Christophe Ginisty

Le MoDem va regretter Jean-Pierre Bozzonne


Rédigé le Lundi 29 Juin 2009



Le MoDem va regretter Jean-Pierre Bozzonne
Un parti politique, ce n'est pas uniquement une organisation idéologique de militants dont l'objectif est de prendre le pouvoir, c'est aussi et avant tout un rassemblement d'hommes et de femmes qui décident de travailler ensemble à l'atteinte d'un idéal démocratique. Et les militants ne sont pas que de la chair à canon déshumanisée au service de chefs plus ou moins conscients de l'énergie qui est déployée à leur service.

Jean-Pierre Bozzonne fait partie de ces gens rares et généreux que j'ai rencontrés grâce à mon engagement au Mouvement Démocrate. Vendredi, il a décidé de nous informer dans une longue note de son intention de démissionner du MoDem et ça me fait sincèrement de la peine.

Oui ça me fait de la peine car je suis désolé de voir notre famille politique dans l'incapacité à retenir et motiver durablement des gens de cette qualité humaine. Il eut été si simple de le faire. Peut-être un simple appel téléphonique aurait-il permis de dénouer des incompréhensions ? Allez savoir. Et c'est quoi un simple appel téléphonique au regard de journées et de soirées entières consacrées bénévolement à la cause partisane ?

Je ne peux vous cacher mon amertume, même si je sais que Jean-Pierre et moi continuerons à nous voir et qu'il n'est pas nécessaire de militer au sein de la même formation politique pour conserver des liens d'amitié sincère. Je suis amer car je n'aime pas le gâchis et j'ai la douloureuse impression que le MoDem est en train de s'y adonner.

Précisons également que Jean-Pierre fut l'un des tous premiers signataires de l'appel des Promoteurs.

               Partager Partager
Notez


Lu 4159 fois

Commentaires articles

1.Posté par mry le 29/06/2009 11:34
Toujours les meilleurs qui partent les premiers... c'est classique. Que dire de ceux qui restent alors ? Vaste sujet car à l'autre bout du débat il y a la fameuse phrase de Victor Hugo : "S'il n'en reste qu'un, je serais celui là".

2.Posté par Daniel Testard le 29/06/2009 11:38
Eh oui...!!! ... et votre ami n'est pas le 1er à nous quitter!

Cela fait des mois que des personnes "de bonne volonté" et pour certaines bourrées de compétences, rencontrées localement ou via le "net", parfois devenues de véritables amis avec lesquels on peut échanger et construire en toute sincérité, nous quittent peu à peu.
Outre le taux ridiculement bas de participation à nos élections internes de sept. 08 (de l'ordre de 15%), il n'est que de constater un taux de présence en constante diminution lors des réunions de notre bureau ou de notre conseil départementaux, ou de nos sections (à quelques exceptions près, bien sûr).

Pourquoi tant de responsables ou de cadres se sont-ils refusés à voir cette réalité?
Comment aujourd'hui "remonter la pente", retrouver la motivation?
Les différents participants à la réunion du Conseil National du 4 juillet détiennent l'une des clefs de la réponse : si les manoeuvres ou la servilité l'emportent sur la franchise et l'honnêteté, je n'entrevois pas de porte de sortie honorable.

3.Posté par Jean-Baptiste BOURNISIEN le 29/06/2009 11:57
J'imagine tout à fait ton amertume... Plus les jours passent et plus je me fais de soucis pour 2012. Je crois malheureusement qu'il ne restera plus grand chose du modem. Personnellement, je suis davantage optimiste en ce qui concerne l'avenir du PS, qui bien que empêtré dans de grosses difficultés, me semble davantage dynamique et autocritique ces derniers temps.

Si quelqu'un m'avait dit que j'écrirai ça en 2009...

4.Posté par LCDM le 29/06/2009 12:04
Bonjour Christophe

je comprends bien l'amertume de tous mais il y a un truc qui me chiffonne : j'en ai assez de tous ces adhérents voulant "parler à Bayrou" "obtenir une réponse de Bayrou", "écrire ouvertement à Bayrou"... Ils se prennent pour qui ? Ils veulent quoi : que Bayrou leur roule une pelle ?
Moi j'ai bcp milité auparavant, et jamais je n'allais lui casser les pieds. Tu vas me dire "oui mais nous on est proche et on fait plus". En quoi vous seriez plus important qu'un petit "tracteur" de marché ?

5.Posté par Christophe Ginisty le 29/06/2009 12:25
LCDM -> Tout à fait d'accord avec toi (et je l'ai déjà dénoncé) mais si c'est ainsi c'est peut-être aussi parce que la direction du Mouvement Démocrate a manqué cruellement de collégialité. Qui est responsable ? Les militants qui demandent à consulter FB à tout bout de champ ou FB qui a organisé une direction très "perso" ? Je pense que la question se pose.

