Christophe Ginisty

Le plan de rigueur : pourquoi François Fillon est en première ligne


Rédigé le Dimanche 6 Novembre 2011



Le plan de rigueur : pourquoi François Fillon est en première ligne
S'il y a bien un signe qui prouve que Nicolas Sarkozy est déjà en campagne pour sa propre réélection, c'est bien l'épisode du plan de rigueur dont il va laisser à François Fillon le soin de l'expliquer aux français.

Pour faire le beau à la télévision aux côtés de Barack Obama et tenter de convaincre l'opinion qu'il est le sauveur de la planète, il est omniprésent mais pour annoncer les mauvaises nouvelles à 6 mois des élections présidentielles, il n'y a plus personne.

Or, c'est un épisode très important pour l'avenir de notre pays et c'est curieux que Nicolas Sarkozy ne s'empare pas médiatiquement de ce dossier comme il en a l'habitude.

Il y a dans cet épisode toutes les clés de compréhension de la stratégie de reconquête de l'opinion publique par l'actuel hôte de l'Elysée et sans doute aussi un avant-goût de ce que seront les 6 prochains mois.

Nous allons assister à une présidentialisation forcenée de Nicolas Sarkozy qui va miser sur sa stature internationale en laissant à son premier ministre le soin de gérer les affaires courantes et imposer une rigueur exceptionnelle - et donc impopulaire - aux français.

L'impopularité des mesures, ce n'est pas Sarkozy qui va l'endosser.

Un autre avantage de la stratégie de présidentialisation, c'est qu'elle constitue son principal avantage concurrentiel vis à vis de François Hollande.

Il n'est pas certain que Sarkozy soit plus pertinent sur les questions de politique intérieure. Par contre, il a des longueurs d'avance sur son principal concurrent au plan de l'expérience internationale. Et il va en jouer en combattant redoutable qu'il est.

D'ailleurs, ce matin, Alain Juppé, invité du Grand Rendez-vous sur Europe 1, ironisa sur les critiques de François Hollande qui avait dénoncé l'échec du G20 de Sarkozy. Juppé se mit immédiatement à appuyer sur l'inexpérience totale de François Hollande en matière de sommets internationaux et je dois dire que cela fut d'une grande efficacité.

La bataille des présidentielle est donc lancée sur deux terrains simultanément.

Sur le premier, celui de la politique française, la bataille va être menée par François Fillon et l'ensemble du gouvernement. Sur le second, celui de la stature d'homme d'état, c'est Nicolas Sarkozy qui va officier. Et d'une certaine manière, les opposants n'auront pas un mais deux adversaires à terrasser.

               Partager Partager
Notez


Lu 2054 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Voilà c'est fini - 21/11/2016

1 2 3 4 5

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Et #TF1 qui programme "Bienvenue chez les ch'tis" après la primaire de la gauche... un clin d'œil à Martine Aubry?
Dimanche 22 Janvier - 21:17
RT @quatremer: Vous êtes trop jeune pour le savoir @EmmanuelMacron, mais @AlainMinc est le porte-poisse absolu: dès qu'il soutient une caus…
Dimanche 22 Janvier - 12:55
A peine installé, Trump s’en prend aux médias https://t.co/FsZAur8wev via @libe
Dimanche 22 Janvier - 08:51
Le mec, sa top priorité est d'abolir une loi qui donne accès à la santé aux plus démunis. Ça en dit tellement long de nos sociétés !
Samedi 21 Janvier - 14:52
RT @RepTimeBXL: #posttruth goes beyond political affairs! @Ryanair using it to their advantage! https://t.co/clWndrTlP8
Vendredi 20 Janvier - 22:16
Pensée du jour... https://t.co/tXEVhEanvP
Vendredi 20 Janvier - 15:49

Recherche