Christophe Ginisty

Loi anti-Amazon : coup de gueule contre une mesure absurde et inutile


Rédigé le Vendredi 4 Octobre 2013



Loi anti-Amazon : coup de gueule contre une mesure absurde et inutile
Cocorico ?

L'Assemblée Nationale a fait l'union sacrée pour récuser à Amazon le droit de cumuler la réduction de 5% sur le prix du livre avec les frais de port gratuits ! Les députés bombent le torse sur des accents de résistance magnifiques et les petits libraires en sont convaincus : leur jour de gloire est arrivé. 

Mais quelle mascarade ! Quel ridicule ! 

Qui, à part à un député français, peut encore être assez bête pour croire que si Amazon réussit à régner sur la vente de produits culturels et notamment de livres, c'est parce qu'il réussit à grignoter 2 à 3 euros de plus sur le prix d'un bouquin en offrant les frais de port ?

Qui peut encore, à part un député français, se voiler la face et ignorer l'incroyable bonheur qu'il peut y avoir à acheter ses livres sur Internet, à naviguer dans la plus grande librairie qui soit et à se procurer des livres parus chez des éditeurs qui n'ont pas et n'auront jamais accès aux libraires de quartier (et je sais ce que je dis) ?

Qui ose prétendre, à part toujours un député français, que 5% sur le prix d'un livre (environ 75 centimes si l'on prend un prix moyen à 15€) font la différence dans un acte d'achat. 

Tout ceci est absurde ! 

Cette France qui refuse Internet, qui enchaîne le commerce électronique pour l'empêcher de se développer, est une France ringarde et aigrie qui tourne le dos à la modernité et qui envoie un message désastreux à celles et ceux qui veulent innover : ne venez pas dans notre pays, nous avons tant de choses à protéger que vos idées nouvelles n'auront pas de place chez nous !

Et ce qu'il y a de plus désolant encore est de voir que ce n'est ni une France de droite, ni une France de gauche, mais une France unanime. Rendez-vous compte sur quoi se fait aujourd'hui ce que nos glorieux ancêtres appelaient "l'union sacrée."

Je n'ai rien contre les libraires de quartier et j'en fréquente assez régulièrement et je ne leur veux que du bien mais il faut qu'ils se rendent à l'évidence, le commerce de leurs produits a changé et toutes les démagogies et contraintes fiscales du monde n'empêcheront pas les gens d'aller progressivement consommer d'avantage sur le web. 

Ce qui devrait être la principale préoccupation d'un élu de la république, c'est la diffusion de la culture au sens large et au plus grand nombre et pas l'imagination de mesures contraignantes pour imposer aux clients potentiels d'aller acheter ces produits ici et pas ailleurs. 

Alors, je sais ce que vous allez me dire : les géants du net ne payent pas d'impôts en France et imposent une concurrence déloyale. 

Non seulement c'est faux : Amazon, pour ne citer que cette entreprise emploie beaucoup de monde dans ces centres de logistiques disposés sur le territoire français (près d'Orléans et près de Montélimar notamment) et dans lequel des centaines de collaborateurs veillent à l'acheminement des commandes. Et puis cette histoire de fiscalité est la conséquence la plus banale de la construction de l'Union Européenne. Enfin, n'oublions pas que cette mesure va aussi pénaliser la Fnac qui, pour le coup, est une entreprise bien française. 

Au fond, ce qu'il y a d'encore plus agaçant dans cette attitude des parlementaires, c'est que cette gesticulation est inutile et ne servira pas la cause qu'ils prétendent défendre. 

Ce n'est pas parce qu'ils vont imposer à Amazon de faire payer les frais de port que des dizaines de milliers de français vont se ruer demain, paniqués, à l'assaut de la librairie du coin de la rue pour aller y faire ses achats. Ils n'arrêteront pas le temps et l'inexorable bouleversement des règles du commerce. 

Alors, pourquoi m'énerver si tout ceci est inutile ? Bonne question ! 

Sans doute parce que je suis triste de voir ce pays qui refuse d'accueillir l'innovation et qui sort l'arme législative et répressive plutôt que des créer les conditions de sa propre adaptation au changement. Sans doute aussi parce que je trouve ridicule de masquer l'échec d'acteurs locaux par des mesures contraignantes à destination d'acteurs globaux. Sans doute enfin parce que je suis en colère de composer avec cette classe politique à la petite semaine et à la vue courte, classe politique dont les membres sont bien heureux d'avoir leurs bouquins diffusés par Amazon quand ils nous pondent un pamphlet définitif sur leur vision du monde. 

Bref, ça m'énerve. Mais ça, vous l'avez compris.

A suivre...


               Partager Partager
Notez


Lu 1775 fois

Commentaires articles

1.Posté par Jourdan le 04/10/2013 13:35
Cher Christophe,

Bonjour à toi. Amazon est mon fournisseur livre n°1, en gamme premium. Les frais de port gratuit avec une livraison possible sous 24 heures, c'est très appréciable, surtout lorsque l'on dispose d'un petit budget et d'un temps limité dans la semaine pour se déplacer. Je partage ton article sur facebook. Bon après-midi.

2.Posté par Philippe le 10/10/2013 21:47
On oublie trop souvent ceux (10 millions ou + ?) qui habitent en zone rurale et qui souhaitent tout simplement lire, se cultiver. Pour nous Amazon est une aubaine.
Avec une moyenne de 20 livres chez Amazon par an, cette loi va me faire payer environ 60 euros de frais de port, que j'aurai préféré laisser à la charge de la multinationale. Penser un seul instant que ceux qui ont l'habitude d'acheter sur Amazon vont aller perdre une heure ou plus, et des frais de déplacement pour se rendre chez un librairie, c'est totalement utopique.
Je n'achète pas les mêmes livres chez mon libraire que sur Amazon. La librairie c'est l'atmosphère, le contact, l'échange, le toucher du papier.
Cette loi est un énorme gaspillage de l'argent des lecteurs, pour rien.

3.Posté par Mel le 15/10/2013 16:19
Cette loi est effectivement d'un très grand ridicule ! En fait, les députés ne font que suivre la voie d'un très grand protectionisme. C'est tout à leur image en tout cas. Il ne font rien pour nous simplifier la vie. Amazon est le numéro 1 en France dans la vente des livres et il est clair qu'il le restera longtemps tant l'achat sur cette plateforme est simple...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Voilà c'est fini - 21/11/2016

1 2 3 4

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47
Question existentielle : peut-on commenter la politique en restant courtois et aimable ? https://t.co/CAKO9yYASD
Lundi 5 Décembre - 07:22
Au lieu de de focaliser sur la défaite d'un populiste, pourrait-on parler de la victoire heureuse de l'écologie en Autriche ?
Dimanche 4 Décembre - 22:51
Wow!!!! https://t.co/7I94TIfJR0
Dimanche 4 Décembre - 22:47
Peut-on commenter la politique en restant aimable ?: Cette note m'a été inspirée par une... https://t.co/CAKO9yYASD https://t.co/mKqbr1s3Ya
Dimanche 4 Décembre - 21:56
Ségolène Royal couvre Fidel Castro de louanges. Remarquez, elle avait bien vu en François Hollande l'homme idéal #okjesors #désolé
Dimanche 4 Décembre - 20:14

Recherche