et qui est l'enfant roi ?

Simplement une présidente ou un président du Modem non imposé (par "promesse comme au catéchisme" ou par une fidélité émotionnelle superficielle et ridicule) qui ne soit plus F. Bayrou.

Je compte bien que d'ici 2012 la vie au Modem soit autre chose que de "tenir en serrant les dents" pour une Présidentielle dont je crois que ce n'est pas le principal souci des citoyens (La vie politique n'est pas pour moi un gros pari sur une "course" tout les 5 an surtout quand on se doute bien que les bookmakers seront en mesure de faire pencher le résultat, si on n'y prend pas soigneusement garde).

Ne découragez pas les gens du modem qui restent encore et qui ne sont pas moutonniers !!

Votre discours pourrait paraitre raisonnable et généreux, en fait il ne fait que dire
"n'essayons pas autre chose".

Il est déraisonnable et égoiste !!

(Pour Danièle : ceci est mon avis personnel, veuillez rajouter de vous-même désormais , si vous le désirez, cette remarque) .



30.Posté par Chui Kalm le 10/08/2009 16:02
@Jourdan

Je ne suis pas d'accord avec vous sur des les points particuliers d'analyse,
Mais je vois bien que vous avez lu tout le monde avec intérêt et plaidez réellement pour une bonne marche commune

Alors bien sûr dans votre conclusion "les clarifications indispensables" :

Pour moi-même (et aussi pour revenir dans le concret)

3 points

1) Les Sénateurs Modem ou d'autre Ediles Modem resteront-ils longtemps encore entre deux eaux institutionnellement et individuellement, exemples ridicules et tueurs d'adhérence et manque parfaitement risible d'autorité (inapplicable?) de F. Bayrou ?

2)Est-il croyable que l'on envisage des accord avec l'Alliance Centriste après le livre "Abus de Pouvoir" et le désaccord profond avec la "géométrie variable". ?

3)Notre Projet, certes beau, doit-il être envisagé tout seul toujours sans accord avec des autres oppositions. ?

Questions pas si épineuses, il ne s'agit pas de blesser untel ou untel et d'en vouloir à son passé, il s'agit de mettre des Faits en accord avec des Paroles pour des choses finalement très simples.

C'est bien sûr le silence de F. Bayrou sur ces questions et aussi l'"acharnement" à ne pas prendre l'avis de tous (il semble bien que par internet cela soit très faisable) qui m'ont fait très mal au coeur.

Les Promoteurs je pense ne sont pas des Pros-Moteurs (si oui quel horreur pour les autres d'être considéré comme des wagons sans énergie) essayent

(imparfaitement bien sûr désolé, c'est mon avis, la voix des sympathisants me semble
bien peu représentée par rapport à celle des militants)

me semble-t-il de promouvoir le désir de tous.

Vous avez raison, ce sont les modernes (enfin les plus modernes ...) dans cette
volonté profonde et ancrée de renouvellement par rapport aux anciens

Et Vive le Plessis-Trévise dans le Val de Marne et Vive le Modem !!

31.Posté par GuiGrou le 13/08/2009 13:28
je viens de revisioner le clash Bayrou _Cohn-Bendit sur Daily Motion...
Comment peut-on continuer à croire que François sera capable d'amener le MoDem à la victoire?!
Si quelqu'un a la réponse, ... qu'il m'explique!


32.Posté par le grec le 13/08/2009 16:20
@guigrou
le problème est que cet incident va rester dans les têtes comme "le" moment ou les choses se sont jouées.C'est vraiment stupide car c'est faux, mais souvenons nous de Balladur(je vous demande de vous arrêter)ou Fabius(vous parler au premier ministre de la France) ou même Chirac contre Mitterand(monsieur le premier ministre) .ça semble très cruels aux vierges de la politiques mais ça fait partie des règles.C'est la que Bayrou a manqué (comme on dit dans l'équitation)car il les connait ces règles.Si DCB ne lui concède pas un meeting en commun ou une embrassade télévisée ça restera jusqu'aux présidentielles,tout dépend des stratégies d'alliance avec Europe écologie.
Le second problème est que la réaction majoritaire des militants est de donner raison à Bayrou
aveuglement, sans réelle stratégie politique:on s'en tient à une sorte de rumeur condamnant DCB et sa braguette ouverte.Ce n'est pas une "preuve " de la "promesse" du modem de faire de la politique autrement.c'est même le contraire et ça affaibli Bayrou au lieu de le renforcer.
Cela dit je ne partage pas tout à fait avec toi l'idée comme quoi ça condamne Bayrou définitivement car ça montre aussi qu'il est prêt à tout ,et ça ,même si le microcosme aujourd'hui le donne perdant ,ça le gratifie des qualités nécessaires au combat à ce niveau

33.Posté par GuiGrou le 13/08/2009 22:52
@ le grec : ce que je ne comprend pas c'est comment François a fait pour oser ressortir une telle histoire. Suffirait-il de le tutoyer et de mettre en doute sa capacité à gérer les affaires du pays pour qu'il perde son sang froid?