En tout cas, la lettre ouverte que les Promoteurs ont signée était adressé aux "Dirigeants du Mouvement Démocrate" et donc pas spécifiquement à François.

Et pour te répondre complètement, je ne m'estime pas plus important que qui que ce soit. Je fais les choses que je sens, sans usurper la moindre des "importances".

6.Posté par Fotini le 29/06/2009 13:26
J'ai rencontré Jean-Pierre Bozzonne une seule fois, lors d'un café démocrate sur le handicap avec Jean-Louis Fontaine.
Alors qu'il n'était pas intervenant, il s'était déplacé exprès pour assister Jean-Louis Fontaine avec sa présentation powerpoint et j'avais été frappé par sa concentration et son souci du contenu. Bref, son professionnalisme.
C'est vraiment du gâchis !

7.Posté par cocobe le 29/06/2009 14:36
Christophe,

Nous regrettons tous le départ de Jean-Pierre qui, dans cette affaire, sera, n'en doutons pas, vilipendé par ceux qui l'encensaient auparavant.

Il a, pendant deux ans, quasiment seul à l'exception de Sylvie et un ou deux autres, défendu l'étendard du MoDem dans sa commune de Châtenay. Lors de la récente campagne européenne, il était partout avec les candidats et les militants actifs et nous avons tous des tas de photos de lui avec nous et inversement.

Il a fait partie des premiers signataires de la lettre des "Promoteurs" et son courage ne fait aucun doute.

Au-delà de ce qu'écrit Christophe ou certains sur ce blog, la faute n'en est pas seulement imputable à François BAYROU, bien que son silence ne soit guère agréable, mais le bonhomme n'a pas la réputation d'être facile et on peut accepter l'idée que le Président du MoDem n'était pas joignable.

Mais je l'écris publiquement et je l'assume, il y a de la part des certains hiérarques locaux "non assistance à personne en danger", parce que Jean-Pierre, du jour où il a signé la lettre, a vu les appels se raréfier et certains prendre une distance raisonnable de peur d'être contaminés.

Nous avons assisté samedi dernier à des assises départementales et l'on percevait, au-delà de la bonne volonté affichée, des tensions entre les partisans du "que ça bouge" et les conservateurs qui reproduisent aux échelons inférieurs les mêmes travers que ceux exprimés dans la lettre afin de protéger leur pré carré.

Jean-Pierre n'est pas quelqu'un de toujours évident, il a du caractère et nous nous sommes parfois un peu "frités", mais c'est un homme qui mérite notre respect et notre affection.

Son départ consacre, sans lui faire enfler trop les chevilles, l'échec d'un système auquel il convient de remédier sans délais sinon il y aura d'autres Jean-Pierre.

Quoiqu'il arrive, tu seras toujours le bienvenu, en fait je pense vous en incluant Sylvie.

Coco & Bernard alias Cocobe.

8.Posté par Linda le 29/06/2009 14:54
"Un parti politique, ce n'est pas uniquement une organisation idéologique de militants dont l'objectif est de prendre le pouvoir, ... Et les militants ne sont pas que de la chair à canon déshumanisée au service de chefs plus ou moins conscients de l'énergie qui est déployée à leur service."

J'ai bien peur que vous fassiez fausse route. D'ailleurs vous oubliez un détail. Les militants sont aussi là pour payer les factures.

Je peux vous paraître bien amère, je suis surtout très en colère.

9.Posté par François Bartoli le 29/06/2009 17:07
C'est toujours dommage de voir un camarade qui part, mais il faudrait peut-être se poser une question abordée par certains dans ces réponses:
est-ce qu'on doit partir parce qu'on se prend une claque électorale? A ce rythme, je ne ferias plus de politique basiste depuis longtemps.

Nous avons dans ce parti une certaine propension très "bobo" à avoir raison par le seul fait qu'on a des idées et qu'on milite. Il serait peut-être temps de réhabiliter une vertu fondamentale: l'humililté et son corollaire, la gestion du temps.
Prenez exemple sur les miltants communistes et les vieux grognards du RPR (pardon, de l'UMP; cela m'avait échappé).

C'est parce qu'ils sont du peuple qu'il faut imaginre la "politique autrement"?

Un peu moins d'autosuggestion bourgeoise et beaucoup plus d'écoute du peuple et de ce qu'il a à dire!

10.Posté par Jean-Baptiste BOURNISIEN le 29/06/2009 17:25
'est-ce qu'on doit partir parce qu'on se prend une claque électorale?"

définitivement non, mais je crois que prendre la démarche de JPB ou dans un autre genre celle des promoteurs, et de se dire que c'est la claque des européennes qui en est la cause, c'est un peu limité comme la vision de la chose...

