Christophe Ginisty

Les propos de Luc Ferry discréditent toute la classe politique et médiatique


Rédigé le Mercredi 1 Juin 2011



Les propos de Luc Ferry discréditent toute la classe politique et médiatique
En faisant sa sortie surréaliste dans le Grand Journal de Canal+  à propos d'un ministre qui aurait eu des pratiques pédophiles et dont "tout le monde était au courant", Luc Ferry a produit un effet auquel il ne s'attendait sûrement pas : il a jeté le discrédit sur l'ensemble de la classe politique et journalistique. 

Ce qu'il a dit a deux conséquences immédiates et elles sont majeures.

La première est primaire : nous découvrons qu'un homme politique, ancien ministre de la république, a commis un délit odieux passible de sept ans de prison ferme. Mais la deuxième conséquence est peut-être encore plus importante : en affirmant que "tout le monde" (entendez par là la classe politique et médiatique) le savait depuis longtemps, il nous dit que les hommes politiques et les journalistes sont finalement les complices de ce délit.

"Qui ne dit mot consent", dit l'adage populaire. Si les faits sont avérés et s'il est également avéré que nous sommes là en présence d'un secret de polichinelle, alors ce n'est pas seulement le coupable qui est condamnable mais toutes celles et tous ceux qui savent, et pas seulement ceux qui auraient étouffé l'affaire.

Comment en effet soutenir l'idée que l'on puisse être informé d'agissements aussi sordides sans faire son devoir de citoyen et porter immédiatement l'affaire devant la juridiction compétente ? Si je savais que l'un de mes voisins ou n'importe laquelle des personnes que je connais était pédophile, croyez-moi, il ne se passerait pas un quart d'heure avant que j'aille alerter la police. Et je ne pourrais pas me défaire d'un éternel sentiment de culpabilité si je ne le faisais pas.

Pour tout vous dire, je suis très troublé par cette affaire. Nous sommes en présence d'une mécanique qui me fait penser aux règles qui président aux sociétés mafieuses les plus sombres. Nous sommes aux antipodes de toutes les considérations morales ou éthiques qui font le vivre ensemble au sein d'une société civilisée.

Au moment où Nicolas Sarkozy veut travailler à un "Internet civilisé", il devrait plutôt mettre en chantier celui d'une classe politique civilisée.

               Partager Partager
Notez


Lu 1560 fois

Commentaires articles

1.Posté par Omerta le 02/06/2011 10:15
Très juste analyse. C'est très grave pour l'ensemble de la classe politique et médiatique.
Luc Ferry n'était visiblement pas le seul à connaitre les faits. Le Figaro devrait également être entendu, puisque l'histoire a été relatée dans un article la semaine dernière dans ce "très sérieux" journal


"À Marrakech, un ex-ministre «s'amuse»
FIGARO MAGAZINE
28/05/2011 |

La loi du silence peut aussi couvrir des crimes à l'étranger. Il y a quelques années, des policiers de Marrakech effectuent une descente nocturne dans une villa de la palmeraie où une fête bien spéciale bat son plein. Les participants, des Français, sont surpris alors qu'ils «s'amusent» avec de jeunes garçons. Comme il se doit, la police embarque les adultes pris en flagrant délit. Parmi eux, un personnage proteste avec véhémence. Au commissariat, son identité est confirmée: il s'agit d'un ancien ministre français.

Le consul de France local est aussitôt avisé, qui informe à son tour l'ambassade à Rabat. L'affaire est rapidement arrangée et «l'excellence», libérée sur-le-champ, peut embarquer dans un avion pour la France. Aucune procédure ne sera engagée contre quiconque au Maroc. Et, bien que le tourisme sexuel soit, en principe, poursuivi par la justice française, cet homme n'aura aucun ennui à son retour.

Notre source marocaine craint pour sa carrière, l'affaire a été étouffée. Faute d'éléments de procédure ou de témoignage, la loi nous interdit légitimement de nommer le personnage.

F. M.

2.Posté par Omerta le 02/06/2011 10:27
bIncroyable BFMTV qui évoque cet article [dans son reportage ce matin en parlant "d'un hebdomadaire" sans dire qu'il s'agit du FIGARO.... Que n'aurait-on entendu si cela avait été Médiapart... !!!!]b

3.Posté par Omerta le 02/06/2011 10:29

4.Posté par Dave96 le 02/06/2011 21:26
Je ne serais pas etonne que cette affaire soit donnee en pature aux medias de facon delibereee et premeditee par les soutiens de Sarkozy, et qu'on decouvre dans quelques semaines, apres enquete, qu'il s'agissait d'un ancien ministre de gauche. Mais au fond peu importe toutes les verites sont bonnes a entendre.

Sur le fond et sur le "tout le monde savait", si vous vous rappelez l'affaire des chantiers des lycees d'ile de france ou les sommes detournee etaient reparties equitablement entre tous les partis, cela me parait credible. Ce ne serait pas la premiere fois que notre classe politique se protegerait sur le dos du petit peuple.

Cela veut dire qu'on ne peut decidement pas faire confiance aux membres des partis, qui confondent l'interet du clan et l'interet general. Et pour 2012, le seul candidat qui me semble vierge de ces comportements partisans vraiment detestables me parait etre Hulot. Si c'est pas lui qui passe, les petits arrangements entre amis mafieux vont juste continuer alors que je ne suis pas certain qu'on en ait les moyens.

5.Posté par JF le démocrate le 02/06/2011 23:14
Le problème est évidemment celui de la "diffamation". Sans preuve réelle, on ne peut dénoncer...

Pour autant, je suis bien d'accord pour dire que toute cette petite élite du "off" a été violemment bousculée par les propos de L. Ferry. Ce qui n'est pas forcément un mal.

6.Posté par Zenon le 04/06/2011 16:58
Comme le souligne JF le démocrate, le problème est celui de la "diffamation" . Malheureusement, certains hommes de pouvoir peuvent aussi être tentés de promouvoir des personnes qui ont des failles, en sachant qu'ils les contrôleront plus aisément, puisqu'ils ont un moyen de pression sur elles ; plutôt que des gens intègres et indépendants .
@Dave : "le seul candidat qui me semble vierge de ces comportements partisans me paraît être Hulot" . Sa récente prise de position en faveur d'une alliance avec J-L Borloo vient de nous en administrer une preuve éclatante . Vous savez J-L Borloo, cet éphémère Ministre des Finances, qui, sitôt nommé à Bercy s'est prononcé en faveur d'une procédure d'arbitrage dans l'affaire Tapie, alors qu'il avait été l'avocat de B. Tapie ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Nice read! https://t.co/7emrU7422u
Mercredi 7 Décembre - 12:44
Great series of GIF created by Twitter ⚡️ “The Top 10 Global Conversations of 2016” by @twitter https://t.co/tbEPaGPTBy
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49

Recherche