34.Posté par le grec le 14/08/2009 07:33
peut être de la psychologie et ce n'est pas le sujet du blog.
Juste une phrase politique célèbre(genre mao )
:"il ne faut jamais sous estimer un adversaire,même faible"
il a visiblement sous estimé DCB

35.Posté par Ugly Ducky le 14/08/2009 08:32
On lui a surout conseillé de rentrer dans le lard de DCB. ça, c'était prémédité.

En ce qui concerne le tutoiement, les dfeux hommes se connaissent bien . Sauf que Bayrou a voulu éviter le tutoiement par peur que ce soit assimilé à de la connivence.

Alors que beaucoup d'idèes (comme l'éthique ) sont partagées par leurs miilitants/adhérents, les deux hommes (et je dis bien les deux ) se sont cherchés pendant les semaines qui ont précédé ce débat. Voir certains articles de presse.

Malheureusement, la sanction méritée pour ce genre de comportement n'a touché qu'un seul homme alors que les deux auraient dû se prendre un gros coup de pied au cul.



36.Posté par GuiGrou le 14/08/2009 09:12
@ le grec et Ugly Ducky : vous dites vrai.
....
Mais en revisionant les images, j'ai identifié DCB à un adhérent MoDem de base : malmené, rabaissé, infantilisé, tenu dans les cordes, défendant sans ambiguïté le développement durable face à un FB d'une autre époque politique : autoritaire, paternaliste, professoral, sans aucun laisser aller.

37.Posté par le grec le 14/08/2009 18:40
@ guigrou
oui mais c'est la le positionnement personnel de Bayrou
l'agrégé intelligent béarnais contre l'usurpateur de neuilly

38.Posté par Géraldine le 14/08/2009 21:37
@le grec
Même si on est agrégé, intelligent et béarnais, on doit se résoudre à faire de gros efforts de com' si on veut gagner des points contre l'usurpateur de Neuilly.

39.Posté par Pierre Jourdan le 14/08/2009 22:49
@Ugly Duck, Guigrou, Chui Kalm, le grec, Géraldine,

Chacun de vos commentaires m'interpellent et je me demande terriblement si le modem ne peut pas resurgir un jour propice tel un iceberg au dessus de sa ligne de flottaison ... quelles que soient la singularité de vos opinions et réflexions, nous avons tous en commun une seule et même chose : vouloir pour le modem un fort regain d'audience médiatique qui se traduira plus largement pour nous dans les urnes qu'actuellement ...

Mais je m'interroge et je m'interroge ... et pour moi cet effort tourne à l'équation du serpent de mer ... nous n'avons pas une plate forme de communication idoine pour obtenir des gains d'audience dans les médias; est ce que pour autant tout est perdu (fors l'honneur) ?

Que l'on adhère ou non à ce constat, les medias "nous" gouvernent; et qui gouvernent les medias si ce n'est, directement ou indirectement, les fameuses "task forces" de l'Elysée qui mettent en oeuvre tous les moyens nécessaires pour ne pas remettre en cause fondamentalement une bipolarité politique aujourd'hui bien mal en point ? Les folliculaires de la plume et des discours convenus, lorsqu'ils ne leur viennent pas à l'idée de prôner des ouvertures politiques un peu factices, doivent se faire actuellement des gorges chaudes lorsqu'ils nous lisent ...

Je conclurai par cet appel militant : N'oubliez jamais que l'enjeu du modem, c'est d'avoir une visibilité nationale plus forte dans un contexte politique qui nous est institutionnellement hostile. On peut reconsidérer les méthodes de gouvernance du modem; certains songent à la solution extrême de changer de leadership; on peut aussi réapprécier les structures de formation des cadres, militants et sympathisants; on peut enfin, formule qui a toutes mes faveurs, élargir l'audience d'une direction collégiale, etc. A défaut de baguette magique, il nous faudra de toute façon beaucoup travailler en interne et en externe pour recapitaliser le taux de notre électorat à deux chiffres.

Bon courage à tous !