Je pense que Christophe ou JPB ont senti la chose venir depuis très longtemps (moi en tout cas, ça fait bien 6 mois/1 an que je la voyais venir), conséquences d'une direction du modem inconsistante, et que le fait qu'après cette claque, rien ne semble bouger, ça les mets hors d'eux.

C'est pour ça que je les soutiens chacun, au moins moralement, dans leurs démarches respectives. Dans Mouvement Démocrate, il y a démocrate, et dans une démocratie on a le droit de faire entendre son opinion sans être mis à l'écart de la communauté ! On ne peut pas justifier le comportement dont Christophe ou JP ont été "victimes" ces derniers temps, dans un partie qui se dit démocrate.

Je crois qu'à force d'abréger Mouvement Démocrate par MoDem (qui en plus est une abréviation vraiment nulle à mon avis), on oublié sa signification.

11.Posté par Jean-Baptiste BOURNISIEN le 29/06/2009 17:25
'est-ce qu'on doit partir parce qu'on se prend une claque électorale?"

définitivement non, mais je crois que prendre la démarche de JPB ou dans un autre genre celle des promoteurs, et de se dire que c'est la claque des européennes qui en est la cause, c'est un peu limité comme la vision de la chose...

Je pense que Christophe ou JPB ont senti la chose venir depuis très longtemps (moi en tout cas, ça fait bien 6 mois/1 an que je la voyais venir), conséquences d'une direction du modem inconsistante, et que le fait qu'après cette claque, rien ne semble bouger, ça les mets hors d'eux.

C'est pour ça que je les soutiens chacun, au moins moralement, dans leurs démarches respectives. Dans Mouvement Démocrate, il y a démocrate, et dans une démocratie on a le droit de faire entendre son opinion sans être mis à l'écart de la communauté ! On ne peut pas justifier le comportement dont Christophe ou JP ont été "victimes" ces derniers temps, dans un partie qui se dit démocrate.

Je crois qu'à force d'abréger Mouvement Démocrate par MoDem (qui en plus est une abréviation vraiment nulle à mon avis), on oublié sa signification.

12.Posté par lcdm le 29/06/2009 18:03
A Christophe : tu as raison que les adhérents quelles que soient leurs implications apprennent à demander à autre chose qu'à M. Bayrou et que ces personnes puissent leur répondre. Ce n'était pas le rôle au début de Gilles Artigues ?

13.Posté par Eric Bertin le 29/06/2009 18:56
Pour avoir connu Jean-Pierre sur le terrain, à défendre les causes qui lui tiennent à coeur avec beaucoup d'altruisme, je suis également convaincu qu'il manquera beaucoup au MoDem.

Alors bien sûr, on pourrait lui reprocher à tort ou à raison une certaine impatience, mais les militants les plus "passionnés", les plus "enflammés" d'entre nous, ceux qui s'abandonnent complètement à leurs idéaux, à leurs convictions, sans calcul ni mesure, ceux-là sont aussi les plus fragiles.
Il ne demandent rien d'autre que la reconnaissance de leur engagement. Et pourtant, avec beaucoup d'amertume et après l'avoir longuement pressenti, ils réalisent un beau jour que même ce rien d'autre c'était beaucoup trop...

Dans la vie professionnelle, on appelle cela gestion des Ressources Humaines, et les entreprises qui en ont compris la richesse mettent en oeuvre des politiques pour les valoriser.
Il est grand temps que notre Mouvement considère ses militants comme autant de pépites. Car lorsque le ciel s'assombrit, ce sont par elles que revient la lumière.

14.Posté par luciolebrune le 29/06/2009 19:23
C'était son choix à lui, si nous nous devons de le respecter, personne ne l'a pris à sa place. Il l'a fait, et donc, il était sûr de bien faire, comme ceux qui ont pris la décision de rester. Un adulte, contrairement à un enfant mineur, pour qui ses parents décident de beaucoup de choses, en son âme et conscience prend ses propres décisions, et je m'incline devant.

D'autre part, j'attends ce qui se dégagera du Conseil national du 4 juillet. J'ai tellement vu de réactions de responsables, de militants, adhérents et sympathisants, qu'il aurait été difficile, voire non démocratique, de la part du Bureau de répondre à certains personnellement, je pense qu'une concertation est d'abord souhaitable entre les responsables avant d'avancer une réponse aux sollicitations.

Je comprends l'inquiétude, la peine, mais j'évite d'être touchée trop sentimentalement, sur ce sujet précis, par ces problèmes, car cela affecterait mon jugement. Je veux dire que, si l'on peut s'investir, et même corps et âme, on ne doit pas se sentir personnellement visé par une attente, que l'on juge trop longue, de réponse, surtout que c'est le lot de tous, et l'on ne doit pas se croire au-dessus, sinon les autres déçus nous taxeraient -peut-être à juste titre- de favoritisme.

