Christophe Ginisty

Maxime Brunerie et le MoDem : chronique malheureusement ordinaire de la double peine


Rédigé le Samedi 30 Juillet 2011



Maxime Brunerie et le MoDem : chronique malheureusement ordinaire de la double peine
Maxime Brunerie, c'est l'homme qui a tiré sur Jacques Chirac lors d'un défilé du 14 juillet avec l'intention de le tuer. Il a été arrêté, incarcéré, condamné par la justice de ce pays. Il purgé sa peine puis a été libéré il y a quelques mois.

A l'occasion de la sortie de son ouvrage autobiographique et du traditionnel défilé médiatique qui a suivi, cet ancien adepte d'une extrême droite radicale et violente a confessé son intention d'adhérer au Mouvement Démocrate, présentant Bayrou comme "le moins pire des candidats".

Immédiatement, Bayrou a répliqué qu'il n'était pas question de l'accueillir au sein de la formation centriste. Pour se justifier, il a tenu bon de rappeler que le MoDem n'avait pas vocation à recevoir l'adhésion de "déséquilibrés". Ses lieutenants lui ont emboité le pas, rappelant le passé sulfureux de celui qui a voulu abattre un Président de la République, passé incompatible avec son adhésion.

Si je ne peux pas vous cacher que cet épisode m'a fait sourire, compte tenu de ce que je connais du MoDem et du nombre de personnes qui y ont trouvé "asile" en 2007 au lendemain de la présidentielle, je trouve la réaction de François Bayrou et de ses troupes irrespectueuses des valeurs de la démocratie qu'ils entendent pourtant défendre.

En France, la justice est donnée "au nom du peuple français", c'est-à-dire qu'elle est la représentation de la voix d'un peuple uni par ses institutions. Parce que ceux qui font les lois sont élus par le peuple, ceux qui la font appliquer le font au nom de celui-ci. C'est pour cela qu'il est essentiel de respecter, lorsque l'on est un démocrate, la souveraineté des décisions de justice.

En l'espèce, la justice ne s'est pas uniquement bornée à condamner Maxime Brunerie. Elle a également été garante de son emprisonnement et a prononcé sa libération qui est, elle aussi, une décision de justice.

N'en déplaise à François Bayrou qui aspire pourtant à occuper les plus hautes fonctions de l'état, Maxime Brunerie est un homme qui a purgé sa peine et à qui la justice à redonné la pleine jouissance de ses qualités de citoyen, même si la mémoire médiatique n'oublie pas ses agissements. Il est à ce titre tout à fait libre d'adhérer à la formation politique de son choix et d'y militer avec toute l'ardeur de ses convictions.

En le refusant sans autre motif que le rappel de sa condamnation passée (et purgée), François Bayrou méprise la justice qui libéra Maxime Brunerie. C'est grave pour un élu du peuple qui récuse à un ancien détenu le droit de redevenir un citoyen comme les autres.

Ces gens qui vous condamnent à vie sont assomants.

Bayrou n'est évidemment pas le seul dans ce cas mais Bayrou n'est pas un citoyen comme les autres. C'est un député, un élu qui contribue à concevoir et voter la loi. A ce titre là, il devrait respecter scrupuleusement les décisions de justice à quelques mois de se présenter au suffrage des français pour la magistrature supprême.

Encore une contradiction majeure entre les propos et les actes du Président du MoDem.

               Partager Partager
Notez


Lu 3264 fois

Commentaires articles

1.Posté par JF le démocrate le 31/07/2011 02:09
Tu te trompes: toute association, quelle qu'elle soit a droit de refuser une demande d'adhésion.

Y a t-il un seul parti politique qui accepterait M. Brunerie en tant que militant?

Tu as créé une association politique me semble t-il, alors pourquoi ne pas prendre M. Brunerie en son sein?
Parce qu'il ne l'a pas demandé, me répondras-tu... Eh s'il le demandait, que ferais-tu?

2.Posté par bmalaguti le 31/07/2011 10:15
Le règlement interne prévoit que le mouvement peut accepter ou refuser une adhésion, JF le démocrate a raison.

Toutefois, on ne peut s'empêcher de se poser des questions sur les critères d'acceptation ou de refus d'une adhésion et sur le caractère démocratique des décisions. Dans le cas présent, il est clair que l'impétrant ne jouit peut-être pas de toutes ses facultés mentales et refuser un "déséquilibré" semble raisonnable.