Cordialement,

40.Posté par CK le 15/08/2009 04:07
@Jourdan

Ecoutez, il est 3 h 30 du matin, suis un peu groggy (mais "à jeun") et vais être trés direct
.
1) Bravo vous vous êtes comme moi et pensez que les médias sont un trés gros avantage pour le pouvoir.

2) Changer le leadership du Modem solution extrême ?
Vous rigolez, Désolé c'est triste mais François Bayrou il est cuit.
Vous voyez bien que des adhérents le lâchent encore, et que bientôt il ne va plus rester que
ses bénis oui oui.
il a joué le Père la Vertu Coinçé tout en couvrant du politicard (sans trop sans rendre compte ?) et il n'essaie même pas de se justifier semblant croire à "l'honnêteté infuse" pour lui-même, sans un mot pour ceux qui l'ont défendu avec coeur tout en sachant depuis longtemps que les Merciers (je ne cite pas d'autres) et autres c'étaient des tuent Piétaille Modem (que je suis).

3) Qu'il prenne lui-même du recul et laisse place à un autre Modem, plus modeste "plus démocratie directe", plus prés des gens, en aucun cas mouillé de prés ou de loin avec le pouvoir et ses acolytes Alliance centriste et autres , et qui cherche à vraiment lutter contre Sarkosy et non pas faire semblant, en se rapprochant des autres oppositions, ne serai-ce que pour récupérer des médias si c'est possible.

Comment je n'en sais rien, puisque ne suis qu'un diseux, mais de toute façon il n'y a pas le choix.

Tristes (dans le fond peut-être pas tant que ça) réflexions nocturnes qui n'engagent que moi.

41.Posté par Pierre Jourdan le 15/08/2009 10:40
@CK

En lisant vos deux commentaires, je vous trouve d'une grande honnêteté morale et intellectuelle, et c'est très bien ainsi. Simplement, et c'est ce que je disais à Guigrou en substance sur un autre blog, je ne pense fondamentalement pas que l'on puisse faire preuve d'angélisme en politique. Pourquoi ? Parce ce que madré sans être retors, un politique est né pour recevoir des coups. Si sa conscience morale n'est pas son fort, des coups, il en donnera toujours (voyez Sarkozy et consorts à l'égard des quelques rares têtes qui osent sortir du rang à l'UMP ... dans ces situations, la machine de guerre n'hésite pas à frapper durement).

Lorsque je regarde notre histoire politique contemporaine, j'incline à ne pas changer d'avis : il faut rester démocrate sans rester naïf, faute de quoi nous sommes condamnés à l'impuissance ... quand cette même impuissance ne nous est pas imposée d'en haut, ce qui est hélas trop souvent le cas.

Regardez par exemple le général de Gaulle; chrétien, républicain (au départ du bout des lèvres) et légaliste, le général n'était pas exempt de décisions autoritaires qui se démarquent des propos un peu thuriféraires de François Mauriac que vous citez; deux exemples :

1/ en 1943, de Gaulle baillonne la Résistance; en dehors de Londres et de la France Combattante, point de salut ! (voyez par exemple Henry Fresnay et Pierre Guislain de Bénouville qui veulent faire bande à part et croient voir leur salut en Suisse avec l'OSS ... amère déconvenue !).

2/ en 1958, de Gaulle berne le pauvre Pierre Pflimlin, dernier président du conseil de la IV République (pour qui FB a beaucoup d'admiration) : de Gaulle accrédite l'idée une passation totalement légale et républicaine des pouvoirs en s'appuyant sur des propos que Pflimlin n'avait jamais tenus ... Pauvre IVe République, mal aimée et totalement en déliquenscence en ces jours de mai 1958 ! Ce détail historique est aujourd'hui bien passé inaperçu ...

Qu'on l'aime ou non, la ruse du pouvoir n'est jamais bien loin en politique et les Princes de tout poils, casqués, bottés, chaussés et éperonnés comme celui de Machiaviel ont hélas je crois encore de beaux jours devant eux. Alors je persiste à penser qu'un politique doit être toujours à la manoeuvre ... encore faut il que nos institutions lui en donnent le loisir, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui car il me semble que Sarko I (en attendant Sarko II) vide le pouvoir de sa substance démocratique et républicaine ... dans ce genre de climat vicié, une dictature larvée n'est jamais bien loin et personnellement, en tant qu'intellectuel, je m'inquiète profondément pour l'avenir démocratique de la France et de sa place en Europe.

Alors Chui Kalm, nous aurons je crois tous ensemble un point commun : nous réunir quand il le faudra dans les prochains combats républicains qui nous attendent pour la préservation des libertés fondamentales, fort malmenées aujourd'hui. Le militantisme qui nous honore cimentera toujours notre action démocratique.

