Christophe Ginisty

Mon livre : ce sont les autres qui en parlent le mieux


Rédigé le Mercredi 28 Avril 2010



Alors que mon livre vient tout juste d'être distribué, je suis à l'écoute des tout premiers retours et ce que j'ai lu hier m'a fait très plaisir. C'est d'abord ce commentaire d'une lectrice sur la page Amazon du livre (ne tenez pas compte du message qui indique une livraison sous un ou deux mois, c'est évidemment erroné) :

L'essai de Christophe Ginisty n'a pas pour but de prêcher les vertus d'Internet, mais de raconter un état de fait irréversible : la liberté d'expression a changé d'échelle et en changeant d'échelle, elle a changé de nature (...)

L'un des points intéressants de cet essai est d'insister sur le fait que la vie sur Internet n'est pas une vie "virtuelle". C'est l'expression réelle de gens qui existent en chair et en os même si le medium fait évoluer les conventions linguistiques. Si certains internautes sont parfois outranciers, c'est souvent parce qu'ils se libèrent de frustrations accumulées (...)

Un livre facile à lire, qui débarrassera définitivement les gens qui sont nés avant 1980 de certaines phobies conscientes ou inconscientes. C'est un fait que "la révolution est en marche" et qu"Internet est la première révolution citoyenne planétaire." Mais ce livre n'est pas le manifeste d'un révolutionnaire sur la révolution. Aussi énorme que soit la révolution Internet, elle n'est pas violente. Elle menace, certes, les autocrates et les oligarchies anachroniques, mais aussi les dirigeants des démocraties occidentales qui ont utilisé Internet au cours des dernières années comme un moyen de se faire élire (en tirant parti de la relative nouveauté du phénomène), et ne voient toujours pas que c'est désormais une plateforme populaire où les gens ont des choses à dire et demandent des explications à ceux qui les représentent.


Je n'ai pas grand chose à ajouter.

Je trouve ça très juste et croyez-moi, c'est très intéressant de découvrir ce type de retour. Car moi qui ai l'habitude de l'interactivité depuis le temps que je tiens un blog, il me manquait de découvrir le retour de lecteurs.

A signaler également cette note de Jean-Pierre Bozzonne. Extrait :

Un essai qui sur 175 pages, relate chronologiquement et de façon synthétique la révolution du WEB.2, les peurs qui l’accompagnent, comment les politiques se sont laissés prendre de court par ce formidable espace démocratique naissant, et pourquoi les pouvoirs traditionnels tentent maintenant d’en reprendre le contrôle. 

A toutes celles et ceux qui connaissent peu l’histoire de cette première révolution technologique et sociétale du XXIème siècle, ce livre donnera, dans un langage simple,  les clés pour comprendre les bouleversements et les nouveaux rapports de force entre pouvoir traditionnel et citoyenneté. Comment  ce réseau est devenu le lieu de toutes les convoitises et de tous les enjeux politiques et économiques.

Vous saurez tout de la tribu numérique à la recherche de l’information la plus spécifique; du phénomène du buzz et de son caractère incontrôlable ; du règne d’un nouvel individualisme qui déjoue tous les pronostiques politiques et référendaires.Vous comprendrez le bouleversement que représente la numérisation de la mémoire collective. Vous saurez comment les forums sociaux réinventent une nouvelle proximité. Tout est passé en revue.

Surtout, si vous lisez mon livre, n'oubliez pas de me faire un retour. Cela me sera très précieux.

               Partager Partager
Notez


Lu 2991 fois

Commentaires articles

1.Posté par Denis le 28/04/2010 09:41
Livre commandé hier soir, j’ai hâte de le lire.

2.Posté par Chevalier gris le 28/04/2010 15:39
L'enthousiasme et la spontanéité de cette lectrice sont vraiment étonnantes
Il faut juste savoir qu'elle est traductrice chez Diateno l'éditeur de Ginisty.

Décidément entre Ginisty Delbourg-Delphis et Kawasaki (il ne s'agit pas de la nouvelle passion de CG cherchez bien) c'est le coup de l'encensoir du séné et le l'ascenseur.

Mais il ne faudrait pas trop prendre les enfants de l'internet pour des canards sauvages

3.Posté par Christophe Ginisty le 28/04/2010 16:41
Chevalier gris -> Et alors ?? Où le problème ??? Cette personne a lu le livre comme une simple lectrice. Elle n'y a pas travaillé et l'a découvert comme toute personne qui l'achète. Elle est parfaitement fondée à donner son avis.

4.Posté par Chevalier gris le 28/04/2010 17:48
Ah ! vous auriez fait un billet pour dire : mon éditeur m'a fait une quatrième de couv dans laquelle il dit du bien de mon bouquin ? :-))

Vous nous abreuvez avec une critique positive d'une lectrice au hasard (!) sans mentionner qu'elle fait partie de la maison d'édition et vous ne voyez pas le problème.

Vous avez une forme d'honnêteté intellectuelle assez surprenante.

Passons ...

5.Posté par Ghislain le 28/04/2010 19:31
Isabelle Resplendino, vous parlez d'honnêteté intellectuelle mais qu'est-ce qui guide ce genre de propos alors que vous n'avez même pas lu le livre.

Elle est où la malhonnêteté intellectuelle "Chevalier Gris" ? Passez donc vite, et que ça troll !

