Christophe Ginisty

Le royal crieur : Chronique d'un bug journalistique spectaculaire


Rédigé le Samedi 27 Juillet 2013



Le royal crieur : Chronique d'un bug journalistique spectaculaire
Il y a parfois des moments qui me ravissent dans l'actualité et l'épisode du vrai-faux-crieur annonçant la naissance du Royal Baby restera sans aucun doute comme l'un des moments les plus savoureux de cette année de communication. 

Alors que le monde entier, des centaines de millions de personnes scrutent, fébriles mais patients, la porte de la maternité dans laquelle Kate et William ont donné la naissance à leur premier enfant, alors que les journalistes n'ont absolument rien d'autre à montrer que leur silhouette devant cet immeuble aux briques rouges, voici un type qui s'accapare par son seul culot l'attention de la terre entière en revisitant la tradition des crieurs de rue. 

"J'ai pris un taxi et je lui ai demandé de me déposer devant la clinique. Le timing était parfait" a déclaré Tony Appleton après que tout le monde ait réalisé qu'il n'était pas un authentique envoyé de la couronne britannique. 

Oui, car si vous avez loupé l'épilogue, ce type n'avait rien d'officiel, il s'est juste glissé devant les médias pour faire revivre la façon si pittoresque avec laquelle on annonçait les grandes nouvelles dans le passé. 

Outre le fait que j'ai une admiration sans borne pour ce genre de culot et que je trouve cela tellement savoureux de voir apparaître un tel personnage, ce que cet épisode nous montre de notre époque est que les journalistes et les gens — nous — sont vraiment prêts à croire n'importe quoi. 

L'actualité est parfois si tendue, le besoin d'images est si vital pour des chaînes d'informations qui n'ont rien d'autre à montrer qu'une banale porte des heures durant que ce type d'intrusion est du pain béni pour des journalistes prêts à sauter sur n'importe quoi. 

Car avant de se demander si les téléspectateurs étaient prêts à croire à la réalité de ce personnage, il a d'abord fallu que des journalistes y croient pour nous le proposer. 

Car voilà bien la mécanique de ce gag : la croyance. Et des journalistes tentent depuis de se justifier à l'image de cet article lu ici  :  

"Mais les badauds rassemblés devant la clinique y ont cru. Après tout, la monarchie a des coutumes parfois un peu vieillottes, alors pourquoi pas un crieur en habit d'époque. Et puis l'homme semblait sûr de lui, et son discours bien rodé. «En ce jour, le 22 Juillet de l'année 2013, nous accueillons avec honneur un futur roi. Le premier-né de l'Altesse Royale le duc et la duchesse de Cambridge, le troisième prétendant au trône. Notre nouveau prince est le troisième arrière-petit-fils de Sa Majesté la Reine et le premier petit-enfant de l'Altesse Royale le prince de Galles. Puisse-t-il avoir une longue vie, heureuse et glorieuse et un jour régner sur nous. God save the Queen».

Et si Tony Appleton semblait si à l'aise dans ce rôle, c'est qu'il est le crieur officiel des villes Romford, dans la banlieue nord-est de Londres, et de Bury St Edmunds, un gros bourg traditionnel du Suffolk. «Je suis royaliste. J'aime la famille royale. Je suis venu à l'improviste», a-t-il confié à AP. Quelques jours après sa performance, Tony Appleton a révélé la supercherie: «Je n'arrive pas à y croire, j'ai ouvert les journaux et mon visage est partout. Je n'étais pas invité, je me suis incrusté. Je suis sorti de mon taxi et je suis resté devant les marches, parce que je ne pensais pas qu'on me laisserait les monter».


Tout est dit. Tous les éléments d'une croyance rapide, populaire, d'un buzz planétaire étaient là.

Même si très curieusement, le journaliste qui écrit ces mots ne remet pas une seule seconde en cause sa corporation et sa responsabilité première dans la transmission d'une fausse information, cet événement doit nous faire réfléchir après nous avoir fait sourire. 

Prenons garde à ce que nous voyons. Prenons garde à ce que les médias d'information continue nous présentent sous le feu de l'action. La dictature de l'urgence et du direct n'est pas la meilleure alliée de l'information de qualité. Elle porte en elle les germes de la désinformation et nous qui sommes accrochés à nos smartphones pour tiwtter tout ce qu'on nous propose, sommes les complices et les artisans de sa propagation. 

Dans ces moments d'urgence, les journalistes ne sont plus totalement en mesure de faire leur métier. Sachons le et ne l'oublions pas. 

Encore une fois, j'ai une vrai sympathie pour l'exploit médiatique de Tony Appleton. Mais que cela nous nous empêche pas de réfléchir à la portée informationnelle du bug qu'il a provoqué. 

Oyé, Oyé, braves gens, revoici l'annonce en images. 

A suivre...

               Partager Partager
Notez


Lu 7927 fois

Commentaires articles

1.Posté par Walter Proof le 27/07/2013 22:46
Je ne vois pas,pourquoi tu parles de "fausse information". Le type est venu devant la clinique, il a fait son numéro, les journalistes l'ont filmé et photographié. Ils ont rendu compte, c'est leur métier. Ils ont ensuite fait leur enquête et rapporté que le type n'était pas un employé royal, apportant ainsi un complément d'information. C'est toujours leur métier.

2.Posté par Christophe Ginisty le 28/07/2013 10:28
Fausse information car les médias du monde entier sont tombés dans le panneau et ont présenté le brave homme comme l'envoyé spécial de la Reine, envoyé ici pour faire vivre une tradition multi séculaire,... J'ai même entendu ou lu des articles détaillant cette tradition.

Pris par l'urgence de la situation, ils ont affirmé cela et c'est un cela que c'est de la désinformation.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
@inesevoika you've got mail ;-) thanks for your spontaneous cooperation
Samedi 3 Décembre - 13:10
@inesevoika sure, that would be great
Samedi 3 Décembre - 12:51
I do remember 3 years ago when I spoke at #PRilika2016 - it remains a great souvenir
Samedi 3 Décembre - 10:57
Looking for a speaker who could elaborate on the importance of social networks for women in the Arab world as an emancipation tool
Samedi 3 Décembre - 10:55
RT @jjdeleeuw: Grand moment. Les expertes à 12h30 sur @BX1Officiel : @celinefremault @Assita_Kanko @SylvieLausberg @Bea_Ercolini @zariauror…
Samedi 3 Décembre - 09:03
RT @ldcRTBF: #Molenbeek Un nouveau panneau au style hollywoodien à l’entrée de la commune @FredericNicolay #InitiativeBruxelloise #UCLWebCo…
Samedi 3 Décembre - 08:53

Recherche