Cordialement,

42.Posté par CK le 15/08/2009 18:26
@Jourdan

Sensible à votre écoute et donc à ce que vous dites.

Sentencieusement :

Oui mais ... ne sera jamais de Gaulle, ...ni Bonaparte d'ailleurs..
(Je me crois obligé de dire qu'il me semble que le Consulat fut sous Bonaparte une période trés fructueuse, ceci pour les ignares de l'Histoire, ....après l'empire... évidemment...)

Juste en arrivant à "l''armée d'Italie" (démoralisée et en triste état comme le Modem juste aprés les Européennes),
Qu'a fait qu'a dit Bonaparte, à qui et et où ?

Bon d'accord, je dis des paroles, n'empêche elles n'ont pas à être en accord avec mes faits,
puisque je ne fais rien.

cordialement.


43.Posté par Pierre Jourdan le 15/08/2009 19:32
@CK,

Vous avez des notions en histoire et quel que soit le stade où vous en êtes, vous n'avez pas à rougir... on peut adhérer au modem sans avoir écrit (ou traduit) de bouquins d'Histoire (heureusement, il ne manquerait plus que cela !).

Juste pour mémoire : Bonaparte, c'est un patriotisme surdimensionné à l'échelle de l'Europe. Les généraux bonapartistes (à l'exception discutable de Napoléon III), ce n'est pas forcément une référence (voyez Boulanger qui se suicide à Bruxelles sur la tombe de sa maîtresse après avoir fait frémir nos Pères de la IIIe République).

Quant au consulat, il y a peu de choses à dire, si ce n'est une période de stabilisation du Directoire avec, il est vrai, un changement profond de l'équipe dirigeante. Quant à l'Armée d'Italie, le modem mérite mieux qu'une victoire au Pont d'Arcole. Avant de réécrire la période du Consulat comme l'a fait Thiers, évitons d'abord chez nous un petit Waterloo !

Cordialement,

44.Posté par CK le 15/08/2009 21:01
@Jourdan

Je voulais dire que dés le lendemain de son arrivée, Bonaparte avait fait réunir ses soldats
et en marchant au milieu d'eux il leur avait assuré qu'il mettrait bon ordre aux problème d'intendance, chaussures, chemises (car les fournisseurs commettaient de trés gros abus)
il leur a donné ensuite tout de suite sans cachotterie le plan qu'il comptait suivre.

Trés rapidement il a tapé sur les doigts des fournisseurs (Sénateurs Modem et autres édiles Modem qui se croient tout permis) qui s'en sont tenus à exercer honnêtement leur fonction
(pas si mal récompensée) , les soldats voyant que les choses se passaient clairement avec aussi un plan en tête ont retrouvé le Moral.

Exactement le contraire de FB qui ne sait pas exercer l'autorité minimale au Modem et qui s'est retranché chez lui en pleurnichant avec ses proches politiques sans absolument rien dire de précis à ses troupes.

J'en conclus que FB n'est pas du tout doué pour être chef d'un mouvement et c'est donc stupide qu'il le reste car cela se fait au détriments de tout le monde.

Que je sache il peut faire bien d'autres choses (rendant pour certaines service au Modem),il aurait quand même encore bien de la chance par rapport à presque tous les autres citoyens.

Voilà c'est tout.

cordialement.





45.Posté par Jourdan le 15/08/2009 21:42
CK,

OK; je respecte entièrement votre position et je m'emmure désormais dans le silence.

(petit PS : je reste tout de même dans le bateau, faisant mienne la maxime de Jean Bodin : "il n'est de richesses que d'hommes").

Cordialement,

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2 3

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
@inesevoika you've got mail ;-) thanks for your spontaneous cooperation
Samedi 3 Décembre - 13:10
@inesevoika sure, that would be great
Samedi 3 Décembre - 12:51
I do remember 3 years ago when I spoke at #PRilika2016 - it remains a great souvenir
Samedi 3 Décembre - 10:57
Looking for a speaker who could elaborate on the importance of social networks for women in the Arab world as an emancipation tool
Samedi 3 Décembre - 10:55
RT @jjdeleeuw: Grand moment. Les expertes à 12h30 sur @BX1Officiel : @celinefremault @Assita_Kanko @SylvieLausberg @Bea_Ercolini @zariauror…
Samedi 3 Décembre - 09:03
RT @ldcRTBF: #Molenbeek Un nouveau panneau au style hollywoodien à l’entrée de la commune @FredericNicolay #InitiativeBruxelloise #UCLWebCo…
Samedi 3 Décembre - 08:53

Recherche