Il faut battre le fer tant qu'il est chaud, mais à tête froide. Se détacher sur certains points, pas pour le reste ! de l'aspect sentimental, quand il peut être une entrave à l'efficacité plutôt qu'un moteur. Mais ceci n'est que mon humble avis, et j'accepte la contradiction sur ce thème.

Amitiés, luciolebrune

15.Posté par RICHARD JPaul le 29/06/2009 21:15
Je sais, celà n'a rien à voir avec le départ de JPB que je ne connais pas.
Encore que ... et celà mérite réflexion.

Mitterrand, ministre de la CUL ture
Vous pouvez regarder toute la vidéo, mais seul le début est nécessaire.
http://www.dailymotion.com/relevance/search/+frederic+mitterrand/video/x4oqpb_zemmour-face-a-frederic-mitterrand_news?hmz=746162

La synthèse est d'actualité
Je ne sais pas qui est ce gars, mais il a fichetrement raison. A regarder jusqu'au bout.
A méditer
FB a peut être mal choisi le moment, mais je ne pense pas qu'il est eu tort sur le fond.

http://www.dailymotion.com/relevance/search/+frederic+mitterrand/video/x9pff9_promotion-pedophilie_news

16.Posté par Danièle Douet le 29/06/2009 21:37
Eric écrit:
Dans la vie professionnelle, on appelle cela gestion des Ressources Humaines, et les entreprises qui en ont compris la richesse mettent en oeuvre des politiques pour les valoriser.
Il est grand temps que notre Mouvement considère ses militants comme autant de pépites. Car lorsque le ciel s'assombrit, ce sont par elles que revient la lumière.


Absolument d'accord. Parmi mes clients, j'ai une entreprise allemande de 4.500 personnes dont les propriétaires participent activement à la gestion depuis des générations. La DRH qui est devenue une amie me disait - alors que je lui parlais d'excellents candidats que des entreprises licencient - "Chez nous, quand on rencontre un excellent candidat, on l'embauche, même si on n'a pas de poste à lui offrir, on en crée un, on ne le laisse pas partir chez la concurrence".
C'est une entreprise qui voit sur le long terme et qui connaît la valeur de l'être humain. C'est d'ailleurs pourquoi - même malgré la crise - elle est présente un peu partout dans le monde.

J'ai rencontré Jean-Pierre à Cap Estérel, nous étions assis côte à côte sous la tente des réunions et avons échangé quelques mots. J'ai gardé en souvenir sa "densité" humaine et professionnelle et je trouve dommage qu'il nous quitte, mais surtout qu'il rejoigne Jean Arthuis, car je pense qu'il se trompe de combat... Ce "centre", les Français n'en veulent pas. Ils n'en ont jamais voulu dans leur majorité. Il suffit d'avoir milité sur le terrain et sur le net, d'avoir parlé avec les gens pour le savoir... C'est un terme vieillot qui vient de la place qu'ont les députés dans une assemblée et ne dit RIEN sur le projet de société qu'ils cherchent à découvrir...

Dommage que Jean-Pierre ait choisi ce chemin...

17.Posté par Clamoche le 30/06/2009 08:02
Bonjour,

Un grand coup au coeur !

Sur la Une de votre site,
- votre site;
- cette photo...
Et j'ai cru que Jean Pierre était parti...
Parti en fumée, parti dans les airs (encore appelé ciel ou paradis)

Ouf !
Il n'est parti que pour l'Alliance Centriste!

Donc, tout laisse à croire qu'il continuera :
- à être actif en politique;
- à défendre des idées et des valeurs;
- à convaincre de la nécessité de s'investir dans la vie de la cité,

Et là est le premier combat:
- croire en la politique,
- croire dans les Politiques...
et ça, c'est pas gagné!


18.Posté par Danielle de Fanal Safran le 30/06/2009 13:01
C'était vrai ? J'ai cru à de la rigolade son article, d'autant que personne ne mettait de commentaire. Il fait comme il l'entend surtout.
Mais pour l'Alliance Centriste... c'est ça qui m'a fait croire à une belle rigolade ! ! surtout à son âge... des vieux-vieux UDF encore ...
comprends pas, pardon...





19.Posté par Fotini le 30/06/2009 16:09
@Cocobe

J'ai enfin rencontré mon idole à deux têtes ;-) !

sérieux, j'adore vos commentaires. Quelle collaboration !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2 3

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Nice read! https://t.co/7emrU7422u
Mercredi 7 Décembre - 12:44
Great series of GIF created by Twitter ⚡️ “The Top 10 Global Conversations of 2016” by @twitter https://t.co/tbEPaGPTBy
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49

Recherche