Je me fais l'écho du post précédent, si Maxime BRUNERIE sollicitait une adhésion à Poléthique, quelle serait la position de son président?


3.Posté par JML le 31/07/2011 10:15
Le Modem est libre d'accepter ou de refuser une adhésion en fonction du parcours du demandeur. Et ce n'est pas illégal, que je sache. Et le parcours de ce jeune homme est disons un peu spécial.

Maintenant, si dans ce cas précis vous, vous voyez un manque d'éthique quelque part, n'avez-vous pas créé votre parti précisément dans le but d'améliorer ce genre de choses ?

Vous devriez vous réjouir de trouver la une si belle occasion de prouver l'utilité de votre démarche.

Suite à votre article qui montre tout votre intérêt pour ce citoyen qui souhaite visiblement s'engager politiquement, je pense que vous êtes maintenant le mieux placé pour lui proposer une adhésion chez vous.

4.Posté par Christophe Ginisty le 31/07/2011 11:19
De manière tout à fait claire, je n'ai pas demandé un extrait de casier judiciaire aux personnes qui ont adhéré à l'association Poléthique. Et tant que les personnes qui adhèrent décident de défendre honnêtement les valeurs qui sont celles de l'association, je ne vois pas où pourrait être le problème.

Par ailleurs, quand vous écrivez "lui proposer une adhésion", j'aimerais vous rappeler que c'est M. Brunerie qui choisit là où il veut adhérer et d'après ce que j'ai lu, c'est le MoDem qui avait ses faveurs.

5.Posté par Danielle Thérèse le 31/07/2011 13:17
*** Commentaire supprimé ***

Note : Désormais, les commentaires de ceux qui mettent en cause l'intégrité de mes propos en raison de mon appartenance passée au MoDem seront supprimés (Je précise que j'en ai démissionné en 2009).

6.Posté par JML le 31/07/2011 13:47
à Christophe Ginisty

"je n'ai pas demandé un extrait de casier judiciaire aux personnes"

le Modem ne demande pas un extrait du casier judiciaire.

"Et tant que les personnes qui adhèrent décident de défendre honnêtement les valeurs ... "

Justement, ses idées politiques ne collent pas avec celles du Modem. Dans "adhésion" il y a . . . "adhésion".

Il ne connait peut-être pas l'existence de votre parti qui démarre depuis peu. Vous devriez peut-être vous manifester.

7.Posté par JML le 31/07/2011 18:45
couic !

Dommage, il n'était pas bien méchant ce commentaire de Danielle Thérèse. Certes, très habilement tourné et même plutôt de façon assez amicale.

Sans doute ce qui vous l'a rendu insupportable. ;)

"je trouve la réaction de François Bayrou et de ses troupes irrespectueuses des valeurs de la démocratie qu'ils entendent pourtant défendre."

Vous attaquez assez lourdement et vous censurez une bonne réponse

Drole d'éthique ;)

8.Posté par Christophe Ginisty le 31/07/2011 19:21
La raison est toute simple : j'en ai plus qu'assez de lire ces gens qui ne traitent pas le propos de la note mais qui vont attaquer l'auteur (moi en l'occurance) en lui rappelant son ancienne appartenance au MoDem.

Le propos de ma note était sur l'aspect "double peine" du refus de son adhésion au sein d'une formation politique et, croyez moi, j'aurais écrit mot pour mot la même note si le refus était venu d'un autre parti.

La note était sur ce sujet uniquement et pas une seule seconde sur moi ou mon parcours. C'est pour cela que j'ai décidé de supprimer ce commentaire que je considère comme déplacé car totalement hors sujet.

Et je continuerai à le faire.

9.Posté par Danielle Thérèse le 31/07/2011 20:30
Bien, couic en effet ! Je n'avais pas vu, c'est une amie ... qui m'a prévenue. C'est qu'on a été nombreux à te suivre du temps de...
mince, vais encore être "couic"
Merci JML...
et je sors... je sors...

