Christophe Ginisty

Mélenchon est juste la caricature de ce qu'il entend dénoncer


Rédigé le Mercredi 27 Octobre 2010



Mélenchon est juste la caricature de ce qu'il entend dénoncer
Pour réussir en politique, il faut exister médiatiquement. Et c'est très précisément ce qu'à compris le leader de l'extrême gauche.

Tout a commencé lors d'une banale rencontre avec un étudiant en journaliste de Science-Po. Mélenchon perd son calme, insulte gratuitement le jeune homme et tout ce qu'il représente. Les images font le tour du web et arrivent dans les grands médias. Mélenchon, qui est alors en vacances, réalise que le tourbillon médiatique est énorme. Il écourte ses congés pour venir s'expliquer sur les plus grands plateaux de télévision.

Bingo ! C'est le jackpot médiatique !

D'aucuns auraient pu passer à autre chose et ignorer les ressorts de cette gloire éphémère. Mélenchon comprend intelligemment qu'il peut en tirer partie à son profit.

Du coup, à l'instar d'un Le Pen qui a organisé sciemment sa présence dans les médias à coup d'outrances sur les fours crématoires, Mélenchon travaille à construire l'image du chevalier blanc dénonçant une presse pourrie. Et les attaques contre Pujadas fonctionnent remarquablement du point de vue médiatique.

Dans un pays en crise avec ses élites, le fait de dénoncer les stars du journalisme revient ébrécher, avec la bénédiction d'une partie des classes populaires, l'édifice médiatique qui, lui aussi, génère ses propres élites.

Maintenant que la manip est découverte, il serait sans doute profitable pour tout le monde que l'on passe à autre chose et surtout que l'on s'attache à dépasser ces postures provocatrices un peu trop faciles pour s'intéresser au fond du discours et à ce qu'un type comme Mélenchon (ou n'importe lequel autre des leaders politiques) peut proposer d'intéressant aux français.

Et ce serait utile à la démocratie que des pourfendeurs comme Mélenchon qui appellent à un travail journalilstique sur le fond des choses ne deviennent pas, juste pour exister, des pantins de la société de communication qu'ils dénoncent.

(Note également publiée sur LePost.fr)

               Partager Partager
Notez


Lu 2695 fois

Commentaires articles

1.Posté par europium le 27/10/2010 08:55
Assez d'accord, mis a par le fait que pour moi Mélanchon a commencé a exister lors du référendum sur le TCE. Qui se souvient de lui comme ministre sous Jospin?

IL est un des rares a avoir bien théorisé que du front de gauche noniste a l'époque il pouvait en retirer quelque chose. Le facteur , en ne voulant plus cohabiter avec les nonistes par la suite,s'est isolé. Le PC n'a pas de leader charismatique, il le suivra. Le PS ayant ensuite le cul entre deux chaises, il en a profité pour le quitter et créer son propre parti.

Mélanchon est dès lors apparu comme un bon client pour les médias( ils en sont conscients), il en joue, et la confiance aidant, voyant un créneau s'ouvrir, il en surjoue en créant le buzz permanent . Cependant ses coups de gueules sont des ressorts classiques, il n'invente rien.

Le problème pour lui va être de tenir jusqu'à la présidentielle sans devenir totalement une caricature. Je pense malheureusement qu'il en a les qualités, c'est un excellent tribun comme un le PEN ou un Frêche. Je pense qu'il peut ratisser large car avec sa faconde il arrive a sortir des conneries sans que les journalistes en face puissent répondre. Il y a chez lui quelque chose de Tapie....

Il est très dangereux car le PS a peur de lui. Il va nuire à la qualité des débats car le PS va être obliger de gauchiser son discours pour tenter de le contrer un peu comme a fait Sarko avec le FN...IL tire la politique vers le bas car il est contre tout et en période de crise ça va marcher. Les oui-ouistes n'ont pas su contrer les arguments fallacieux des nonistes lors du référendum de 2004 , arriveront-ils cette fois-ci alors que son discours n'a pas changé d'un yota.....

2.Posté par christophehumbert le 28/10/2010 12:59
Ratisse tellement large que je pourrai presque voté pour lui...

3.Posté par Lorraine le 29/10/2010 21:47
christophehumbert

Pas une mauvaise idée.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
@inesevoika you've got mail ;-) thanks for your spontaneous cooperation
Samedi 3 Décembre - 13:10
@inesevoika sure, that would be great
Samedi 3 Décembre - 12:51
I do remember 3 years ago when I spoke at #PRilika2016 - it remains a great souvenir
Samedi 3 Décembre - 10:57
Looking for a speaker who could elaborate on the importance of social networks for women in the Arab world as an emancipation tool
Samedi 3 Décembre - 10:55
RT @jjdeleeuw: Grand moment. Les expertes à 12h30 sur @BX1Officiel : @celinefremault @Assita_Kanko @SylvieLausberg @Bea_Ercolini @zariauror…
Samedi 3 Décembre - 09:03
RT @ldcRTBF: #Molenbeek Un nouveau panneau au style hollywoodien à l’entrée de la commune @FredericNicolay #InitiativeBruxelloise #UCLWebCo…
Samedi 3 Décembre - 08:53

Recherche