Christophe Ginisty

Le grand coup de bluff médiatique de Nicolas Sarkozy


Rédigé le Mardi 31 Mars 2009

"Si rien ne se passe, je me réserve le droit de quitter la table. Je ne serai pas complice d'une non décision." C'est en substance ce que Nicolas Sarkozy a dit un peu partout et notamment sur l'antenne d'Europe 1 ce matin. Voici quelques éléments de réflexion.



Le grand coup de bluff médiatique de Nicolas Sarkozy
C'est très étonnant ce que Nicolas Sarkozy vient de faire en menaçant les 19 autres chefs d'État de claquer la porte du G20 de Londres si aucune décision acceptable n'était prise. Cela soulève un certain nombre d'observations de ma part.

La première chose que l'attitude de Nicolas Sarkozy révèle, c'est la question de l'utilité d'un tel barnum s'il est vrai que le communiqué de presse final est déjà écrit. Déplacer 20 chefs d'Etat au prix que coûtent leurs escortes et les forces de sécurité, au moment où le monde est en crise et le bilan carbonne une préoccupation constante des citoyens de cette cette, c'est un luxe qui apparait tout à coup prohibitif. Si c'est pour le plaisir de se rencontrer, figurer sur la photo et ripailler chez la Reine, il n'est pas utile de dépenser autant d'argent. En mettant en lumière le communiqué déjà écrit, le Président de la République française décridibilise d'un coup le sommet.

La deuxième obsevation que m'inspire l'attitude de Nicolas Sarkozy est une tentative désespérée ridicule d'être en haut de l'affiche, au rang des chefs d'état qui comptent, au moment où le monde n'a d'yeux que pour Barack Obama et que ce dernier a ostensiblement affiché qu'il ne rencontrera en tête à tête que les chefs d'Etat britanique, russe et chinois. Voici le trio de tête de la Maison Blanche et cela déplait apparamment au président français qui compte rappeler les grands de ce monde à plus de considération.

Troisième observation, je trouve cette pression assez anti-démocratique. Avant même une réunion, clamer haut et fort : "si tout le monde n'est pas d'accord avec moi, je me tire", est un déni de démocratie avant l'heure. C'est une façon de passer en force qui ne peut que crisper les autres administrations et retirer toute souplesse à la qualité de leur discernement. Par ailleurs, c'est encore et toujours un grand classique du Sarkozisme qui pousse sur le terreau de la stigmatisation de l'autre : "moi seul je bouge, les autres sont immobiles".

Enfin, il n'aura échappé à personne que ce coup de bluff médiatique intervient l'avant veille de la réintégration de la France dans le commandement intégré de l'OTAN. Comment concilier cette menace de partir du G20 avec la volonté de se réaligner deux jours plus tard. Il y a, me semble-t-il, une contradiction de fond dans la démarche et quelque chose que la communauté internationale ne pourrait pas comprendre et tolérer.

Personnellement, autant je souhaite sincèrement que le G20 accouche d'une résolution et plus encore que les pays membres fassent suivre cette résolution d'actions concrètes, autant je suis inquiet d'imaginer la France quitter la table des négociations au moment où nous avons besoin, plus qu'à aucun autre moment de l'histoire, de discuter ensemble entre états dont les destins sont liés. Et puis n'oublions pas que si la France partait, cela n'empêcherait pas les 19 autres de se mettre d'accord et ainsi faire la preuve de l'inutilité marginale de la France.

               Partager Partager
Notez


Lu 2213 fois

Commentaires articles

1.Posté par orange sanguine le 01/04/2009 13:03
On peut l'interpréter de 2 manières:
- une posture Chiraquienne de type Droit de Véto pour l'intervention US en Irak,
- il ne va pas sortit fondamentalement grand chose du G20 si ce n'est un léger toilettage du capitalisme actuel - une partie des décisions et non décisions sont déjà prises - et Sarkozy ayant un grand sens de la solidarité comme chacun sait se la joue solo afin d'éviter un retour de bâton à son retour en France.
Car n'oublions pas ces propos lors de ITW il y a quelques semaines : " s'il n' y a pas de refonte du capitalisme lors du G20, les gens seront en droit de se révolter et ils auront raison".
Quand Super Nico joue à Nostradamus...

2.Posté par CedricA le 01/04/2009 13:15
Je partage cette inquiétude. En quoi agresser les autres chefs d'états est-elle constructive ? Il joue à dramatiser pour se faire mousser.

On sait que modifier les règles du capitalisme mondial est un boulot colossal, dans le temps. Il faut convaincre, donner envie. La crise est un bon prétexte pour mettre ça en route. On sait que ce n'est pas en une réunion que cela peut aboutir.

3.Posté par Nicolas le 01/04/2009 13:27
A noter aussi les deux points presse dans la journée... (pour concurrencer la rencontre Brown - Obama ?)

4.Posté par Jarodd le 01/04/2009 21:10
"Cette menace juvénile de quitter le G20 est celle d’un petit écolier gonflé et mal élevé qui ne jouera pas avec les autres s’il n’est pas élu capitaine de l’équipe. Sarkozy ne l’a surement fait que pour se faire remarquer au milieu des autres chefs d’Etats. Mais s’il met sa menace à exécution, on entend déjà Obama et les autres leaders du G20 pousser des soupirs de soulagement… "
(Vu sur BAkchich : http://www.bakchich.info/Sarkozy-fait-le-beau-Obama-met-des,07255.html)

Cela résume mon avis sur la question : encore un caprice, encore des mots.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Ce soir, table ronde & 'speed mentoring sessions' avec les étudiants @ihecs avec @EliseGuillet @avaltat @colingoeu
Jeudi 8 Décembre - 16:03
Et maintenant, il va falloir expliquer pourquoi un type condamné à 3 ans de prison ferme n'est pas incarcéré https://t.co/A9HkhujIOx
Jeudi 8 Décembre - 15:33
Très drôle ! https://t.co/4Fn2ubjbEm
Jeudi 8 Décembre - 11:06
Nice read! https://t.co/7emrU7422u
Mercredi 7 Décembre - 12:44
Great series of GIF created by Twitter ⚡️ “The Top 10 Global Conversations of 2016” by @twitter https://t.co/tbEPaGPTBy
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39

Recherche