Christophe Ginisty

Luc Ferry, symbole de la France payée à ne rien faire ?


Rédigé le Mardi 14 Juin 2011



Luc Ferry, symbole de la France payée à ne rien faire ?
On connaissait "La France qui se lève tôt", chère à Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle, avec les dernières révélations du Canard Enchaîné sur les rémunérations du très absent professeur Ferry, on découvre la France payée à ne rien faire. Quelques milliers d'euros par mois versés pour théoriquement exercer l'un des plus beaux métiers du monde, enseigner, quelques milliers d'euros que le principal intéressé affirme ne pas avoir l'intention de rembourser même s'il ne peut justifier d'aucune heure de présence.

C'est aussi ça la France. Un pays qui soigne si bien ses élites qu'elle consent à les gratifier de fonctions prestigieuses et à la rémunérer sans exiger de contrepartie.

On aurait tort de fustiger le seul Luc Ferry. C'est évidemment l'arbre qui cache une immense forêt et il n'y a qu'à se souvenir de la manière avec laquelle les différents ministres remerciés au cours des derniers remaniements ministériels successifs ont été recasés pour mesurer à quel point nous sommes face à un véritable système organisé.

Nous sommes évidemment à des années lumières des considérations éthiques ou morales qui devraient pourtant s'imposer à celles et ceux qui ont la charge d'occuper des fonctions ministérielles et dont la responsabilité s'incarne devant le parlement démocratiquement élu au suffrage universel.

Au lieu de cela, nous sommes face à une organisation quasi mafieuse qui se coopte et se rend des services aussi discrets que rémunérateurs. Une organisation dont les artisans protègent jalousement leurs privlièges sans vergogne malgré la rudesse aggravée des conditions de vie de la majorité des français.

Que nos élites ne comprennent-ils pas qu'en laissant perdurer ce type de système, ils campent, arrogants, sur une immense pourdrière qui porte en elle les germes d'une explosion populaire majeure ?

Il est urgent de régénérer notre démocratie qui est à bout de souffle. Ce pays est en danger. Il est vieillissant et les principaux facteurs de son déclin se trouvent dans la manière avec laquelle nos élites se comportent et qui conduit au blocage de nos institutions, figées dans le béton d'une oligarchie indigne.

Si vous souhaitez contribuer à la régénération de la démocratie, rejoignez Poléthique.

               Partager Partager
Notez


Lu 1583 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
@inesevoika you've got mail ;-) thanks for your spontaneous cooperation
Samedi 3 Décembre - 13:10
@inesevoika sure, that would be great
Samedi 3 Décembre - 12:51
I do remember 3 years ago when I spoke at #PRilika2016 - it remains a great souvenir
Samedi 3 Décembre - 10:57
Looking for a speaker who could elaborate on the importance of social networks for women in the Arab world as an emancipation tool
Samedi 3 Décembre - 10:55
RT @jjdeleeuw: Grand moment. Les expertes à 12h30 sur @BX1Officiel : @celinefremault @Assita_Kanko @SylvieLausberg @Bea_Ercolini @zariauror…
Samedi 3 Décembre - 09:03
RT @ldcRTBF: #Molenbeek Un nouveau panneau au style hollywoodien à l’entrée de la commune @FredericNicolay #InitiativeBruxelloise #UCLWebCo…
Samedi 3 Décembre - 08:53

Recherche