10.Posté par JML le 01/08/2011 22:42
le point de vue très différent du vôtre, et pour cause, de Philippe Bilger (avovat général face à Brunerie)

http://www.marianne2.fr/Maxime-Brunerie-pensait-faire-une-fleur-au-Modem-Bayrou-n-en-veut-pas-_a209010.html://

11.Posté par Max le 02/08/2011 18:25
Que vous décidiez de supprimer des commentaires que vous jugez sortir du sujet que vous voulez traiter, ok, c'est votre choix c'est votre blog.
Mais tout de même, espérons que vous vous nourrissez de vos expériences passées et de leçons que vous en avez tirées... Donc, quel mal y aurait-il à dire que, oui - et c'est humain et naturel et ce qui fait votre charme-, votre passage au Modem influence ce que vous pensez des décisions qui y sont désormais prises.
Pour en revenir au sujet, vous n'avez-pas répondu. Si M. Brunerie demande à adhérer à votre mouvement Poléthique, même sans vous fournir son casier judiciaire, mais sachant ce que vous - c'est à dire tout le monde - sait à son propos, vous faites quoi?

12.Posté par Christophe Ginisty le 02/08/2011 18:37
Max : Non, le fait que j'ai adhéré deux ans au MoDem ne change pas du tout mon point de vue sur les décisions prises aujourd'hui par Bayrou. J'ai pris suffisamment de recul par rapport à tout ça.

Et pour répondre à votre question, je vous dis franchement que je ne refuserai pas son adhésion pourvu qu'il défende honnêtement et avec constance les valeurs qui sont les nôtres.

Encore une fois, je ne suis pas juge et censeur et lorsqu'un citoyen a payé sa dette à la société, je ne vois pas pourquoi je m'insurgerais en nouveau créancier.

C'est le principe de double peine que je trouve insupportable.

13.Posté par JML le 03/08/2011 01:17
@ Christophe Ginisty

"C'est le principe de double peine que je trouve insupportable "

Il y a double peine et il se l'est infligée tout seul s'il a créé dans son esprit la certitude que le Modem lui ouvrirait sa porte d'un claquement de doigts. Il est obligé de reconnaitre qu'il s'est trompé. Le règlement du Modem est appliqué.

Il n'y a pas de double-peine s'il avait accepté a l'avance la possibilité que son adhésion soit refusée.

14.Posté par JML le 03/08/2011 17:52
précision
bien que je l'utilise aussi, le terme "double peine" me semble abusif
car il tend a mettre à égalité 7 ans d'enfermement et de lourde privation de liberté, avec une contradiction dont on se remet en quelques jours dans le pire des cas ... à moins d'être déséquilibré.

15.Posté par JML le 03/08/2011 17:54
oups

je viens d'utiliser le mot "contradiction" à remplacer par "contrariété"

16.Posté par Jourdan le 30/08/2011 22:39
Eh bien, Christophe, tes propos sont heureux et atypiques : ils donnent un vent de liberté que tes contradicteurs auraient tort de sous estimer. Il sont aux antipodes d'un consensus béat et paternaliste. Un peu de vitriol ne fait pas de mal dans notre démocratie bien atone. La vague de 2007 qui devait laisser deviner les rivages d'un océan prometteur et audacieux pour le militantisme politique engagé a laissé la place à un lac de conformisme politique affligeant. Il est vrai qu'il y a ceux qui restent et ceux qui sont partis. Et Maxime Brunerie voulait, lui, tout simplement adhérer. Il ne verra donc pas un parti qui ne s'est pas réformé dans ses assises technologiques et organisationnelles. Il n'a peut être rien perdu ! Le fond est sans doute là, pas sur des gloses statutaires ou de droit pénal, qui d'ailleurs ne sont pas très captivantes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Voilà c'est fini - 21/11/2016

1 2 3 4

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
RT @jjdeleeuw: Des Experts très animés demain à 12h30 mvanhees @doulkeridis @cginisty @JulieTestAchats @Karimfadoul @chauchau60 https://t…
Vendredi 9 Décembre - 18:39
Ne manquez pas demain Les Experts sur @BX1Officiel autour de @jjdeleeuw @JulieTestAchats @Karimfadoul @Marco_VanHees @doulkeridis et moi
Vendredi 9 Décembre - 17:58
Très bonne tribune de @FaljaouiAmid dans @redacTendances de cette semaine "Comment les réseaux sociaux nous ramènent à la préhistoire"
Vendredi 9 Décembre - 13:55
#FFback and a great week-end to you too @berteloot @Orange_conseil @ACF_France
Vendredi 9 Décembre - 11:59
E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ? https://t.co/FE48EdlskW
Vendredi 9 Décembre - 10:25
"E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?" https://t.co/gQSIrx3J3D Décryptage perso de quelques événements clés via @Emarketing_fr
Vendredi 9 Décembre - 10:20

Recherche