6.Posté par Marylene Delbourg-Delphis le 28/04/2010 20:54
Que Chevalier gris se rassure!
1) Je ne connais pas pas Christophe Ginisty personnellement. Comme je ne connais pas personnellement l'auteur du livre sur Martha Argerich que je commente aussi sur Amazon.fr, ou celui sur Pauline Viardot que je vais commenter.
2) Oui, je traduis et préface des livres pour les éditions Diateino, mais ce n'est pas ma façon de gagner ma vie, ce qui m'évite de devoir être complaisante. En tant qu'entrepreneur, et probablement l'une des premières femmes à avoir créé une société de high-tech en France, puis dans la Silicon Valley, je fais tout mon possible pour aider d'autres entrepreneurs dans un pays où peu d'éditeurs essaient de faire quelque chose parce que la France est un marché minuscule et difficile.
3) Etant très américanisée, j'ai pris l'habitude de ne pas parler des livres que je n'aime pas. La polémique ne sert à rien – ou ne sert qu'à blesser inutilement. Je donne mon point de vue sur un livre sur cinq en moyenne. Si vous allez sur mon blog (en anglais), vous verrez que je lis pas mal.

Donc, essayez de lire ce livre. Si vous l'aimez, parlez-en aussi! La mission des Chevaliers gris n'est pas que destructrice! Et si nous ne l'aimez pas, cherchez-en un autre, ou écrivez celui de vos rêves – et qui sait? il y aura peut-être des lectrices comme moi qui seront ravies d'en parler.

7.Posté par luciolebrune le 29/04/2010 14:56
Ghislain, habituellement je m'abstiens de venir commenter sur ce site.
Mais vous me mettez en cause. Je ne vois pas pourquoi vous m'abordez ici, alors que je n'y ai pas commenté.

Je n'ai pas fait l'once d'une critique sur ce livre mais sur la critique elle-même, et pas ici. parce que je ne voulais plus ajouter un commentaire sur le site de ce blogueur, et parce que si je l'avais fait, j'aurais écrit aussi ça :

échanges de bons procédés, Christophe ayant fait aussi auparavant la promo pour un autre bouquin du même éditeur, traduit par la même personne :

http://www.verbalkint.net/GUY-KAWASAKI-CHRISTOPHE-GINISTY-!_a289.html://
Plus de trace du billet évoqué en lien ci-dessus (sans doute opportunément supprimé) mais on peut toujours en lire un plus ancien :
http://www.ginisty.com/Recu-la-toute-premiere-epreuve-du-dernier-livre-de-Guy-Kawasaki_a103.html://

Clair, Ghislain Lambert ? Je ne suis pas chevalier gris, et y' a que des manipulateurs comme ceux de votre bande pour m'accuser d'avoir dit ce que je n'ai pas dit où je ne l'ai pas dit, sous un pseudo que je n'ai pas pris. Mais ici même on m'avait déjà fait le coup à propos d'une anonyme qui insultait, et on avait essayé de faire croire que c'était moi, c'est pour cela que je dois toujours surveiller ce blog et le lire malgré que j'ai d'autres choses à faire de bien plus importantes pour la société.

Je ne me cache pas. Quand on dit la vérité, je ne vois pas pourquoi on prendrait un pseudo, sauf facilement identifiable pour rigoler, et je ne trouve pas ça rigolo. J'avoue que j'aurais bien aimé lire le livre pour pouvoir en faire la critique, mais je n'avais pas envie de reverser un centime à son auteur, je me suis donc abstenue. De toute façon, il a été corrigé avant d'être édité, comme beaucoup de livres (j'avais lu cette précision ici-même) et alors je n'aurai pas eu la version qui pour moi comptait vraiment, ignorant la part de correction dans l'oeuvre finale.

Je vous laisse, j'ai du boulot, MOI.
Isabelle Resplendino

8.Posté par luciolebrune le 29/04/2010 15:02
nouvelle tentative pour les liens, car ils n'ont pas fonctionné dans mon 1er commentaire :
http://www.verbalkint.net/GUY-KAWASAKI-CHRISTOPHE-GINISTY-!_a289.html
Dans cet article ci-dessus, le lien incorporé du billet de Christophe auquel l'auteur de l'article fait allusion ne fonctionnant plus, voici un autre plus ancien :
http://www.ginisty.com/Recu-la-toute-premiere-epreuve-du-dernier-livre-de-Guy-Kawasaki_a103.html

9.Posté par luciolebrune le 29/04/2010 15:05
[http://www.verbalkint.net/GUY-KAWASAKI-CHRISTOPHE-GINISTY-!_a289.html]

[http://www.ginisty.com/Recu-la-toute-premiere-epreuve-du-dernier-livre-de-Guy-Kawasaki_a103.html]

10.Posté par Ghislain le 29/04/2010 15:31
@luciolbrune

Je vous prie dans ce cas de bien vouloir m'excuser.

Ghislain

11.Posté par luciolebrune le 29/04/2010 15:36
Je comprends, Ghislain, tu aurais dû demander à Christophe qui avait commenté. Je te le dis, j'aurais commenté ici sous mon vrai nom ou pseudo connu, et j'en aurais dit plus. Maintenant c'est fait, mais les liens ne fonctionnent toujours pas, et je doute que les gens ne feront pas un copié/collé, enfin Christophe peut lever mes commentaires je n'irai pas crier à la censure, c'est un cas particulier puisqu'il y a eu quiproquo.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Privé | Politique | Destinations | Inclassable | Livre | Pensées | Mon blog | Mémoires | IPRA | Conférences



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49
Allez, je parie sur Najat Vallaud Belkacem pour remplacer @manuelvalls à Matignon @najatvb
Lundi 5 Décembre - 12:39
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47

Recherche